• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP 2008 - MISANO
Paris, le 1er septembre 2008

Le Grand Prix de San Marin 125 tour par tour

Le Grand Prix de San Marin 125 tour par tour

Rendez-vous particulièrement attendu de la saison, le GP de San Marin est celui de tous les dangers pour le leader Mike di Meglio : Simone Corsi, rival direct pour le titre, est chez lui tandis que Gabor Talmacsi apparaît en grande forme. Tour par tour !

Imprimer

Véritablement revenu aux affaires depuis quelques courses, le tenant du titre 125, Gabor Talmacsi, ouvre les hostilités dès la première journée d'essais : le pilote du team Bancaja Aspar a été chronométré en 1'44.172, battant le rookie Scott Redding.

Le Grand Prix de San Marin 125 tour par tour

Mike di Meglio n'est cependant pas loin derrière les deux hommes et si la tension commence à se faire sentir entre l'actuel leader du championnat et Talmacsi, le toulousain continue d'impressionner par sa régularité. Bradley Smith échoue juste derrière le français, devançant Terol, Cortese et Bradl.

Gabor Talmacsi continue à faire parler la poudre le lendemain et signe sa troisième pole position d'affilée ! Derrière lui sur la première ligne se placent trois pilotes de moins de 18 ans : Bradley Smith, Pol Espargaro et Scott Redding ! Simone Corsi et Mike di Meglio sont qualifiés quatrième et cinquième devant Cortese et Marquez. Jules Cluzel est 24ème, Alexis Masbou 29ème et Louis Rossi 33ème.

La course !

Départ : Excellent envol de l'anglais Bradley Smith devant Gabor Talmacsi, Nicolas Terol et Pol Espargaro. L'actuel champion du monde en titre se faufile illico sous les roues de l'Aprilia de son rival et apparaît à la première position à la fin du premier enchaînement !

Simone Corsi est 6ème de sa course à domicile, pendant que Mike di Meglio est englué dans le peloton des 39 (!) participants et ne se classe que 13ème au premier partiel. La remontée du français s'annonce délicate, d'autant que ses adversaires ne lui font aucun cadeau sur la piste pour tenter de déstabiliser le leader du championnat.

Le Grand Prix de San Marin 125 tour par tour

2ème et 3ème tours : Gabor Talmacsi franchit la ligne droite des stands avec une légère avance sur Bradley Smith et Nicolas Terol. Pol Espargaro suit un peu plus loin devant Marc Marquez, Simone Corsi, Stefan Bradl, Scott Redding et le coéquipier de Mike di Meglio, Dominique Aegerter. Le toulousain pointe quant à lui à la 11ème place et revient doucement sur Cortese qui le précède. Jules Cluzel est 22ème, Louis Rossi 33ème, tandis qu'Alexis Masbou semble en perdition à la 35ème position.

Le pilote officiel KTM, Randy Krumenacher, est contraint à l'abandon sur problèmes techniques. Simone Corsi se défait tour à tour de Marquez et d'Olive et talonne désormais son coéquipier Terol. Grosse glisse de Scott Redding : le pilote se relève indemne, mais ne pourra pas repartir. Stefan Bradl revient fort sur Marquez et Espargaro en emmenant dans son sillage Mike di Meglio : les deux pilotes doublent roue dans roue l'infortuné Marquez, puis Bradl réalise le freinage sur Espargaro en bout de ligne droite ! Belle remontée de Jules Cluzel, qui apparaît désormais à la 19ème place, malgré un matériel en net retrait.

Le Grand Prix de San Marin 125 tour par tour

4ème tour : Mike di Meglio se décale à l'entrée d'un gauche rapide et taxe la Derbi d'Espargaro au freinage ! Marquez en profite pour se faufiler à sa suite et passe lui aussi l'espagnol par l'intérieur ! Bradl est maintenant 4ème après s'être débarrassé de Corsi : l'allemand entre définitivement dans le cercle fermé des cadors de la catégorie, suite à sa victoire à Brno !

5ème et 6ème tours : Gabor Talmacsi réalise le meilleur tour en course et conforte son avance sur Smith. Les deux hommes ont près de trois secondes d'avance sur Terol, Bradl, Corsi, Di Meglio, Espargaro, Marquez, Iannone et Cortese. Le n°63 se décale aux abords d'un gauche rapide et passe son adversaire au championnat au freinage ! Simone Corsi ne s'en laisse pas conter et titille aussitôt Mike di Meglio pour tenter de reprendre l'avantage.

L'italien n'hésite pas à plonger sous les roues de la Derbi du pilote français, qui se retrouve obliger de sortir de sa trajectoire pour laisser passer le n°24 ! Les deux pilotes ne se font aucune faveur ! Mike reprend l'avantage juste avant la chicane qui détermine la ligne des stands : c'est chaud bouillant sur la piste !

Le Grand Prix de San Marin 125 tour par tour

Iannone prend le meilleur sur Marquez à la faveur d'un intérieur imparable, pendant que la lutte continue juste devant. Mais toutes ces manoeuvres ont précipité l'envol des deux hommes de tête : Nicolas Terol est incapable de suivre le rythme de Talmacsi et de Smith et a perdu près d'une seconde dans ce tour ! Déchaîné devant son public, Simone Corsi pousse littéralement Mike di Meglio pour le passer et réalise la même manoeuvre quelques virages plus tard sur son propre coéquipier ! Lui et Bradl sont maintenant à la troisième et quatrième place, loin derrière Smith et Talmacsi.

Di Meglio ne baisse pas les bras et dépasse aussitôt Terol au freinage : le français tente plusieurs fois d'intimider Corsi, mais le bougre se défend !

7ème tour : Talmacsi mène de main de maître cette course de Misano devant Smith, Bradl, Corsi, Di Meglio, Terol, Iannone, Espargaro et Marquez. Jules Cluzel a encore gagné deux places et se classe dorénavant 17ème ! Di Meglio se fait pressant derrière Corsi et le passe au freinage du gauche rapide où il semble très à l'aise !

Le Grand Prix de San Marin 125 tour par tour

Corsi réplique aussitôt en tentant une attaque plus que limite par l'intérieur : Mike est obligé de copieusement relever pour laisser passer son adversaire, qui par sa trajectoire mal choisie gêne en outre les deux pilotes dans le passage de la courbe ! Iannone et Terol en profitent pour les dépasser ! Certainement furieux de se faire malmener de la sorte, le n°63 réussit à vite reprendre le meilleur sur Iannone et pointe dans l'échappement de Corsi ! Alexis Masbou abandonne et ramène sa Loncin aux stands...

Iannone profite d'un léger écart de la Derbi de Di Meglio pour se faufiler à l'intérieur aux abords de la dernière chicane ! Mike doit se battre en restant concentré, mais il doit aussi penser à sa situation au championnat...

Le Grand Prix de San Marin 125 tour par tour

8ème et 9ème tours : Talmacsi est talonné par le jeune espoir anglais Bradley Smith et il paraît désormais inévitable que la victoire se joue entre les deux hommes ! Bradl apparaît en effet à près de six secondes des deux hommes, devançant d'une courte tête le groupe de Corsi, Iannone, Terol et di Meglio.

Le toulousain récupère la cinquième place en se défaisant de Iannone et de Terol, puis revoilà Corsi et son rival roue dans roue ! Di Meglio tente l'extérieur au freinage de la ligne droite des stands, mais c'est à son tour de s'emporter quelque peu et il doit redresser pour ne pas aller percuter Corsi ! Consciencieusement, le toulousain va reprendre le sillage de son adversaire pour mieux le déborder dans la deuxième partie du circuit à la faveur d'un intérieur irréprochable ! Voilà le n°63 à la porte du podium, juste derrière Bradl !

10ème tour : Gabor Talmacsi contient toujours Smith et les chronos des deux adversaires les placent à déjà plus de six secondes de Bradl et di Meglio ! Corsi mûrit sa revanche en embuscade derrière le français, tandis que Terol et Iannone s'échangent la sixième place au fil des tours ! Mike di Meglio se défait finalement de Stefan Bradl et s'affiche maintenant à la troisième position ! Rattraper les deux leaders semble irréalisable, mais terminer la course à cette place serait une excellente opération comptable au championnat !

Le Grand Prix de San Marin 125 tour par tour

Simone Corsi réagit aussitôt et dépasse Bradl au freinage d'un gauche : l'italien ne veut certainement pas laisser filer son rival pour le titre ! Le n°24 tente à nouveau une attaque désespérée sur le français et pousse la Derbi de Di Meglio pour s'infiltrer à l'intérieur ! Depuis deux courses maintenant, tous les adversaires de Mike le chahutent pour tenter de lui faire commettre des erreurs en course et tenter d'amoindrir l'avance du français au championnat : la pression doit être redoutable pour le n°63 !

11ème tour : Les hommes de tête sont clairement détachés de Simone Corsi et de Mike di Meglio, tandis que Bradl contient Terol, Marquez, Iannone et Olive. Déconcentré, Mike di Meglio perd une place au profit de Stefan Bradl, alors que Smith s'empare de la tête de course suite à une erreur de Gabor Talmacsi : la moto du hongrois drible copieusement à la suite d'un rétrogradage un peu trop appuyé en entrée d'un long gauche et l'anglais en profite pour le passer !

12ème et 13ème tours : Bradley Smith passe pour la première fois la ligne de chronométrage en tête, devant Gabor Talmacsi et un peu plus loin Mike di Meglio et Simone Corsi qui se battent comme des chiffonniers ! Bradl et Olive sont en embuscade juste derrière les deux hommes ! Abandon de Pol Espargaro.

Le Grand Prix de San Marin 125 tour par tour

Bradley Smith tente de s'échapper, mais Gabor Talmacsi réalise le meilleur tour en course et colle à l'échappement de son rival ! Joan Olive dépasse Stefan Bradl et se place à la cinquième place derrière Corsi et di Meglio.

14ème et 15ème tours : Mike di Meglio et Simone Corsi passent la ligne droite des stands roue dans roue, mais l'italien ne peut attaquer le français au freinage. Sous pression, celui-ci s'engage dans le premier droit comme une flèche et doit se faire violence pour engager sa Derbi dans le gauche qui se profile aussitôt : l'arrière de la machine perd l'adhérence et c'est la chute pour le français Mike di Meglio !

Le n°63 est inconsolable dans les graviers, conscient de sa bévue et du manque à gagner en terme de points au championnat : heureusement que le français possédait une solide avance en arrivant en Italie !

"J'ai pris une bosse dans le changement d'angle et j'ai chuté", confie dépité la nouvelle star française, "je donnais vraiment le maximum, car Corsi faisait n'importe quoi et tout le monde nous revenait dessus. Je suis très déçu, même si je reste leader du championnat, et je tiens à m'excuser auprès de mon équipe qui avait encore une fois réalisé un travail formidable".

Le Grand Prix de San Marin 125 tour par tour

Gabor Talmacsi passe Bradley Smith, confirmant depuis quelques GP le sentiment d'un retour au sommet de sa forme : le hongrois s'impose sur l'anglais grâce à un intérieur redoutable ! Stefan Bradl apparaît dans le bas côté et se voit contraint à l'abandon sur un probable problème technique !

16ème et 17ème tours : Illico le n°1 signe le record du tour et colle une demie seconde à son poursuivant ! Sans faits de course, on imagine mal que la 700ème victoires italienne en GP se produise en 125 aujourd'hui ! Joan Olive revient du diable vauvert et surprend Corsi par l'intérieur à la faveur d'un droit rapide !

Talmacsi a irrémédiablement lâché Bradley Smith qui possède lui-même presque neuf secondes d'avance sur Olive et Corsi ! Terol et Marquez sont eux aussi décrochés et pointent à quatre secondes des deux pilotes les précédant.

Le Grand Prix de San Marin 125 tour par tour

18ème et 19ème tours : Gabor Talmacsi assomme littéralement la concurrence en tournant une demie seconde plus vite que Bradley Smith ! Olive et Corsi se battent comme des chiffonniers loin derrière, devançant Terol et Marquez, Rabat, Iannone, Cortese et Aegerter.

Gabor Talmacsi possède dorénavant 1,381 seconde d'avance sur Bradley Smith qui semble avoir baissé les bras devant le rythme de fin de course de son adversaire. Simone Corsi tente de mettre la pression à Joan Olive qui ne cède pas d'un pouce !

20ème et 21ème tour : L'ordre de tête n'évolue pas, tandis que Iannone taxe Rabat au freinage et se bat désormais avec Marquez. Cortese et Rabat se retrouvent en lutte et les deux pilotes ne s'épargnent pas !

Le Grand Prix de San Marin 125 tour par tour

Dernier tour : Gabor Talmacsi aborde le dernier tour avec une confortable avance sur Bradley Smith, lui-même à l'abri d'un hypothétique retour d'Olive ou de Corsi. Les deux pilotes sont aux coudes à coudes et l'on sent le n°24 pressant derrière la Derbi officielle de Joan Olive ! Celui-ci se rate à l'entrée de la dernière chicane et Corsi en profite pour s'infiltrer !

Olive se bat et reste à l'extérieur du pilote et se trouve mal placé pour aborder le dernier virage de la piste : mal récompensé de sa fantastique remontée, l'espagnol tente le tout pour le tout et... perd l'avant de sa moto en essayant de dépasser Corsi par l'intérieur !

Le Grand Prix de San Marin 125 tour par tour

Gabor Talmacsi s'impose logiquement devant Bradley Smith et Simone Corsi qui aura fait craquer deux de ses adversaires ! Marc Marquez est quatrième devant Terol, Iannone, Cortese, Aegerter, Rabat et Gadea. Jules Cluzel termine la course à la porte des points, tandis que Louis Rossi s'affiche à la 23ème place.

Le n°1 fait une bonne opération au classement général et revient à 39 points de Mike di Meglio qui reste en tête du classement avec 28 points d'avance sur Simone Corsi. Stefan Bradl reste quatrième malgré sa chute, devant Joan Olive, Nicolas Terol, Bradley Smith, Sandro Cortese, Pol Espargaro et Andrea Iannone.

Ils s'expliquent :

Le Grand Prix de San Marin 125 tour par tour

Gabor Talmacsi (1er) : "J'ai raté une vitesse. Normalement je passe ce virage en seconde, mais aujourd'hui j'ai eu dû mal à me concentrer à cause de la chaleur. J'ai un peu glissé à cause de ça. J'ai ensuite essayé de rattraper Bradley en étant aussi rapide que le reste du week-end".

Bradley Smith (2ème) : "Gabor a été rapide dès le début du week-end. Tout le monde s'y attendait, mais j'ai été surpris par le rythme de la fin de la course. Je pensais que les pneus seraient usés. Cette deuxième place est pour mon team, ils ont travaillé très dur ici pour leur course à domicile"

Simone Corsi (3ème) : "La course a été magnifique. Très amusante. Gabor a été très rapide et s'est échappé, et il était trop fort pour se faire rattraper. Je me suis bien battu avec Mike di Meglio, puis ensuite avec Joan Olive dans le dernier tour. C'est une course importante pour le championnat et je suis confiant pour le reste de la saison".

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
Trail 1 commentaire
Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
Grande-Bretagne 1 commentaire
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...