• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 16 avril 2014

Nouveautés : Johammer J1, la moto électrique survoltée !

Nouveautés : Johammer J1, la moto électrique survoltée !

Avec sa face avant évoquant un escargot et sa carrosserie digne du fuselage en aluminium d'anciens avions, la Johammer J1 interpelle. Et l'originalité de cette nouvelle moto autrichienne ne s'arrête pas là puisqu'un moteur électrique aux performances étonnantes prend place dans sa partie-cycle tout sauf classique !

Imprimer

Avec sa face avant évoquant un escargot et sa carrosserie digne du fuselage en aluminium d'anciens avions, la Johammer J1 interpelle. Et l'originalité de cette nouvelle moto autrichienne ne s'arrête pas là puisqu'un moteur électrique aux performances étonnantes prend place dans sa partie-cycle tout sauf classique !

L'audace à l'autrichienne

Basée à Bad Leonfelden, en Haute-Autriche, Johammer produit notamment des batterie lithium-ion haute performances et depuis peu une moto électrique. Et quelle moto ! Outre sa ligne pour le moins spectaculaire aux allures de gastéropode sur sa partie avant, cet engin étrenne des solutions techniques très audacieuses.

Passons rapidement sur son moteur électrique de 11 kW refroidi par air intégré dans la roue arrière et équipé d'un système de récupération d'énergie au freinage. Dans le petit "secteur" de la moto électrique, ces solutions n'ont rien de réellement révolutionnaires…

En revanche, les batteries lithium-ion qui l'alimentent posséderaient des capacités très élevées : le constructeur annonce entre "150 et 200 km" d'autonomie en fonction du modèle choisi (8,3 kWh ou 12,7 kWh).

Le temps de recharge serait lui aussi remarquable puisque ses batteries ne demanderaient qu'entre "2h30" et "3h30" pour être rechargées à "80%" sur une prise secteur de 16A. Des performances pour le moins intéressantes, même si l'expérience tend à montrer que les valeurs annoncées par les constructeurs de véhicules électriques (auto ou moto) demandent souvent à être pondérées…

Mais au-delà de ses données que Johammer propose de venir vérifier en organisant des balades en petit groupe (290 € avec visite d'usine, boissons et petit déjeuner annoncés "copieux" inclus !), cette J1 surprend avec sa partie-cycle réellement originale et certaines solutions technologiques dignes d'un prototype de science-fiction.

Le cadre en alu relie ainsi directement le mono-bras oscillant arrière à un train avant non conventionnel, en se servant des batteries comme élément porteur. La direction repose de son côté sur un système de double bras oscillant en aluminium, une solution comparable à celle adoptée par Bimota sur sa confidentielle Tesi 3D et qui présente notamment l'avantage de réduire la plongée au freinage.
 
La position de conduite est variable grâce à des repose-pieds placés sur l'avant et à l'aplomb de la selle monoplace située à seulement 650 mm de hauteur.

Pieds en avant type Chopper ou dans l'axe du buste comme sur un roadster, c'est à vous de choisir ! Les longues branches du guidon peuvent aussi être déplacées dans cette objectif d'ergonomie variable.

Enfin, les rétroviseurs ne sont contentent pas d'attirer tous les regards vu de face avec leur contour en LED, ils accueillent aussi… l'instrumentation. Si, si ! Un écran couleur de 2,4 pouces est intégrés dans les miroirs et affiche en continu les informations relatives à la vitesse (bridée à 120 km/h maxi), l'autonomie et le kilométrage (photo ci-dessous) !

De 23 000 à 25 000 €

Contrairement à ce que l'on pourrait croire au regard de toutes ses caractéristiques originales, cette moto électrique J1 n'est pas qu'un prototype sans lendemain et peut d'ores et déjà être commandé auprès de ses audacieux concepteurs.

Johammer la décline en deux modèles : la J1.150 dont l'autonomie est de 150 km et le poids de 159 kg, et la J1.200 qui serait capable de parcourir 200 km et qui pèserait 178 kg.

Le prix est à la hauteur de leur exubérance stylistique et technique : respectivement 23 000 € et 25 000 €. Sacré électrochoc !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Officiel : Pol Espargaro au HRC, Alex Marquez chez Honda-LCR en 2021

A peine arrivé, déjà débarqué : Alex Marquez quittera bel et bien le team officiel Honda en 2021 pour laisser place au transfuge KTM Pol Espargaro, et ce sans avoir disputé une seule course sur la RC213V d'usine ! Le frère cadet de Marc Marquez conservera un statut de pilote HRC dans l'équipe privée LCR. Explications.
Pilotes et équipes 7 commentaires
Tuyaucom face à l'assourdissant silence de la Sécurité routière...

Pierre Trotoux, génial inventeur du Tuyaucom, poursuit son combat avec le ministère de l'intérieur pour faire lever l'interdiction qui touche son astucieux système de communication entre le motard et son passager. Problème : l'administration contactée par MNC fait la sourde oreille depuis déjà cinq ans... 
Sécurité routière 4 commentaires
Le fabricant de pots KessTech incite les motards à rouler légal

Le fabricant allemand KessTech met en place une opération de recyclage visant à remplacer les pots d'échappements non-homologués actuellement montés sur des Harley-Davidson, Indian ou BMW, par ses propres pots électroniques, tout neufs, 100% légaux et au tarif réduit de 250 euros... Explications.
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Rossi chez Yamaha Petronas-SRT en 2021 : fin du suspense ce lundi ?

Valentino Rossi, remplacé par Fabio Quartararo dans le team officiel Yamaha l'an prochain, poursuivra selon toutes vraisemblances sa longue carrière dans l'équipe malaisienne Yamaha Sepang Racing Team (SRT). Un contrat de deux ans serait même sur le point d'être révélé... après quelques ratés de communication. Explications.
Pilotes et équipes 3 commentaires
Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...