• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
CHANGEMENT DE POLITIQUE
Paris, le 25 avril 2019

Mauvais chiffres de la sécurité routière : motards et automobilistes demandent un changement de politique

Mauvais chiffres de la sécurité routière : motards et automobilistes demandent un changement de politique

Suite à trois mois d'augmentation consécutive du nombre de morts sur les routes, la Fédération française des motards en colère (FFMC) en appelle de nouveau à un changement de politique, tandis que 40 millions d'automobilistes demande au premier ministre d'admettre son erreur sur les 80 km/h... Explications.

Imprimer

Constatant que les trois premiers mois de l'année sont mauvais en matière de sécurité routière (avec des morts en hausse de +3,9% en janvier, +17,1% en février et +7,3% en mars), la FFMC et 40 millions d'automobilistes montent au créneau pour demander à nouveau au gouvernement de revoir sa copie.

L'association de défense des motards, qui appelle par ailleurs à la convergence des luttes avec une "Riposte générale", estime que "c'est la politique de la sécurité routière en France qu'il faut repenser", au lieu d'imputer ces hausses aux neutralisations de radars effectuées par les Gilets jaunes comme le fait le gouvernement. L'argument des autorités est d'ailleurs d'autant moins recevable que  les catégories les plus touchées sont les cyclistes (+8%), les cyclomotoristes (+7%) et les piétons (+5%)...

"Quand il y a déjà cinq ans, des "experts" de la sécurité routière ont imaginé abaisser la vitesse à 80 km/h sur le réseau secondaire en disant qu'en roulant moins vite, les usagers de la route se tueraient moins et qu'il fallait une "mesure de rupture aux Français", nous avons alerté sur les effets négatifs de ce type d'injonction autoritaire", rappelle la FFMC en pointant "les dangers croissants de l'envahissement des téléphones connectés et autres terminaux informatiques à bord des voitures et des risques que ces appareils font courir aux plus fragiles (ceux qui ne sont pas protégés dans les voitures) à cause de l'inattention qu'ils provoquent".

"Les 80 km/h ont fait effondrer le château de cartes"

"Les comportements de prudence sont liés à une prise de conscience des usagers en interaction dans un espace public et non à des menaces de punitions ou à des décisions arbitraires et incomprises", répète l'association depuis bientôt 40 ans en notant aujourd'hui que "les 80 km/h ont fait effondrer le château de cartes".

C'est donc "toute la politique de sécurité routière qu'il faut revoir", conclut la FFMC : "il faut la penser avec les usagers et non contre eux", car "les victimes sont en premier lieu les usagers vulnérables (piétons, cyclistes et usagers de deux-roues motorisés), le 80 km/h ne les a pas sauvés".

De son côté, 40 millions d'automobilistes souligne qu'il est "temps pour le premier ministre d'admettre son erreur sur les 80 km/h". Les résultats du premier trimestre sont "la preuve que les 80 km/h imposés le 1er juillet sur les routes secondaires ne fonctionnent pas et qu'il est temps de revenir sur cette décision nuisible".

"J'espère qu'Emmanuel Macron (qui s'exprime ce soir devant les Français, NDLR) saura prendre les décisions qui s'imposent à l'occasion de ses futures annonces suite au Grand débat national : les Français attendent l'abandon du 80km/h qui malheureusement ne tient pas ses promesses", a déclaré Daniel Quéro, président de l'association.

"Depuis que je suis petit, on m'a appris à reconnaître mes erreurs et à ne pas attribuer mes propres fautes à autrui", renchérit le délégué général Pierre Chasseray : "il est donc temps que le premier ministre admette qu'il a fait fausse route, que l'abaissement généralisé de la limitation de vitesse ne permet pas d'améliorer la sécurité des usagers, et qu'il revienne sur sa décision pour revenir à un système plus pragmatique, adapté aux besoins de mobilité des territoires".

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Dakar moto 2020 : Edwin Straver est décédé...

Le Dakar pleure la mort d'un deuxième pilote moto : Edwin Straver, décédé ce vendredi des suites de ses blessures après sa lourde chute dans la 11ème et avant-dernière étape du rallye. Le motard néerlandais, vainqueur l'an passé en malles-moto, avait 48 ans...
Dakar 2 commentaires
WSBK et WSSP 2020 : les pilotes français dans les starting-blocks

Loris Baz sur R1 et Sylvain Barrier sur Panigale V4R, Jules Cluzel, Corentin Perolari et Andy Verdoïa sur R6, Lucas Mahias sur ZX-6R : la France sera représentée par six pilotes cette saison en World Superbike et World Supersport. Ils se préparent activement pour la première course, dans un mois en Australie.
Andrea Iannone entendu par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février

Les choses se précisent pour Andrea Iannone, contrôlé positif à une substance de la famille des stéroïdes : le pilote Aprilia est convoqué par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février, ce qui exclut sa présence au "shakedown" de reprise du MotoGP en Malaisie. Le n°29 risque jusqu'à quatre ans de suspension. Explications.
Pilotes et équipes 19 commentaires
Fabrice Recoque (Honda) : nous retrouvons les volumes de 2008 avant la chute violente du marché

Honda a immatriculé 33 132 motos en France en 2019 (+15,2%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Fabrice Recoque.
Interviews 1 commentaire
Eric Antunes (KTM) : un marché à +5% en 2020 serait encore un bon résultat

KTM et Husqvarna ont immatriculé respectivement 8164 et 2129 motos en France en 2019 (+4,2 et +14,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le président de la marque autrichienne dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC d'Eric Antunes.
Guillaume Vuillardot (Suzuki) : Euro5 va nous pousser à évoluer et à changer

Suzuki a immatriculé 7643 motos et scooters en France en 2019 (+6,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur commercial de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Guillaume Vuillardot.
Pierre Audoin (Indian) : la FTR est un succès et crée un vrai nouveau segment

Indian a immatriculé 1880 motos en France en 2019 (+24,3%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le responsable de la marque américaine dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Pierre Audoin.
Jérôme Jullien (SIMA) : Royal Enfield mérite une mention spéciale

Via la SIMA, Royal Enfield et Mash ont immatriculé 3545 et 2633 motos en France en 2019 (+98,5 et +4,4%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur marketing de l'importateur français dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Jérôme Jullien.
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...