• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
OUI MAIS NON
Paris, le 13 août 2021

Emmanuel Macron suspend le contrôle technique moto jusqu'à la rentrée

Emmanuel Macron suspend le contrôle technique moto

Le décret instaurant le contrôle technique pour les motos et scooters à partir de 2023 n'aura tenu que 24 heures : Emmanuel Macron le met sur la touche "jusqu'à nouvel ordre" pour éviter de mettre les esprits des motards et scootéristes en surchauffe cet été ! Explications.

Imprimer

L'interminable saga du contrôle technique moto connaît un nouveau rebondissement assez inattendu ! Le décret n°2021-1062 du 9 août - qui prévoit sa mise en place obligatoire au 1er janvier 2023 - est "suspendu jusqu'à nouvel ordre" à la demande du président de la République, Emmanuel Macron, au lendemain de sa publication au Journal officiel ! 

Cette décision a été communiquée par le ministère des transports à de nos confrères de l'AFP après  "une discussion jeudi matin" entre le chef de l'État et son ministre Jean-Baptiste Djebbari qui s'était heurté à la levée de boucliers des associations d'usagers deux-roues suite à l'annonce de la ratification du contrôle technique.

Suite à cet échange au sommet de l'État - et face aux prévisibles manifestations motardes cet été et à la rentrée, avec et sans passe sanitaire ! - le ministère des transports a "convenu avec les fédérations (de moto, NDLR) de se retrouver à la rentrée pour échanger largement sur les différentes sujets les concernant", développe l'AFP en citant "une porte-parole du ministère".

Macron veut garder le contrôle... de l'électorat motards ?!

Rappelons que la France met en place le contrôle technique pour tous les "véhicules motorisés à deux ou trois roues et les quadricycles à moteur" - 50 cc et voitures sans permis inclus - sous la pression de l'Union Européenne, qui l'exige de tous ses Etats membres sauf si des mesures efficaces sont prises pour diminuer la mortalité des deux-roues.

Son entrée en vigueur - décriée par les associations moto, FFMC en tête - a plusieurs fois été reportée après de nombreux débats au plus haut niveau de décision français, notamment par l'Assemblée nationale et le Sénat en 2014. Motifs : la faible accidentologie liée à un facteur technique ne le justifie pas, malgré toutes les pressions exercées par ses partisans comme Dekra et SITA.  

Pourquoi le gouvernement fait-il soudain marche arrière alors que l'encre du décret est à peine sèche au Journal officiel ? Officiellement : pour "ne pas embêter les Français" (sic)... La crainte de voir les grandes villes bloquées par des manifestations de motards semble plus vraisemblable, alors même que les activités commerciales et le tourisme reprennent très timidement et que l'échéance des élections se rapproche à grands tours de deux-roues ! 

 "Après avoir découvert cette mesure, le président de la République a décidé que ce n'était pas le moment d'embêter les Français : avec la crise sanitaire, le passe, on leur demande déjà beaucoup", explique un conseiller de l'exécutif : "il est possible d'être dans la sécurité sans embêter les Français dans leur quotidien, a priori sans adhésion de leur part". Pourvu que ça dure, pour paraphraser le regretté humoriste Jean-Yves Lafesse ! 

Modalités du contrôle technique moto (avant suspension du décret)

A compter du 1er janvier 2023, les véhicules motorisés à deux ou trois roues et les quadricycles à moteur font l'objet :

  1. D'un contrôle technique dans les six mois précédant l'expiration d'un délai de quatre ans à compter de la date de leur première mise en circulation
  2. Postérieurement à ce contrôle, d'un contrôle technique périodique, renouvelé tous les deux ans
  3. Avant toute mutation intervenant au-delà du délai de quatre ans prévu au 1° ci-dessus, d'un contrôle technique, dont sont toutefois dispensés les véhicules ayant subi un contrôle technique dans les six mois précédant la date de demande d'établissement du nouveau certificat d'immatriculation
  4. Pour les véhicules de collection, le délai entre deux contrôles techniques est porté à cinq ans à l'exception des cas de mutation

Calendrier du contrôle technique moto

  • Le premier contrôle des véhicules immatriculés avant le 1er janvier 2016 est réalisé en 2023
  • Le premier contrôle des véhicules immatriculés entre le 1er janvier 2016 et le 31 décembre 2020 est réalisé en 2024
  • Le premier contrôle des véhicules immatriculés entre le 1er janvier 2021 et le 31 décembre 2021 est réalisé en 2025
  • Le premier contrôle des véhicules immatriculés entre le 1er janvier 2022 et le 31 décembre 2022 est réalisé en 2026

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Régulateur de vitesse moto universel Beracruise Skate Lock

Le français Philippe Beraka invente le premier régulateur de vitesse à aimants adaptable sur tous les accélérateurs de motos, scooters et quads. Simple à installer et à utiliser, ce Beracruise Skate Lock est sans entretien et inusable, en plus d'être à un prix accessible.
Pourquoi Fabio Quartararo sera pénalisé au GP de Grande-Bretagne 2022 ?

Non vraiment, Moto-Net.Com pose la question à la direction de course du MotoGP  : pourquoi Fabio Quartararo devrait-il réaliser un "Long Lap" lors du prochain Grand Prix MotoGP à Silverstone ? Parce que son dépassement sur Aleix Espargaro à Assen était trop ambitieux ! Vous n’êtes pas bien sérieux...
Pays-Bas 4 commentaires
Yamaha fulmine contre la sanction "injuste et incohérente" reçue par Quartararo

Le team officiel Yamaha ne digère pas - loin s'en faut - la pénalité de tour rallongé (Long Lap) que devra observer son leader Fabio Quartararo lors du prochain Grand Prix en Grande-Bretagne. Son directeur Lin Jarvis fustige le manque d'équité, d'objectivité et de cohérence des commissaires MotoGP : rien que ça !
Pays-Bas 2 commentaires
Réactions des pilotes MotoGP au fracassant Grand Prix des Pays-Bas 2022

Vainqueur magistral des deux derniers GP, Fabio Quartararo est tombé de son piédestal ce dimanche à Assen. Tombé deux fois ! Bagnaia, Bezzecchi, Vinales et Aleix Espargaro abordent la longue pause estivale plus sereinement que notre champion toujours leader au provisoire. Et que Zarco toujours troisième ? Réactions du Top 10 et plus.
Le constructeur anglais CCM lance une nouvelle moto : la Classic Tracker

Clews Competition Machines (CCM) - petite marque britannique aux origines tout-terrain - produit une gamme de séduisantes motos rétros à moteur monocylindre : dernière en date, la Classic Tracker. Présentation.
Piaggio succède à KTM à la tête de l'association européenne des constructeurs de motos (ACEM)

L'association européenne des constructeurs de motos confie sa présidence à Michele Colaninno, directeur général produits, marketing et innovation du groupe Piaggio. La diminution des émissions de carbone et l'électrification sont les enjeux majeurs de son mandat de deux ans.
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...