• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PAS DE CONTRÔLE A LA RENTRÉE
Paris, le 9 septembre 2021

Les défenseurs des motards saluent l'abandon du contrôle technique moto

Les fédérations réjouies de l'abandon du contrôle du CT

Le ministre des transports confirme l'abandon du contrôle technique dans sa forme originale - avec visite obligatoire - auprès de la Fédération française de motocyclisme (FFM) et la Fédération française des motards en colère (FFMC). Des mesures alternatives pour la sécurité et l'environnement seront mises en place, comme indiqué précédemment par Jean-Baptiste Djebbari. Explications.

Imprimer

Les deux principales organisations représentatives des motards et scootéristes en France - la FFM et la FFMC - ont rencontré le ministre des transports juste après son intervention sur RMC, durant laquelle Jean-Baptiste Djebbari avait annoncé le retrait du contrôle technique pour les motos, scooters et quadricyles à moteur "tel qu'il était envisagé" par le décret n°2021-1062.

"Dès le 3 septembre, avant même notre réunion, le ministre annonçait que le contrôle technique des deux-roues, sous sa forme administrative, ne se ferait pas", confirment les deux fédérations dans un communiqué de presse commun qui évoque"une bataille gagnée, une victoire à construire".

Concrètement, le gouvernement fait machine arrière en abandonnant l'obligation de contrôles périodiques confiés à des intervenants privés - comme pour les voitures - au profit de mesures alternatives "à la fois plus concrètes et moins contraignantes pour améliorer la sécurité et les performances environnementales (bruit et pollution) des 2RM".

Des mesures alternatives à la place du contrôle technique

Rappelons que la directive européenne qui impose le contrôle technique aux Etats membres permet d'y échapper si des initiatives efficaces sont prises pour réduire la mortalité des motards. La France saisit cette alternative pour enterrer le contrôle technique moto après plusieurs rebondissements dans cette longue saga, dont la "présidentielle" mise en veilleuse  du décret cet été !

"La ligne politique est claire", expliquent la FFM et la FFMC. "Il s’agit donc, d’une part, de démontrer à l’Europe qu’entre les mesures déjà prises en France et celles envisagées, le CT via des opérateurs indépendants est inutile parce qu’inefficace, alors que les mesures prises, elles, sont porteuses d’effets".

L'abandon du contrôle technique moto devra toutefois être ratifié par les élus avec dans un premier temps l'abrogation du décret voté le 11 août. Les associations devront ensuite travailler avec le ministère des transports pour mettre en place ces fameuses mesures alternatives, au sujet desquelles Jean-Baptiste Djebbari avait lancé plusieurs pistes.

Module de sécurité au permis et primes à la conversion électrique

Le ministre des transports envisage notamment de développer un module dédié à la sécurité pendant le permis de conduire et d'encourager la transition électrique chez les utilisateurs de scooters sous la forme de primes à la conversion. Le bruit fera également partie de ce nouveau plan de bataille.

"L’objectif unique de tous, politiques, techniciens et associations, est bien d’abroger, à court terme, c’est à dire avant la fin de l’année 2021, le décret promulgué le 11 août", soulignent les fédérations. "Ensuite, un nouveau décret annoncera les mesures autres qu’un CT périodique, qui résulteront d’un travail entre les associations représentatives des usagers et les pouvoirs publics".

La Fédération française de motocyclisme (FFM) et la Fédération française des motards en colère (FFMC) - conscientes de la nécessité de montrer "patte blanche" auprès du ministère - s'engagent à poursuivre leurs actions "visant à une meilleure sécurité et à défendre leurs valeurs de vivre-ensemble".

Dans ce but, elles prévoient de "minimiser les nuisances de bruit et de pollution par des actions concrètes, avec les usagers et non contre eux". En clair : prévention et bon sens seront les maîtres mot(o)s pour écarter la menace du contrôle technique... jusqu'au prochain épisode de cette interminable saga ?! Espérons que non !

Modalités du contrôle technique moto "tel qu'il était envisagé"

A compter du 1er janvier 2023, les véhicules motorisés à deux ou trois roues et les quadricycles à moteur font l'objet :

  1. D'un contrôle technique dans les six mois précédant l'expiration d'un délai de quatre ans à compter de la date de leur première mise en circulation
  2. Postérieurement à ce contrôle, d'un contrôle technique périodique, renouvelé tous les deux ans
  3. Avant toute mutation intervenant au-delà du délai de quatre ans prévu au 1° ci-dessus, d'un contrôle technique, dont sont toutefois dispensés les véhicules ayant subi un contrôle technique dans les six mois précédant la date de demande d'établissement du nouveau certificat d'immatriculation
  4. Pour les véhicules de collection, le délai entre deux contrôles techniques est porté à cinq ans à l'exception des cas de mutation

Calendrier du contrôle technique moto

  • Le premier contrôle des véhicules immatriculés avant le 1er janvier 2016 est réalisé en 2023
  • Le premier contrôle des véhicules immatriculés entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2020 est réalisé en 2024
  • Le premier contrôle des véhicules immatriculés entre le 1er janvier 2021 et le 31 décembre 2021 est réalisé en 2025
  • Le premier contrôle des véhicules immatriculés entre le 1er janvier 2022 et le 31 décembre 2022 est réalisé en 2026

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Régulateur de vitesse moto universel Beracruise Skate Lock

Le français Philippe Beraka invente le premier régulateur de vitesse à aimants adaptable sur tous les accélérateurs de motos, scooters et quads. Simple à installer et à utiliser, ce Beracruise Skate Lock est sans entretien et inusable, en plus d'être à un prix accessible.
Pourquoi Fabio Quartararo sera pénalisé au GP de Grande-Bretagne 2022 ?

Non vraiment, Moto-Net.Com pose la question à la direction de course du MotoGP  : pourquoi Fabio Quartararo devrait-il réaliser un "Long Lap" lors du prochain Grand Prix MotoGP à Silverstone ? Parce que son dépassement sur Aleix Espargaro à Assen était trop ambitieux ! Vous n’êtes pas bien sérieux...
Pays-Bas 4 commentaires
Yamaha fulmine contre la sanction "injuste et incohérente" reçue par Quartararo

Le team officiel Yamaha ne digère pas - loin s'en faut - la pénalité de tour rallongé (Long Lap) que devra observer son leader Fabio Quartararo lors du prochain Grand Prix en Grande-Bretagne. Son directeur Lin Jarvis fustige le manque d'équité, d'objectivité et de cohérence des commissaires MotoGP : rien que ça !
Pays-Bas 2 commentaires
Réactions des pilotes MotoGP au fracassant Grand Prix des Pays-Bas 2022

Vainqueur magistral des deux derniers GP, Fabio Quartararo est tombé de son piédestal ce dimanche à Assen. Tombé deux fois ! Bagnaia, Bezzecchi, Vinales et Aleix Espargaro abordent la longue pause estivale plus sereinement que notre champion toujours leader au provisoire. Et que Zarco toujours troisième ? Réactions du Top 10 et plus.
Le constructeur anglais CCM lance une nouvelle moto : la Classic Tracker

Clews Competition Machines (CCM) - petite marque britannique aux origines tout-terrain - produit une gamme de séduisantes motos rétros à moteur monocylindre : dernière en date, la Classic Tracker. Présentation.
Piaggio succède à KTM à la tête de l'association européenne des constructeurs de motos (ACEM)

L'association européenne des constructeurs de motos confie sa présidence à Michele Colaninno, directeur général produits, marketing et innovation du groupe Piaggio. La diminution des émissions de carbone et l'électrification sont les enjeux majeurs de son mandat de deux ans.
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...