• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP 2017
Paris, le 23 décembre 2016

Ducati sollicite Stoner et Biaggi pour conseiller Jorge Lorenzo

Ducati sollicite Stoner et Biaggi pour conseiller Jorge Lorenzo

L'embauche de Jorge Lorenzo chez Ducati répond à un but précis : ramener le titre aux Rouges de Bologne, si possible dès 2017. Les italiens ne négligent dans cette optique aucune piste, quitte à appeler d'anciens champions du monde à la rescousse comme Casey Stoner et Max Biaggi.

Imprimer

Dix ans. Cela fera dix années en 2017 que Casey Stoner a amené Ducati au titre mondial en MotoGP. Par la suite, jamais la marque de Bologne n'est parvenue à renouer avec le niveau de performances et de domination de cette période bénite, où rien ne semblait résister au binôme "Desmosedici-Stoner". Même l'illustre Valentino Rossi s'y cassa les dents - et le moral - en 2011 et 2012 !

Mais désormais la donne a changé : la MotoGP des Rouges a retrouvé une compétitivité de premier plan, validée par les victoires de Iannone sur le sec en Autriche puis de Dovizioso sous la pluie en Malaisie. Grâce aux choix pertinents de Gigi dall Igna Ducati est de nouveau prêt à briguer la couronne : c'est dans cet objectif que Jorge Lorenzo a été débauché de chez Yamaha, avec à la clé un juteux contrat de 12 millions d'euros.

Sauf que ledit Lorenzo débarque seul dans l'aventure : son staff a préféré rester fidèle aux japonais, notamment son manager Wilco Zeelenberg. Pour conseiller le majorquin, Ducati a donc caressé un temps l'idée de l'associer au plus talentueux de ses pilotes : le "Casey'ment" retraité Casey Stoner, devenu pilote de développement pour les Rouges. 

Les deux hommes se connaissent et se respectent - à défaut de s'apprécier - et l'un comme l'autre se disent partant pour collaborer : l'ancien champion australien était d'ailleurs présent aux côtés de Lorenzo lors de ses premiers essais à Valence, décortiquant avec lui ses premiers tours de roues. Mais pour Stoner, pas question de s'investir davantage, même si Lorenzo a apprécié son aide : "Casey est très talentueux et il explique très bien les choses, même si nous ne sommes pas d'accord sur tout".

Mais Stoner le dit et le répète : il ne reprendra pas du service en Grands Prix, fatigué qu'il est des obligations médiatiques et des voyages incessants loin de ses proches. Or pour coacher Lorenzo, l'australien devrait replonger à plein temps dans ce monde qu'il dit détester. Sans parler du fait qu'une prise de becs n'est pas à exclure entre ces deux caractères forts !

La piste Max Biaggi ? Sans façon pour le Corsaire ! 

Bref, Ducati a fait le deuil de son désir de voir Stoner aider Lorenzo, du moins à temps complet. L'ancien n°27 continuera sans doute à conseiller le majorquin, mais pas de manière assidue ni réellement officielle. Pour pourvoir ce poste crucial, la marque de Bologne s'est ensuite tournée vers Max Biaggi, proche et idole de Jorge Lorenzo.

L'un des aspects intéressants de cette collaboration est que le "Corsaire" et le transfuge Yamaha ont en commun un style de pilotage fluide et tout en finesse, à l'opposé finalement de celui de Stoner. Mais là encore, le projet est tombé à l'eau suite au refus de Biaggi…

En effet, cette opportunité m'a été présentée", avoue le célèbre n°3. "Mais j’aurais été amené à m’intégrer dans une structure qui a ses propres lois et son équilibre", a-t-il précisé. Une façon polie de dire non à une équipe dont la façon de fonctionner ne semble pas au goût de l'exigeant Biaggi… Autre explication à ce refus : Max Biaggi a récemment été récruté pour diriger le team Mahindra en championnat de vitesse italien, avec l'ambition à moyen terme de faire monter de jeunes transalpins en Grands Prix. 

En attendant, Jorge Lorenzo sera seul pour sa prochaine séance d'essais sur la Ducati officielle, prévue fin janvier lors des premiers tests officiels 2017 en Malaisie. Le n°99 s'entraîne d'arrache-pied afin d'être prêt au combat à Sepang, conscient de l'importance d'une condition physique sans défaut pour exploiter au mieux la tempétueuse MotoGP italienne…

"J'ai besoin d'être physiquement mieux préparé que jamais, parce que la moto semble plus difficile à piloter", explique Loren-show, qui assimile Ducati à "la Ferrari du deux-roues". "Il y a une aura, quelque chose de magique : cagner avec cette moto serait très spécial. Et les fans de Ducati aiment la marque, peut-être plus que les pilotes ! Cela n'arrive nulle part ailleurs !", estime l'ancien coéquipier de Valentino Rossi

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Yamaha Tmax 560 2020 : roi de la jungle urbaine !

Avec le permis moto et 14 000 euros en poche dans une concession Yamaha, vous pouvez opter pour l'excitante sportive YZF-R6, le crapuleux roadster MT-10 de 160 ch... ou le nouveau Tmax 560 dans sa luxueuse version Tech Max ! MNC vous explique pourquoi choisir le scooter est loin d'être insensé... même pour un motard ! Essai.
Scooter 10 commentaires
Duel 790 Adventure Vs Ténéré 700 : Moto-Net.Com prend les paris, d'accord ? 

Invaincu sur le (Paris) Dakar depuis 18 ans, KTM lance cette année une nouvelle moto typée trail : la 790 Adventure. En face d'elle se dresse une autre grande nouveauté : la Ténéré 700 avec laquelle Yamaha compte s'imposer commercialement. MNC teste ces deux montures et livre son pronostic.
Tous les Duels 4 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en novembre 2019

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en novembre 2019. En attendant notre analyse complète mensuelle, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Novembre 1 commentaire
Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Kawasaki Z900 2020 : première smart-vidéo en direct

En attendant notre bilan complet, smart-vidéo en direct de notre essai de la Kawasaki Z900 2020.
[Vidéo] Loris Baz nous embarque à Jerez sur sa R1 de WorldSBK

À Jerez, Loris Baz s'est classé troisième des derniers tests de l'année 2019... Ce sont aussi ses premiers d'une saison WSBK 2020 qu'il disputera dans son intégralité, au sein du team Yamaha Ten Kate. Le n°76 en a profité pour se filmer aux commandes de sa R1. Attention, le géant "pouce" fort !
WSBK 2020 1 commentaire
De Puniet et Rossi sur la Panigale ERC en endurance mondiale

Deux français et un tchèque sur une italienne dans une équipe allemande : le team ERC Endurance, qui passe sur Ducati pour les 8H de Sepang et le reste de la saison FIM EWC, vient d'annoncer son trio de pilotes.
8H de Sepang 1 commentaire
Tarifs motos de route KTM : hausses en 2020, avantages fin 2019

KTM nous communique les prix de ses motos de route pour 2020 avec trois nouveautés : 390 Adventure, 890 Duke R et 1290 Super Duke R. Pour leur garantir un peu de place dans ses concessions françaises, le constructeur autrichien accorde des avantages sur ses modèles 2018/2019. Explications.
Nouveautés 2020 2 commentaires
Clément Villet au comité exécutif de Yamaha Motor Europe

Le français Clément Villet, directeur de la division deux-roues au siège européen de Yamaha à Amsterdam depuis cinq ans, intègre le comité exécutif de Yamaha Motor Europe. Explications.
Audience TV MotoGP : Canal+ annonce une hausse de 66% en France !

Canal+ annonce avoir rassemblé en moyenne 412 000 spectateurs en France pour sa première année de diffusion exclusive du championnat du monde Moto GP. Cette audience impressionnante serait en hausse de 66% par rapport à la diffusion 2018 sur Eurosport, assure la chaîne cryptée... Explications.
MotoGP 2019 19 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
11 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...