• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW MARCHÉ 2005
Paris, le 17 janvier 2006

Kawasaki met le turbo

Kawasaki met le turbo

Kawasaki est le constructeur japonais qui a signé la plus forte progression en 2005 avec +9,8%. Sur les 13 920 motos vendues par le constructeur nippon, 7 160 sont des Z750 ! Et l'arrivée de l'ER-6 ne devrait pas ralentir la cadence... Interview.

Imprimer

Le Z750 dicte sa loi chez les roadsters de moyenne cylindrée, qui restent la catégorie de deux-roues la plus prisée des français. De son côté, l'ER-6n pointe déjà à la 45ème place du cumul annuel en seulement trois mois de commercialisation...

Patrick Marchal, directeur commercial et marketing de Kawasaki Motors France, tire donc un bilan 2005 très positif et se permet d'appréhender l'avenir avec "un optimisme raisonné mais certain"...

Moto-Net : Quel bilan dressez-vous de l'année 2005 ?
Patrick Marchal, directeur commercial et marketing de Kawasaki Motors France : Le bilan de l'année 2005 est très positif pour Kawasaki, qui place solidement la Z750 en tête des ventes des machines de + de 125, et s'avère être au final la seule marque japonaise dont la progression est supérieure à celle du marché.

Moto-Net : Quels sont vos modèles qui se vendent le mieux et pourquoi ?
P. M. : La Z750 dans ses deux versions aura donc été la moto préférée des motards français cette année ! Et l'on peut considérer que c'est parfaitement logique, compte tenu de son exceptionnel rapport style/prestations/prix. Par ailleurs, les débuts commerciaux de l'ER-6n sont également très prometteurs.

Moto-Net : Quels sont ceux qui marchent moins bien et savez-vous pourquoi ?
P. M. : En fait, c'est sur l'ensemble de la gamme Kawasaki que nous avons enregistré une progression cette année : les seuls modèles à avoir "moins bien marché" sont ceux qui ont eu à affronter sur leur segment des promotions très agressives de la part de la concurrence.

Moto-Net : Quelle a été la bonne surprise de cette année ?
P. M. : On peut considérer que la progression continue des ventes de la Z750, et cela pour la deuxième année consécutive, aura été, sinon une surprise, en tout cas une confirmation très motivante du dynamisme retrouvé de la marque. Sous un autre angle, l'accueil exceptionnel réservé à l'ER-6n dès son lancement aussi bien par les professionnels que par les utilisateurs ne peut que nous inciter à un optimisme raisonné mais certain !

Moto-Net : Quelle a été la moins bonne ?
P. M. : D'une certaine façon, on peut regretter que la version "S" de la Z750, dont les excellentes qualités routières avaient pourtant été soulignées de façon unanime lors des essais presse, n'ait pas su rencontrer son public aussi fortement que la version Naked. C'est pourtant une remarquable moto routière.

Moto-Net : Vos Z750 et ER-6 marchent fort, mais où en sont les autres ?
P. M. : Le reste de la gamme a également très bien marché, puisque si l'on consulte les chiffres d'immatriculation de fin d'année, on constate que la ZX-6R, dans ses deux versions R et RR, occupe la première position chez les Hypersports 600, que le Z1000, pourtant dans sa 3ème année de commercialisation, reste le roadster de 1000 cc le plus prisé des motards hexagonaux, et que l'ER-5 a continué à séduire les motards débutants en grand nombre.

Moto-Net : Le projet 125 que vous ne souhaitiez pas nous dévoiler l'an dernier (lire Moto-Net du 10 janvier 2005) est-il prêt ?
P. M. : Pour le moment, Kawasaki est en priorité concentré sur le développement de motos de grosses cylindrées. Il n'y a donc pas de nouveau projet 125 attendu à court terme...

Moto-Net : Quels sont vos objectifs pour 2006 ?
P. M. : En fait, notre objectif majeur sera de continuer à nous assurer une progression aussi proche que possible des 10% enregistrés cette année.

Moto-Net : Comment allez-vous atteindre ces objectifs ?
P. M. :Nous devrons tirer le meilleur profit des opportunités qui s'offriront à nous ! En particulier en renforçant la qualité du service apportée à notre clientèle, en optimisant l'impact commercial créé par l'arrivée des nouveaux modèles et en faisant montre d'une grande réactivité face aux opérations de promotion qui pourront animer le marché.

Moto-Net : Etes-vous satisfaits de votre réseau ?
P. M. : D'une façon globale, le réseau Kawasaki a montré au travers des résultats enregistrés qu'il faisait montre d'une vraie compétence et d'une réelle motivation. Nous ne pouvons donc qu'en être très satisfait !

Moto-Net : Vous êtes 4ème constructeur en France, comptez-vous dépasser Honda l'an prochain ?
P. M. : Ce ne sera en tout cas pas un objectif en soi. Nous voulons avant tout nous dépasser nous-mêmes et nous verrons bien les résultats en fin d'année prochaine !

Moto-Net : Avec Randy de Puniet, Régis Laconi, Stéphane Chambon, Maxime Berger et OJ sur des Kawa, vous attendez-vous à un regain d'intérêt pour vos sportives en France ? Prévoyez-vous des séries spéciales ?
P. M. : Il est vrai que la représentation de Kawasaki sur les courses de vitesse sera exceptionnellement assurée pour nous autres français la saison prochaine. Cela ne peut que profiter à notre marque et plus généralement renforcer l'intérêt du public pour la moto, et c'est tant mieux ! A l'évidence, ce sera très positif pour nos modèles Hypersport, d'autant que 2006 va voir l'arrivée sur le marché dès février de notre nouvelle Ninja ZX-10R, une moto entièrement revue... Quant à d'éventuelles séries spéciales, je vous ferai une réponse de normand : pour l'instant ce n'est pas d'actualité, mais cela n'est pas complètement exclu non plus...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Dakar moto 2020 : Edwin Straver est décédé...

Le Dakar pleure la mort d'un deuxième pilote moto : Edwin Straver, décédé ce vendredi des suites de ses blessures après sa lourde chute dans la 11ème et avant-dernière étape du rallye. Le motard néerlandais, vainqueur l'an passé en malles-moto, avait 48 ans...
Dakar 2 commentaires
WSBK et WSSP 2020 : les pilotes français dans les starting-blocks

Loris Baz sur R1 et Sylvain Barrier sur Panigale V4R, Jules Cluzel, Corentin Perolari et Andy Verdoïa sur R6, Lucas Mahias sur ZX-6R : la France sera représentée par six pilotes cette saison en World Superbike et World Supersport. Ils se préparent activement pour la première course, dans un mois en Australie.
Andrea Iannone entendu par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février

Les choses se précisent pour Andrea Iannone, contrôlé positif à une substance de la famille des stéroïdes : le pilote Aprilia est convoqué par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février, ce qui exclut sa présence au "shakedown" de reprise du MotoGP en Malaisie. Le n°29 risque jusqu'à quatre ans de suspension. Explications.
Pilotes et équipes 18 commentaires
Fabrice Recoque (Honda) : nous retrouvons les volumes de 2008 avant la chute violente du marché

Honda a immatriculé 33 132 motos en France en 2019 (+15,2%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Fabrice Recoque.
Eric Antunes (KTM) : un marché à +5% en 2020 serait encore un bon résultat

KTM et Husqvarna ont immatriculé respectivement 8164 et 2129 motos en France en 2019 (+4,2 et +14,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le président de la marque autrichienne dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC d'Eric Antunes.
Guillaume Vuillardot (Suzuki) : Euro5 va nous pousser à évoluer et à changer

Suzuki a immatriculé 7643 motos et scooters en France en 2019 (+6,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur commercial de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Guillaume Vuillardot.
Pierre Audoin (Indian) : la FTR est un succès et crée un vrai nouveau segment

Indian a immatriculé 1880 motos en France en 2019 (+24,3%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le responsable de la marque américaine dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Pierre Audoin.
Jérôme Jullien (SIMA) : Royal Enfield mérite une mention spéciale

Via la SIMA, Royal Enfield et Mash ont immatriculé 3545 et 2633 motos en France en 2019 (+98,5 et +4,4%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur marketing de l'importateur français dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Jérôme Jullien.
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...