• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
REGULATEUR ADAPTATIF KTM
Paris, le 11 juin 2018

Les motos KTM Ready to "Race-pecter" automatiquement les distances de sécurité !

Les motos KTM Ready to "race-pecter" automatiquement les distances de sécurité !

Le constructeur autrichien KTM, dont le slogan est "Ready to Race" (prêt à courir), proposera un régulateur de vitesse adaptatif sur certaines motos à partir de 2021. Ce système encore à l'état de développement sera accompagné d'un détecteur d'angle mort, déjà installé par BMW sur ses maxi-scooters. Explications.

Imprimer

L'annonce a de quoi surprendre- voire choquer - les fans de la marque Orange : KTM veut prendre un "engagement fort en faveur de la sécurité" en installant à court terme sur ses motos un régulateur de vitesse adaptatif. Autrement dit un système qui réduit l'allure sans intervention humaine (oui, oui !) dans le but de respecter une distance de sécurité avec les véhicules roulant devant soi.

Dérivé de l'automobile, cet "Adaptative Cruise Control" fonctionne par le biais de capteurs qui détectent "tout type de véhicule" (moto, scooter et voiture) situés en amont et vérifient la distance entre les deux. Si cet espace descend sous une certaine valeur (équivalente "à deux secondes", calcule KTM), le dispositif va automatiquement baisser la vitesse de la moto en intervenant sur l'ouverture des papillons de gaz.

Au besoin, une "légère pression" sera appliquée sur le frein avant, développe la marque de Mattighofen. En clair : la moto va freiner toute seule ! KTM s'empresse toutefois de préciser que cela n'est pas comparable aux systèmes de freinages d'urgence automatique dont sont pourvues certaines voitures haut de gamme, qui peuvent "décider" de s'arrêter si un piéton traverse, par exemple. 

Le plus important constructeur européen de motos fait la démonstration de cet "Adaptative Cruise Control" dans la vidéo ci-dessous, dans laquelle un pilote ne pose volontairement pas sa main droite sur le guidon, ni sa jambe droite sur le repose-pied pour montrer que la moto ralentit effectivement toute seule, sans action humaine sur l'accélérateur ou les freins. 

Précisons que ce régulateur adaptatif ne fonctionne qu'à partir du moment où le "Cruise Control" est engagé : le reste du temps, les motos KTM restent entièrement sous le contrôle du pilote ! Du moins, pour l'instant : cette première étape dans la conduite assistée semble inéluctablement mener vers des motos autonomes à la conduite entièrement automatisée...

KTM vers la moto autonome ? 

Une hypothèse qui fait froid dans dos, voire laisse songeur quant à l'intérêt même de la pratique du deux-roues : le pilotage de sa moto et l'exécution de chacune de ses étapes clés - accélération, freinage, direction - sont pour la plupart d'entre nous l'essence même de l'envie et du besoin d'être motard. 

 

Si la moto du futur tient en équilibre toute seule - comme les prototypes auto-stables BMW ou Honda - puis se dirige d'elle-même en respectant scrupuleusement les limitations de vitesse, beaucoup seront tentés de raccrocher les gants. Surtout si ladite moto est à moteur électrique. Autant prendre le train : les sensations seront similaires et le coût de revient nettement inférieur !

Vous pensez que MNC noircit le tableau ? Pas du tout : rappelons que le Conseil européen à la sécurité routière (ETSC) pousse depuis une dizaine d'années à la généralisation d'un limiteur automatique de vitesse appelé "Lavia". Le principe de ce "Limiteur s'Adaptant à la Vitesse Autorisée" est enfantin : un GPS localise le véhicule et le système cale son allure aux préconisations légales. Imparable !

Il suffirait ensuite de coupler ce Lavia avec le régulateur adaptatif présenté par KTM pour obtenir une moto presque totalement autonome sur le plan de la vitesse autorisées et des distances de sécurité. La marche ne serait ensuite plus très haute pour passer au 100% automatique...

 

KTM développe par ailleurs un autre système, cette fois beaucoup moins intrusif : un détecteur d'angle mort ("Blind Spot Detection") qui allume un voyant au tableau de bord et dans le rétroviseur quand un véhicule est sur le point de vous dépasser. 

"Nul doute que ces systèmes innovants (le régulateur adaptatif et le détecteur d'angle mort, NDLR) contribueront à l’émergence de nouvelles technologies basées sur des capteurs déjà à l’étude", se réjouit KTM, confirmant par là-même nos craintes ci-dessus...

Objectif 2021 avec un détecteur d'angle mort

KTM précise néanmoins que ces outils sont encore en phase de développement et qu'ils feront partie d'un "nouveau pack électronique" qui sera proposé "à compter de la gamme 2021". Les motos routières haut de gamme seront probablement équipées en premier, comme la Super Adventure et la Super Duke GT

 

"Lorsqu’il sera finalisé, le régulateur de vitesse adaptatif permettra au pilote de personnaliser la distance de sécurité à respecter et la vitesse à laquelle "l'Adaptative Cruise Control" est opérationnel" (r)assure Katoche. "L’ACC aura l’avantage de ne jamais relâcher son attention et de réagir plus vite qu’un être humain en cas d’urgence".

Conscient du choc qu'une telle orientation technique va provoquer, KTM prétend que ces dispositifs ne vont pas nuire au plaisir de pilotage, bien au contraire : selon le directeur des relations publiques de KTM pour la gamme route, Luke Brackenbury, ce régulateur et ce détecteur vont "offrir un niveau de maîtrise supérieur sans compromettre le plaisir de conduire". 

"En tant que fabricant de motos, il est de notre responsabilité de garantir la sécurité des motards", poursuit le dirigeant autrichien en révélant à demi-motos la véritable motivation à développer ce type d'assistance : les constructeurs auto et moto se doivent de proposer des axes d'amélioration de la sécurité routière qui deviendront ensuite obligatoires. 

 

Les exemples concrets ne manquent pas : l'ABS ou le freinage combiné sur les motos de petite cylindrée sont désormais imposés sur tous les deux-roues pour satisfaire aux normes Euro4. Une contrainte qui a précipité la fin de carrière de certaines motos, trop anciennes ou trop coûteuses à équiper de ce type de freinage.

Vivrons-nous le même scénario à moyen terme avec ces régulateurs de vitesse adaptatifs et autres détecteurs d'angle mort ? Notre petit doigt nous souffle - hélas ? - que oui. On ne "régule" pas le progrès...

Démonstration vidéo du régulateur adaptatif KTM

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Annulation des Grands Prix MotoGP de Grande-Bretagne et d'Australie

Le championnat du monde des Grands Prix moto 2020 ne fera pas étape sur les circuits de Silverstone (Royaume-Uni) et de Phillip Island (Australie) suite à l'annulation pure et simple des GP de Grande-Bretagne et d'Australie à cause du Covid-19... Explications.
Les assureurs ne souhaitent pas rembourser les deux mois de confinement...

Suite à la demande d'UFC-Que Choisir visant à obtenir le remboursement de 2,2 milliards d'euros aux assurés auto (50 euros) et moto (29 euros) en raison des économies liées au confinement, la présidente de la Fédération française de l'assurance (FFA) a pris sa plus belle plume pour répondre à l'association que oui, mais non... Explications.
Nouveau casque Arai Concept-X : chic et classique

Le nouveau casque moto Concept-X est la réponse du manufacturier japonais Arai à l'actuelle mode du néo-rétro. Développé sur la base du Renegade-V, ce casque intégral en fibres évolue dans un segment "vintage chic" avec un prix de 579,99 euros. Présentation.
Prix du nouveau scooter 3-roues Yamaha Tricity 300

Dévoilé à Milan cet automne, le nouveau scooter Tricity 300 accessible aux titulaires du permis auto rejoint la gamme 3-roues Yamaha aux côtés du scooter Tricity 125 et de la moto Niken.
Reprendre la moto avec l'aide des motards de la gendarmerie

Pendant que la France passe progressivement du rouge à l'orange et au vert à la faveur du déconfinement, les bleus organisent des journées de reprise de la moto pour ne pas voir tout en noir...
La stratégie du réseau Kawasaki face au coronavirus

Comment le réseau de concessions moto Kawasaki réagit-il à la crise du Covid-19 ? Quelles sont les actions mises en place pour relancer l'activité depuis le déconfinement ? Réponses dans notre entretien MNC avec Antoine Coulon, responsable marketing de Kawasaki France. Interview.
La stratégie du réseau Honda moto France face au coronavirus

Deux options sont possibles face à un obstacle en tout-terrain : ralentir pour l'enrouler ou mettre plein gaz pour le survoler. Offensif et proactif, Honda France opte clairement pour la seconde stratégie afin d'aider son réseau à surmonter les conséquences du Covid-19. Entretien MNC avec Fabrice Recoque, directeur de la division moto de Honda France. 
Pratique 4 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, d'annonces gratuites, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...