• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAU CNSR
Paris, le 24 janvier 2017

Nouveau Conseil national de la sécurité routière : le CNSR repart pour un tour

Nouveau Conseil national de la sécurité routière : le CNSR repart pour un tour

Le nouveau-futur-ex-ministre de l'intérieur, Bruno Leroux, vient d'installer officiellement le nouveau Conseil national de la sécurité routière (CNSR), qui sera présidé pendant trois ans par le député de l'Orne Yves Goasdoué. Présentations.

Imprimer

C'est donc Yves Goasdoué, député (PS) de l'Orne (61), qui présidera le nouveau Conseil national de la sécurité routière (CNSR), rénové en application du Comité interministériel de la sécurité routière du 2 octobre 2015. Proche de Jean-Pierre Chevènement dans les années 1980 , M. Goasdoué se définit lui-même comme "un gars de la Manche (nul n’est parfait) élevé dans une cité HLM de la petite ville de Périers" (50). Agé de 57 ans, il est titulaire d'un DEA de droit public et d'un DESS de gestion des collectivités.

Le CNSR, "instance de concertation et de propositions créée en 2001, est confortée dans son rôle de conseil du gouvernement et voit son indépendance encore renforcée", assure le gouvernement. Le CNSR compte désormais 67 membres titulaires et 44 membres suppléants, avec "un panel élargi des acteurs de la sécurité routière (personnalités qualifiées, élus nationaux et locaux, représentants de l'Etat, représentants d'associations, représentants des professions médicales, représentants des gestionnaires de voirie, représentants des entreprises et institutions intéressées par la sécurité routière)", conformément à l'appel à candidatures lancé fin 2016.

67 titulaires et 44 suppléants, de la FFMC à la LCVR...

"Organe essentiel dans la définition des politiques publiques en matière de sécurité routière, il aura pour objectif de formuler des avis et des recommandations au gouvernement, à l'heure de la transformation numérique, de l'apparition du véhicule autonome et du vieillissement de la population", souligne la Sécurité routière.

On y retrouve notamment l'ancien délégué interministériel sarkozyste Frédéric Péchenard en tant que membre titulaire en qualité de représentants des régions, Thierry Archambault et Annick Ducrocq de la Chambre syndicale internationale de l'automobile et du motocycle (CSIAM), Nadine Annelot et Alain Clerc de la Fédération nationale du commerce et de la réparation du cycle et du motocycle (FNCRM, qui vient de fusionner avec le CNPA), le président de la Mutuelle des Motards Patrick Jacquot et de nombreux représentants d'associations oeuvrant dans le domaine de la sécurité routière : FFMC (France Wolf et Marc Bertrand), FFM (Philippe Thiebaut et Floriane Lamarra), Prévention routière, 40 millions d'automobilistes, l'inamovible Chantal Perrichon de la Ligue contre la violence routière, etc.

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Horaires et enjeux du Grand Prix d'Espagne MotoGP 2020

Le championnat du monde des Grands Prix moto reprend enfin ce week-end sur le circuit Angel Nieto de Jerez (Espagne), théâtre de la toute première course MotoGP 2020 après quatre mois d'interruption due au Covid-19. Présentation, horaires et déclarations.
Quartararo pénalisé de 20 mn aux essais libres FP1 du GP d'Espagne MotoGP

Pour avoir roulé sur une moto jugée non conforme pendant son entraînement sur le circuit Paul Ricard, Fabio Quartararo écope d'une pénalité et ne pourra pas participer aux 20 premières minutes de la séance d'essais libres FP1 du GP d'Espagne ce week-end... Explications.
Débile Challenge 2020, Summer covid édition...

Une poignée de rallymen et women "déjantés" (et déconfinés !) se sont affrontés dimanche pour décrocher le trophée du Débile Challenge 2020... Ambiance.
Tuyaucom face à l'assourdissant silence de la Sécurité routière...

Pierre Trotoux, génial inventeur du Tuyaucom, poursuit son combat avec le ministère de l'intérieur pour faire lever l'interdiction qui touche son astucieux système de communication entre le motard et son passager. Problème : l'administration contactée par MNC fait la sourde oreille depuis déjà cinq ans... 
Sécurité routière 4 commentaires
Le fabricant de pots KessTech incite les motards à rouler légal

Le fabricant allemand KessTech met en place une opération de recyclage visant à remplacer les pots d'échappements non-homologués actuellement montés sur des Harley-Davidson, Indian ou BMW, par ses propres pots électroniques, tout neufs, 100% légaux et au tarif réduit de 250 euros... Explications.
Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...