• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#TERUELGP COURSE
Paris, le 25 octobre 2020

GP de Teruel 2020 : Morbidelli enclenche la seconde pour jouer le titre

GP de Teruel 2020 : Morbidelli enclenche la seconde pour jouer le titre

Les fans de MotoGP espéraient la victoire d'un neuvième pilote différent ce week-end à Aragon : le poleman Nakagami, son confrère Marquez, le leader du championnat Mir ? Finalement, c'est l'outsider Franco Morbidelli qui a remporté le GP de Teruel à l'issue d'une course magistrale. Compte-rendu et vidéos.

Imprimer

Départ : Le poleman (et meilleur chrono du warm-up ce matin) Takaaki Nakagami prend un excellent départ et vire en tête dans le premier virage. Le n°30 du team Honda LCR devance Franco Morbidelli et Alex Rins qui ont joué des coudes sur les premiers hectomètres.

Notre sacré Johann Zarco - sacré deux fois en Moto2 ! - s'installe à la quatrième place. Au coeur du peloton, la KTM de Brad Binder percute la roue arrière de la Ducati de Jack Miller dès le deuxième virage... La course s'arrête malheureusement là pour le sud-africain et l'australien.

Deux virages plus loin, une nouvelle chute redessine plus encore la physionomie de ce GP : le leader et grand favori Nakagami perd l'avant à la sortie du virage 4 en reprenant les freins sur l'angle ! Trop abimée, la RCV ne permet pas au japonais de repartir.

Morbidelli et sa M1 satellite héritent donc de la tête de la course devant Rins et sa GSX-RR. Zarco et sa Desmocedici GP19 prend ses distances sur Vinales et sa M1 officielle dans la ligne du retour. Parti de la 117me place, Mir est déjà cinquième devant Quartararo ! Crutchlow, P. Espargaro , A. Marquez et Oliveira complètent le Top 10 en ce début de course. Dovizioso est 13ème.

Notre "Fabiolous" représentant ne peut suivre son double rival espagnol (sur piste comme au championnat) mais défend chèrement sa - sixième - place face à Cal... C'est finalement Alex Marquez qui trouve l'ouverture sur le français après avoir dépassé l'anglais ! Le n°73 compte alors quelques longueurs de retard sur le Top 5 qui se dissout progressivement.

En quête d'un troisième podium consécutif - voire d'une première victoire ?! -, Alex Marquez signe le meilleur chrono lors du 4ème tour. Quartararo en profite pour s'inspirer de l'espagnol et s'isole du peloton désormais mené par Pol Espargaro, Oliveira et Crutchlow.

Dans le tour suivant, Morbidelli bat le un nouveau record du tour en course mais tracte Rins avec lui. Zarco lâche une petite seconde aux deux leaders mais compte une demi-seconde d'avance sur Mir. Marquez effectue un magnifique dépassement sur Vinales au beau milieu du Corkscrew d'Aragon ! Le n°73 a drôlement confiance en son pneu avant dur...

Fabio Quartararo tient bon devant les KTM... mais tourne plus d'une demi-seconde moins vite que son coéquipier toujours en tête de la course ! Notre cher "20 français" doit espérer que son pneu arrière (un medium qu'ont aussi choisi Rabat et Miller) vieillira mieux que les tendres chaussés par tous les pilotes qui le précèdent.

Parti avec un avant medium et un arrière tendre (comme l'écrasante majorité du plateau), Zarco est rejoint par Mir et Marquez. Quartararo remonte sur Vinales (qui a monté un tendre à l'avant, comme Rins et Bagnaia), mais est doublé par Pol Espargaro à l'entame du 10ème tour !

Au classement très provisoire - virtuel, en fait -, Fabio compte alors 123 points contre 134 pour Joan Mir. Mais la KTM n°88 d'Oliveira pointe le bout de son carénage dans la longue ligne droite ! La Yamaha n°20 reste devant au freinage, mais combien de temps résistera-t-elle ?!

Alors que Morbidelli et Rins enchainent imperturbablement les tours, Mir monte sur le podium : passée devant la Ducati n°5 - celle de Zarco, oui ! - au début du 11ème tour, la Suzuki n°36 s'éloigne irrésistiblement et très rapidement. Johann ne peut toutefois souffler : la Honda n°73 est sur ses talons !

Alex Marquez attend le dernier double gauche du tracé espagnol pour attaquer : le champion en titre de Moto2 emprunte une trajectoire bien plus intérieure que notre double champion du monde et passe devant. Plus large certes, Zarco dispose d'une meilleure vitesse dans le bout droit des stands et s'impose au freinage suivant !

Plus rapide malgré tout, Marquez reprend la quatrième place en plongeant plus court et plus fort dans le virage 4. Loin derrière, Quartararo ne lâche absolument rien contre Oliveira : pas un centimètre sur la piste et - surtout - pas le moindre point au championnat !

Toujours en tête, Franco Morbidelli maintient sa demi-seconde d'avance sur Alex Rins et possède deux secondes supplémentaires sur Joan Mir qui est soudainement débarrassé de la pression appliquée par Alex Marquez : le n°73 du HRC perd l'avant de sa RCV dans le virage 2 du 14ème tour ! Le premier pilote Honda devient Crutchlow, neuvième...

La course continue et avec elle, la lutte de Fabio Quartararo pour sauver le plus de points possibles au championnat ! Dépassé par Miguel Oliveira à la toute fin du 15ème tour, le français ne peut cette fois riposter sur les freinages suivants. Le n°20 est désormais talonné par le n°04 Ducati et quatrième du championnat : Dovizioso !

Le pilote italien est lui même menacé par Aleix Espargaro qui le dépasse justement dans le premier virage sur 17ème tour. Trop large, le pilote Aprilia entraine avec lui le pilote Ducati ! Décontenancé, Dovizioso perd deux places supplémentaires au bénéfice de Lecuona et Crutchlow...

Alors qu'il ne reste plus que six tours à parcourir, Franco Morbidelli commence à s'éloigner d'Alex Rins... Contrairement à son habitude, le n°42 du team d'usine Suzuki ne semble pas en mesure de terminer la course à vive allure. Pas plus vite en tout cas que le n°21 de l'écurie satellite SRT.

Joan Mir se trouve dans la même situation que son coéquipier et va sans doute se satisfaire d'une nouvelle troisième place. Johann Zarco occupe toujours une somptueuse quatrième place, mais Pol Espargaro se trouve dans son sillage, tout comme Miguel Oliveira et Fabio Quartararo !

Au premier freinage du 21ème tour, le n°44 KTM chipe sa quatrième place au n°5 Ducati (mais premier "Rouge de Bologne" en piste, et de loin !). À la sortie de la cassure 11, le n°88 du team français Tech3 KTM attaque Zarco mais ce dernier riposte avec autorité entre les virage 12 et 13 !

Aleix Espargaro qui louchait sur la huitième place de Fabio Quartararo file tout droit au bout de la longue ligne droite d'Aragon. Le pilote Aprilia est aussi dégouté que le pilote Yamaha est soulagé : "El Diablo" devrait pouvoir marquer huit précieux points...

Portant son avance à près de deux secondes avant de débuter son dernier tour, Morbidelli ponctue sa démonstration par un 23ème tour parfait, à l'image des 22 précédents ! Le coéquipier de Fabio remporte une seconde victoire cette saison, après son succès à domicile (Misano "1").

Les deux Suzuki montent à nouveau sur le podium : vainqueur la semaine dernière, Rins termine deuxième, tandis que son coéquipier Joan Mir décroche un sixième Top3... en huit courses ! Privé de la quatrième place en fin de course par son ancien coéquipier KTM, Johann Zarco termine de justesse à une brillante cinquième place face à Oliveira.

Deux semaines après avoir sauvé des eaux une neuvième place au GP de France et une semaine après avoir été torpillé par un problème de pression de pneu avant au GP d'Aragon (18ème, zéro points), Fabio Quartararo obtient la huitième place de ce - premier et unique ? - GP de Teruel 2020... Ouf ?!

Le(s) point(s) sur le championnat MotoGP

À l'issue de cette seconde course à Aragon, le métronome Joan Mir accroit de huit points son avance au provisoire sur Fabio Quartararo : alternant brillantes courses (trois victoires) et sombres passages, le n°20 Yamaha totalise aujourd'hui 123 points, contre 137 pour le n°36 Suzuki.

Auteur d'une course discrète mais solide - ou inversement ? -, Maverick Vinales marque neuf points ce dimanche et porte son total à 118. Le "Top Gun" du team Yamaha d'usine n'a gratté qu'un petit point sur son collègue et futur coéquipier Quartararo, mais reste en lice pour le titre.

Le troisième pilote Yamaha, Franco Morbidelli, se relance dans cet imprévisible championnat 2020 ! Pour mémoire, Valentino Rossi était à nouveau hors-course à cause du coronavirus... et est hors-course-au-titre depuis ses trois chutes consécutives à Misano, Barcelone puis Le Mans.

Malgré ses trois résultats blancs et grâce à ses deux succès et d'autres solides résultats, Morbidelli cumule désormais 112 points. Le n°21 du team SRT Petronas pique au n°04 du team Ducati la quatrième place du classement : Andrea Dovizioso a terminé seulement treizième du GP de Teruel et accuse 25 points de retard sur le leader.

Il reste désormais trois courses au programme : deux épreuves se dérouleront sur le circuit de Valence que les pilotes de MotoGP connaissent sur le bout des gants, et la toute dernière se disputera sur le sublime tracé de Portimao que la majorité des As du guidon ont parcouru sur des machines de série... Il reste donc 75 points maxi à distribuer.

Mathématiquement, la moitié des pilotes du plateau peuvent encore espérer devenir champion du monde cette année. Qui remplacera Marc Marquez, que l'on pourrait ne pas revoir en piste avant 2021 si l'on en croit une récente déclaration de son remplaçant Stephan Bradl ?!

Compte tenu des récents résultats toutefois, il semble qu'Alex Rins soit le dernier pilote du classement à pouvoir entretenir un mince espoir de gloire mondiale. Le n°42 Suzuki compte 32 points de moins que son coéquipier, tandis que Takaaki Nakagami en compte 45.

Comme le n°30 japonais aujourd'hui, Joan Mir va sans doute être tenté de forcer - un peu, beaucoup, déraisonnablement, un peu trop ! - lors des ultimes courses pour remporter sa première victoire en catégorie reine ! Un résultat blanc de la part du leader remettrait tout en question. Vivement la suite, à suivre sur MNC : restez connectés !

Résultats MotoGP du GP de Teruel 2020

GP de Teruel 2020 : Morbidelli enclenche la seconde pour jouer le titre

Classement provisoire MotoGP après Teruel

GP de Teruel 2020 : Morbidelli enclenche la seconde pour jouer le titre

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo MNC du scooter Honda Forza 750 2021

Le nouveau maxi-scooter Honda  Forza 750 coûte 11 659 euros, mais que vaut-il concrètement guidon en mains du haut de ses 58,6 ch et sa base de X-ADV ? Réponses dans cette vidéo Moto-Net.Com en complément de notre essai complet de ce nouveau scooter "anti-Tmax".
Essai vidéo MNC de la Honda CBR1000RR-R SP

Le Journal moto du Net vous place aux commandes de la nouvelle Honda CBR1000RR-R SP, la plus puissante et la plus chère des motos Superbike japonaises : essai vidéo complet sur la route et sur le circuit de Beuvardes (02). Bonus : le ressenti d'un "vrai" pilote d'endurance et la découverte de très intrigantes étagères...
Sportive 1 commentaire
Essai nouveau Honda Forza 750 2021 : plus fort que le Tmax ?!

Honda met la pression sur le Tmax avec ce nouveau maxi-scooter Forza 750, pertinent mélange entre l'incomplet Integra et le baroudeur des villes X-ADV. Cette importante nouveauté 2021 est-elle suffisamment "Forza" pour contester enfin l'insolente suprématie du leader Yamaha ? Réponse et avis dans notre essai MNC.
Scooter 14 commentaires
Essai Aprilia RS 660 : une demi-portion pour un plein de sensations

L'inédite RS 660 débarque en novembre 2020 ! Combien vaut la première sportive Aprilia de moyenne cylindrée, équipée du nouveau Twin issu du V4 de Superbike, d'une électronique de pointe, d'une partie-cycle optimisée et d'un look modernisé ? 11 050 euros. Que vaut-elle ? Réponse dans notre essai MNC.
Sportive 3 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

GP du Portugal : Fabio Quartararo (14ème) en avait plein les bras...

Fabio Quartararo, solide candidat pour le titre de champion du monde dès sa deuxième saison en MotoGP, termine finalement à la 8ème place du championnat du monde 2020 après une nouvelle déception lors de la dernière finale... Le français clôt son parcours chez Petronas-SRT - et son 100ème Grand Prix - avec une 14ème position au GP du Portugal à Portimaõ. Déclaration et bilan MNC.
GP du Portugal 1 commentaire
Retour sur le GP du Portugal : les explications des pilotes MotoGP

Les pilotes s'expliquent après le dernier Grand Prix de la saison MotoGP 2020 sur le circuit de Portimao, au Portugal.
GP du Portugal 1 commentaire
GP du Portugal : Oliveira survole la finale à Portimao (compte rendu et classements)

Le pilote portugais Miguel Oliveira offre un superbe cadeau de départ à son équipe Tech3 : une victoire nette et sans bavure sur sa RC16, sa deuxième avec le team varois après son succès au GP de Styrie ! Le futur pilote officiel KTM s'impose devant Jack Miller et Franco Morbidelli. Compte-rendu, analyses des moments forts et classements définitifs.
GP du Portugal 30 commentaires
SuperSport 950 et Panigale V4 SP dans l'épisode III des nouveautés Ducati 2021

Fidèle au rendez-vous, Ducati a diffusé hier soir le troisième épisode de sa série Web sur ses nouveautés 2021. Le pitch ? Les italiens revoient l'esthétique et l'électronique de la SuperSport 950 et lancent une nouvelle Panigale V4 SP (Euro5 comme les autres désormais). Magneto Sergio !
Covid-19 : les assureurs auto et moto encore épinglés par UFC-Que Choisir 

L'association de l'Union fédérale des consommateurs UFC-Que Choisir dénonce "l'enfumage" des assureurs auto et moto, qui prévoiraient comme chaque année d'augmenter leurs tarifs malgré le trop-perçu estimé à 2,2 milliards d'euros lors du premier confinement imposé par le coronavirus ! Explications.
Assurance moto 1 commentaire
Des Yamaha Tracer 900 "tout 9" et Euro5 pour 2021 

La troisième génération de Tracer 900 récupère le nouveau 3-cylindres de 890 cc aux normes Euro5 du roadster MT-09, un châssis optimisé et une électronique affûtée. Yamaha appuie cette transition en rebaptisant ses excitantes motos sport-routières Tracer 9 et Tracer 9 GT. Présentations.
Roadster 5 commentaires
Le groupe indien Mahindra redémarre sa marque anglaise de motos BSA 

Jaloux du succès de Royal Enfield (propriété du groupe indien Eicher) et nullement refroidi par les récentes difficultés de Norton (racheté par TVS, du coup), Mahindra va relancer "sa" marque anglaise BSA : des motos thermiques et électriques "Made in UK" sont prévues dès l'an prochain. Explications.
R&D

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)

Nouvelles dates

GP moto d'Espagne 19 juillet : GP d'Espagne
GP moto d'Andalousie 26 juillet : GP d'Andalousie (nouveau)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Styrie 23 août : GP de Styrie
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Emilie Romagne 20 septembre : GP d'Emilie Romagne (nouveau)
GP moto de Catalogne 27 septembre : GP de Catalogne
GP de France moto 11 octobre : GP de France
GP moto d'Aragon 18 octobre : GP d'Aragón
GP moto d'Aragon 25 octobre : GP de Teruel (nouveau)
GP moto d'Europe 8 novembre : GP d'Europe (nouveau)
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence
Nouveau GP moto du Portugal 22 novembre : GP du Portugal (nouveau)

Courses annulées

GP moto des Amériques  GP des Amériques
GP moto d'Italie  GP d'Italie
GP moto d'Allemagne  GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas  GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande  GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne  GP de Grande-Bretagne
GP moto du Japon  GP du Japon
GP moto d'Australie  GP d'Australie
GP moto d'Argentine  GP d'Argentine
GP moto de Thaïlande  GP de Thaïlande
GP moto de Malaisie  GP de Malaisie

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...