• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP LOSAIL 2017 - ANALYSE
Paris, le 27 mars 2017

GP du Qatar MotoGP - Viñales : "Je ne pouvais pas espérer mieux"

Grand Prix du Qatar - Vinales : "Je ne pouvais pas espérer mieux"

Maverick Viñales répond brillamment aux attentes placées sur lui avec sa victoire au Qatar dès sa première course sur la Yamaha officielle. L'espagnol n'a pourtant pas eu la partie facile pendant ce week-end qatari perturbé par les pluies. Déclarations et analyse MNC.

Imprimer

Maverick Viñales, Yamaha-Movistar (1er en qualifs et 1er en course) : "Je suis vraiment satisfait, l'équipe a accompli un excellent travail en m'offrant une moto toujours parfaitement réglée. Honnêtement, j'ai pris un bon départ pour me hisser à la deuxième place au premier virage, mais j'ai dû redresser la moto pour éviter d'entrer en collision avec Zarco : Márquez et Dovizioso en ont profité pour me doubler. La piste était glissante, je n'ai jamais pu maintenir ma vitesse de passage en courbe. C'était donc difficile de faire tourner la moto et j'ai même dû élargir dans une courbe rapide. C'était difficile sur les premiers tours, mais je savais que j'avais un bon rythme et que je devais rester concentré".

"Petit à petit j'ai repris confiance, jusqu'à revenir dans la roue de Márquez. J'ai ensuite essayé de revenir sur Dovizioso, mais je ne savais pas comment le passer. Au terme d'une belle bataille, j'ai réussi à m'imposer en restant serein. Je suis vraiment ravi et je tiens à remercier l'équipe qui a fait du bon travail. C'est comme de vivre un rêve : ma première course sous les couleurs Yamaha avec une pole position et une victoire, je ne pouvais pas espérer mieux ! Quant aux pneus, les Michelin ont très bien fonctionné tout le week-end et j’avais choisi les bonnes gommes pour la course (médium à l'avant et à l'arrière, NDLR). Les pneus ont beaucoup évolué par rapport à l’an passé et je me sens en confiance avec eux".

L'analyse Moto-Net.Com : Maverick Viñales a certes dominé tous les essais d'intersaison et sa supériorité au chrono sur la Yamaha officielle était admise par tous pour ce coup d'envoi de la saison au Qatar. Mais des doutes subsistaient encore sur la capacité du jeune espagnol de 22 ans à faire face à son statut de favori, en transformant sa stupéfiante vélocité en victoire. En course, sous la pression de ses rivaux, "Mack" parviendrait-il à imprimer son rythme ?

Le n°25 a répondu avec la manière à toutes ces interrogations, en démontrant une détermination et une concentration sans faille malgré des conditions particulièrement éprouvantes pour les nerfs ! Qualifications annulées à cause de la pluie, averse juste avant le départ des MotoGP (puis juste après l'arrivée), procédure de départ retardée de 45 minutes, course réduite à 20 tours : le stress sur la grille de départ était au maximum ce dimanche soir !

Si tous ces revirements ont mis en évidence le besoin impérieux d'une nouvelle organisation du GP du Qatar (a minima des travaux de drainage pour que la piste soit praticable sous la pluie), ils n'ont pas fait dévier Vinales de son objectif : décrocher la victoire dès sa première course aux couleurs Yamaha, comme l'avait fait avant lui son illustre coéquipier Valentino Rossi après son passage de Honda à Yamaha en 2004. 

La route vers le succès n'a pourtant pas été de tout repos pour Vinales, qui a d'abord du composer avec un départ mouvementé puis reprendre confiance à mi-course. Ensuite, le remplaçant de Lorenzo a du livrer une rude bataille avec un Andrea Dovizioso très en forme sur la puissante Ducati, et par ailleurs parmi les rares à avoir opté pour un pneu arrière tendre. Dans la ligne droite des stands, la M1 officielle rendait ainsi plus de 6 km/h à la Ducati d'usine : 342,9 km/h contre 336,7 km/h .

La "Top Speed" de la course revient à la nouvelle recrue des Rouges, Jorge Lorenzo, chronométré à un décoiffant 347,2 km/h ! A noter que Ducati place cinq de ses motos en tête du classement des V-max : leur premier concurrent, Honda, n'apparait qu'au sixième rang avec Jack Miller à 339,9 km/h. Soit 7,3 km/h entre la première des Ducati et la première Honda. L'écart est encore plus élevé avec les RCV officielle puisque Marc Marquez n'a quant à lui jamais atteint les 337 km/h (336,9 km/h), tandis que Dani Pedrosa a plafonné à 335,5 km/h.

Enfin, la première Yamaha ne figure qu'à la 9ème place avec 338,3 km/h enregistrés pour Valentino Rossi, troisième au Qatar malgré son petit avantage mécanique sur son vainqueur de coéquipier. Le Docteur rendait par conséquent presque 10 km/h à la fusée rouge de son ancien voisin de box, Jorge Lorenzo !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Nouvelle Honda CB125F 2021 : la moto utilitaire se surpasse avec Euro5 !

Honda profite du passage obligé aux normes moto Euro5 pour mettre à jour à sa populaire CB125F : nouvel habillage, moteur encore plus économique et 11 kg de moins sur la balance comptent parmi les atouts de cette nouveautés 2021 accessible avec le permis B (voiture) et formation de 7 heures. Présentation.
Horaires du GP de Catalogne MotoGP 2020 dimanche à Barcelone

Horaires et programme du Grand Prix moto de Catalogne à Barcelone, huitième épreuve du championnat du monde MotoGP 2020 à suivre ce week-end sur MNC : attention au décalage des courses dimanche à cause de la F1 !
M1000RR : BMW lance sa première moto M, sur base de S1000RR

Depuis les années 70 chez les amateurs de sport auto, la lettre M évoque le "must" en termes de voitures BMW. Un demi-siècle plus tard, la marque allemande lance sa première moto affublée du même logo : la M1000RR, une S1000RR (re)taillée pour la compétition. Présentation et comparaisons, photos et vidéo...
Motos 2 commentaires
La Tesi H2 bientôt en France dans les concessions Bimota et Kawasaki

L'inédite Bimota Tesi H2 commercialisée en Italie à partir du 1er octobre 2020 devrait bientôt arriver en France. La marque italienne - détenue à 49,9% par Kawasaki - constitue actuellement son réseau et sollicite naturellement les concessions vertes. Explications avec le responsable marketing, Gianluca Galasso...
GP d'Émilie Romagne : Vinales vainqueur d'une course folle à Misano

La saison 2020 de MotoGP est à l'image de cette septième épreuve disputée sur le circuit de Misano (Italie) : folle donc imprévisible ! Sixième pilote à s'imposer cette année, Maverick Vinales monte sur un podium 100% espagnol... mais un italien méritait aussi la victoire, et un français visait le Top 3. Compte-rendu et vidéos.
GP d'Emilie Romagne 30 commentaires
Un été 2020 exceptionnellement prolifique pour le marché moto et scooter

Traditionnellement calmes pour les concessionnaires moto et scooter, les mois de juillet et août ont été particulièrement dynamiques en 2020 : +31,2% et +17,2% par rapport à 2019. Pour analyser cet été en pleine "guerre" contre le Covid, Moto-Net.Com s'est tourné vers la concession Kawasaki Paris Grande Armée... Bilan.
Bridgestone maintient l'activité logistique moto de l'usine de Béthune

Coup dur pour les 863 salariés de l'usine Bridgestone de Béthune (62) : le manufacturier japonais prévoit la fermeture de son site de fabrication de pneus auto au motif notamment d'un manque de compétitivité. Interrogé par MNC, Bridgestone France annonce toutefois y poursuivre ses activités de stockage et de réacheminement des pneus moto. Explications.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)

Nouvelles dates

GP moto d'Espagne 19 juillet : GP d'Espagne
GP moto d'Andalousie 26 juillet : GP d'Andalousie (nouveau)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Styrie 23 août : GP de Styrie
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Emilie Romagne 20 septembre : GP d'Emilie Romagne (nouveau)
GP moto de Catalogne 27 septembre : GP de Catalogne
GP de France moto 11 octobre : GP de France
GP moto d'Aragon 18 octobre : GP d'Aragón
GP moto d'Aragon 25 octobre : GP de Teruel (nouveau)
GP moto d'Europe 8 novembre : GP d'Europe (nouveau)
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence
Nouveau GP moto du Portugal 22 novembre : GP du Portugal (nouveau)

Courses annulées

GP moto des Amériques  GP des Amériques
GP moto d'Italie  GP d'Italie
GP moto d'Allemagne  GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas  GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande  GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne  GP de Grande-Bretagne
GP moto du Japon  GP du Japon
GP moto d'Australie  GP d'Australie
GP moto d'Argentine  GP d'Argentine
GP moto de Thaïlande  GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie  GP de Malaisie

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...