• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2005
Paris, le 17 janvier 2006

Ducati par monts et par vaux

Ducati par monts et par vaux

Avec 2,9% de parts de marché en grosses cylindrées, Ducati conserve juste son rang. Pourquoi la marque italienne au profil haut de gamme et sportifne profite-t-elle pas de l'expansion du marché ? Les explications d'Edouard Lotthé.

Imprimer

Ducati a vendu 3 163 motos en 2005 contre 3 117 en 2004, soit une augmentation de +1,5% alors que dans le même temps, le marché des gros cubes est monté de plus de 6 points...

Pour Edouard Lotthé, responsable marketing Ducati France, le bilan reste cependant "positif" étant donné la conjoncture actuelle : les Monster voient leurs ventes augmenter de 7% et la 999s double ses chiffres.

Moto-Net : Quel bilan dressez-vous de l'année 2005 ?
Edouard Lotthé, responsable marketing Ducati France : Le bilan 2005 est globalement positif pour Ducati car nous avons atteint nos objectifs avec une progression des immatriculations sur un marché français fortement dirigé par les prix et par conséquent peu favorable à Ducati, une marque positionnée sur le haut de gamme sportif. 2005 est également une nouvelle année de progression des marques de niche sur le marché des motos de plus de 500 cc. Le vieillissement du public motard et l’augmentation de ses moyens contribue fortement à la croissance des marques spécialistes telles que Triumph, BMW, Harley-Davidson ou Ducati... Ce public hédoniste et plus mature recherche avant tout des motos de caractère et à forte image.

Moto-Net : Quels sont vos modèles qui se vendent le mieux et pourquoi ?
E. L. : Avec 771 immatriculations en 2005, la Monster S2R est la meilleure vente de Ducati sur le marché français. Cette performance est le fruit d'un segment dynamique du marché des roadsters sur lequel elle a su trouver sa place en proposant un bon équilibre entre design, équipement, caractère et prix. D’une façon générale, la famille des Monster se porte bien avec une progression de 7% des ventes en 2005.

Moto-Net : Quels sont ceux qui marchent moins bien et savez-vous pourquoi ?
E. L. : La famille Supersport composée des SS800 et SS1000 DS, des motos sportives à fort caractère, est arrivée en fin de vie et enregistre par conséquent des résultats plus confidentiels. Néanmoins, les Supersports sont les sportives d’entrée de gamme Ducati et restent des motos accessibles financièrement et très valorisantes. Elles mériteraient donc d’être mieux considérées dans les alternatives des motocyclistes.

Moto-Net : Quelle a été la bonne surprise de cette année ?
E. L. : Nous nous attendions au succès du S2R. Néanmoins, les résultats de ce Monster ont dépassé nos prévisions !

Moto-Net : Quelle a été la moins bonne ?
E. L. : Les résultats de la Multistrada 620 ne sont pas en adéquation avec nos prévisions et avec les qualités de cette moto qui ont été saluées par la presse et par tous les motards qui ont eu l’occasion de l’essayer. Il est aujourd’hui clairement identifié que le positionnement de la Multistrada 620 face à la concurrence n’est pas évident pour les motocyclistes. Les consommateurs ont l’habitude de classer les motos par cylindrées. La cylindrée de la Multistrada 620 la positionne face à des motos financièrement plus accessibles mais sans comparaison possible en matière d’utilisation et de polyvalence.

Moto-Net : En 2005, vous espériez grignoter des parts de marché grâce à la S2R, la 620 Multistrada et la 999 relookée et aux performances améliorées. Qu'en est-il ?
E. L. : La S2R est un succès commercial. Elle représente 25% des ventes de Ducati sur la saison 2005. Le positionnement prix, le niveau d’équipement et le design de cette moto sont les clés de son succès. Parallèlement, le segment des Roadsters a augmenté de 6%. Ducati enregistre sur ce segment une progression de 7%, ce qui nous permet de consolider notre présence sur ce segment. Les immatriculations de la famille 999 ont progressé de 13% en 2005. Cette évolution est particulièrement impressionnante sur les versions haut de gamme (+118% pour la 999s). Les amateurs de motos d’exception ont donc été sensibles aux avancées proposées sur ces machines par rapport au package 2004. Le segment des Sportives est en baisse en 2005 (-7%) et la position des Ducati Superbike est donc renforcée. Enfin l’arrivée de la Multistrada 620 nous a permis de progresser de 24% sur la famille des Multistrada sur un segment des Dual en progression de 1%.

Moto-Net : Harley et Triumph progressent respectivement de 20 et 56% grâce à leur gamme de motos à "fort caractère". Les Ducati en manquent-elles ?
E. L. : Nous saluons les performances de Triumph et HD sur la saison ! Nous comprenons parfaitement leur satisfaction, car nous avons connu le même type de progression à deux chiffres dans les années précédentes. La performance de Ducati en France cette saison est très satisfaisante puisque nous maintenons nos parts sur un marché non favorable à un positionnement haut de gamme et sportif. Qui a réellement une interrogation concernant le caractère des motos produites par Ducati ?

Moto-Net : Quels sont vos objectifs pour 2006 ?
E. L. : La passion est le principal moteur de Ducati. Dans les années à venir, nous nous attacherons à proposer à tous nos fans des motos d’exception adoptant des solutions techniques innovantes et un design à part entière. Nous continuerons à conserver les solutions techniques spécifiques aux Ducati : un moteur bicylindre, un cadre treillis tubulaire, un système de distribution desmodromique, etc. La Desmosedici RR et le concept bike Hypermotard incarnent parfaitement cette philosophie.

Le développement de Ducati passera aussi par l’entrée sur de nouvelles niches de marché, comme c’est le cas cette année avec l’arrivée des SportClassic dont le troisième volet, la GT1000, sera commercialisée au mois de mai 2006. Nous misons beaucoup sur le potentiel de cette nouvelle famille qui doit nous permettre de toucher un public enthousiaste de motocyclistes désirant allier caractère moteur et esprit classique.

Moto-Net : Etes-vous satisfaits de votre réseau ?
E. L. : Depuis la création de Ducati France en 1998, l'un de nos objectifs prioritaires a été d’accompagner le réseau dans son développement qualitatif, à travers des formations techniques pour garantir un savoir-faire et un niveau de compétence optimal, la dotation d’outils de diagnostic modernes adaptés aux nouvelles technologies embarquées. Nous nous sommes également attachés à accompagner le réseau vers une meilleure représentativité sur le territoire à travers des réagencements de magasins, des ouvertures de nouveaux points de vente exclusifs, de nouveaux Ducati Store. Nous continuons à travailler dans ce sens pour garantir le niveau de service et d’accueil que la clientèle Ducati est en droit d’attendre.

Moto-Net : Quelles vont être les conséquences du rachat des parts de Texas Pacific Group par Investindustrial ?
E. L. : Il est aujourd’hui encore trop tôt pour répondre précisément à votre question. Investindustrial est l’un des fonds d’investissement privé majeurs en Europe du Sud. Il est spécialisé dans les investissements ayant une approche industrielle, sur des sociétés de tailles moyennes, principalement en Italie et Espagne. Sa mission est de contribuer activement au développement des sociétés dans lesquelles il investit, en créant des opportunités de croissance et en offrant des solutions globales à travers une vision entrepreneuriale et pan européenne. Notre certitude est qu’Investindustrial est le partenaire idéal que Ducati cherchait. Ce nouvel investisseur apportera à la société le support et les ressources nécessaires pour atteindre le niveau de succès que Ducati mérite !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Quelles modalités pour la nouvelle expérimentation de la circulation interfiles ?

Faut-il légaliser ou interdire la circulation interfiles des deux-roues motorisés en France ? Avant de se prononcer, la délégation à la Sécurité routière souhaite expérimenter une seconde fois cette pratique, à partir de juin prochain. Elle a reçu hier les fédérations de motards afin d’en discuter. Explications.
Sécurité routière 3 commentaires
Quartararo, Zarco "and Co" testent et approuvent le virage 10 de Montmelo

Fabio Quartararo et Johann Zarco ont roulé hier en R1 et Panigale V4 sur le circuit de Barcelone-Calalogne. Accompagnées du champion Joan Mir et de six autres camarades, nos deux vedettes françaises du MotoGP ont ainsi pu découvrir le nouveau virage n°10 "La Caixa". Explications.
MotoGP 2021 4 commentaires
Présentation de la KTM 1290 Super Adventure R 2021 par Chris Birch

Besoin d’un bon bol d’air pour rompre la morosité ambiante ? Ou envie d’un grand verre de jus multivitaminé pour terminer l’hiver ? Dans sa dernière vidéo, KTM mixe justement une orange et un kiwi : sa 1290 Super Adventure R 2021 est testée par le néo-zélandais Chris Birch. Moteur, action(s) !
Officiel : Fausto Gresini vient d’être emporté par la Covid-19

Cela faisait plus de deux mois que Fausto Gresini se battait vaillamment contre le coronavirus. Le champion de Grand Prix moto 125 cc (1985 et 1987) et grand patron de teams en MotoGP, Moto2 et Moto3 n’a hélas pas remporté ce combat. Il s’est éteint aujourd’hui, à tout juste 60 ans.
MotoGP 2021 4 commentaires
La Pan America débarque en juin 2021 chez Harley, à partir de 16 000 euros

Héritage, genèse, puissance, poids, consommation, équipements des modèles standard et Special, date de sortie et tarifs : la Pan America n’aura plus de secret pour vous après avoir visionné sa présentation en vidéo par Harley-Davidson... et lu cet article de Moto-Net.Com, "of course" !
Trail 18 commentaires
Toujours super branché, Jorge Lorenzo roule désormais pour Super Soco

Que devient Jorge Lorenzo ? À l’instar de son idole et ami Max Biaggi (pilote officiel Voxan !), le triple champion de MotoGP et double champion de GP250 se met à l’électrique : "Lorenshow" vient de participer au lancement des nouveautés 2021 de la marque Super Soco. Vidéo.
Business 10 commentaires
Yamaha bLU cRU Pro Days 2021 : les Bleus ont rendez-vous à Carole

Les pilotes inscrits sur des YZF-R3, R6 et R1 en Championnat ou Coupes de France de vitesse moto vont pouvoir se dégourdir les sliders à Carole les 18 et 19 mars prochains. Yamaha France s’associe de nouveau à l’école de pilotage H2S afin de prodiguer de précieux conseils à ses représentants en compétition. Explications.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...