• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
TESTS OFFICIELS MOTOGP - DECLARATIONS
Paris, le 21 novembre 2016

Tests MotoGP 2017 à Valence : les réactions des pilotes

Tests MotoGP 2017 à Valence : les réactions des pilotes

Les premiers tests MotoGP 2017 se sont terminés sur la prometteuse domination du nouveau pilote Yamaha, Maverick Viñales (déjà !), devant la Honda de Marquez et la Ducati de Dovizioso. Déclarations de la plupart des pilotes à l'issue de ces deux jours de tests, durant lesquels Lorenzo a décroché le 8ème temps sur la Ducati et Zarco le 11ème sur la Yamaha Tech3.

Imprimer

Lire aussi :

Maverick Viñales - Yamaha Movistar (1er) : Encore sous contrat avec Suzuki jusqu'au 31 décembre, l'auteur du meilleur temps de ces essais n'a pas encore le droit de s'exprimer en tant que pilote Yamaha... Sur les réseaux sociaux, "Mack" a cependant fait connaître sa satisfaction après ces deux jours passés au sommet des feuilles de temps et annonce avoir "une farouche volonté de gagner".

Marc Márquez - Honda HRC (2ème) : "La journée a été bonne. Notre pré-saison commence mieux que l’an dernier et nous espérons maintenant progresser de manière régulière. Nous avons un bon set-up de base sur cette piste, un bon rythme et maintenant nous allons voir comment les choses vont évoluer. Nous n’avons pas cherché le chrono et nous n’avons pas non plus testé le nouveau pneu avant de Michelin. Nous avons utilisé tout le temps de piste disponible pour faire de longues sorties et deux runs moins longs, de dix tours".

Andrea Dovizioso - Ducati Team (3ème) : "Ces deux journées furent très intéressantes, car nous avons pu faire de bons tests sur la nouvelle moto, chose qu’il n’avait pas été possible les années précédentes. Nous sommes donc désormais en avance dans notre planning. À la fin de la journée, nous sommes repassés sur la version 2016 pour confirmer nos impressions. Nous ne pouvons que faire mieux, car la moto permet de nombreux ajustements et c’est ce sur quoi nous allons travailler en 2017. C’était important pour nous de partir de Valence avec une vision claire des choses. Nous avons pu confirmer le rythme que nous avions durant le week-end. Certes il nous reste beaucoup de travail, mais je suis content de notre nouvelle moto".

Dani Pedrosa - Honda HRC (5ème) : "Ce mercredi, nous avons pu davantage rouler sur la nouvelle moto et effectuer plus de comparaisons. Je n’ai pas parcouru beaucoup de tours, puisqu’étant toujours en phase de récupération, mais nous avons tenté de mieux comprendre la nouvelle moto ; de voir comment fonctionnaient les pneus, les suspensions et les cartographies. Je pense qu’il y a des choses positives et d’autres qui nécessitent encore des améliorations. Nous devons analyser attentivement les données récoltées pour déterminer quelle est prochaine étape à suivre".

Cal Crutchlow - Honda LCR (6ème) : "Nous sommes parvenus à couvrir le programme plus ou moins que nous nous étions fixés. J'étais relativement satisfait de la mise au point faite sur la moto. Nous avons pu tester le nouveau moteur avec différentes spécifications et en définitive il y a des aspects positifs comme négatifs. Nous transmettrons nos informations et nos ressentis à Honda. Je pense qu'ils sont en train de réaliser un travail productif, car il doit s’avérer délicat de comprendre la meilleure direction à suivre".

Valentino Rossi - Yamaha Movistar (7ème) : "Ce fut une longue journée, car nous avions beaucoup de travail. Nous avions besoin d’enchaîner les tours, afin de comparer le nouveau châssis à l’ancien, de même pour le moteur. Nous avons également essayé de nouveaux pneus et nous avons encore beaucoup de progrès à effectuer, mais dans l’ensemble ce fut une journée positive. Nous devons travailler de façon plus général sur le package. Le châssis comporte des points positifs, nous avons juste besoin d’un peu plus de temps pour trouver les bons réglages. Concernant le moteur, celui-ci était une première évolution".

Jorge Lorenzo - Ducati Team (8ème) : L'ancien coéquipier de Rossi ne peut pas s'exprimer en tant que pilote Ducati, car son contrat avec Yamaha court jusqu'au 31 décembre. Rappelons que le majorquin est le seul pilote officiel à ne pas être autorisé par son actuel employeur à participer à d'autres tests avec son prochain taulier. En d'autres termes, Lorenzo ne reprendra pas le guidon de sa Ducati avant le début des prochains tests officiels 2017 fin janvier en Malaisie, juste après la trêve hivernale. Ses concurrents vont pendant ce temps aligner des tours, comme cette semaine : les teams Aprilia, Ducati, Honda (sans Pedrosa ni Marquez), KTM et Suzuki mettent le cap sur Jerez (Espagne) pour trois jours de tests privés, tandis que Yamaha préfère emmener Rossi, Viñales, Folger et Zarco en Malaisie mercredi et jeudi.

Aleix Espargaró - Aprilia Gresini (9ème) : "Je suis satisfait de mon feeling sur la moto et avec le team. C’est génial de tout de suite se sentir à l’aise avec l’équipe et je me suis senti très bien pour ces deux journées. Leurs objectifs sont les mêmes que les miens et ils sont très motivés pour ce nouveau projet. La RS-GP est un peu plus compétitive que je ne l’imaginais, le train avant est vraiment très, très bon et je suis impatient de continuer à progresser en développant cette moto".

Jonas Folger - Yamaha Tech3 (10ème) : "Globalement c’est une première très réussie et nous pouvons repartir satisfaits de ce que nous avons fait. Nous avons continué à travailler sur mon pilotage, nous avons fait beaucoup de tours et collecté beaucoup de données, ce dont nous avions besoin. Nous avons aussi commencé à modifier la moto pour voir les directions que nous pourrons choisir de suivre par la suite. Je dois ajuster mon pilotage pour mieux gérer l’usure des pneus mais la journée a globalement été positive et j’ai pu faire un bon chrono. Je remercie toute l’équipe pour leurs efforts et je suis déjà impatient de remonter sur la Yamaha".

Johann Zarco - Yamaha Tech3  (11ème) : "Je suis très content de cette seconde journée. Je commence à me sentir chez moi, j’ai un meilleur contrôle de la moto et j’ai fait de bons chronos même en pneus usés, ce qui est très important. C’est une journée positive car on a changé de petites choses sur la moto qui sont allées dans la bonne direction. Je suis plus relax, je commence à comprendre le mode d’emploi et à prendre du plaisir. L’accélération est démoniaque et le grip à l’ouverture des gaz phénoménal. En fait, alors qu’il y a deux fois plus de chevaux que sur une Moto2, on peut accélérer plus tôt et plus fort. Il faut que le cerveau s’y fasse. Je cerne mieux par ailleurs les caractéristiques des Michelin, moi qui ai passé ma vie à rouler avec des Dunlop. Je me suis rapproché des meilleurs, mais comme le dit Laurent (Fellon, son manager depuis ses débuts en compétition, NDLR) il ne faut pas vouloir manger le gâteau d’un seul coup. On va maintenant aller à Sepang, ça sera intéressant de voir ce que ça donne sur un circuit très différent. Ce sera aussi un bon test sur le plan du physique car en Malaisie les conditions sont très dures".

Jack Miller - Honda VDS (12ème) : "Durant ces deux journées, j’ai pris plaisir sur la moto et ce sentiment s’est accentué à chaque sortie en piste, ce qui n’a pas toujours été le cas cette année où j’ai souvent rencontré des problèmes qui ont altéré ma confiance. Ce Test nous aura permis de la retrouver et c’est une manière très positive de conclure la saison avant de profiter de la trêve hivernale. C’est aussi une bonne base qui nous servira quand nous reprendrons le chemin du travail l’année prochaine à Sepang".

Scott Redding - Ducati Pramac (13ème) : "Les chutes du mercredi matin étaient un peu étranges. On ne sait pas si ça vient du fait que les pneus n’étaient pas suffisamment en température ou s’il y avait encore des traces d’humidité. Mais pour ma part, je me suis senti assez bien. Le test s’est plutôt bien passé, même si nous avons perdu un peu de temps à cause du drapeau rouge (sorti après une chute de Iannone, NDLR). Nous avons pu faire des tours et améliorer au fur et à mesure. Nous avons aussi testé différents pneus et notamment un pneu dur arrière, juste quelques petits trucs. Nous allons maintenant tenter d’améliorer le passage en courbe et d’atténuer le phénomène de wheeling."

Héctor Barberá - Ducati Avintia (16ème) : "Ces deux journées ont été positives parce que nous avons essayé beaucoup de choses afin que je sois de plus en plus à l’aise sur la nouvelle moto (une GP16, NDLR). Nous avons eu un rythme très régulier et bien que nous n’ayons pas eu le temps de faire de tour rapide, je suis satisfait du travail que nous avons fait. J’avais déjà pu découvrir la moto au Japon et en Malaisie (où il avait remplacé Andrea Iannone dans le Ducati Team, NDLR) et j’ai pu confirmer qu’elle fonctionnait très bien. Elle a beaucoup de potentiel et ces deux journées m’ont permis de m’adapter à la moto, de prendre mes marques. Nous ne faisons que commencer et nous allons avoir trois autres journées d’essais à Jerez, dont nous pourrons tirer davantage de conclusions. Nous avons beaucoup de nouveautés et de changements et je crois que la saison à venir va être intéressante, le niveau de la moto est beaucoup plus élevé".

Tito Rabat - Honda VDS (18ème) : "Je suis très content de ces deux journées avec le nouveau châssis car j’ai trouvé qu’il y avait une grosse évolution. Je suis également satisfait de mon équipe avec qui j’ai bien travaillé pour faire évoluer la moto. J’ai fait mon meilleur chrono tout seul et j’ai surtout pu le répéter, ce que je n’avais pas encore été en mesure de faire cette année. Il reste bien évidemment du travail pour quand nous attaquerons les tests en Malaisie fin janvier. Mais c’est toujours important de finir l’année avec un regain de confiance, surtout après une saison aussi difficile que celle que je viens de vivre pour mes débuts en MotoGP. Je ne pouvais pas être plus heureux du pas en avant que nous venons d’effectuer à Valence".

Loris Baz - Ducati Avintia (19ème) : "Je suis content car ce fut un bon test, mais surtout parce-que nous avons pu remédier aux soucis que nous avions rencontrés tout au long de la saison. La moto est bien meilleure (Loris est passé d'une GP14.2 à une GP15, NDLR) nous pouvons ainsi aisément conserver un bon rythme, ce qui était un de nos principal problème la saison passée. J’ai aussi eu la chance de travailler pour la toute première fois avec mon nouveau chef mécanicien Paolo et nous commençons à nous connaître de mieux en mieux. Le premier feeling était bon et très positif. Nous terminons finalement l’année sur de bonnes impressions, même si nous devons désormais patienter jusqu’aux prochains essais. En espérant faire un nouveau pas en avant à Jerez dans une semaine".

Bradley Smith – KTM (20ème) : "Ces deux jours ont été très difficiles, mais c’est vraiment un plaisir de travailler avec ces personnes. Elles comprennent et peuvent appliquer les changements en fonction de la direction dans laquelle je souhaite avancer. Ce Test nous a surtout servi à collecter des informations concernant l’électronique et la boîte de vitesses, pour déterminer quel rapport va nous permettre de tirer la pleine puissance du moteur à un moment précis. C’était notre principal objectif. Ce n’est pas du travail ‘basique’, mais c’est assez éloigné de tâches plus ordinaire sur le châssis ou les suspensions. En fait nous sommes vraiment au tout début de notre travail et je pense que ce que nous avons réalisé durant ces deux jours est vraiment bien. Ça donne des pistes pour la suite".

Résultats du dernier jour des tests officiels à Valence

  1. VIÑALES, Maverick Movistar Yamaha MotoGP 1:29.975
  2. MARQUEZ, Marc Repsol Honda Team 1:30.171 0.196 0.196
  3. DOVIZIOSO, Andrea Ducati Team 1:30.443 0.468 0.272
  4. IANNONE, Andrea Team SUZUKI ECSTAR 1:30.599 0.624 0.156
  5. PEDROSA, Dani Repsol Honda Team 1:30.686 0.711 0.087
  6. CRUTCHLOW, Cal LCR Honda 1:30.709 0.734 0.023
  7. ROSSI, Valentino Movistar Yamaha MotoGP 1:30.709 0.734 0.000
  8. LORENZO, Jorge Ducati Team 1:30.744 0.769 0.035
  9. ESPARGARO, Aleix Aprilia Racing Team Gresini 1:30.885 0.910 0.141
  10. FOLGER, Jonas Monster Yamaha Tech 3 1:30.948 0.973 0.063
  11. ZARCO, Johann Monster Yamaha Tech 3 1:31.015 1.040 0.067
  12. MILLER, Jack Marc VDS Racing Team 1:31.069 1.094 0.054
  13. REDDING, Scott OCTO Pramac Yakhnich 1:31.118 1.143 0.049
  14. BAUTISTA, Alvaro Pull & Bear Aspar Team 1:31.186 1.211 0.068
  15. BARBERA, Hector Avintia Racing 1:31.244 1.269 0.058
  16. PIRRO, Michele OCTO Pramac Yakhnich 1:31.816 1.841 0.572
  17. ESPARGARO, Pol Red Bull KTM Factory Racing 1:31.853 1.878 0.037
  18. RABAT, Tito EG 0,0 Marc VDS 1:31.918 1.943 0.065
  19. BAZ, Loris Avintia Racing 1:32.161 2.186 0.243
  20. SMITH, Bradley Red Bull KTM Factory Racing 1:32.538 2.563 0.377
  21. LAVERTY, Eugene Aprilia Test Team 1:32.568 2.593 0.030
  22. ABRAHAM, Karel Pull & Bear Aspar Team 1:32.699 2.724 0.131
  23. TSUDA, Takuya Suzuki Test Team 1:33.305 3.330 0.606
  24. RINS, Alex Team SUZUKI ECSTAR 1:33.761 3.786 0.456

Non classé

  • LOWES, Sam Aprilia Racing Team Gresini

.

.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto 2021 (4/11) : Les meilleures ventes motos et scooters

Fournir le Top 300 des ventes de motos et scooters en France, c’est bien. Trier ces modèles et établir le Top 5 (voire bien plus) de seize catégories, c’est mieux. Or c’est ce que propose MNC à ses lecteurs Premium ! Découvrez les roadsters, trails, néo-rétros, customs, routières, sportives, 125, scooters et deux-roues électriques préférés des Français.
Décembre 3 commentaires
Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
Marc Marquez remonte sur sa Honda... CRF, bientôt sur sa RCV ?

Bonne nouvelle : handicapé par un trouble de la vision depuis la fin de la saison dernière, Marc Marquez a fait ses premiers tours de roues en Motocross ! Prochaine étape pour le pilote du HRC : remonter sur une moto de vitesse, avant de retrouver sa RCV pour les essais hivernaux MotoGP ?! Explications.
MotoGP 2022 6 commentaires
Sponsor : Valentino Rossi ramasse la Mooney en Grands Prix moto

La bien-nommée société italienne de services bancaires Mooney sera finalement le contributeur principal des teams MotoGP et Moto2 de Valentino Rossi, après des mois de tractations chaotiques avec le sulfureux sponsor-titre initial : la compagnie pétrolière d'Arabie saoudite Aramco. Explications.
Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2021

Covid : premiers reports

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes 2021
Intersaison : Tests MotoGP

Courses 2021

GP moto du Qatar 28 mars : GP du Qatar
GP moto du Qatar 4 avril : GP de Doha
GP moto du Portugal 18 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 2 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 16 mai : GP de France
GP moto d'Italie 30 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 6 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 20 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 27 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande11 juillet : GP de Finlande
GP moto d'Autriche 8 août : GP de Styrie
GP moto d'Autriche 15 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 29 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Aragon 12 septembre : GP d'Aragón
GP moto de San Marin 19 septembre : GP de San-Marin
GP moto des Amériques 3 octobre :  GP des Amériques
GP moto du Japon3 octobre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande17 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie24 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie24 octobre : GP de Malaisie
GP moto de San Marin 24 octobre : GP d'Emilie Romagne
GP moto du Portugal 7 novembre : GP d'Algarve
GP moto de Valence 14 novembre : GP de Valence
GP moto d'Argentine  Annulé : GP d'Argentine


SAISON 2021   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...