• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#DUTCHGP - QUARTARARO S'EXPLIQUE
Paris, le 1er juillet 2019

Fabio Quartararo pour la première fois leader d'une course MotoGP aux Pays-Bas

Fabio Quartararo pour la première fois leader d'une course MotoGP aux Pays-Bas

De nouveau un week-end sensationnel pour le débutant français Fabio Quartararo, qui repart d'Assen avec sa deuxième pole et son deuxième podium consécutifs en MotoGP après avoir mené pendant douze tours le Grand Prix des Pays-Bas 2019 ! 

Imprimer

Fabio Quartararo, Yamaha-SRT Petronas (1er en qualifs et 3ème en course) :  "Ce fut un excellent week-end, même si la course a été très dure. Être en tête a été l'un des meilleurs moments de ma vie, encore mieux que mon premier podium en MotoGP (2ème en Catalogne, NDLR) ! Je regardais ces courses étant enfant, et aujourd'hui, j'ai réussi à en mener une".

"Quand Marc et Maverick m'ont dépassé, je ne pouvais rien faire de plus à cause de mes problèmes de bras. Le reste du peloton était plus loin, alors j'ai choisi de gérer la distance et de d'assurer le podium. Mon bras me faisait souffrir car il y a plusieurs bosses sur le circuit et beaucoup de vent, ce qui faisait beaucoup bouger la moto".

"C'était très dur à contrôler. Le vent soufflait dans une direction différente par rapport à hier. J'ai essayé beaucoup de choses, mais la moto me secouait et elle était difficile à tenir. Puis, j'ai vu que Maverick et Marc prenaient une trajectoire extérieure et que c'était beaucoup mieux".

"Nous terminons de nouveau sur le podium et hier, j’ai fait la pole : je ne peux donc pas être plus heureux ! Mon but en début de saison était d'entrer fréquemment dans le top 10, mais petit à petit nous avons relevé nos objectifs... J'attends l'Allemagne avec impatience !"

L'analyse Moto-Net.Com : Après avoir signé son premier podium MotoGP en Catalogne une dizaine de jours seulement après son opération du syndrome des loges, Fabio Quartararo récidive aux Pays-Bas avec la pole, le record absolu du circuit et la troisième place en course derrière Viñales et Marquez !

Mieux encore : le débutant s'est pour la première fois retrouvé en tête d'une course MotoGP, et ce à deux reprises sur un total de douze tours. Une situation impressionnante au regard des différences entre sa M1 privée et les Yamaha et Honda d'usine. Sans parler de l'expérience supplémentaire de ses rivaux espagnols et de la gestion du facteur vent, à l'origine d'impressionnants guidonnages du n°20 !

Autant de performances spectaculaires qui ne sont pas sans rappeler celles de son compatriote Johann Zarco, lorsqu'il pilotait la même moto les deux saisons précédentes... A croire que les M1 satellite ont le don de "placer sur orbite" les pilotes tricolores !

Fabio a cependant été contraint de baisser la cadence, la faute aux douleurs causées par sa récente intervention chirurgicale aux avant-bras. Au regard de la gêne rencontrée pendant les essais, le pilote Petronas se doutait qu'un tel scénario risquait de se produire et avait dans cette éventualité pris des anti-douleurs avant le départ.

Trop de douleurs pour jouer les gros bras

Cette précaution n'a pas suffit, hélas : "quand Maverick m'a dépassé, j'étais déjà détruit", confie "El Diablo", contraint de faire réaliser une ponction à la clinique mobile pour le soulager samedi soir après sa pole. "On m'a retiré beaucoup de liquide samedi, car j'avais très mal", raconte-t-il.

Le "bleu" estime que sa condition physique était "à moins de 90%" ce week-end et ne prévoit un retour en pleine forme qu'après la trêve estivale, lors du GP de République tchèque le 4 août. Ce qui implique que Fabio s'attend aussi à souffrir dimanche prochain au Sachsenring, circuit physique s'il en est car étroit, avec du dénivelé et tortueux...

"Je pense qu'après le GP d'Allemagne, il va falloir bien reposer mon bras afin d'arriver à 100% pour Brno", avoue le jeune prodige niçois, qui est devenu à 20 ans et 70 jours le plus jeune pilote à remporter deux pole de suite en MotoGP. Un record de précocité détenu depuis 2013 par un certain Marc Marquez !

Déjà l'un des plus beaux palmarès français

Fabio n'est par ailleurs que le deuxième pilote français à réaliser pareil doublé, après Christian Sarron en 1988. A l'époque, Sarron avait même aligné cinq pole consécutives sur sa GP500 Yamaha : Quartararo fera-t-il encore mieux en dominant aussi les qualifications des GP Allemagne, de République tchèque, d'Autriche et de Grande-Bretagne ?!

 

Rien n'interdit de rêver à pareil scénario, de même que d'envisager à très court terme la première victoire du très rapide pilote Yamaha Petronas SRT. Marquez lui même avoue le surveiller de près chaque week-end, tandis que Viñales admet jeter un oeil aux données télémétriques de sa Yamaha "privée-de-500-tr/mn".

Grâce à cette troisième place, Fabio renforce en attendant son statut de premier pilote indépendant au provisoire derrière Marquez, Dovizioso, Petrucci, Rins et Rossi. Le "Rookie" n'est plus qu'à cinq longueurs de l'expérimenté pilote italien (67 Vs 72 pts), dont le compteur est resté bloqué à Assen suite à sa chute !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Moto Guzzi V9 et V85 TT 2021 : Euro5 en douceur

Moto Guzzi poursuit la mise à jour de sa gamme 2021 avec l'adoption du moteur de la V85 TT sur les V9 Roamer et Bobber 2021 ainsi que quelques améliorations sur le trail. Sans oublier des séries spéciales "Centenario" pour célébrer les 100 ans de la marque de Mandello. Présentations.
Face à la Covid 2019, la FFM tire son bilan 2020 et dévoile ses perspectives et calendriers 2021

Il fallait oser. Organiser une conférence de presse "en présentiel" en ces temps perturbés par le coronavirus et sa crise sanitaire est un signal fort qu’envoie le nouveau président de la Fédération française de motocyclisme, Sébastien Poirier : la vie continue, le sport moto aussi ! Explications et calendrier prévisionnel.
Interview Sébastien Poirier : La FFM sait organiser des courses avec la Covid-19

Entré en 1995 à la Fédération française de motocyclisme (FFM) en tant que stagiaire, le juriste - de formation- et motard - par passion - Sébastien Poirier est devenu directeur général en 2009. Désormais président, il revient pour MNC sur son parcours et sur la saison 2020 virussée, dévoile ses plans et espoirs pour 2021.
890 Duke "tout court" : le roadster KTM perd son R mais pas ses nerfs !

Une petite année après sa 890 Duke R, KTM lance une seconde version de son roadster "maxi-mid-size" à un tarif un peu moins élevé, au moteur un poil moins velu (dispo en A2) et à la selle un soupçon moins haute. Mais la 890 Duke reste très musclée et sophistiquée... Présentation et vidéo.
Moto Guzzi V9 et V85 TT 2021 : Euro5 en douceur

Moto Guzzi poursuit la mise à jour de sa gamme 2021 avec l'adoption du moteur de la V85 TT sur les V9 Roamer et Bobber 2021 ainsi que quelques améliorations sur le trail. Sans oublier des séries spéciales "Centenario" pour célébrer les 100 ans de la marque de Mandello. Présentations.
Duel vidéo Honda Forza 750 Vs Yamaha Tmax 560

Le Journal moto du Net oppose le Honda Forza 750 au Yamaha Tmax 560 : duel vidéo du match maxi-scooters de l'année 2021 !
Facebook Live avec Johann Zarco

Le Grand Prix de France MotoGP invite Johann Zarco pour un Facebook Live accessible à tous ce jeudi 28 janvier à 17h. Posez vos questions au pilote français qui intègre le team Pramac Racing Ducati en 2021 !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)

Nouvelles dates

GP moto d'Espagne 19 juillet : GP d'Espagne
GP moto d'Andalousie 26 juillet : GP d'Andalousie (nouveau)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Styrie 23 août : GP de Styrie
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Emilie Romagne 20 septembre : GP d'Emilie Romagne (nouveau)
GP moto de Catalogne 27 septembre : GP de Catalogne
GP de France moto 11 octobre : GP de France
GP moto d'Aragon 18 octobre : GP d'Aragón
GP moto d'Aragon 25 octobre : GP de Teruel (nouveau)
GP moto d'Europe 8 novembre : GP d'Europe (nouveau)
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence
Nouveau GP moto du Portugal 22 novembre : GP du Portugal (nouveau)

Courses annulées

GP moto des Amériques  GP des Amériques
GP moto d'Italie  GP d'Italie
GP moto d'Allemagne  GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas  GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande  GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne  GP de Grande-Bretagne
GP moto du Japon  GP du Japon
GP moto d'Australie  GP d'Australie
GP moto d'Argentine  GP d'Argentine
GP moto de Thaïlande  GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie  GP de Malaisie

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...