• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 11 octobre 2015

Moto 2 : Johann Zarco, itinéraire d'un français appliqué et doué

Moto 2 : Johann Zarco, itinéraire d'un français appliqué et doué

Johann Zarco est devenu ce week-end au Japon le premier pilote français titré en Grands Prix de vitesse moto depuis Mike di Meglio en 2008. Intraitable depuis le début de la saison Moto2 2015 , le cannois a remporté au Motegi sa 7ème victoire en 15 courses : MNC retrace son parcours vers son premier sacre mondial.

Imprimer

Johann Zarco est devenu ce week-end au Japon le premier pilote français titré en Grands Prix de vitesse moto depuis Mike di Meglio en 2008. Intraitable depuis le début de la saison Moto2 2015, le cannois a remporté au Motegi sa 7ème victoire en 15 courses : MNC retrace son parcours vers son premier sacre mondial.

Des sacrifices et des efforts

Né à Cannes en 1990, Johann Zarco débarque en Grands Prix en 2009 après des débuts prometteurs en compétition en minimoto en Italie, confirmés par un titre en Rookies Cup. Ses premiers pas ne se font pas sans sacrifice, puisque le jeune français annonce à 16 ans à ses parents qu'il quitte le lycée pour se consacrer corps et âme à la course...

Johann enfourche alors son scooter pour rejoindre son manager et mentor, Laurent Fellon, chez qui il vivra pendant plusieurs années avec pour seul et unique objectif le titre de champion du monde.

Véritables bourreaux de travail, les deux hommes développent une méthode rigoureuse, totalement focalisée sur la course.

Loisirs et sorties sont donc bannis de la jeunesse de Johann, qui ne quitte que très récemment le logement de son mentor pour s'installer dans son propre appartement !

Tout ce travail ne sera pas vain comme le prouve sa belle sixième place enregistrée après seulement 4 courses (au Mugello) dès sa première saison en GP125, terminée 20ème au général. Il remporte sa première victoire deux ans plus tard, en 2011, au Japon, saison où il s'incline pour le titre face à Terol. Dixième de sa première saison en Moto2 la saison suivante et élu débutant de l'année, le n°5 connait ensuite deux saisons plus compliquées durant lesquelles il change régulièrement de matériel.

En 2014, il réalise une très belle fin de saison sur une Suter qu'il n'apprécie pourtant pas : il signe sa première pole en Grande-Bretagne et monte ensuite trois fois sur le podium à Misano, en Aragon et à Valence. Fort de cette excellente fin de campagne, Johann aborde la saison 2015 avec des objectifs élevés et une Kalex sur laquelle il se sent mieux. Son talent doublé d'une sérénité nouvellement acquise s'expriment dès la première course au Qatar, qu'il aurait dû remporter sans une casse de la vis de son sélecteur...

La révélation de la saison 2015

Absolument pas abattu par ce revers, Johann Zarco finit deuxième la course suivante à Austin et remporte son premier succès en Aragon l'étape suivante. La machine est lancée et le français ne quittera plus le podium, accédant à sa plus haute marche à cinq reprises : en Catalogne, aux Pays-Bas, en République tchèque, en Grande-Bretagne et à San Marin.

Intraitable sur le sec, sur le mouillé, en bagarre ou en échappée, Johann Zarco a totalement éclipsé ses rivaux, à commencer par le tenant du titre, Esteve Rabat. Fort d'une avance de 93 points avant le GP d'Aragon, le français y joue sa première balle de match... qu'il rate à cause de la pression. Pour la première fois en 12 courses, le podium lui échappe et il termine 6ème.

Fort dans sa tête comme sur la piste, le tricolore ne doute pas et arrive au Japon bien déterminé à s'imposer. Titré dès le vendredi suite au forfait de Rabat - de nouveau blessé en entraînement -, Johann valide son titre en signant la pole position puis une brillante victoire au Motegi. Fort de 7 pole positions, 13 podiums et 7 victoires cette saison, Johann Zarco est désormais le pilote français le plus victorieux en championnat du monde de vitesse moto (8 victoires en tout avec celle signée en 2011 en 125 cc).

Le cannois ramène un titre mondial en Grands Prix à la France pour la première fois depuis celui de Mike di Meglio en 2008. Il conservera son numéro 5 l'an prochain car "il m'a porté chance", confesse le pilote installé à Avignon. Une simplicité doublée d'un pragmastisme typiques du nouveau champion du monde ! 

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter 2019 : premier semestre record pour les gros cubes

Avec 103 446 motos et scooters immatriculés de janvier à juin, le premier semestre 2019 a été très positif pour le marché français (+13% Vs 2018). Les 125 poursuivent leur remontée tandis que les gros cubes atteignent un volume jamais vu sur Moto-Net.Com... Chiffres, graphiques et analyses : voici le bilan complet du marché moto et scooter en France sur MNC !
Curtiss pète les plombs avec ses motos électriques Hades et Zeus Radial V8 !

Curtiss, ancien constructeur de motos thermiques extravagantes reconverti dans l'électrique, explore des voies stylistiques osées pour détourner l'aspect peu sexy d'un moteur à batteries : sous forme d'un gros 8-cylindres sur sa Radial V8 et... phallique sur son Hades ! Découverte.
Motos 3 commentaires
105 ch et 249 kg pour la moto électrique Harley-Davidson LiveWire

La version définitive de la moto électrique LiveWire de Harley-Davidson développerait 105 ch et 116 Nm de couple, d'après les retours des premiers essais réalisés par nos confrères américains. La première moto à piles de la Motor Company doit raccorder ses batteries à l'Europe en septembre au prix de 33 900 euros.
Malgré la mort de son "baby boy", la mère de Carlin Dunne veut que les courses moto se pousuivent à Pikes Peak

Romie Gallardo, mère de Carlin Dunne, estime que la chute mortelle de son "baby boy" près du sommet de Pikes Peak ne doit pas conduire les organisateurs à interdire les motos de cette célèbre course de côte américaine. Explications.
Duel vidéo : Royal Enfield Interceptor 650 Vs. Triumph Street Twin

En complément de notre duel complet entre la Royal Enfield Interceptor 650 et la Triumph Street Twin, voici la vidéo de ce comparatif entre ces deux roadsters néo-rétros...
Que faut-il penser des rumeurs sur la retraite de Rossi et Lorenzo ?

La trêve estivale MotoGP est traditionnellement propice au développement des rumeurs... Dernières en date : l'inévitable raccrochage des gants de l'idole des Grands Prix Valentino Rossi et la retraite éventuelle de Jorge Lorenzo avant la fin de sa première campagne chez Honda-Repsol. MNC fait le point... retraite !
Pilotes et équipes 2020 16 commentaires
Que font les pilotes MotoGP pendant leurs vacances d'été ?

Repos ? Entraînement ? Plage ? Farniente ? Apéro-barbec' ? Hôtels de luxe ? Si certaines stars des Grands Prix moto se montrent discrètes sur leur emploi du temps pendant la pause estivale avant la reprise du championnat du monde en République tchèque, d'autres se répandent abondamment sur les réseaux... Petit panorama rafraîchissant en pool position.
Les huit nouvelles recommandations du CNSR pour améliorer la sécurité routière

Le Conseil national de la sécurité routière (CNSR), réuni début juillet sous la présidence du maire de Flers (61) Yves Goasdoué, livre huit nouvelles recommandations pour réduire l'accidentologie routière. Certaines sont pertinentes, d'autres moins : MNC fait le point route.
Sécurité routière 3 commentaires
Journée nationale du partage de la route le 18 juillet

La Fédération française des motards en colère (FFMC), 40 millions d'automobilistes et Mon vélo est une vie lancent la Journée nationale du partage de la route qui aura lieu le 18 juillet. Explications.
Sécurité routière 2 commentaires

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...