• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
COÛTS/BÉNÉFICES DES 80 KM/H
Paris, le 20 décembre 2018

L'étrange réaction de la Sécurité routière à l'étude du professeur Prud'homme sur les 80 km/h

L'étrange réaction de la Sécurité routière à l'étude du professeur Prud'homme sur les 80 km/h

Suite à la publication des premiers éléments du bilan coûts/avantages des 80 km/h, la Délégation à la sécurité routière (DSR) réagit à l'étude du Comité indépendant d'évaluation des 80 km/h... Malheureusement, les responsables du ministère de l'intérieur ne semblent pas avoir très bien compris le travail du professeur Rémy Prud'homme... Explications.

Imprimer

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, comprennent un peu mieux le monde qui les entoure que les autres - connaissaient déjà les étranges calculs de la Sécurité routière pour (tenter de) justifier les 80 km/h.

Ils vont aussi découvrir aujourd'hui, après la publication de l'analyse préliminaire "coûts/bénéfices" des 80 km/h menée par l'économiste Rémy Prud'homme, l'étrange réaction de la Délégation à la sécurité routière (DSR) à ces premiers résultats...

Résultats qui, rappelons-le pour les rangs du fond, portent non pas sur le coût de la mise en place des 80 km/h, comme la DSR semble (faire semblant de ?) le croire, mais sur leurs conséquences économiques et sociales.

"La Sécurité routière n'a pas lu une seule ligne du rapport"

"La DSR dément catégoriquement les chiffres et les analyses présentés sur l'antenne de RTL ce jeudi par Jean-Luc Michaud (président du Comité indépendant d'évaluation des 80 km/h, ci-dessous à gauche, NDLR) : la mise en place de cette mesure n'a absolument pas coûté 3,8 milliards d'euros mais 10 millions (coût de l'installation des nouveaux panneaux)".

Jean-Luc Michaud et Pierre Chasseray, Comité d'évaluation des 80 km/h

"Il est absolument déplorable de constater que la Sécurité routière n'a pas lu une seule ligne du rapport effectué par le Comité d'évaluation indépendant du 80 km/h", s'étrangle Pierre Chasseray, délégué général de 40 millions d'automobilistes et porte-parole du Comité interrogé par Moto-Net.Com (ci-dessus à droite) : "ils n'ont absolument rien compris ! Pour la sécurité routière, le coût de la mesure se limite uniquement au prix de pose des panneaux alors que l'étude effectuée par Rémy Prud'homme, économiste, porte sur les conséquences économiques de la mesure dans la société française".

La DSR assure également que "contrairement à ce que Jean-Luc Michaud affirme, il n'est pas aujourd'hui possible d'évaluer avec fiabilité le bilan de cette mesure, comme le lui a expliqué le délégué interministériel à la Sécurité routière Emmanuel Barbe dans un courrier en date du 10 décembre 2018. L'évaluation de cette mesure est confiée au CEREMA, avec la participation de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), organisme labellisé pour son indépendance par l'autorité de la statistique publique. Une première série de résultats seront rendus publics fin janvier 2019".

"Amateurisme"

"Nous ne manquerons pas d'envoyer cette étude à la Sécurité routière pour l'éclairer sur ce point qu'elle néglige et semble découvrir", promet Pierre Chasseray, car "cette réaction prouve à elle seule la nécessité d'un comité indépendant de suivi pour corriger son amateurisme"...

Dommage en effet que tout en écoutant RTL, les responsables de la Sécurité routière en France n'aient pas jeté un oeil à notre vidéo MNC, dans laquelle Rémy Prud'homme explique longuement, patiemment et très clairement les bases de son travail et ses premiers résultats...

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Et pourquoi la DSR se casserait le tronc à lire/écouter ce que dit Mr Prudhomme , puisque de toutes façons elle ne reviendra pas sur cette mesure quoi qu'il advienne ? Il est évident que le gouvernement ne va pas tuer la poule aux oeufs d'or !!! Donc toute argumentation , fût-elle de (très) mauvaise foi , sera avancée voire inventée , histoire de noyer un peu le poisson...Comme elle semble le faire avec les gilets jaunes d'ailleurs .... Mais l'histoire n'est pas finie .....
Bestof: 
1
Étrange ?.... le 80 a été imposé sans aucun résultat mesurable (et surtout rien de communiqué !) résultant de la période "d'expérimentation" ridicule réalisée en amont....c'est un diktat depuis le début ! Macron lui le sait....c'est ce qui a allumé la révolte des "Chouans" les taxes/carburants en "petite série" ont fait ce que l'on a vécu.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter : les constructeurs font leur bilan 2021

En complément de notre analyse complète, les principaux constructeurs de moto et scooters dressent avec MNC leur bilan 2021. Ventes records en France, pandémie qui s’éternise, évolutions des réseaux, gammes et clientèles, titre de Quartararo, défis futurs... Voici le point de vue des pros.
Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
Marc Marquez remonte sur sa Honda... CRF, bientôt sur sa RCV ?

Bonne nouvelle : handicapé par un trouble de la vision depuis la fin de la saison dernière, Marc Marquez a fait ses premiers tours de roues en Motocross ! Prochaine étape pour le pilote du HRC : remonter sur une moto de vitesse, avant de retrouver sa RCV pour les essais hivernaux MotoGP ?! Explications.
MotoGP 2022 6 commentaires
Sponsor : Valentino Rossi ramasse la Mooney en Grands Prix moto

La bien-nommée société italienne de services bancaires Mooney sera finalement le contributeur principal des teams MotoGP et Moto2 de Valentino Rossi, après des mois de tractations chaotiques avec le sulfureux sponsor-titre initial : la compagnie pétrolière d'Arabie saoudite Aramco. Explications.
Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...