• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PAS DE CONTRÔLE A LA RENTRÉE
Paris, le 9 septembre 2021

Les défenseurs des motards saluent l'abandon du contrôle technique moto

Les fédérations réjouies de l'abandon du contrôle du CT

Le ministre des transports confirme l'abandon du contrôle technique dans sa forme originale - avec visite obligatoire - auprès de la Fédération française de motocyclisme (FFM) et la Fédération française des motards en colère (FFMC). Des mesures alternatives pour la sécurité et l'environnement seront mises en place, comme indiqué précédemment par Jean-Baptiste Djebbari. Explications.

Imprimer

Les deux principales organisations représentatives des motards et scootéristes en France - la FFM et la FFMC - ont rencontré le ministre des transports juste après son intervention sur RMC, durant laquelle Jean-Baptiste Djebbari avait annoncé le retrait du contrôle technique pour les motos, scooters et quadricyles à moteur "tel qu'il était envisagé" par le décret n°2021-1062.

"Dès le 3 septembre, avant même notre réunion, le ministre annonçait que le contrôle technique des deux-roues, sous sa forme administrative, ne se ferait pas", confirment les deux fédérations dans un communiqué de presse commun qui évoque"une bataille gagnée, une victoire à construire".

Concrètement, le gouvernement fait machine arrière en abandonnant l'obligation de contrôles périodiques confiés à des intervenants privés - comme pour les voitures - au profit de mesures alternatives "à la fois plus concrètes et moins contraignantes pour améliorer la sécurité et les performances environnementales (bruit et pollution) des 2RM".

Des mesures alternatives à la place du contrôle technique

Rappelons que la directive européenne qui impose le contrôle technique aux Etats membres permet d'y échapper si des initiatives efficaces sont prises pour réduire la mortalité des motards. La France saisit cette alternative pour enterrer le contrôle technique moto après plusieurs rebondissements dans cette longue saga, dont la "présidentielle" mise en veilleuse  du décret cet été !

"La ligne politique est claire", expliquent la FFM et la FFMC. "Il s’agit donc, d’une part, de démontrer à l’Europe qu’entre les mesures déjà prises en France et celles envisagées, le CT via des opérateurs indépendants est inutile parce qu’inefficace, alors que les mesures prises, elles, sont porteuses d’effets".

L'abandon du contrôle technique moto devra toutefois être ratifié par les élus avec dans un premier temps l'abrogation du décret voté le 11 août. Les associations devront ensuite travailler avec le ministère des transports pour mettre en place ces fameuses mesures alternatives, au sujet desquelles Jean-Baptiste Djebbari avait lancé plusieurs pistes.

Module de sécurité au permis et primes à la conversion électrique

Le ministre des transports envisage notamment de développer un module dédié à la sécurité pendant le permis de conduire et d'encourager la transition électrique chez les utilisateurs de scooters sous la forme de primes à la conversion. Le bruit fera également partie de ce nouveau plan de bataille.

"L’objectif unique de tous, politiques, techniciens et associations, est bien d’abroger, à court terme, c’est à dire avant la fin de l’année 2021, le décret promulgué le 11 août", soulignent les fédérations. "Ensuite, un nouveau décret annoncera les mesures autres qu’un CT périodique, qui résulteront d’un travail entre les associations représentatives des usagers et les pouvoirs publics".

La Fédération française de motocyclisme (FFM) et la Fédération française des motards en colère (FFMC) - conscientes de la nécessité de montrer "patte blanche" auprès du ministère - s'engagent à poursuivre leurs actions "visant à une meilleure sécurité et à défendre leurs valeurs de vivre-ensemble".

Dans ce but, elles prévoient de "minimiser les nuisances de bruit et de pollution par des actions concrètes, avec les usagers et non contre eux". En clair : prévention et bon sens seront les maîtres mot(o)s pour écarter la menace du contrôle technique... jusqu'au prochain épisode de cette interminable saga ?! Espérons que non !

Modalités du contrôle technique moto "tel qu'il était envisagé"

A compter du 1er janvier 2023, les véhicules motorisés à deux ou trois roues et les quadricycles à moteur font l'objet :

  1. D'un contrôle technique dans les six mois précédant l'expiration d'un délai de quatre ans à compter de la date de leur première mise en circulation
  2. Postérieurement à ce contrôle, d'un contrôle technique périodique, renouvelé tous les deux ans
  3. Avant toute mutation intervenant au-delà du délai de quatre ans prévu au 1° ci-dessus, d'un contrôle technique, dont sont toutefois dispensés les véhicules ayant subi un contrôle technique dans les six mois précédant la date de demande d'établissement du nouveau certificat d'immatriculation
  4. Pour les véhicules de collection, le délai entre deux contrôles techniques est porté à cinq ans à l'exception des cas de mutation

Calendrier du contrôle technique moto

  • Le premier contrôle des véhicules immatriculés avant le 1er janvier 2016 est réalisé en 2023
  • Le premier contrôle des véhicules immatriculés entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2020 est réalisé en 2024
  • Le premier contrôle des véhicules immatriculés entre le 1er janvier 2021 et le 31 décembre 2021 est réalisé en 2025
  • Le premier contrôle des véhicules immatriculés entre le 1er janvier 2022 et le 31 décembre 2022 est réalisé en 2026

.

.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto 2021 (4/11) : Les meilleures ventes motos et scooters

Fournir le Top 300 des ventes de motos et scooters en France, c’est bien. Trier ces modèles et établir le Top 5 (voire bien plus) de seize catégories, c’est mieux. Or c’est ce que propose MNC à ses lecteurs Premium ! Découvrez les roadsters, trails, néo-rétros, customs, routières, sportives, 125, scooters et deux-roues électriques préférés des Français.
Décembre 2 commentaires
Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
Marc Marquez remonte sur sa Honda... CRF, bientôt sur sa RCV ?

Bonne nouvelle : handicapé par un trouble de la vision depuis la fin de la saison dernière, Marc Marquez a fait ses premiers tours de roues en Motocross ! Prochaine étape pour le pilote du HRC : remonter sur une moto de vitesse, avant de retrouver sa RCV pour les essais hivernaux MotoGP ?! Explications.
MotoGP 2022 6 commentaires
Sponsor : Valentino Rossi ramasse la Mooney en Grands Prix moto

La bien-nommée société italienne de services bancaires Mooney sera finalement le contributeur principal des teams MotoGP et Moto2 de Valentino Rossi, après des mois de tractations chaotiques avec le sulfureux sponsor-titre initial : la compagnie pétrolière d'Arabie saoudite Aramco. Explications.
Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...