• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
L'ANCIEN CHAMPION VOIT UN FUTUR CHAMPION
Paris, le 19 juillet 2019

Selon Mick Doohan, Quartararo pourrait bientôt défier Marquez

Quartararo pourrait bientôt défier Marquez estime Mick Doohan

Avec deux podiums - en Catalogne et aux Pays-Bas - et quatre Top 10 en neuf courses, doublés de trois pole dont deux successives à Montmelo et Assen, c'est peu dire que le bilan de mi-saison de Fabio Quartararo est exceptionnel. De quoi susciter les éloges de l'ancien quintuple champion du monde, Mick Doohan.

Imprimer

Mick Doohan, qui n'a pas spécialement le compliment facile, se dit "impressionné comme tout le monde" par les débuts spectaculaires en MotoGP de Fabio Quartararo, détenteur d'un nouveau record de précocité depuis sa pole en Espagne (à 20 ans et 14 jours) et déjà l'auteur de trois podiums sur sa Yamaha privée.

Véritable révélation de cette saison 2019, Fabio surprend par sa vélocité sur sa M1 Petronas-SRT pourtant un cran en-dessous de celle de son coéquipier Franco Morbidelli. Fabio est néanmoins 8ème au provisoire avec 67 pts, tandis que l'italo-brésilien est 11ème avec une cinquième place aux Amériques et aux Pays-Bas comme meilleurs résultats. 

Le niçois peut également bomber le torse face aux pilotes officiels Yamaha Viñales et Rossi, puisqu'il compte autant de podiums que l'espagnol (3) et un de plus que l'italien (2) ! Le n°20 n'est d'ailleurs pas si loin au classement : Rossi, sixième, n'a que treize longueurs d'avance (80 pts) et Viñales, cinquième, est à 18 unités (85 pts).

Plutôt flatteur dans la mesure où Fabio Quartararo compte deux résultats blancs : le premier suite à la rageante casse de son sélecteur à Jerez (Espagne) et le deuxième sur chute par précipitation en Allemagne, juste avant la coupure estivale. Deux courses où il avait exprimé un rythme élevé...

"Fabio ne fait que pousser la moto au maximum"

Cette capacité à affoler la pendule dès les premières séances d'essais est précisément sa qualité la plus remarquable pour Mick Doohan, ci-dessous aux côtés de Marquez et Spencer lors des 60 ans de Honda en Grands Prix : "C'est stupéfiant car il ne fait que piloter la moto, sans se poser de question sur ce qu'elle devrait et pourrait faire", observe-t-il.

"Fabio ne fait que pousser la moto au maximum", précise Doohan, dont les propos font échos à ceux de Marc Marquez qui pourrait par ailleurs égaler le record de 58 pole en catégorie reine détenu par l'australien dès la rentrée à Brno : "Fabio exprime le réel potentiel de la Yamaha", assure le n°93.

En d'autres termes, Doohan et Marquez pensent que l'absence d'a priori est la raison pour laquelle Quartararo va aussi vite avec la M1 : le français se "contente" de mettre du gros gaz, sans perdre de temps à explorer plusieurs pistes au risque de se perdre comme Viñales et Rossi l'ont fait... et le font encore, parfois ?

Le team Yamaha-SRT confie à ce sujet que sa jeune pépite utilise la même base de réglages sur chaque circuit, bien entendu peaufinée selon les conditions. Cette approche pragmatique n'est pas sans rappeler celle de son compatriote Johann Zarco quand il pilotait la même moto chez Tech3, avec le même succès que "El Diablo".

"Il est le prochain challenger de Marquez"

Dernier compliment qui ira droit au coeur du jeune tricolore, qui exprime ci-dessous sa reconnaissance envers son père : le "Roc" australien voit en lui le "futur du MotoGP", à condition de garder la "concentration" et développer la "vue d'ensemble" indispensables pour atteindre les sommets.

"Il a constamment été rapide depuis le début de la saison : il a juste besoin de mettre toutes les pièces ensemble en course", assure l'ancienne star des Grands Prix 500 cc, détenteur de cinq titres mondiaux consécutifs de 1994 à 1998.

Mick Doohan termine en plaçant Fabio Quartararo comme le "prochain challenger de Marc (Marquez, NDLR)", si toutefois Yamaha améliore ses chances de lutter pied à pied contre la redoutable Honda en développant un "meilleur moteur", remarque-t-il.

 

L'ancien champion du monde voit également en Alex Rins et en Jack Miller des pilotes susceptibles de "défier Marc", mais accorde une petite préférence au débutant français qu'il décrit "comme un homme en mission". 

Exactement comme lui l'était avant d'être forcé de raccrocher au sommet de sa gloire en 1999, après s'être de nouveau gravement blessé en chutant lors des qualifications du GP d'Espagne. Souhaitons au sympathique français une carrière aussi riche que celle de l'australien, les chutes et les blessures en moins !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Dakar moto 2020 : Edwin Straver est décédé...

Le Dakar pleure la mort d'un deuxième pilote moto : Edwin Straver, décédé ce vendredi des suites de ses blessures après sa lourde chute dans la 11ème et avant-dernière étape du rallye. Le motard néerlandais, vainqueur l'an passé en malles-moto, avait 48 ans...
Dakar 2 commentaires
WSBK et WSSP 2020 : les pilotes français dans les starting-blocks

Loris Baz sur R1 et Sylvain Barrier sur Panigale V4R, Jules Cluzel, Corentin Perolari et Andy Verdoïa sur R6, Lucas Mahias sur ZX-6R : la France sera représentée par six pilotes cette saison en World Superbike et World Supersport. Ils se préparent activement pour la première course, dans un mois en Australie.
Andrea Iannone entendu par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février

Les choses se précisent pour Andrea Iannone, contrôlé positif à une substance de la famille des stéroïdes : le pilote Aprilia est convoqué par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février, ce qui exclut sa présence au "shakedown" de reprise du MotoGP en Malaisie. Le n°29 risque jusqu'à quatre ans de suspension. Explications.
Pilotes et équipes 29 commentaires
Fabrice Recoque (Honda) : nous retrouvons les volumes de 2008 avant la chute violente du marché

Honda a immatriculé 33 132 motos en France en 2019 (+15,2%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Fabrice Recoque.
Interviews 1 commentaire
Eric Antunes (KTM) : un marché à +5% en 2020 serait encore un bon résultat

KTM et Husqvarna ont immatriculé respectivement 8164 et 2129 motos en France en 2019 (+4,2 et +14,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le président de la marque autrichienne dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC d'Eric Antunes.
Guillaume Vuillardot (Suzuki) : Euro5 va nous pousser à évoluer et à changer

Suzuki a immatriculé 7643 motos et scooters en France en 2019 (+6,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur commercial de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Guillaume Vuillardot.
Pierre Audoin (Indian) : la FTR est un succès et crée un vrai nouveau segment

Indian a immatriculé 1880 motos en France en 2019 (+24,3%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le responsable de la marque américaine dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Pierre Audoin.
Jérôme Jullien (SIMA) : Royal Enfield mérite une mention spéciale

Via la SIMA, Royal Enfield et Mash ont immatriculé 3545 et 2633 motos en France en 2019 (+98,5 et +4,4%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur marketing de l'importateur français dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Jérôme Jullien.
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 17 mai : GP de France
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...