• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
LOIN DE LA POL POSITION
Paris, le 15 juillet 2021

Pol Espargaro tombe de haut sur la Honda officielle

Pol Espargaro tombe de haut sur la Honda officielle

Après Jorge Lorenzo et Alex Marquez, Pol Espargaro est le troisième pilote consécutif à être tenu en échec par la MotoGP Honda d'usine au HRC... Le nouveau coéquipier de Marc Marquez pointe à une décevante 12ème place au cap de la mi-saison, loin de ses ambitions de succès.

Imprimer

Pol Espargaro le reconnaît sans peine : "je n'ai pas rejoint le HRC pour faire des Top 10". Avec seulement 41 points en neuf courses et deux huitième places - au Qatar puis au Mans - comme meilleurs résultats, le n°44 est effectivement loin de ses objectifs et de ceux placés sur lui par le constructeur le plus capé des Grands Prix...

La comparaison avec sa saison précédente est édifiante : Pol Espargaro comptabilisait à ce stade 73 points sur la KTM RC16 (+ 32 pts), avec laquelle l'ancien champion du monde Moto2 2013 était déjà monté à trois reprises sur le podium. Sa quatrième et dernière année sur la MotoGP autrichienne s'était terminée à une excellente 5ème place à égalité avec Dovizioso (135 pts), résultats inatteignables en l'état sur la Honda RC213V. 

"Pol peine à comprendre notre moto", s'excuse presque le team manager du HRC, Alberto Puig, à qui n'échappent pas les difficultés de sa nouvelle recrue : Pol Espargaro n'est que le troisième pilote Honda au classement derrière Marc Marquez (10ème) et Takaaki Nakagami (11ème), alors que le premier souffre toujours de son bras et a manqué les deux premières courses et que le second pilote une RCV moins évoluée chez LCR.

Autre statistique alarmante : le natif de Granollers (Espagne) est le pilote MotoGP le plus souvent parti à la faute avec 13 chutes à son actif, dont deux en course (Portugal et Catalogne). Pol Espargaro totalise à lui-seul le tiers des 39 gamelles essuyées par les quatre pilotes Honda entre le GP du Qatar et le GP des Pays-Bas (séance d'essais et courses incluses) !

Résultats ? Le frère cadet d'Aleix Espargaro est déjà davantage tombé en une demi-saison avec la Honda que lors de toute l'année 2020 sur la KTM (10 chutes). Ce triste bilan ne manque pas de renvoyer aux violentes cabrioles à répétition de Jorge Lorenzo lors de son éphémère passage sur la même moto en 2019...

"Je manque d'expérience avec la Honda"

"Ce qu’il se passe c'est que tout le monde connaît très bien sa moto", analyse Pol Espargaro, seul pilote avec Danilo Petrucci à avoir découvert une nouvelle MotoGP en 2021. Or la situation sanitaire n'a vraiment pas facilité la tâche à l'espagnol et à l'italien puisque l'intersaison s'est réduite à seulement cinq journées sur le même circuit au Qatar !

 

Insuffisant, on s'en doute, pour prendre la mesure de toutes les subtilités d'un prototype aussi sophistiqué et performant qu'une MotoGP : Pol Espargaro en subit les conséquences à chaque tentative d'accélérer la cadence, faute de savoir anticiper les limites de la Honda. L'espagnol parvient ainsi fréquemment à boucler un tour rapide, mais pas à en enchaîner une série.

"Quand j'ai besoin de pousser, je chute ou j'élargis à cause de mon manque de connaissances", regrette le pilote de 30 ans, qui reconnaît toutefois avoir ressenti un choc quand Marc Marquez lui a collé 15 secondes au Sachsenring pour remporter le GP d'Allemagne : "maintenant, il n'y a plus d'excuses", a-t-il admis.

La victoire de Marquez - la première du HRC depuis fin 2019 ! - a en effet démontré que la Honda était encore en mesure de triompher, malgré les critiques récurrentes et plutôt unanimes de ses pilotes concernant son caractère rétif et le manque d'adhérence de son train arrière. 

Une Honda plus difficile que jamais ?

Marc Marquez lui-même s'est montré sceptique sur les directions prises au niveau du châssis, alors que Takaaki Nakagami est carrément revenu au cadre de l'année précédente sur certaines courses avant d'adopter la version 2021 modifiée ! La gestion électronique fait aussi partie des domaines à améliorer, en témoigne le coup de gue...e de Marc Marquez après son énorme high side lors de la deuxième séance d'essais aux Pays-Bas.

 

"On ne peut pas se permettre d’avoir ce genre d’accident : l’électronique est censée être là pour éviter ce genre de chute, mais au final le traction control n'a pas eu l'effet escompté", s'est énervé l'octuple champion du monde, en pressant le HRC de revoir la programmation de son électronique...

"Le fait est que seuls les pilotes Honda sont victimes de ce genre de high side : Alex et Pol à Portimao (Portugal), tandis que ma chute à Jerez l’an passé était très similaire", compare Marc Marquez avec un sous-entendu explicite : ce dysfonctionnement de l'antipatinage pourrait être responsable de sa mise hors course pendant une saison entière et de ses graves blessures au bras...

Stefan Bradl, pilote d'essais du HRC, a par ailleurs reconnu l'existence d'un souci au niveau de cette assistance jusqu'à ce qu'une mise au point récente y mette un terme. En attendant, comme le souligne Marquez, "nous devons nous sentir plus en sécurité pour être de nouveau rapide : sans confiance, ce n'est pas possible".

Toutes ces circonstances ne concourent pas à faciliter la tâche à Pol Espargaro, qui doit également composer avec une moto essentiellement développée par et pour Marc Marquez : preuve en est l'implacable descente aux enfers de Honda depuis que le porteur de son projet est en difficulté.

Quand Espargaro prévoit de faire du Marquez...

En l'absence de Marquez, le HRC a enregistré l'an dernier sa plus mauvaise saison en catégorie reine avec aucune victoire : une première depuis sa formation en 1982 ! 2021 ne s'annonce guère mieux puisque Honda pointe à l'avant-dernier rang du classement constructeur devant Aprilia et que Honda-Repsol est le dernier team officiel du classement par équipe.

 

D'où le constat fait par Pol Espargaro après le GP d'Allemagne : pour aller vite sur la RCV, il serait nécessaire de la piloter comme Marc Marquez. Autrement dit : l'espagnol projette ni plus ni moins que de copier le style et les données de son voisin de box, même s'il reconnaît que "ça n'est pas aussi simple"...

"Je ne dis pas que je vais être aussi rapide que Marc en copiant ses réglages et ses trajectoires", explique Pol Espargaro. "Mais à mon avis, la meilleure façon d'être rapide est de faire exactement comme celui qui gagne, de façon aussi à mieux cerner nos faiblesses".

Qu'il semble loin le temps où "Polyccio" s'impatientait de se mesurer d'égal à égal à l'ancien taulier du MotoGP, voire de lui ravir la couronne sur la même moto. Constat d'échec, donc, d'autant que ce genre de tentative de "clonage" est rarement fructueux : si c'était le cas, Maverick Viñales imiterait Fabio Quartararo au lieu de quitter Yamaha !

Cette stratégie un rien désespérée de Pol Espargaro sauvera-t-elle sa première campagne mal engagée au HRC ? Rien n'est moins sûr... Éléments de réponses après la looongue trêve estivale et la reprise prévue par deux courses consécutives en Autriche les 8 et 15 août. Restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le concept Scrambler DesertX se transforme en vrai trail Ducati !

Le concept de DesertX basé sur le Scrambler 1100 va être commercialisé... dans une configuration différente ! Les italiens annoncent  que leur trail adoptera le moteur de l’Hypermotard 950, plus performant. Toutes les infos arriveront le 9 décembre, en conclusion d’une nouvelle série de présentations Ducati en vidéo...
Nouvelle GSX-S1000GT, la moto sportive enfin routière de Suzuki !

Suzuki ne l’admettra qu'à demi-mots : sa GSX-S1000F faisait fausse route ! Étroitement dérivée du maxiroadster - dernière génération - et toujours sportive dans l’âme, la GSX-S1000 GT qui la remplace prend un virage routier afin de concurrencer les appréciées Ninja 1000 SX ou Tracer 9... Présentation.
Routière 1 commentaire
Essai R18 B : BMW cherche la bagarre aux baggers américains

Was ist das ? Harley-Davidson lance un maxitrail pour concurrencer la R1250GS ! C’est comme si BMW partait chasser sur les terres des baggers Street Glide ou Chieftain... Or c’est justement le défi que relève la R18 B, nouveau gros membre de la famille Heritage, tout récemment testé par Moto-Net.Com.
Nouvelle Triumph Speed Triple 1200 RR : la crème anglaise du café racer !

Triumph greffe comme prévu un semi-carénage et un phare rond à son énergique roadster Speed Triple 1200 pour livrer une interprétation bigrement chic et sacrément sportive du genre néo-rétro. Présentation de la Speed Triple 1200 RR à 20 490 euros.
Roadster 1 commentaire
Un V6 de 250 ch célèbre les 60 ans de Yamaha en Grand Prix moto

Non, Yamaha ne va pas jeter de FJR 6-cylindres dans la mare des Honda GoldWing et BMW K1600. Le V6 de 250 chevaux qui porte le coloris historique de Yamaha en Grand Prix moto (Rouge et Blanc, pas Bleu !) est un moteur de bateau hors-bord de 4,2 litres de cylindrée pesant 255 kg. Du - trop - lourd, donc !
Grands Prix 2022 : quel pilote sur quelle moto en MotoGP ?

Le Journal moto du Net fait le point  sur la grille MotoGP 2022, première saison sans Valentino Rossi en catégorie reine depuis 2000 ! Le guide du mercato moto avec tous les contrats signés ou en passe de l'être, ainsi que nos dernières informations mises à jour sur les ultimes guidons à pourvoir. 
Comment et pourquoi se protéger du bruit à moto

La pratique de la moto expose fréquemment l'ouïe à un niveau sonore supérieur au seuil recommandé pour conserver une bonne audition. Bruits du moteur, sifflements du vent et autres turbulences aérodynamiques doivent être filtrés, surtout sur longs trajets. MNC fait le point et compare plusieurs bouchons d'oreilles.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : deuxième GP à Misano
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...