• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 11 octobre 2015

Moto 2 : Johann Zarco, itinéraire d'un français appliqué et doué

Moto 2 : Johann Zarco, itinéraire d'un français appliqué et doué

Johann Zarco est devenu ce week-end au Japon le premier pilote français titré en Grands Prix de vitesse moto depuis Mike di Meglio en 2008. Intraitable depuis le début de la saison Moto2 2015 , le cannois a remporté au Motegi sa 7ème victoire en 15 courses : MNC retrace son parcours vers son premier sacre mondial.

Imprimer

Johann Zarco est devenu ce week-end au Japon le premier pilote français titré en Grands Prix de vitesse moto depuis Mike di Meglio en 2008. Intraitable depuis le début de la saison Moto2 2015, le cannois a remporté au Motegi sa 7ème victoire en 15 courses : MNC retrace son parcours vers son premier sacre mondial.

Des sacrifices et des efforts

Né à Cannes en 1990, Johann Zarco débarque en Grands Prix en 2009 après des débuts prometteurs en compétition en minimoto en Italie, confirmés par un titre en Rookies Cup. Ses premiers pas ne se font pas sans sacrifice, puisque le jeune français annonce à 16 ans à ses parents qu'il quitte le lycée pour se consacrer corps et âme à la course...

Johann enfourche alors son scooter pour rejoindre son manager et mentor, Laurent Fellon, chez qui il vivra pendant plusieurs années avec pour seul et unique objectif le titre de champion du monde.

Véritables bourreaux de travail, les deux hommes développent une méthode rigoureuse, totalement focalisée sur la course.

Loisirs et sorties sont donc bannis de la jeunesse de Johann, qui ne quitte que très récemment le logement de son mentor pour s'installer dans son propre appartement !

Tout ce travail ne sera pas vain comme le prouve sa belle sixième place enregistrée après seulement 4 courses (au Mugello) dès sa première saison en GP125, terminée 20ème au général. Il remporte sa première victoire deux ans plus tard, en 2011, au Japon, saison où il s'incline pour le titre face à Terol. Dixième de sa première saison en Moto2 la saison suivante et élu débutant de l'année, le n°5 connait ensuite deux saisons plus compliquées durant lesquelles il change régulièrement de matériel.

En 2014, il réalise une très belle fin de saison sur une Suter qu'il n'apprécie pourtant pas : il signe sa première pole en Grande-Bretagne et monte ensuite trois fois sur le podium à Misano, en Aragon et à Valence. Fort de cette excellente fin de campagne, Johann aborde la saison 2015 avec des objectifs élevés et une Kalex sur laquelle il se sent mieux. Son talent doublé d'une sérénité nouvellement acquise s'expriment dès la première course au Qatar, qu'il aurait dû remporter sans une casse de la vis de son sélecteur...

La révélation de la saison 2015

Absolument pas abattu par ce revers, Johann Zarco finit deuxième la course suivante à Austin et remporte son premier succès en Aragon l'étape suivante. La machine est lancée et le français ne quittera plus le podium, accédant à sa plus haute marche à cinq reprises : en Catalogne, aux Pays-Bas, en République tchèque, en Grande-Bretagne et à San Marin.

Intraitable sur le sec, sur le mouillé, en bagarre ou en échappée, Johann Zarco a totalement éclipsé ses rivaux, à commencer par le tenant du titre, Esteve Rabat. Fort d'une avance de 93 points avant le GP d'Aragon, le français y joue sa première balle de match... qu'il rate à cause de la pression. Pour la première fois en 12 courses, le podium lui échappe et il termine 6ème.

Fort dans sa tête comme sur la piste, le tricolore ne doute pas et arrive au Japon bien déterminé à s'imposer. Titré dès le vendredi suite au forfait de Rabat - de nouveau blessé en entraînement -, Johann valide son titre en signant la pole position puis une brillante victoire au Motegi. Fort de 7 pole positions, 13 podiums et 7 victoires cette saison, Johann Zarco est désormais le pilote français le plus victorieux en championnat du monde de vitesse moto (8 victoires en tout avec celle signée en 2011 en 125 cc).

Le cannois ramène un titre mondial en Grands Prix à la France pour la première fois depuis celui de Mike di Meglio en 2008. Il conservera son numéro 5 l'an prochain car "il m'a porté chance", confesse le pilote installé à Avignon. Une simplicité doublée d'un pragmastisme typiques du nouveau champion du monde ! 

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.
Sportive 1 commentaire
Essai Kawasaki Ninja H2SX SE+ : compression intime

Coup de pied au cul et stimuli des parties intimes sont déjà au programme de la H2SX SE, unique moto routière à moteur compressé ! L'activité cérébrale n'est plus en reste avec sa nouvelle déclinaison SE+, qui intègre notamment un amortissement piloté, des modes de conduites et une instrumentation connectée. Essai.
Sportive 5 commentaires
Duel Royal Enfield Interceptor 650 Vs Triumph Street Twin : lutte de classe

La délicieuse authenticité de la nouvelle Royal Enfield Interceptor 650, premier bicylindre du constructeur depuis 1970, fait-elle ombrage à la redoutable maîtrise du néo-classique de l'onéreuse Triumph Street Twin ? Réponses dans notre duel MNC.
Tous les Duels 4 commentaires
Duel Africa Twin Vs V85 TT : la référence Honda ou le renouveau Moto Guzzi ?

Moto Guzzi se relance en 2019 sur le (tout) terrain des trails avec son inédite et originale V85 TT, une moto au look sympathique, aux performances raisonnables et au tarif raisonné. Un tiercé qui semble gagnant... y compris face à l'excellente Honda Africa Twin Honda ? La réponse dans ce nouveau duel MNC !

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Compte rendu et résultats du GP d'Aragon MotoGP 2019 (Marquez vainqueur)

Marc Marquez scelle son 200ème départ en Grands Prix par une quatrième victoire consécutive au GP d'Aragon MotoGP, après avoir survolé la 14ème manche de la saison 2019. Andrea Dovizioso, superbe 2ème devant Miller, accuse désormais 98 points de retard sur l'officiel Honda au provisoire. Résumé et classements.
Course 14 commentaires
Le Bol d'Or 2019 en images

Galerie photo du Bol d'Or 2019 avec Always Photo en direct du circuit Paul Ricard au Castellet (83), où débute ce week-end le championnat du monde d'endurance EWC 2019/2020.
Suzuki remporte le Bol d'Or et prend la tête du championnat du monde d'endurance 2019/2020

Profitant de l'abandon simultané des Honda n°5, Yamaha n°7 et Kawasaki n°1 officielles, la Suzuki n°2 du SERT s'impose au Bol d'Or après une course raccourcie à moins de 13 heures à cause de conditions météo particulièrement dangereuses.
Lorenzo n'a pas l'intention d'abandonner sa Honda à Zarco en 2020 !

Jorge Lorenzo estime "courageuse" la décision de Johann Zarco de quitter KTM, mais n'envisage pas d'imiter le pilote français en mettant un terme prématuré à son contrat avec Honda-Repsol. Explications.
GP d'Aragón 2020 8 commentaires
Essai Yamaha R1 et R1M 2020 : sacré bon coup... et salé surcoût !

Yamaha profite du passage à la norme Euro5 pour perfectionner sa Superbike : la R1 "tout court" bénéficie de multiples améliorations qui doivent légitimer une infime hausse de tarif. La R1M évolue aussi... assez pour justifier l'envolée de son prix ? MNC a testé les deux motos sportives à Jerez (Espagne). Verdict.
Sportive 1 commentaire
Zarco au HRC en 2020 ? Aucune piste "concrète", répond l'ancien pilote KTM

Johann Zarco, mis à pied mardi par KTM un mois après avoir demandé sa rupture de contrat, est pourtant bien présent deux jours plus tard au GP d'Aragon... Ce qui alimente toutes les rumeurs sur l'avenir du talentueux pilote français, comme celle de le voir remplacer Jorge Lorenzo l'an prochain au HRC sur la MotoGP Honda officielle...
Pilotes et équipes 2020 20 commentaires
Marché moto et scooter 2019 : chaude ambiance en juillet, tiède en août

Les fortes températures du mois de juillet 2019 semblent avoir déclenché chez les motards et scootéristes français un épisode de fièvre acheteuse (+20,2% Vs juillet 2018) qui est légèrement tombée en août (+0,8%). Moto-Net.Com revient en détail sur ce bel été. Bilan.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...