• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP 2017
Paris, le 23 décembre 2016

Ducati sollicite Stoner et Biaggi pour conseiller Jorge Lorenzo

Ducati sollicite Stoner et Biaggi pour conseiller Jorge Lorenzo

L'embauche de Jorge Lorenzo chez Ducati répond à un but précis : ramener le titre aux Rouges de Bologne, si possible dès 2017. Les italiens ne négligent dans cette optique aucune piste, quitte à appeler d'anciens champions du monde à la rescousse comme Casey Stoner et Max Biaggi.

Imprimer

Dix ans. Cela fera dix années en 2017 que Casey Stoner a amené Ducati au titre mondial en MotoGP. Par la suite, jamais la marque de Bologne n'est parvenue à renouer avec le niveau de performances et de domination de cette période bénite, où rien ne semblait résister au binôme "Desmosedici-Stoner". Même l'illustre Valentino Rossi s'y cassa les dents - et le moral - en 2011 et 2012 !

Mais désormais la donne a changé : la MotoGP des Rouges a retrouvé une compétitivité de premier plan, validée par les victoires de Iannone sur le sec en Autriche puis de Dovizioso sous la pluie en Malaisie. Grâce aux choix pertinents de Gigi dall Igna Ducati est de nouveau prêt à briguer la couronne : c'est dans cet objectif que Jorge Lorenzo a été débauché de chez Yamaha, avec à la clé un juteux contrat de 12 millions d'euros.

Sauf que ledit Lorenzo débarque seul dans l'aventure : son staff a préféré rester fidèle aux japonais, notamment son manager Wilco Zeelenberg. Pour conseiller le majorquin, Ducati a donc caressé un temps l'idée de l'associer au plus talentueux de ses pilotes : le "Casey'ment" retraité Casey Stoner, devenu pilote de développement pour les Rouges. 

Les deux hommes se connaissent et se respectent - à défaut de s'apprécier - et l'un comme l'autre se disent partant pour collaborer : l'ancien champion australien était d'ailleurs présent aux côtés de Lorenzo lors de ses premiers essais à Valence, décortiquant avec lui ses premiers tours de roues. Mais pour Stoner, pas question de s'investir davantage, même si Lorenzo a apprécié son aide : "Casey est très talentueux et il explique très bien les choses, même si nous ne sommes pas d'accord sur tout".

Mais Stoner le dit et le répète : il ne reprendra pas du service en Grands Prix, fatigué qu'il est des obligations médiatiques et des voyages incessants loin de ses proches. Or pour coacher Lorenzo, l'australien devrait replonger à plein temps dans ce monde qu'il dit détester. Sans parler du fait qu'une prise de becs n'est pas à exclure entre ces deux caractères forts !

La piste Max Biaggi ? Sans façon pour le Corsaire ! 

Bref, Ducati a fait le deuil de son désir de voir Stoner aider Lorenzo, du moins à temps complet. L'ancien n°27 continuera sans doute à conseiller le majorquin, mais pas de manière assidue ni réellement officielle. Pour pourvoir ce poste crucial, la marque de Bologne s'est ensuite tournée vers Max Biaggi, proche et idole de Jorge Lorenzo.

L'un des aspects intéressants de cette collaboration est que le "Corsaire" et le transfuge Yamaha ont en commun un style de pilotage fluide et tout en finesse, à l'opposé finalement de celui de Stoner. Mais là encore, le projet est tombé à l'eau suite au refus de Biaggi…

En effet, cette opportunité m'a été présentée", avoue le célèbre n°3. "Mais j’aurais été amené à m’intégrer dans une structure qui a ses propres lois et son équilibre", a-t-il précisé. Une façon polie de dire non à une équipe dont la façon de fonctionner ne semble pas au goût de l'exigeant Biaggi… Autre explication à ce refus : Max Biaggi a récemment été récruté pour diriger le team Mahindra en championnat de vitesse italien, avec l'ambition à moyen terme de faire monter de jeunes transalpins en Grands Prix. 

En attendant, Jorge Lorenzo sera seul pour sa prochaine séance d'essais sur la Ducati officielle, prévue fin janvier lors des premiers tests officiels 2017 en Malaisie. Le n°99 s'entraîne d'arrache-pied afin d'être prêt au combat à Sepang, conscient de l'importance d'une condition physique sans défaut pour exploiter au mieux la tempétueuse MotoGP italienne…

"J'ai besoin d'être physiquement mieux préparé que jamais, parce que la moto semble plus difficile à piloter", explique Loren-show, qui assimile Ducati à "la Ferrari du deux-roues". "Il y a une aura, quelque chose de magique : cagner avec cette moto serait très spécial. Et les fans de Ducati aiment la marque, peut-être plus que les pilotes ! Cela n'arrive nulle part ailleurs !", estime l'ancien coéquipier de Valentino Rossi

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le fabricant de pots KessTech incite les motards à rouler légal

Le fabricant allemand KessTech met en place une opération de recyclage visant à remplacer les pots d'échappements non-homologués actuellement montés sur des Harley-Davidson, Indian ou BMW, par ses propres pots électroniques, tout neufs, 100% légaux et au tarif réduit de 250 euros... Explications.
Tuyaucom face à l'assourdissant silence de la Sécurité routière...

Pierre Trotoux, génial inventeur du Tuyaucom, poursuit son combat avec le ministère de l'intérieur pour faire lever l'interdiction qui touche son astucieux système de communication entre le motard et son passager. Problème : l'administration contactée par MNC fait la sourde oreille depuis déjà cinq ans... 
Sécurité routière 3 commentaires
Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Le huitième Grand Prix moto des Amériques reporté du 16 au 18 avril 2021 !

C'est en annonçant l'annulation de l'épreuve du Superbike américain que les texans ont vendu la mèche : il n'y aura pas de MotoGP sur le circuit des Amériques cette année ! La prochaine visite de l'Intercontinental Circus aux États-Unis est programmée du 16 au 18 avril 2021. Explications.
Crutchlow remplacé par Alex Marquez ou Pol Espargaro chez Honda-LCR ?!

Cal Crutchlow admet être une victime collatérale de l'imprévisible transfert de Pol Espargaro de KTM à Honda en 2021... Le pilote de 34 ans, en perte de vitesse,  aurait pris contact avec Aprilia pour remplacer Iannone en vue de céder le guidon de sa RCV semi-officielle LCR. A qui ? Alex Marquez, bien sûr ! A moins qu'il ne s'agisse contre toutes attentes de Pol Espargaro ? Décryptage.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande (reporté en octobre)
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques (reporté en novembre)
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine (reporté en novembre)
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne (reporté sine die)
GP de France moto 17 mai : GP de France (reporté sine die)
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie (reporté sine die)
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne (reporté sine die)
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne (annulé)
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas (annulé)
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande (annulé)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón (avancé au 27 septembre)
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence (reporté au 29 novembre)

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...