• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP 2017
Paris, le 23 décembre 2016

Ducati sollicite Stoner et Biaggi pour conseiller Jorge Lorenzo

Ducati sollicite Stoner et Biaggi pour conseiller Jorge Lorenzo

L'embauche de Jorge Lorenzo chez Ducati répond à un but précis : ramener le titre aux Rouges de Bologne, si possible dès 2017. Les italiens ne négligent dans cette optique aucune piste, quitte à appeler d'anciens champions du monde à la rescousse comme Casey Stoner et Max Biaggi.

Imprimer

Dix ans. Cela fera dix années en 2017 que Casey Stoner a amené Ducati au titre mondial en MotoGP. Par la suite, jamais la marque de Bologne n'est parvenue à renouer avec le niveau de performances et de domination de cette période bénite, où rien ne semblait résister au binôme "Desmosedici-Stoner". Même l'illustre Valentino Rossi s'y cassa les dents - et le moral - en 2011 et 2012 !

Mais désormais la donne a changé : la MotoGP des Rouges a retrouvé une compétitivité de premier plan, validée par les victoires de Iannone sur le sec en Autriche puis de Dovizioso sous la pluie en Malaisie. Grâce aux choix pertinents de Gigi dall Igna Ducati est de nouveau prêt à briguer la couronne : c'est dans cet objectif que Jorge Lorenzo a été débauché de chez Yamaha, avec à la clé un juteux contrat de 12 millions d'euros.

Sauf que ledit Lorenzo débarque seul dans l'aventure : son staff a préféré rester fidèle aux japonais, notamment son manager Wilco Zeelenberg. Pour conseiller le majorquin, Ducati a donc caressé un temps l'idée de l'associer au plus talentueux de ses pilotes : le "Casey'ment" retraité Casey Stoner, devenu pilote de développement pour les Rouges. 

Les deux hommes se connaissent et se respectent - à défaut de s'apprécier - et l'un comme l'autre se disent partant pour collaborer : l'ancien champion australien était d'ailleurs présent aux côtés de Lorenzo lors de ses premiers essais à Valence, décortiquant avec lui ses premiers tours de roues. Mais pour Stoner, pas question de s'investir davantage, même si Lorenzo a apprécié son aide : "Casey est très talentueux et il explique très bien les choses, même si nous ne sommes pas d'accord sur tout".

Mais Stoner le dit et le répète : il ne reprendra pas du service en Grands Prix, fatigué qu'il est des obligations médiatiques et des voyages incessants loin de ses proches. Or pour coacher Lorenzo, l'australien devrait replonger à plein temps dans ce monde qu'il dit détester. Sans parler du fait qu'une prise de becs n'est pas à exclure entre ces deux caractères forts !

La piste Max Biaggi ? Sans façon pour le Corsaire ! 

Bref, Ducati a fait le deuil de son désir de voir Stoner aider Lorenzo, du moins à temps complet. L'ancien n°27 continuera sans doute à conseiller le majorquin, mais pas de manière assidue ni réellement officielle. Pour pourvoir ce poste crucial, la marque de Bologne s'est ensuite tournée vers Max Biaggi, proche et idole de Jorge Lorenzo.

L'un des aspects intéressants de cette collaboration est que le "Corsaire" et le transfuge Yamaha ont en commun un style de pilotage fluide et tout en finesse, à l'opposé finalement de celui de Stoner. Mais là encore, le projet est tombé à l'eau suite au refus de Biaggi…

En effet, cette opportunité m'a été présentée", avoue le célèbre n°3. "Mais j’aurais été amené à m’intégrer dans une structure qui a ses propres lois et son équilibre", a-t-il précisé. Une façon polie de dire non à une équipe dont la façon de fonctionner ne semble pas au goût de l'exigeant Biaggi… Autre explication à ce refus : Max Biaggi a récemment été récruté pour diriger le team Mahindra en championnat de vitesse italien, avec l'ambition à moyen terme de faire monter de jeunes transalpins en Grands Prix. 

En attendant, Jorge Lorenzo sera seul pour sa prochaine séance d'essais sur la Ducati officielle, prévue fin janvier lors des premiers tests officiels 2017 en Malaisie. Le n°99 s'entraîne d'arrache-pied afin d'être prêt au combat à Sepang, conscient de l'importance d'une condition physique sans défaut pour exploiter au mieux la tempétueuse MotoGP italienne…

"J'ai besoin d'être physiquement mieux préparé que jamais, parce que la moto semble plus difficile à piloter", explique Loren-show, qui assimile Ducati à "la Ferrari du deux-roues". "Il y a une aura, quelque chose de magique : cagner avec cette moto serait très spécial. Et les fans de Ducati aiment la marque, peut-être plus que les pilotes ! Cela n'arrive nulle part ailleurs !", estime l'ancien coéquipier de Valentino Rossi

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Yamaha Tracer 900 et Tracer 900 GT 2018 : la voie de la sagesse

Inclassable, la Yamaha Tracer 900 ? Cette moto routière sportive dérivée du tempétueux roadster MT-09 mélange les genres... avec succès : 35 000 ventes en Europe depuis sa sortie fin 2014, dont 7000 en France ! Sa première évolution tend vers davantage de rigueur en plus d'introduire une inédite déclinaison voyageuse, la Tracer 900 GT.  Essais. 
Routière 50 commentaires
Duel Africa Twin Adventure Sports Vs Tiger 800 XCA 2018

L'inédite Honda Africa Twin Adventure Sports et la Triumph Tiger 800 XCA enfilent en 2018 leur plus belle tenue de baroudeuse pour séduire les amateurs de trails efficaces et bien calibrés... Les opposer donne lieu à un nouvel essai comparatif très serré tant ces deux motos sont séduisantes ! Duel MNC complet.
Tous les Duels 17 commentaires
Quelle moto A2 choisir chez Kawasaki ? Test des Z900 70 kW, Ninja 400 et compagnie...

En 2018, Kawasaki lance deux nouvelles motos compatibles avec le permis A2 : la Z900 70 kW et la Ninja 400. Moto-Net.Com a pu les tester en compagnie des cinq autres modèles que les Verts proposent aux nouveaux motards français : Z650, Ninja 650, Vulcan S, Versys 650 et Versys-X 300.
Tous les Tests 2 commentaires
Essai Honda CB1000R 2018 : changement d'univers

Dix ans après avoir défrayé la chronique, la CB1000R se cherche un nouveau style : rangeant au placard ses influences modernes, elle pointe une roue vers la tendance rétro. Rétro, mais pas trop, puisque le roadster Honda reçoit un déballage électronique en phase avec l’augmentation de puissance et son poids revu à la baisse. Un bombe grande classe en sorte ! Essai.
Roadster 13 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

 Compte rendu et résultats du GP des Amériques MotoGP 2018 (Marquez vainqueur)

Comme à la parade. Marc Marquez s'octroie son sixième succès consécutif à Austin lors du Grand Prix des Amériques 2018, après une course écrasée de bout en bout devant Maverick Viñales et Andrea Iannone. Andrea Dovizioso, cinquième devant Johann Zarco, récupère la tête du championnat MotoGP.
Courses 17 commentaires
Doublé Honda aux 24 Heures Motos du Mans !

Aux mains de Josh Hook, Freddy Foray et Alan Techer, la Honda n°5 de FCC TSR Honda France chaussée en Bridgestone remporte les 24H Motos du Mans 2018, devant sa consoeur n°111 de Honda Endurance Racing (Grégory Leblanc, Sébastien Gimbert et Erwan Nigon) en Dunlop et la BMW n°13 de Penz13 (Michael Laverty, Christian Iddon et Daniel Webb) en Pirelli.
WorldSBK Pays-Bas (2) : "Major Tom" Sykes sur orbite à Assen

Quatrième de la première course Superbike à Assen hier, Tom Sykes a décollé de la pole position aujourd'hui. Une fois lancé, "Major Tom" a rapidement éclipsé la concurrence, y compris le triple champion Rea et le local de l'étape Van der Mark... Félicitations aussi à Bazooka qui atteint de nouveau le Top 10 !
24H Motos 2018 - Galerie photo n°6 : Arrivée et podiums

Galerie photo en direct des 24H Motos du Mans 2018 : l'arrivée et les podiums.
WorldSSP Pays-Bas : Cluzel remporte une super course !

Les pilotes du World Supersport nous ont offert un magnifique spectacle ce midi sur le circuit d'Assen. Jules Cluzel notamment, a réalisé une très belle course et a surtout résisté à un incroyable Randy Krummenacher ! Le championnat WSSP s'intensifie copieusement...
Marché moto et scooter : les 125 dérapent, les gros cubes tiennent bon

Très agité d'un point de vue météo, le mois de mars 2018 a logiquement perturbé le marché moto et scooter : pour la première fois de l'année, les ventes de 125 cc ont reculé (-4,2%) et celle des grosses cylindrées se sont tassées (+0,6%). Moto-Net.Com vous explique pourquoi dans son nouveau bilan mensuel en 7 pages complètes.
WorldSBK Pays-Bas (1) : Rea aussi fort que Fogarty, le "King" d'Assen

Privé ce matin de Superpole par le surprenant Alex Lowes, Jonathan Rea a livré une course parfaite ce midi et remporté sa 12ème victoire à Assen : autant que "King Foggy" ! Même Michael van der Mark, pourtant porté pas son public, n'a pas pu rivaliser. Loris Baz pour sa part, enregistre son meilleur résultat de la saison...

Invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net, j'accède à toutes les informations réservées et je profite d'avantages exclusifs (invitations, réductions, etc.).

  • En savoir plus...
Avertissement sur l'utilisation des cookies
En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l'utilisation de cookies et autres traceurs pour vous connecter à votre compte utilisateur, laisser des commentaires, déposer des annonces, paramétrer vos alertes, etc.