• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RALLYES ROUTIERS 2010
Paris, le 18 mai 2010

Rallye du Ventoux : Delaval devant tout le monde !

Rallye du Ventoux : Delaval devant tout le monde !

En s'imposant ce week-end au Rallye du Ventoux, Manoel Delaval remporte le titre de champion de France Elite 2010 au guidon de sa Honda CB1000R. Ce premier Ventoux fait renaître le rallye à l'ancienne : parcours difficile et temps serrés... Compte rendu.

Imprimer

Il fallait oser : Patrick Bournisien, organisateur de ce premier Rallye du pays du Ventoux, l'a fait ! Cette première édition a redonné de l'importance au parcours routier, avec une boucle de 180 km à parcourir deux fois de jour et une fois de nuit, sur des routes parfois plus proches du chemin de terre que du bitume, sans fléchage, à suivre au road book papier (GPS et Tripy interdits)...

Ce concept, proche de l'Ultimate Rally du même organisateur (lire nos dossiers spéciaux Dossier spécial Ultimate Rally 2009 et Dossier spécial Ultimate Rally 2010), n'a pas enchanté tout le monde... La plupart des pilotes savaient que cette épreuve ne se gagnerait pas obligatoirement dans les spéciales et beaucoup se sont appliqués à reconnaître davantage le parcours routier grâce au road book disponible depuis le lundi précédant la course.

Dans le paddock, le travail de préparation du road book est minutieux. Mais dans le Team Moto-Net.Com, une légère inquiétude se fait ressentir : Pierre "Moon" Mouneu va-t-il s'en sortir ? Alors deuxième du championnat Elite, Moon sait qu'il a encore une chance, même minime, de décrocher le titre suprême. Mais là, pas de place à l'erreur : il va falloir naviguer au plus précis ! La moindre erreur de parcours peut faire perdre de grosses minutes qu'il serait quasi impossible de rattraper sur ce routier exclusif...

De son côté, Manoel Delaval est confiant et le sourire qui illumine son faciès le montre bien. Il est préparé et son avance relativement confortable sur Pierre (31 points, soit un point de plus que ce que remportera le premier sur l'une des deux étapes jour et nuit) lui donne une certaine tranquillité. Mais le futur champion de France Elite 2010 ne se repose pas pour autant sur ses (futurs) lauriers et a bien l'intention de mener sa course le plus sérieusement possible jusqu'au bout !

Les voies empruntées laissent facilement deviner que les 60 km/h de moyenne imposée vont être difficiles à tenir... Aussi, sur les conseils avisés des membres de la commission des rallyes, 5 minutes supplémentaires sont ajoutées au temps imparti de la première liaison (22 km de routes très gravillonneuses et défoncées).

Première boucle

A Malaucène (84), au pied du Mont Ventoux, le départ du numéro 1 est prévu à 9h00 samedi matin depuis le boulodrome du village.

Comme on s'y attendait, le premier tronçon de routier est chaud... Beaucoup de changements de directions vers des voies au revêtement plus que dégradé, voire inexistant... et du gravier partout ! Mais les cadors ne se laissent pas impressionner : Patrick "Ultipat" Curtat (vainqueur de l'Ultimate Rally 2009) est dans son élément et arrive avec près d'une dizaine de minutes d'avance au premier contrôle horaire, tout comme Manoel Delaval, Maxime Mettra, Pierre Mouneu ou Stéphane Ricciarelli, le vainqueur du Rallye de Corse (lire MNC du 27 avril 2010 venu se mesurer aux pilotes continentaux sur leurs terres !

Derrière, la plupart des pilotes pointent également à l'heure (merci les 5 mn supplémentaires !) mais beaucoup "jardinent" (cherchent leur route) et les pénalités commencent à tomber...

La deuxième partie de la liaison qui mène à la première spéciale est à peine plus roulante que le début du tracé, mais quelques parties de routes "normales" permettent de souffler un peu.

Spéciale 1 au Col de Viares : 3 km de route étroite plutôt rapide, au revêtement propre dans l'ensemble mais avec quelques zones terreuses qui n'incitent pas à aller en tester l'adhérence...

Là, c'est Maxime Mettra qui ouvre le bal aux commandes de sa KTM 950 Supermoto, un millième de seconde devant Manoel Delaval sur sa Honda CB 1000 R. Derrière à plus de trois secondes, Marc Antoine Bozzi place sa Honda 600 Hornet en troisième position. Le premier Mono est Stéphane Ricciarelli sur sa Yamaha 450 WRF, encore une seconde derrière, alors qu'on attendait de meilleurs temps ici de la part des machines typées supermotard !

La liaison suivante, du même acabit que la précédente, ne permet pas de relâcher l'attention à la lecture du road book... L'organisateur a même poussé le vice jusqu'à mettre en place des contrôles de passage qui n'épargneraient pas les erreurs de parcours ! Ici, le routier ne sert pas qu'à relier les spéciales et certains en ont fait les frais...

Deuxième spéciale à Veaux : près de 6km de route superbe, très rapide et aux courbes parfaites... Mais un problème de liaison radio entre les postes de commissaires ne permet pas de lancer le départ ! Après de longues minutes d'attente, l'organisation décide de zapper cette spéciale, qui sera quand même empruntée mais sans chrono. Une partie du parcours qui devait nous faire passer par le Mont Ventoux sera shuntée pour rattraper le retard encouru sur le programme. Mais l'ablation de ces 60 km de liaison ne fâche personne, car le parcours est bien assez sélectif comme ça !

Deuxième boucle

Au passage de la deuxième boucle (qui ne fait plus que 120 km), une deuxième surprise attend les concurrents au CH2 : les commissaires du contrôle horaire, prévenus trop tardivement de la modification du parcours, n'ont pas eu le temps d'installer le matériel de contrôle avant l'arrivée des motos !

Après une légère panique et quelques discutions plus ou moins houleuses entre concurrents et commissaires, tout rentre dans l'ordre : ce contrôle horaire est annulé et le rallye reprend. Des erreurs de jeunesse tout à fait compréhensibles pour une toute première édition : le Ventoux est magnifique et il ne pleut pas, soyons positifs !

Nous revoici donc au Col de Viares pour la deuxième spéciale du rallye. Manoel Delaval remet les pendules à l'heure et place sa Honda CB 1000 R en première position avec un temps de 1'40.419 devant maxime Mettra et sa KTM 950 Supermoto (1'42.522) et Stéphane Ricciarelli sur sa Yamaha 450 WRF (1'43.310).

Rebelote à Veaux : Mano scratche de nouveau la spéciale avec un temps de l'espace : 3'15.822, près de deux secondes devant Maxime Mettra (3'17.648). Cette fois c'est Bruno Schiltz au guidon de la Buell 1125 CR du Central Team qui s'empare de la troisième position en 3'18.435 tandis que derrière, les écarts sont énormes : Stéphane Ricciarelli place le premier Mono à 3'24.230...

Du côté des side-cars, l'équipage Lebert/Jeandemange sur son Yamaha 1100 FJ ont le sourire : ça sent le titre !

Au classement de l'étape de jour, Mano fait le plein de points et devient maintenant intouchable au championnat devant Pierre Mouneu sur son antique Husaberg 650 FSE, qui termine cette étape en quatrième position. Le Team Moto-Net.Com est rassuré : Moon est un as de la lecture de road book !

Ca sent bon le podium du championnat également pour Maxime Mettra, qui termine l'étape en deuxième position et engrange suffisamment de points pour accéder à la troisième marche !

Mais la course n'est pas terminée : montage des phares additionnels et préparation à la nuit pour tout le monde !

Dans le stand du Team Moto-Net.Com, qui profite du camion d'assistance du 2RTeam (merci encore à Raphaël Bonifay pour son inépuisable talent !), le staff de Tecno Globe s'affaire au reconditionnement des motos pour cette dernière étape de nuit du championnat 2010...

Pierre est assuré de sa deuxième place scratch et de son titre Mono, mais pour ma part (foi de Marcus !) je veux rester en Elite (les 20 premiers du championnat) et les 5 mn de pénalité encourues suite à une séance de "jardinage" lors de la première boucle me relèguent à la 32ème place du jour, donc zéro points... Il m'en manque 7 ou 8 pour rester dans les 20 !

Idem pour Nicolas Pautet et son Husaberg 650 FS (encore plus ancienne que celle de Moon, et pour cause : modèle 2004 !) : la nouvelle recrue du Team Moto-Net.Com, qui n'a pas encore eu l'occasion de s'exprimer depuis le début de saison (chute aux Garrigues, chute sur le Bugatti à la Sarthe et casse moteur juste avant la Corse), a lui aussi écopé de 4 mn de pénalité pour jardinage...

Autre victime du routier sans pitié : Bruno Schiltz termine troisième du jour "hors pénalités" mais se retrouve 34ème suite aux trois minutes infligées pour un contrôle de passage manqué !

Dernière nuit du championnat 2010 et Classement final

Une seule boucle est prévue pour cette étape nocturne. Le parcours n'est pas plus roulant que de jour, les graviers ne sont pas allés se coucher et suivant la qualité d'éclairage de son road book, on a vite fait de perdre le fil...

Spéciale du Col de Viares : Manoel Delaval mène de nouveau sa Honda CB 1000 R au meilleur temps en 1'43.486, cette fois plus de quatre secondes devant Maxime mettra et sa KTM 950 Supermoto (1'47.777) ! Stéphane Ricciarelli leur emboîte le pas en 1'48.926, suivi par Pierre "Moon" Mouneu et Bruno Schiltz. A Veaux, Mano s'empare encore du meilleur temps en 3'22.274 mais il est suivi cette fois par Bruno Schiltz, le pilote de la Buell 1125 CR du Central Team claque ici un joli 3'25.197 avec 7 dixièmes d'avance sur Maxime Mettra (3'25.899).

Les classements

Le vainqueur du premier Rallye du Pays du Ventoux est donc indiscutablement Manoel Delaval : un grand bravo à ce virtuose du pilotage rallye, quelles que soient les conditions !

Maxime Mettra sur KTM 950 Supermoto, malchanceux en début de saison, est bien revenu au classement et grimpe sur la troisième marche du podium 2010 avec cette remarquable deuxième place au Rallye du Ventoux devant Stéphane Ricciarelli, qui confirme son talent aux commandes de sa Yamaha 450 WR.

En Top Sport, on retrouve Manoel Delaval suivi de Maxime Mettra et Patrick Curtat au guidon de sa KTM 990 Superduke.

Pour la catégorie Mono, Stéphane Ricciarelli accède à la première place devant Pierre Mouneu sur sa vielle Husaberg 650 FSE et Renaud Fanon (KTM 690 Duke III).

Chez les Sport, c'est Maxime David sur Kawasaki 650 ER6 qui décroche le pompon devant Christophe Nicolas (Suzuki 650 SV) et de Franck Bacon (Kawasaki 650 ER6).

Du côté des side-cars, l'équipage Lebert/Jeandemange caracole en tête sur son Yamah 1100 FJ, suivi de Laforest/Moreau sur Suzuki Choda et Lescane/Roche sur Voxan 1000 DJ.

En Anciennes, Guy Marchand monte sur la plus haute marche du podium au guidon de sa Honda 750 Four, suivi de Salah Jouan qui pilote une Japauto 1000 et de Noël Offrant sur Kawasaki Z 1000.

Enfin en Classiques Eric Sarafis (Yamaha 350 RDX) devance Philippe Thoumelin (Honda 600 XLR) et Nick Ayrton (sa Suzuki 1100 GSXR).

Pour les titres de champions 2010, on retrouve donc naturellement Manoel Delaval champion Elite et Topsport, tandis que Pierre Mouneu, notre irremplaçable Moon, s'ctroie la couronne en Mono !

En Sport, Christophe Nicolas arrache le titre sur ce rallye (il était à égalité de points avec Franck Bacon avant l'épreuve) et en side-cars, les lauriers de champions reviennent à l'équipage Lebert/Jeandemange (bravo à Bebert et sa Gazelle !).

En Classiques, Nick Ayrton décroche le titre de champion 2010 malgré sa troisième place au Rallye du Pays du Ventoux, tandis qu'en Anciennes la victoire au Ventoux de Guy Marchand ne lui permet pas de voler la vedette à Gérard Spagli qui s'offre le titre au guidon de sa Yamaha 350 RDX.

Le championnat 2010 se termine donc sur un très beau rallye, qui malgré quelques petits couacs d'organisation devrait devenir rapidement une belle épreuve ! On y compte bien pour 2011, qui sera très certainement beaucoup plus riche en épreuves que cette année. Et si le Team Moto-Net.Com a raté le titre suprême cette année, ça ne l'empêchera pas d'être de retour l'an prochain !

En route maintenant pour l'Ultimate Rally 2010 fin juin : rendez vous le mois prochain, restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Tests MotoGP Qatar J3: Viñales montre les crocs(nos)

C'est finalement Maverick Viñales sur sa Yamaha officielle qui signe le meilleur temps des derniers essais d'intersaison MotoGP au Qatar. Le catalan bat de justesse Franco Morbidelli sur sa M1 privée, tandis que le clan Honda semble en difficulté à quinze jours de la première course sur ce même circuit. Explications.
Le prix de la nouvelle Yamaha Tracer 700 est-il bien placé face aux motos concurrentes ?

La nouvelle Tracer 700, relookée et améliorée pour 2020, débarque dans les concessions Yamaha au prix de 8799 euros. Comment se situe ce trail routier polyvalent par rapport à ses concurrentes ? Réponses dans notre guide MNC.
Routière 2 commentaires
Rappel des Yamaha Tmax 530 pour un problème de béquille

Yamaha rappelle ses scooters Tmax 530 produits entre 2017 et 2019 pour un risque de rupture de la béquille centrale. 11429 modèles sont concernés en France. Explications.
Votre invitation pour le Grand Prix de France Moto GP 2020

Le Journal moto du Net a le plaisir d'inviter ses abonnés au Grand Prix de France MotoGP 2020 : comme tous les ans, suivez le guide pour recevoir l'une de nos 30 invitations enceinte générale et 6 invitations tribune T16 Fabio Quartararo !
Le champion de MotoGP Marc Marquez restera au HRC jusqu'en 2024 !

À deux jours des tests officiels au Qatar et à deux semaines de l'ouverture de la saison 2020 sur le même circuit de Losail, Honda secoue le monde - du MotoGP - en annonçant la prolongation du contrat de son champion Marc Marquez... pour quatre années supplémentaires !
Pilotes et équipes 47 commentaires
La Honda VFR 800 tire sa révérence...

Coup de tonnerre dans le monde de la moto : la cultissime Honda VFR800F quitte le catalogue après 35 ans de carrière exceptionnelle, tout comme sa déclinaison trail-routier VFR800X Crossrunner... En cause : des perspectives insuffisantes pour justifier une mise aux normes Euro5. Enquête et rétrospective MNC.
Pratique 17 commentaires
Essai Z H2 : le maxiroadster super gonflé de Kawasaki

Nouvelle patronne chez les roadsters Kawasaki en 2020, la Z H2 compte surtout dominer les maxiroadsters de la concurrence... Moto-Net.Com a pu mettre à l'épreuve son moteur suralimenté, sa partie cycle et son électronique à Las Vegas (Nevada, USA) sur circuit, sur ovale (!) puis sur route. Essai.
Roadster 9 commentaires
Euro5 condamne les Suzuki GSX-R1000 et les Burgman 125, 200 et 650 !

La mythique GSX-R1000, relancée en grandes pompes en 2017 puis améliorée en 2019, va temporairement disparaître des catalogues Suzuki européens à cause d'Euro5. La nouvelle norme sonne aussi le glas des scooters Burgman 125, 200 et 650, référence historique parmi les maxi-scooters !
R&D 6 commentaires
Ce qui change avec le nouveau permis moto au 1er mars 2020 (1/6)

La réforme du permis moto entre en vigueur le 1er mars 2020. Elle introduit un code spécifique pour les motards (ETM) ainsi qu'une épreuve en circulation allongée et plus exigeante. Ces nouvelles mesures inquiètent certains professionnels du secteur alors que d'autres y voient d'intéressantes avancées... MNC mène l'enquête et fait le point.
Permis moto 6 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...