• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TEST
Paris, le 1er décembre 2020

Essai Multistrada V4 2021 : le maxitrail Ducati se met en quatre

Essai Multistrada V4 : le maxitrail Ducati se met en quatre pour 2021

La quatrième génération de Multistrada doit faire les 4Volontés de son propriétaire grâce à son inédit V4, son ergonomie repensée, sa partie cycle reconfigurée et sa technologie de pointe. Moto-Net.Com a pu tester le tout nouveau maxitrail de Ducati dans sa version Multistrada V4 S. Premier essai.

Imprimer

Essai Multistrada V4S page 1 : 4-cylindres et 4 modes

À l'origine, le lancement presse de la toute nouvelle Multistrada V4 était prévu en Sardaigne. Particulièrement complet, le programme concocté par les italiens prévoyait de la route, de la voie rapide, du tout-terrain, de la ville,, afin de mettre en valeur les modes Sport, Touring, Enduro et Urban du maxitrail 2021 ! Hélas, la deuxième vague de Covid-19 a eu raison de cet événement...

En compensation, Ducati West Europe convie Moto-Net.Com à une bonne journée de roulage : petits bouchons le matin en partant de Colombes (92), périphérique extérieur pour contourner Paris, autoroute A6 pour tracer jusqu'à Toucy et petites routes pour atteindre Vézelay... Pas loin de 250 km "aller", donc.

Arrivé aux fins fonds de l'Yonne, le Journal moto du Net défile dans de belles courbes pour le photographe, gratte quelques notes sur son calepin - à l'ancienne, jamais en rade de batterie ! - et s'accorde une pause casse-croûte au grand air, pur ! Le retour se fait de nuit par le(s) même(s) chemin(s)s goudronné(s).

 Multistrada V4 : le maxitrail Ducati se met en quatre pour 2021

Disponible en trois versions (standard, S, ou S Sport), la Multistrada V4 que nous confie Ducati est un modèle S. Logique, dans la mesure où ces dernières années, les Multistrada "V2" d'entrée de gamme ne représentaient qu'une infime proportion des ventes en France.

Et pourtant, la Multistrada V4 intègre d'origine les "meilleurs systèmes électroniques d'aide à la conduite tels que l'antipatinage (Ducati Traction Control), l'ABS de virage, l'anti-wheeling (Ducati Wheelie Control), et le shifter montée/descente (Ducati Quick Shift)", énumèrent les responsables italiens. Mais les clients en veulent - toujours ? - plus !

La Multistrada V4 S reçoit de série des suspensions électroniques Marzocchi, des étriers Brembo monobloc Stylema et disques de 330 mm, un écran TFT couleurs de 6,5 pouces, un démarrage sans clé "Hands Free", l'éclairage en virage, une aide au démarrage en côte (VHC) et un régulateur de vitesse (adaptatif en option, attention).

 Multistrada V4 : le maxitrail Ducati se met en quatre pour 2021

En supplément, la "S" que Ducati confie à Moto-Net.Com bénéficie en outre du coloris gris (+ 300 euros par rapport au rouge), du silencieux Akrapovic (+1320), de la plaque pare-moteur (+258), des selles chauffantes (pilote +240 et passager +144) et des jantes à rayons.

Au sujet des jantes justement, les futurs clients devront penser à cocher cette option dès la commande : la rallonge alors exigée en échange des roues à bâtons d'origine est alors de 600 euros... contre un surplus de 1340 euros pour la même paire de roues au catalogue accessoires, plus tard !

De même, si le client souhaite profiter des innovants radars et de leurs fonctionnalités régulateur adaptatif et détecteur d'angles morts, il devra le signaler le jour de l'achat car "les boitiers sont montés uniquement en usine et ne peuvent plus être installés par la suite chez un concessionnaire", nous prévient le responsable presse de Ducati West Europe, Fabien Rezé.

 Multistrada V4 : le maxitrail Ducati se met en quatre pour 2021

Passée inaperçue lors de notre simple test, l'absence de béquille centrale sur notre Ducati risque de poser problème aux futurs propriéatires : comment entretenir sa chaine sans cet accessoire facturé 240 euros par Ducati. Ce n'est qu'un centième de la valeur de la moto, certes, mais c'est encore le client qui casque ! Idem pour les poignées chauffantes à 275 euros, pourtant utiles sur ce type de moto...

En mode Sport : performance et plaisir

Avant même de la chevaucher, cette nouvelle Ducati fleure - bon ? - le sport : le suffixe V4 à lui seul, répand un parfum de MotoGP qui plaira assurément aux fans de la marque de Bologne, peut-être lassés de se briser les reins et les poignets sur des sportives toujours plus radicales.

Comme le récent Streetfighter V4 (approuvé par MNC) et la future SuperSport 950 (présenté sur MNC), la Multistrada V4 adopte l'avant de la Panigale : "le V de la tête de fourche et les feux de jour à LED qui le soulignent sont aujourd'hui la signature de Ducati", atteste notre hôte.

 Multistrada V4 : le maxitrail Ducati se met en quatre pour 2021

Bien qu'intégralement reconfigurée donc redessinée, la Multistrada conserve de jolies lignes. Le bec distinctif, laissé en plastique brut et non peint comme sur l'ancienne, parait moins proéminent. Côté finition, MNC ne reproche guère que quelques fils électriques colorés qui apparaissent çà (branchements des ventilateurs de radiateurs) ou là (sous la selle à droite, sur le régulateur de tension).

La principale nouveauté sur le maxitrail maxisportif italien est naturellement l'arrivée du V4 initialement employé par la (les) Panigale, puis monté sur le Streetfighter. Les lecteurs MNC - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - savent déjà que ce transfert se double d'une profonde transformation...

Pour rappel, contrairement aux sportives et au roadster qui bénéficient des "sévices" du V4 Stradale, le trail très-routier de Bologne se dote de sa spécifique configuration Granturismo. Mais nous y reviendrons dans la partie suivante concernant le "Touring". Priorité au sport !

 Multistrada V4 : le maxitrail Ducati se met en quatre pour 2021

Dans l'argumentaire de vente de leur nouveauté 2021, les italiens promettent "une personnalité typiquement Ducati. Légère et compacte, avec les 170 chevaux du nouveau V4 Granturismo, la quatrième génération de Multistrada vous donnera une conduite sportive et exaltante en virage"... mais aussi en ligne droite !

Plus puissant de 12 chevaux par rapport à la précédente Multistrada animée par le bouillant bicylindre en L "Testrastretta 1260 DVT", le 4-cylindres en V propose des accélérations - encore - plus toniques haut dans les tours. L'allonge aura de quoi surprendre les possesseurs de roadsters, même sportifs.

Sur cette Multistrada 2021, les plages d'utilisation et d'efficacité du moteur sont élargies : "la courbe de couple du V4 est nettement plus haute que celle du bicylindre en L : sur le dernier rapport, la Multistrada dispose de +16% de couple à 80 km/h, et de +25% à 100 et 120 km/h", nous expose Ducati.

 Multistrada V4 : le maxitrail Ducati se met en quatre pour 2021

La valeur maximale de couple a beau être inférieure sur la nouvelle Multistrada (125 Nm pour le V4 contre 129,5 Nm pour le V2), la moto serait plus costaude. Les reprises semblent désormais plus linéaires, en tout cas dans les souvenirs que MNC conserve de son dernier roulage avec la Multi...

Pour mémoire, la dernière sortie du Journal moto du Net avec la "grosse Multi" remonte à deux ans. C'était en compagnie d'une certaine R1250GS, dont le moteur "boxer" avait amoché l'image de sportive de l'italienne, grâce à des reprises nettement plus pêchues dans les bas voire mi-régimes ! La nouvelle Ducati sera-t-elle plus proche - moins loin ? - des performances du Flotte-Twin BMW en 2021 ?

Un V4 mieux rempli que le V2, prêt à "boxer" ?

Testée seule, la Multistrada V4 offre vend son lot de sensations très fortes. L'acoustique y joue un rôle important : plus que l'agréable bande son de "notre" silencieux Akrapovic, c'est d'ailleurs le profond ronflement de la boite à air à l'ouverture - franche ! - des gaz qui incite à s'amuser sur route.

En tournant modérément la poignée - électronique - d'accélération, la Multistrada se montre très docile et moins volubile. Seul regret : les bruits mécaniques sont un peu trop présents au démarrage, au ralenti puis à basses vitesses en ville où l'on n'accélère pas aussi fort qu'on est bête (cela n'engage que MNC, bien évidemment).

 Multistrada V4 : le maxitrail Ducati se met en quatre pour 2021

Le V4 Granturismo qui dispose du même calage "Twin Pulse" que les Ducati Desmosedici de MotoGP, tracte formidablement bien. Le catapultage de la moto de 240 kg tous pleins faits se fait non seulement sans aucun mal, mais aussi sans heurts car l'électronique veille !

Même en accélérant à toc plein angle, le pilote - l'âne ! - de 80 kg tout équipé n'a aucun risque de se faire désarçonner par les 170 étalons italiens... Extrêmement fines, les interventions de l'antipatinage DTC seront rassurantes - transparentes - pour les motards peu expérimentés ou attentifs, et jamais frustrantes pour les autres.

Les futurs clients qui oseront tirer au maximum sur les trois premiers rapports se rendront un peu plus compte du travail fourni par l'anticabrage : en mode "Sport", le DWC (réglé par défaut sur 2, donc très permissif) n'autorise que très furtivement la roue avant à quitter le sol. Les pertes de direction dans le sinueux sont donc quasi inexistantes.

 Multistrada V4 : le maxitrail Ducati se met en quatre pour 2021

Note aux rarissimes adeptes de stunt qui choisiraient cette Multistrada V4 de - minimum - 20 000 euros pour s'envoyer en l'air : le contrôle de wheeling peut être déconnecté afin de cabrer la Ferrari Ducati sur sa roue arrière. Jusqu'à faire racler le garde-boue arrière ? Pourquoi pas. Et pourquoi ?

Déjà excellent sur l'ancienne version, "le Quick Shift de dernière génération, qui exploite les informations transférées par la plate-forme inertielle pour améliorer les performances de l'appareil, tant en montée qu'en descente", participe grandement au plaisir de conduire, pardon, "piloter" cette Multistrada....

Freiné au maximum dans ce mode sportif (par défaut, mais tout est "re-paramétrable" via le menu de configuration), l'hydraulique des suspensions fournit de solides appuis à cette haute moto. Les transferts de masse sont limités et permettent de mieux ressentir sa machine.

 Multistrada V4 : le maxitrail Ducati se met en quatre pour 2021

Équipée d'étriers Brembo Stylema, la "S" ne rend pourtant pas la tache facile à la fourche Marzocchi de 50 mm (5 centimètres !). Heureusement aisément dosable, le frein avant fait profondément plonger la moto lorsqu'on tire au maximum sur le levier droit et met - enfin !? - à mal l'excellent grip des Pirelli Scorpion Trail II.

Lors de freinages d'extrême urgence, le pilote n'a pas grand chose à gérer : l'ABS empêche non seulement les deux roues de se bloquer, mais se charge seul aussi d'équilibrer la machine, bannissant tout dérapage ou levée de la roue arrière. Petit bonus : les feux de détresse sont automatiquement déclenchés puis éteints.

Le frein arrière se révèle un peu timide, surtout comparé à l'avant. Il permet néanmoins de ralentir la machine tout en conservant une assiette plate, ce qui sera fort apprécié de ceux qui roulent en duo en ville, ou très rassurant pour ceux qui n'aiment pas toucher au frein avant en courbes.

Moto-Net.Com vous propose d'étudier en deuxième page les trois autres modes de cette Ducati 2021 : Touring, Enduro et Urban... En route(s) !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Modèle : d'origine
  • Pneus : Pirelli Scorpion Trail II
  • Parcours : ville, route et voie rapide
  • Km au départ : 1490 km
  • Roulage : 520 km
  • Conso moy : Non mesurée
  • Problèmes rencontrés : RAS
 
 
 

POINTS FORTS MULTISTRADA V4S

 
  • Ergonomie et confort améliorés
  • Train avant plus posé (19 pouces)
  • Plage d'utilisation et puissance du V4
  • Technologies de pointe...
 
 

 

POINTS FAIBLES MULTISTRADA V4S

 
  • ... Tarifs qui atteignent des sommets
  • Bruits moteur dans les bas-régimes
  • Pas de béquille centrale de série
  • Réservoir de 22 litres (jamais assez !)
 
 
 
Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !