• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTES MOTO GUZZI 2022
Paris, le 29 novembre 2021

Les caractéristiques de la Moto Guzzi V100 "Mande-l'eau" !

Les caractéristiques de la Moto Guzzi V100 "Mande-l'eau" !

Moto Guzzi dévoile au salon EICMA de Milan (Italie) la plupart des caractéristiques de sa nouvelle V100 Mandello, première moto du constructeur de Mandello del Lario propulsée par un V-twin à refroidissement liquide. Présentation.

Imprimer

Les lecteurs MNC savent déjà grâce à des fuites - de photos, pas de liquides ! - que Moto Guzzi célèbre son centenaire avec la bien-nommée "V100 Mandello" et ses curieuses ailettes électroniques mais surtout son inédit bicylindre en V à 90° refroidi par eau. Placé face à la route, ce gros bloc de 1042 cc conserve une transmission par arbre et cardans : ouf, les fondamentaux sont respectés !

Le constructeur transalpin profite de son salon national à Milan pour lever le voile sur les caractéristiques de cette nouveauté majeure, qui joue la carte de la polyvalence sport-GT avec sa position redressée de roadster routier et sa bulle réglable électriquement. En cela, la V100 Mandello se veut intermédiaire : un peu comme l'inoubliable Yamaha TDM à laquelle sa face avant fait par ailleurs penser ! 

Son allure générale s'inspire de la mythique Le Mans, tandis que ses périphériques haut de gamme suggèrent des velléités dynamiques : étriers radiaux 4-pistons Brembo, fourche inversée, amortisseur déporté réglable. Sans parler de sa centrale inertielle six axes - autre première chez Guzzi - qui adapte selon l'inclinaison l'action de l'antipatinage à 4 niveaux, de l'ABS et de la gestion du frein moteur. Le tout, de manière plus ou moins sensible en fonction du mode de engagé (Rain, Travel, Sport et Road).

 

Autre sophistication inattendue sur une Moto Guzzi :  sa version haut de gamme reçoit des suspensions Öhlins semi-active à pilotage électronique, en plus d'être équipée d'un shifter, de poignées chauffantes et de la plateforme multimédia développée par le groupe Piaggio (propriétaire de Guzzi) qui permet entres autres de visualiser la navigation GPS sur l'écran couleurs de 5 pouces.

115 ch et 105 Nm 

Le moteur de cette V100 Mandello constitue donc à lui un morceau d'histoire : ce bloc compact - plus court de 103 mm que le twin de la V85TT -  est complètement nouveau, et non un énième "resucée" comme en est coutumier le constructeur sur ses V7 et V9, notamment. En témoignent notamment son embrayage en bain d'huile, le dessin inédit de ses sorties d'échappements ou encore sa distribution par double arbre à cames en tête entraînés par chaîne.

 

Ses performances participent au bond en avant : 115 ch et 105 Nm, dont "90%" seraient disponibles dès 3500 tr/mn assurent les motoristes. Ce moteur capable de prendre 9500 tr/mn est alimentée par une injection et géré par un accélérateur électronique ride-by-wire, technologie bien maîtrisée par le groupe Piaggio.

Le réservoir de cette V100 Mandello emporte 17,5 litres d'essence, alors que les inédits déflecteurs intégrés sur ses flancs réduiraient la pression de l'air sur le pilote de "22%". Rappelons que ces "ailettes" ci-dessus sont gérées par voie électronique, avec plus ou moins de protection selon le mode de conduite sélectionné : une première, là encore.

 

Au niveau châssis, cette nouvelle Moto Guzzi reçoit un cadre tubulaire en acier avec un empattement de 1486 mm qui se termine par un monobras oscillant en aluminium. Dernière particularité "disruptive" : cette superbe pièce qui intègre l'arbre à cardans est sur la gauche, et non à droite ! 

La Moto Guzzi V100 Mandello sera disponible fin 2022, dans un magnifique vert-gris ou un rouge flamboyant. Son prix - sans doute assez élevé au regard de ses technologies - n'est pas encore communiqué, tout comme son poids ou encore la consommation estimée de son nouveau V-twin. Restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter : les constructeurs font leur bilan 2021

En complément de notre analyse complète, les principaux constructeurs de moto et scooters dressent avec MNC leur bilan 2021. Ventes records en France, pandémie qui s’éternise, évolutions des réseaux, gammes et clientèles, titre de Quartararo, défis futurs... Voici le point de vue des pros.
Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
Marc Marquez remonte sur sa Honda... CRF, bientôt sur sa RCV ?

Bonne nouvelle : handicapé par un trouble de la vision depuis la fin de la saison dernière, Marc Marquez a fait ses premiers tours de roues en Motocross ! Prochaine étape pour le pilote du HRC : remonter sur une moto de vitesse, avant de retrouver sa RCV pour les essais hivernaux MotoGP ?! Explications.
MotoGP 2022 6 commentaires
Sponsor : Valentino Rossi ramasse la Mooney en Grands Prix moto

La bien-nommée société italienne de services bancaires Mooney sera finalement le contributeur principal des teams MotoGP et Moto2 de Valentino Rossi, après des mois de tractations chaotiques avec le sulfureux sponsor-titre initial : la compagnie pétrolière d'Arabie saoudite Aramco. Explications.
Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...