• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 19 janvier 2016

MotoGP : Rossi prévient que sa soif de victoire n'a fait que grandir depuis l'an dernier...

MotoGP : Rossi prévient que sa soif de victoire n'a fait que grandir depuis l'an dernier...

Le team officiel Yamaha a dévoilé hier à Barcelone (Espagne) ses motos 2016, dont les livrées sont assez proches de celles de 2015. Le nouveau champion du monde MotoGP Jorge Lorenzo et son coéquipier Valentino Rossi - toujours en froid depuis la difficile fin de saison 2015 - étaient naturellement les stars de cet événement organisé au…

Imprimer

Le team officiel Yamaha a dévoilé hier à Barcelone (Espagne) ses motos 2016, dont les livrées sont assez proches de celles de 2015. Le nouveau champion du monde MotoGP Jorge Lorenzo et son coéquipier Valentino Rossi - toujours en froid depuis la difficile fin de saison 2015 - étaient naturellement les stars de cet événement organisé au siège de l'opérateur espagnol Telefonica (Movistar), qui reste le sponsor-titre de l'équipe Yamaha.

Electronique unique, pneus Michelin : le changement, c'est en 2016 !

Hormis quelques changements cosmétiques, les M1 2016 sont très semblables au millésime précédent, à l'exception naturellement des pneus Michelin en 17 pouces qui remplacent désormais les Bridgestone de 16,5.

MotoGP : Rossi prévient que sa soif de victoire n'a fait que grandir depuis l'an dernier...Autre changement d'importance : l'utilisation de la centrale et surtout des logiciels uniques, identiques sur toutes les motos engagés en MotoGP (l'an dernier, les constructeurs développaient leurs propres logiciels en fonction des spécificités de leur moto). Plutôt satisfaits de leurs premiers essais, Lorenzo et Rossi ont cependant émis des réserves sur le pneu avant (comme tous leurs rivaux), ainsi que sur le rétrogradage technologique entraîné par l'ECU unique.

"J’ai eu la chance de faire ma première année en MotoGP sur Michelin en 2008, mais je ne me rappelle plus vraiment des sensations", a déclaré Jorge Lorenzo : "je sais cependant que ces pneus s’utilisent d’une façon différente des Bridgestone. Il faut anticiper le freinage, relâcher les freins un peu plus tôt".

Yamaha et Rossi plantent le décor pour 2016

"Théoriquement ça pourrait être quelque chose de mieux pour moi, mais nous ne le saurons pas avant d’avoir roulé sur différents circuits et d’avoir passé plus de temps sur ces pneus", avoue le majorquin dont le pilotage coulé faisait merveille par le passé avec les pneus Michelin (pole position dès sa première course MotoGP en 2008).

"Nous avons demandé à Yamaha d’améliorer l’électronique (pour trouver de la puissance et de la vitesse de pointe notamment, NDLR) et à Michelin d’améliorer le pneu avant. Nous avons demandé à Yamaha de mieux comprendre l’électronique et de voir comment nous pourrions avoir une solution qui soit aussi proche que possible de celle de l’an dernier", poursuit le quintuple champion du monde.

MotoGP : Rossi prévient que sa soif de victoire n'a fait que grandir depuis l'an dernier...

De son côté, Valentino Rossi, deuxième du championnat 2015, estime que "nous avons besoin d’un peu de temps pour trouver le bon équilibre avec les pneus Michelin et je pense que le travail réalisé cet hiver sera important pour comprendre comment les utiliser et essayer d’améliorer le feeling à l’avant". 

"Nous devons évaluer notre niveau sur ces pneus face aux autres constructeurs parce que notre moto était très bonne l’an dernier avec les Bridgestone, elle était très équilibrée. Maintenant, ça va être dur de faire pareil avec Michelin", prévient le Docteur dont le scepticisme palpable à propos des pneus s'étend aussi - sans surprise - à ses relations avec son coéquipier...

MotoGP : Rossi prévient que sa soif de victoire n'a fait que grandir depuis l'an dernier...Rossi espère que le respect sera réciproque...

"J'ai toujours respecté Lorenzo, mais d'après moi lui ne l'a pas fait lors de la dernière course. Espérons que cette saison, le respect soit réciproque", a fait savoir le nonuple champion du monde, toujours aussi remonté contre Lorenzo au sujet de ses déclarations et de ses prises de position contre lui lors du déjà mémorable "SepangGate".

"On va voir si je suis compétitif lors des premières courses et ensuite je déciderai", a ajouté le Docteur à propos de la suite de sa carrière. "Mais en tous cas, je pense que c'est avec Yamaha que je finirai ma carrière. Je ne continuerai que s'ils me donnent une moto (pour 2017, puisque son contrat s'achève cette année). Je vais essayer d'être au même niveau que les deux dernières années. On verra au fil du championnat, si je suis capable de me battre pour le titre. Mais j’ai la passion et la motivation pour continuer parce que j’adore toujours autant ça".

"Ma soif de victoire n'a fait que grandir"

Pour Rossi, cette présentation officielle a été l'occasion de rappeler que "même si c'est ma 17ème saison en MotoGP, le début d'une nouvelle saison m'enthousiasme toujours autant. J'ai une relation très particulière avec ma YZR-M1 et le lancement du team est comme déballer un cadeau de Noël tardif ! J'ai connu une bonne saison l'an dernier et ma soif de victoire n'a fait que grandir depuis... Terminer deuxième deux années d'affilée montre à quel point mon pilotage et l'équipe sont forts et constants et cette année nous allons encore améliorer notre niveau. Yamaha a fait beaucoup d'efforts cet hiver pour peaufiner la moto, et je me suis entraîné avec acharnement pour être prêt à commencer à travailler dès le premier test à Sepang. On se bat contre les meilleurs pilotes et les meilleures équipes du monde donc il faut attaquer au maximum à chaque étape du processus y compris lors des essais de pré-saison".

Pour Lorenzo, la relation devrait être normale

Feignant de ne pas s'apercevoir de la froideur de Rossi à son égard, Lorenzo estime pour sa part que leurs relations vont redevenir normales maintenant qu'est retombée la pression de la saison passée et ses rocambolesques rebondissements jusqu'à Valence...

MotoGP : Rossi prévient que sa soif de victoire n'a fait que grandir depuis l'an dernier...

Ce devrait être comme d’habitude : quand vous avez deux coéquipiers qui se battent pour quelque chose d’aussi important que le championnat du monde MotoGP, il est normal que leur relation soit un peu froide (bel euphémisme, puisque les deux coéquipiers ne s'adressent plus la parole depuis Sepang, NDLR !) et qu’il y ait des tensions, mais une fois le championnat terminé la relation devrait être normale".

"J’ai essayé d’être le plus rapide possible sur les cinq dernières courses de l’année, je n’ai eu aucun problème avec les autres pilotes et ce qui est arrivé entre Márquez et Rossi à Sepang est leur problème. C’est à eux de le résoudre, mais de mon côté je n’ai de problème avec personne", a poursuivi Lorenzo avec un culot pour le moins stupéfiant dans la mesure où il avait ouvertement pris position contre son coéquipier avant de monter un dossier avec son avocat pour l'enfoncer auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS)...

Pas de mur entre les boxes, mais une muraille d'amertume entre les pilotes

Il n’y a aucun raison de mettre un mur dans le garage", rétorque quant à lui Lin Jarvis interrogé sur la cohabitation entre ses deux "poulains". "L’une de nos forces est le fait que le team travaille très bien dans l’ensemble, les pilotes sont des coureurs individuels mais l’équipe de mécaniciens et d’ingénieurs est un collectif qui travaille bien. Si nous mettions une barrière, ce serait aux dépens du team, des pilotes et de l’électronique".

MotoGP : Rossi prévient que sa soif de victoire n'a fait que grandir depuis l'an dernier...

"Comme l'a dit Jorge, si Valentino reste son principal adversaire pour le championnat en 2016, ce sera une bonne chose parce que Yamaha sera devant et notre principal objectif est de battre nos adversaires", poursuit le directeur général de Yamaha Motor Racing qui doit sans doute croiser les doigts pour que la saison 2016 ne ressemble pas au fiasco de la fin 2015...

"Avec Jorge Lorenzo et Valentino Rossi comme pilotes, le personnel de l'équipe Movistar Yamaha MotoGP et la nouvelle moto YZR-M1, nous sommes confiants d'avoir tout le nécessaire pour conserver nos trois titres 2015 (pilote, constructeur et team, NDLR)", prévient Lin Jarvis, directeur du team : "nous savons que nos concurrents vont vouloir prendre leur revanche et il ne faut jamais sous-estimer leurs efforts pour nous détrôner. Nous savons aussi que le nouveau règlement et le changement de pneus constitueront de nouvelles variables à gérer. Mais nous sommes prêts à relever le défi et à tout donner pour gagner le titre 2016 !"

L'équipe officielle Yamaha s'apprête maintenant à s'envoler pour les premiers essais officiels à Sepang (Malaisie) du 1er au 3 février. Les pilotes auront alors la possibilité d'évaluer pour la première fois le travail accompli par les ingénieurs Yamaha pendant la trêve hivernale, avant deux autre séances d'essais hivernaux à Phillip Island (Australie) puis à Losail (Qatar), où la saison MotoGP 2016 débutera le 20 mars.

A suivre naturellement sur MNC : restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter : les constructeurs font leur bilan 2021

En complément de notre analyse complète, les principaux constructeurs de moto et scooters dressent avec MNC leur bilan 2021. Ventes records en France, pandémie qui s’éternise, évolutions des réseaux, gammes et clientèles, titre de Quartararo, défis futurs... Voici le point de vue des pros.
Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
Marc Marquez remonte sur sa Honda... CRF, bientôt sur sa RCV ?

Bonne nouvelle : handicapé par un trouble de la vision depuis la fin de la saison dernière, Marc Marquez a fait ses premiers tours de roues en Motocross ! Prochaine étape pour le pilote du HRC : remonter sur une moto de vitesse, avant de retrouver sa RCV pour les essais hivernaux MotoGP ?! Explications.
MotoGP 2022 6 commentaires
Sponsor : Valentino Rossi ramasse la Mooney en Grands Prix moto

La bien-nommée société italienne de services bancaires Mooney sera finalement le contributeur principal des teams MotoGP et Moto2 de Valentino Rossi, après des mois de tractations chaotiques avec le sulfureux sponsor-titre initial : la compagnie pétrolière d'Arabie saoudite Aramco. Explications.
Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : GP d'Emilie Romagne
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...