• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PRÉVISIONS 2017
Paris, le 20 janvier 2017

Les constructeurs moto et scooter tablent sur un marché 2017 globalement stable

Les constructeurs moto et scooter tablent sur un marché 2017 globalement stable

Réunis ce matin à Paris pour le traditionnel point presse de la Chambre syndicale internationale de l'automobile et du motocycle (CSIAM), les principaux constructeurs moto et scooter ont émis l'hypothèse d'un marché 2017 globalement stable, avec des motos destinées aux permis A2 qui deviennent une catégorie à part entière et un salon qui reste à définir en 2018... Debriefing.

Imprimer

Les abonnés MNC Premium - qui, comme chacun sait, sont mieux informés que les autres ! - savent depuis la parution de notre Bilan annuel complet du marché que les motos et scooters de plus de 50 cc se sont bien vendus en France en 2016, avec une augmentation de +7,5% des immatriculations par rapport à 2015.

"Pour 2017, l’environnement social et économique reste sous tension et les élections présidentielles et législatives pourraient créer un attentisme des consommateurs", prévoient Thierry Archambault, président-délégué, et Eric de Seynes, président de la branche Motocycle de la CSIAM en dégageant quelques "tendances de fond du marché" qui devraient perdurer :

  • Faible croissance ou stagnation du segment des 50 cc
  • Progression des immatriculations pour les 125 cc
  • Stabilisation ou faible croissance des plus de 125 cc après une année 2016 particulièrement dynamique
  • Stabilité des volumes tricycle et quadricycle

Environ 3,5% des immatriculations liées à Euro4

Le début de l'année 2016 a en effet été marqué par un attentisme des clients gros cubes avant la fin des 100 chevaux, tandis que le mois de décembre a connu quelques milliers d'immatriculations "artificielles" de motos et scooters Euro3, qui sortiront des concessions ces prochaines semaines en "occasions zéro kilomètre". Cette augmentation "mécanique" des immatriculations - qui selon les constructeurs compte pour "une petite moitié" de l'augmentation globale du marché 2016 - devrait d'ailleurs se reproduire fin 2017 avec les cyclos, qui ne passeront en Euro4 que le 1er janvier 2018.

"Le bilan 2016 est totalement positif car pour la première fois depuis 2011, le marché des cyclomoteurs 50 cc est lui aussi reparti à la hausse avec une croissance de +2,9% et un total de 92 880 unités", notent encore MM Archambault et De Seynes en soulignant "le décollage des cyclomoteurs électriques qui se confirme avec une croissance de +193% et un total de 5 672 unités, soit 6,1% du marché des cyclomoteurs". Notons aussi "une part importante de cyclos à boîte de vitesses", ce qui est plutôt un bon signe dans la mesure où ce type d'utilisateurs est plus susceptible de passer un jour à la "vraie" moto que les "simples" cyclomotoristes à variateur.

Légère augmentation du nombre de permis moto en 2016

Avec +3,5% de permis moto en 2016 rapport à 2015 (environ 100 000 par an), le permis A2 "pour tous" ne semble pas avoir découragé les nouveaux motards (jeunes ou pas). "Les motos destinées aux permis A2 tendent désormais à constituer une vraie catégorie de motos à part entière", se réjouit notamment Eric de Seynes. "De plus en plus de nouveaux motards se tournent vers des  cylindrées intermédiaires, pas des 800 bridées mais de vraies petites motos, légères et mignonnes, qui coûtent 5000euros et sont une alternative aux véhicules d'occasion".

Les motos en version A2 ne sont donc plus seulement des motos "dégonflées" à moins de 35 kW (47,5 ch) en attendant de pouvoir les débrider le plus vite possible, mais de vraies motos à part entière favorisant l'accès  au monde motard, comme l'étaient traditionnellement les moyennes cylindrées de 250 à 400 cc. Plusieurs responsables de marque confirment cette tendance...

Chez Honda, le directeur général de la division moto, Fabrice Recoque, a observé en 2016 "une forte accélération sur la demande de modèles A2, y compris en basse saison et notamment sur la CB500". Chez Suzuki, le directeur de ventes, Guillaume Vuillardot, se félicite du succès de "la SV650 "A2" dont les ventes sont en hausse de +70% par rapport à la Gladius A2" et souligne parallèlement qu'il y a "5 ans, les 250 et 300 cc étaient réservées à l'Asie. Aujourd'hui, ces motos sont importées en Europe car la demande se fait sentir".

Une solution de mobilité urbaine... au salon !

Reste désormais à convaincre les autorités publiques des bienfaits de la moto et du scooter dans une optique de mobilité urbaine, un vaste chantier qui sera vraisemblablement l'un des pilers du prochain salon de la moto en 2018... Les constructeurs réunis au sein de la CSIAM examinent en ce moment même la proposition de Jean-Claude Girot pour AMC Promotion.

Interrogé par MNC, le commissaire général du salon de l'automobile rappelle qu'il a été mandaté pour "travailler sur un salon de la moto qui aurait lieu au Bourget en mars 2018", mais qu'il est également très ouvert à une solution mixte auto-moto, avec un hall entièrement réservé à la moto lors du prochain salon de l'automobile en septembre 2018 !

Ainsi placé plus d'un mois avant le principal salon de la moto européen (l'EICMA de Milan), le Salon de la moto de Paris pourrait alors retrouver ses ambitions de "Mondial de la moto", à condition que l'ensemble des constructeurs jouent le jeu en y dévoilant des avant-premières mondiales... C'est encore loin d'être gagné, mais comme le savent les lecteurs de MNC Premium - qui, décidément, sont vraiment mieux informés que les autres ! -, la plupart des constructeurs se disent plutôt favorables à un salon mixte auto-moto...

A suivre naturellement sur MNC : restez connectés !

.

 

  • En savoir plus...

Les derniers articles parus

Compte rendu et classements du GP d'Australie MotoGP 2017 

Marc Marquez fait un grand pas supplémentaire vers son 4ème titre en MotoGP grâce à sa magnifique victoire au GP d'Australie 2017 - sa 6ème cette saison - devant Rossi et Viñales. Johann Zarco, sacré rookie de l'année à Phillip Island, termine au pied du podium cette 15ème course très virilement disputée ! Résumé MNC et résultats.
WSBK Espagne (2) : doublé de Rea à Jerez, triplé de Kawasaki en WorldSBK

Pistonnés par Ducati hier, Jonathan Rea et sa Ninja ont nettement dominé la deuxième manche du WSBK 2017 à Jerez. Grâce à la magistrale victoire de son n°1 sur les Panigale n°33 et n°7, Kawasaki remporte à son tour son troisième titre mondial consécutif.
Compte rendu et classements du GP d'Australie Moto3 2017 (Mir titré)

Joan Mir scelle par une victoire au GP d'Australie 2017 - sa neuvième en Moto3, un record - son premier titre mondial en Grands Prix moto. Le majorquin de 20 ans n'a pas tremblé sous l'enjeux malgré des conditions météo compliquées à l'origine d'une interruption de course à sept tours de l'arrivée. Résumé MNC et résultats.
WSSP Espagne : Sacrés Caricasulo et Cluzel, Mahias presque titré

Talonné par Jules Cluzel durant la majeure partie de la course Supersport, Federico Caricasulo a du batailler jusqu'au bout pour l'emporter à Jerez. Son coéquipier - notre autre compatriote ! - Lucas Mahias termine cinquième et assure pratiquement son sacre... Pratiquement.
55 400 motos et scooters volés en France en 2016

Bonne nouvelle : la fréquence des vols de deux-roues motorisés en France poursuit sa baisse en 2016 puisque le ministère de l'intérieur recense 55 400 motos ou scooters dérobés contre 57 699 en 2015. Mauvaise nouvelle : ce fléau intervient encore toutes les 10 minutes, surtout dans les grandes villes ! Explications.
Le Moto Tour de Nick Ayrton, vainqueur en Classiques

Ze païlote : Nick Ayrton (un vieux, et un anglais par-dessus le marché !)... Ze brèle : une Suzuki GSX-R 1100 de 1986 (une vieille aussi, donc). Un duo très "Classique" qui s'offre la victoire dans la catégorie du même nom, au terme d'un Moto Tour 2017 qui sera le dernier sous cette forme. Témoignage.
STI : Prototypes de motos interconnectées BMW, Honda et Yamaha

Des prototypes de motos capables de détecter les situations à risques et de communiquer entre elles ont été présentés par BMW, Honda et Yamaha lors de la conférence du Connected Motorcycle Consortium (CMC), un groupement lancé par les trois constructeurs pour accélérer le développement des systèmes de transports intelligents (STI). Pourquoi, comment ? MNC fait le point.
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.