• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTÉS 2019 KAWASAKI
Milan (Italie), le 6 novembre 2018

Kawasaki Versys 1000 (SE) : plus perfectionnée en 2019

Kawasaki Versys 1000 (SE) : plus perfectionnée pour 2019

Le millésime 2019 de la Kawasaki Versys 1000 dévoile une nouvelle silhouette inspirée de la Ninja H2, un 4-cylindres peaufiné et de nouveaux équipements, dont des suspensions électroniques sur la version haut de gamme Versys 1000 SE. Présentation.

Imprimer

Déjà la troisième refonte pour la Versys 1000, dévoilée en exclusivité mondiale sur MNC fin 2011 et améliorée en 2015, qui associe avec un brio le souffle du 4-cylindres de la Z1000 avec une position et des suspensions façon trail sur des roues de 17 pouces. Cette moto - moquée dans sa première version pour son esthétisme torturé - dévoile cette année à Milan (Italie) des évolutions essentiellement technologiques pour 2019. 

Cette Versys 1000 modèle 2019 adopte notamment un accélérateur électronique pour gérer plus finement les performances de son moteur de 1042 cc. L'injection reparamétrée améliorerait au passage la précision de l'accélérateur, tandis que les performances sont strictement identiques à 2018 : 120 ch à 9000 tours et 102 Nm de couple à 7500 tours.

La partie cycle ne connaît pas d'évolutions, à l'exception des nouveaux étriers monoblocs à montage radial, a priori d'autant plus efficaces qu'ils sont reliés à un ABS sensible à l'angle dont l'action est chapeautée par une centrale à inertie. Cette moto de 253 kg (en hausse de 3 kg) reconduit par ailleurs de série son antipatinage réglable, ainsi que ses cartographies de puissance et une béquille centrale indispensable pour entretenir sa chaîne.

La nouvelle Versys 1000 profite par ailleurs de sa nouvelle partie avant taillée "en pointe" - comme la Ninja H2 - pour introduire une nouvelle bulle dont la hauteur peut s'ajuster en roulant, ainsi qu'un éclairage désormais entièrement à LED. Son instrumentation évolue avec d'un côté une aiguille pour le régime et de l'autre un écran LCD avec pléthore d'informations.

Versys 1000 SE

Les évolutions les plus spectaculaires sur la Versys 1000 touchent en réalité sa nouvelle déclinaison haut de gamme SE, facilement identifiable grâce à sa bulle réglable sensiblement plus enveloppante ainsi que ses pare-mains installés de série. Moins visibles mais toutes aussi pratiques, ses poignées chauffantes complètent sa panoplie protectrice.

Cette Versys 1000 SE embarque également les suspensions pilotées par électronique découvertes sur les ZX-10R SE puis sur la récente H2 SX SE +, dont le tarage évolue en fonction des quatre modes de conduite spécifiques à cette déclinaison (Sport, Road, Rain et Rider totalement paramétrables).

Un shifter à double effet - montée et descente des rapports sans débrayer - est également de la partie, de même qu'un système d'éclairage qui prend la forme de diodes placées dans les écopes qui s'allument progressivement en fonction de l'inclinaison. 

Enfin, son instrumentation plus évoluée à matrices TFT se raccorde en Bluetooth avec un smartphone, sur lequel il est possible d'afficher différents paramètres de la moto via l'application "Rideology The App". Le prix de ces nouvelles Versys 1000 est de 13 499 euros en standard et 16 999 euros en SE.

Versys 1000 / Versys 1000 SE 2019 : les points clés

  • Troisième évolution du trail routier Kawasaki sur base de Z1000
  • 4-cylindres de 1043 cc de 120 ch et 102 Nm inchangé, mais nouvelle injection désormais gérée par accélérateur électronique
  • Cadre périmétrique identique à 2018 : chasse de 106 mm, angle de châsse de 27°, empattement de 1520 mm 
  • Suspensions identiques à 2018 : fourche inversée de 43 mm et mono-amortisseur avec molette de réglable de précharge déportée sur standard. 150 mm de débattement avant-arrière, comme en 2018
  • Jantes de 17 pouces avec pneus en 120 et 180 mm, comme en 2018
  • Versys 1000 SE avec suspensions pilotées par électronique, qui ajuste en temps réel l'hydraulique (précharge réglable électriquement à l'arrêt)
  • Poids en hausse de 3 kg : 253 kg pour standard et 257 kg pour SE avec le plein dans le réservoir de 21 litres (idem 2018)
  • Nouveaux étriers de frein monoblocs à montage radial avec ABS sensible à l'angle
  • Esthétique revue et inspirée la Ninja H2 sur la partie avant
  • Nouvelle bulle réglable
  • Introduction d'une prise de 12V et d'un régulateur de série
  • Modes de puissance et antipatinage réglable
  • Versys SE plus sophistiquée avec éclairage en courbe, shifter, tableau de bord à matrice TFT raccordable à un smartphone, modes de conduite, bulle plus haute et plus large, protèges-mains et poignées chauffantes
  • Prix de la Versys 1000 : 13499 euros (premier trimestre 2019)
  • Prix de la Versys 1000 SE : 16999 euros (premier trimestre 2019)

Galerie photo Versys 1000 2019

 

Galerie photo Versys 1000 SE 2019

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Edouard Lotthé (Ducati) : "La technologie et les équipements de sécurité deviennent de plus en plus importants dans le choix de nos clients"

Pour les abonnés Moto-Net.Com, le directeur général de Ducati West Europe établit son bilan 2018 et revient sur les principaux sujets de l'année : évolution du marché, nouvelles attentes des clients, restrictions de circulation en ville, motos électriques, salon de la moto... Interview d'Edouard Lotthé.
Opéré de la clavicule, Pedrosa va rater les premiers tests MotoGP 2019...

La nouvelle collaboration entre Dani Pedrosa et KTM commence mal : l'ancien pilote du HRC va subir une énième opération de la clavicule droite suite à une double fracture dite "de stress". Il va donc manquer les premiers tests de l'année 2019 début février en Malaisie... Explications.
Retour en vidéo sur nos essais des Yamaha YZF-R125 et YZF-R3 2019

Le Journal moto du Net a testé la troisième génération de la Yamaha YZF-R125 et la première évolution de la YZF-R3 dérivée du Supersport 300. Retour en vidéo sur notre essai complet !
Dakar moto étape 7 : la victoire pour Sunderland (KTM), le général pour Brabec (Honda)

Le pilote britannique Sam Sunderland décroche sa deuxième victoire d'étape sur le Dakar moto 2019 et remonte à la 4ème place au général à moins de dix minutes de Ricky Brabec, nouveau leader au provisoire devant le français Adrien Van Beveren. 
Julien Toniutti s'accroche pour finir son premier Dakar !

Brillamment remonté à la 67ème place du classement général, le quintuple champion de France des rallyes routiers s'accroche comme un diable et lutte contre une intense fatigue pour venir à bout de son objectif : finir son premier Dakar. Rapide prise de contact entre deux dunes...
Pourquoi le motard paraplégique Nicola Dutto a abandonné son premier Dakar

L'italien Nicola Dutto, motard paraplégique depuis 2010, disputait son premier Dakar au guidon d'une KTM préparée par le fabricant de fauteuils roulants Vicair... Explications.
Dakar 2019 1 commentaire
Alessandro Botturi (Yamaha) remporte l'Africa Eco Race 2019

Malgré la victoire du norvégien Pal Anders Ullevalseter (KTM) sur la 11ème et dernière étape, c'est bien l'italien Alessandro Botturi qui remporte l'Africa Eco Race 2019. L'officiel Yamaha Italie s'impose au classement général devant Ullevalseter et Agazzi tandis que le premier français, Patrice Carillon, termine 6ème devant neuf autres compatriotes. Débriefing après l'arrivée au Lac Rose.
Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez Moto-Net.Com

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pubs intrusives, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

  • En savoir plus...