• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
ESSAI
Ajaccio (Corse), le 16 février 2017

Essai KTM 1290 Super Adventure S : maxi-trail maxi performant !

Essai KTM 1290 Super Adventure S

Deux ans seulement après sa sortie, la KTM 1290 Super Adventure évolue en profondeur et se diversifie pour mieux occuper le - juteux - segment des maxi-trails. MNC a testé l'ultra-performante déclinaison "S", forte de ses tempétueux 160 ch (!) et de son électronique de pointe. Essai.

Imprimer

Page 1 - Statique : l'Adventure sur la bonne route !

Avec son débattement généreux de 200 mm (avant-arrière), sa jante en 19 pouces et son large guidon à hauteur réglable (idem pour les repose-pieds et la selle), la KTM 1290 Super Adventure S entre dans la catégorie des trails.

Mais des trails au format "maxi", voire "ultra", en témoignent ses mensurations intimidantes (1560 mm d'empattement, 238 kg et une selle perchée à 860 mm en position basse) et surtout sa motorisation hors norme : un bicylindre de 1301cc de 160 ch et 140 Nm de couple ! Ni plus ni moins que le plus performant de la catégorie, juste devant celui de la Ducati Multistrada 1200 (160 ch et 136 Nm) ! 

Le ton est donné dès le démarrage de ce twin ouvert à 75°, sans introduire de clé grâce au nouveau dispositif mains-libres via télécommande-transpondeur de série. Le gros silencieux latéral laisse échapper un grondement nerveux et claquant, à l'opposé du sage ronronnement d'une Yamaha Super Ténéré 1200, par exemple (écoutez-le avec notre Smart-vidéo MNC). Quelques coups de gaz confirment cette vivacité mécanique, en plus d'apprécier valider le bon fonctionnement du ride-by-wire : les énormes pistons se déplacent avec une célérité incroyable au regard de leur 108 mm de diamètre. La vache : avec 10 250 tr/mn avant le rupteur, ça promet ! 

Le gabarit général de ce "monumen-trail" est à l'avenant : l'écartement prononcé des cuisses autour du réservoir de 23 L et l'importante hauteur de selle font que les pointes des bottes posent tout juste au sol avec 1m75 sous la toise. Petit gabarit s'abstenir, même si l'accessibilité progresse par rapport à l'ancienne 1290 Super Adventure "tout-court" testée l'an passé, qui est rebaptisée Super Adventure "T" avec son passage à Euro4 en 2017.

Car KTM réorganise et diversifie sa gamme maxi-trail avec dorénavant trois modèles aux visées différentes : la 1290 Super Adventure "R" avec jantes à rayons et protections pour le tout-terrain, la très haut de gamme "T" pensée pour les longs roulages "tout confort" avec son réservoir de 30 litres, et la "S" qui s'affûte et se perfectionne pour contrer la référence du genre : la BMW R1200GS. Et KTM s'est donné les moyens de ses ambitions, faisant rouler les biceps sous son costume de plus gros constructeur européen de motos avec 203 340 unités vendues en 2016

KTM met plein phare sur l'Adventure

Redessinée par Kiska (toujours aussi "tranché" dans ses coups de crayon…), la 1290 Super Adventure-S arbore une nouvelle ligne ciselée dont émerge un très original bloc optique en forme de fer à cheval. Outre sa technologie "Full LED" (comme le feu arrière et les clignotants), ce phare assure une fonction d'éclairage adaptatif grâce à trois rangées de diodes dans sa partie basse, qui s'allument l'une après l'autre en suivant la prise d'angle pour éclairer l'intérieur des virages en conduite nocturne. Un système réellement convaincant à l'usage, comme MNC a pu le (re)vérifier lors d'un roulage de nuit sur les petites routes escarpées de Corse.

Autres raffinements installés de série : un ABS et un anti-patinage paramétrables et sensibles à l'angle, des modes de conduite, des suspensions WP semi-actives - dont le tarage varie en temps réel via des électrovannes - et une incroyable "tablette de bord" à matrices TFT couleur de 6,5 pouces, aussi lisible qu'intuitive (voir notre démonstration en Smart-vidéo MNC). Précisons que cette instrumentation digne d'un vaisseau spatial est raccordable - via l'option KTM My Ride - avec un téléphone, à glisser ensuite dans l'inédit et astucieux rangement étanche avec prise USB prévu à cet effet sur le côté droit de la planche de bord. 

Pratique toujours, citons aussi la présence appréciable - et appréciée de série ! - de protège-mains, de poignées passager, de supports valises, d'un porte-bagages, de cale-pieds crantés avec caoutchouc amovibles (bien vu pour le tout-terrain), d'un régulateur de vitesse, d'un indicateur de pression des pneus ou encore de touches rétro-éclairées sur les commodos. Certes le tarif s'en ressent (16 690 €), mais la concurrence d'outre-Rhin peut en prendre de la graine !

Le garde-boue recouvrant les plongeurs de fourche pour les préserver des éclaboussures révèlent aussi une moto fonctionnelle et intelligemment conçue, tout comme les valves de jantes coudées, la prise 12 V placée sous un capot devant le guidon et l'indispensable béquille centrale pour graisser la chaîne. A noter aussi l'introduction de fixations de valises "flottantes", afin d'améliorer la stabilité quand la bagagerie optionnelle est installée (Triumph utilise le même principe sur sa Trophy 1200). 

Seul bémol à ce stade : si le nouveau réglage de la hauteur du pare-brise a effectivement gagné en facilité, la raideur de sa cinématique nuit encore à l'agrément. Faire tourner les mollettes crantées situées à la base de cette impressionnante bulle n'est pas impossible en roulant, mais demande de l'énergie (trop) et de la dextérité. Bien plus que pour manipuler les simplissimes systèmes de la Multistrada 1200 et de la R1200GS... 

Reste que la protection est excellente, avec une déflexion irréprochable au niveau du casque et des épaules, le tout sans turbulences à vive allure. Et à haute vitesse, la 1290 Super Adventure-S a tôt fait de vous y mener, catapultée par son V-twin sur-vitaminé ! Heureusement que la partie cycle et les assistances sont à la hauteur : rendez-vous en page suivante pour découvrir notre verdict du comportement dynamique !

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

CONDITIONS ET PARCOURS

 
  • Modèle avec Pack Travel à 688 € (contrôle électronique du frein moteur “MSR”, shifter up and down, connexion multimédia KTM My Ride, aide au démarrage en côte “HHC”) + valises rigides (présentes dans le pack Touring à 1573 €, avec valises, top case et sacoche réservoir)
  • 1300 km au départ
  • Routes : petites routes tortueuses à souhait en Corse 
  • Pneus : Pirelli Scorpion Trail II
  • Conso : non mesurée
  • Problèmes rencontrés : RAS
 
 
 

POINTS FORTS 1290 SUPER ADVENTURE S 

 
  • Moteur incroyable !
  • Equipement efficace et high tec
  • Partie cycle équilibrée et précise
 
 
 

POINTS FAIBLES 1290 SUPER ADVENTURE S

 
  • Selle haute et dure 
  • Réglage pare-brise dur
  • Transmission par chaîne
 
 
 
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.