• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DOUBLE IMPACT
Paris, le 2 mars 2022

FTR AMA et Black Swan : deux prépas extras du Workhorse Speed Shop

FTR AMA et Black Swan : deux prépas extras du Workhorse Speed Shop

L’atelier Workhorse Speed Shop s’est taillé une grande réputation dans le petit monde du custom moto ! Son chef Brice Hennebert confirme en livrant deux projets basés sur l’Indian FTR1200 : une FTR AMA qui fleure bon les "racing 80ies" aux USA et une Black Swan qui se la joue brute épaisse mais légère. Découverte en détails et vidéos.

Imprimer

Basé à Wavre en Belgique, le préparateur Workhorse Speed Shop s’était fait remarquer en 2018 grâce à sa "Sakura", une XSR700 copieusement retravaillée (160 ch avec le kit NOS !) afin de briller dans le championnat "Sultans of Sprint" aux gants de Niccolo Canepa à Monza, Jens Kuck à Leonberg et... un certain Tom Pagès, vainqueur de l’ultime épreuve à St-Raphaël !

En 2022, l’atelier wallon fait de nouveau la Une de Moto-Net.Com - quel honneur ! - en dévoilant deux nouvelles machines créées de toutes pièces ou presque, à partir d’un même modèle que l’on peine à identifier : la FTR1200 d’Indian. Vous savez, la nouvelle bécane de Sébastien Loeb !

Pour la première préparation limpidement baptisée FTR AMA, "le brief était assez ouvert, quelque chose de coloré et d'aussi tranchant qu'un char d’assaut", se remémore le chef d’atelier Brice Hennebert dont l’unique consigne à respecter "était la peinture (qui) devait s'inspirer de Martini Racing". Dont acte : "l'incroyable peinture conçue par Axecent au Japon a été appliquée par mon ami Fabian qui habite près de mon atelier".

 FTR AMA et Black Swan : deux prépas extras du Workhorse Speed Shop

Conçues intégralement par ordinateur grâce à un scan 3D du châssis de la FTR1200 d’origine, les pièces d’habillage ont été imprimées puis renforcées au carbone. La simple plaque avant évoque les courses moto américaines du début des années 80, tandis que le carénage arrière abrite la batterie "en guise de clin d'œil aux motos d'endurance" plus frenchies...

FTR AMA : le Martini bien frappé !

L’installation de filtres à air DNA performance pour mieux gaver le V-Twin a contraint le préparateur à dessiner une nouvelle boite à air et scinder le réservoir en deux : une partie reste entre les genoux du pilote, l’autre migre sous ses fesses. Au total, la FTR AMA embarque 14 litres, comme la machine d’origine ! L’échappement fabriqué à partir de plaques d'inox impeccablement soudées, se termine par une paire de silencieux modifiés S&S Cycle Grand National.

"Vinco Racing a passé beaucoup de temps sur l'usinage (cadre, platines, étriers, etc, NDLR), ce qui m'a permis de me concentrer sur d'autres domaines", précise le préparateur belge qui s’est personnellement chargé de confectionner un bras oscillant à partir de simples tubes d’alu.

 FTR AMA et Black Swan : deux prépas extras du Workhorse Speed Shop

Plus long de 4 cm que l’original, le bras oscillant reçoit une paire d’amortisseurs Öhlins "piggyback" tandis que la fourche de la même marque doit donner à cette super production des airs de Bol d’Or 750. Plus percutant, le look des jantes est signé Fabio Quartararo de JoNich Wheels en Italie...

Les roues de la FTR AMA sont "basées sur ses roues Rush, usinées à partir de billette en aluminium, mais sans les brides en carbone", informe le boss de Workhorse. "Le design me fait penser aux ailettes du turbo utilisé sur les Lancia de course"... sponsorisées par Martini, tiens, tiens !

 FTR AMA et Black Swan : deux prépas extras du Workhorse Speed Shop

Pour le freinage, Brice a tout naturellement "appelé Étienne (Brocard, directeur de Beringer, NDLR) pour obtenir leur système de freinage 4D" et "joué avec différentes couleurs sur les composants pour travailler sur l'ambiance AMA. Et puis, comme j'ai retiré le module ABS, j'ai dû trouver un autre moyen d'obtenir le signal de vitesse sur la moto et la solution a été un Moto Scope Mini de Motogadget".

Enfin, si l’instrumentation reste d’origine, Workhorse a complété sa machine à voyager dans le temps (fin 70ies, début 80ies) et l’espace (direction les États-Unis et leur championnat de "musclebikes"), de "toutes les options d'une machine moderne, comme la connexion et le chargement du téléphone".

 FTR AMA et Black Swan : deux prépas extras du Workhorse Speed Shop

La deuxième moto livrée au frangin du premier client - souhaitons à Workhorse que la fratrie soit très, très nombreuse ! - partage le style barraqué de la première mais sa tonalité est bien plus sombre, sa plastique (hum, carbone) plus enveloppante. Le préparateur a pu véritablement se lâcher : il avait carte blanche... et carte bleue illimitée ?

"Le propriétaire de la moto m'a donné une totale liberté pour réaliser le projet. J'ai donc poussé tous les curseurs au maximum", relate Brice Hennebert qui s’est un peu piégé tout seul : "c'est la préparation la plus compliquée que j'ai réalisée à ce jour", estime-t-il.

 FTR AMA et Black Swan : deux prépas extras du Workhorse Speed Shop

À l’instar de la FTR AMA, le design de cette Black Swan (littéralement "cygne noir" en anglais, mais "perle rare" au sens figuré) "provient de plusieurs inspirations et époques, des Superbike des années 90, des voitures de Grand Prix modernes et même des Porsche réglées par Rauh-Welt".

La Black Swan et son phare à paupières

Pour concevoir le carénage de cet engin, Brice n’a pas eu recours à l’informatique. Enfin, pas uniquement ! Il a préféré modeler un patron en argile autour d’une structure en grillage métallique. À l’ancienne, quoi ! "Cette étape a été plus facile que je ne le pensais car je n'ai pas eu besoin de créer un carénage complet, une moitié a suffisait comme modèle".

 FTR AMA et Black Swan : deux prépas extras du Workhorse Speed Shop

Une fois terminée, cette "demi-pièce" a été scannée en 3D pour être transmise à Formae Design qui a aidé le préparateur à "affiner le modèle virtuel, créer le cadre complet par symétrie et intégrer tous les accessoires et raccords. Christophe, chez Formae, m'a beaucoup aidé avec tous les différents composants du cadre", salue Brice au passage.

Imprimée en 3D, la pièce - d’un seul bloc ! - a été envoyée à "Robert Colyns de 13.8 Composites, un maître de la fabrication en fibre de carbone". La matière devant rester apparente, "j'ai donné à Robert la liberté de choisir le type de carbone qui serait le plus beau tout en respectant le dessin que je lui avais donné". Bob a bien bossé...

 FTR AMA et Black Swan : deux prépas extras du Workhorse Speed Shop

Quelques semaines plus tard, Workhorse réceptionnait son bébé : ravissant et ne pesant pas beaucoup plus d’1,8 kilogramme ! Par précaution, l’heureux papa avait prévu une couche coque en aluminium afin de protéger son bambin - et son client - de la chaleur de l’échappement conçu en Slovénie, en collaboration avec l’usine Akrapovic.

Clou du spectacle, un original dispositif cache le phare ! "Cela peut sembler simple et facile pour certaines personnes, mais pour moi, c'était un sacré pari", nous prie de croire Brice Hennebert qui a eu recours à une paire de servomoteurs Arduino pour mouvoir les "paupières" de la Black Swan.

 FTR AMA et Black Swan : deux prépas extras du Workhorse Speed Shop

Bien plus à l’aise une torche TIG à la main, le boss de Workhorse a façonné un nouveau réservoir et un autre bras oscillant en alu fixé au cadre via un "monoamortisseur Öhlins Racing "piggyback" spécial de couleur noire pour s'accorder au thème général, complété par une fourche avant"... noire, "what did you expect ?"

Le préparateur belge a de nouveau fait appel à son ami Tim de Vinco Racing Engineering afin de fabriquer de nombreux composants usinés CNC à partir des plans de Brice, "tels que le raccord du bras oscillant, les plaques de châssis, le réservoir, etc.". Le fidèle partenaire Beringer a également été contacté...

 FTR AMA et Black Swan : deux prépas extras du Workhorse Speed Shop

"Ils m’ont proposé d’utiliser un prototype, un de leurs systèmes les plus légers : celui de la roue avant pèse environ 1 kg", s’extasie le chef d’atelier. "L’ensemble est monté sur des jantes en carbone Rotobox chaussées de pneus GP Racer fournis par Dunlop pour un grip parfait. La moto est vraiment dynamique en ville". MNC veut bien le croire !

La brute épaisse mais légère a également bénéficié des bons soins de Jeroen alias "Silver Machine Seats" : comme la selle, le tableau de bord est tapissé d'Alcantara, un peu à l’image des tableaux de bord des hypercars : "cette décision n'a pas vraiment de sens, mais c'est super cool", reconnaît le futur fournisseur de "Batmobile" ? Allo, Mister Wayne, Bruce Wayne ?

FTR1200 par Workhorse Speed Shop : les vidéos officielles

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai vidéo DesertX : le trail Ducati qui va faire des Euros !

Ducati investit le tout-terrain avec une nouvelle moto aussi belle qu'ambitieuse : le trail DesertX et son énergique bicylindre de 937 cc ! MNC l'a poussée dans ses retranchements sur route, pistes et petits chemins dans un essai vidéo ultra-complet pour découvrir les qualités et les défauts de cette inédite italienne en 21 et 18 pouces. 
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.
Essai MP3 530 hpe Exclusive : Piaggio remodèle son best-seller

Meilleure vente de scooter Piaggio en France, le MP3 500 connaît une importante évolution en 2022. Un plus gros moteur, un nouveau look et des fonctionnalités inédites (caméra de recul !?) doivent permettre au MP3 530 hpe Exclusive de séduire les scootomobilistes avides de nouveautés... à tout prix ?
Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Zéro Motorcycles veut court-circuiter les maxitrails avec sa DSR/X

Avec ses 137 km d’autonomie sur voie rapide et environ 3 heures nécessaires à la recharge, la DSR-X est loin d’être une grande voyageuse. Mais pour un usage quotidien, le maxitrail de Zero Motorcycles pourrait bien donner du fil - électrique ! - à retordre à ses rivaux thermiques. Présentation et vidéo.
Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP 2022

Annulé ces deux dernières années, le Grand Prix moto de Thaïlande redémarre ce week-end sur le Chang International Circuit à Buriram avec un invité surprise sur la Suzuki : Danilo Petrucci ! Horaires et enjeux du GP de Thaïlande MotoGP, 17ème course du championnat du monde 2022 après laquelle il ne restera que trois épreuves pour savoir qui sera champion du monde MotoGP 2022... Attention au décalage horaire : demandez le programme en heure française !
Les nouvelles Moto Guzzi V100 Mandello à partir de 15 499 euros 

La V100 Mandello - nouveau roadster refroidi par eau de Moto Guzzi - est enfin disponible au prix de 15 499 euros en standard et de 17 999 euros en version "S", plus perfectionnée. Présentation.
La Crossfire 125, haut de gamme Brixton, disponible en France à 3999 euros

Les jeunes motards et "motomobilistes" qui craquent pour la Svartpilen 125 mais n’ont pas les 5299 euros exigés par Husqvarna peuvent se tourner vers une machine austro-chinoise très proche de la Vitpilen en termes de look et philosophie, mais bien moins chère : la Crossfire 125 de Brixton Motorcycles. Présentation.
La Mash X-Ride Trail en 21 pouces à 5599 euros 

Le trail X-Ride 650 "21" débarque dans les concessions Mash avec ses roues en 21 et 18 pouces, un an après avoir été testé - et apprécié ! - par Moto-Net.Com sous forme de prototype de présérie. Présentation.
YZF-R1 GYTR 2023 et pièces GYTR Pro : la compé-client de Yamaha est prête

Pour viser la victoire en compétition ou l’humiliation des copains en journée piste, de nombreux français sélectionnent l’YZF-R1. Outre ses qualités d’origine, la Superbike de Yamaha est appréciée des pistards pour son généreux catalogue GYTR (Pro) qui contient 400 pièces et même une moto, prête pour la saison 2023 !
Sportive 1 commentaire
Monster SP : le roadster de Ducati monte en gamme en 2023

Après l’exclusive Streetfighter V4 Lamborghini - à 63 000 euros, mamma mia  ! -, Ducati présente un nouveau modèle 2023 quatre fois plus abordable... et quatre fois moins performant et sensationnel ? Sans doute pas, car la Monster SP dispose de solides atouts ! Présentation et vidéo.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...