• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
WSBK AUSTRALIE (1 SUR 14)
Paris, le 24 février 2014

Déclarations et analyse du Superbike à Phillip Island

Déclarations et analyse du Superbike à Phillip Island

La première épreuve du World SBK 2014 s'est disputée hier à Phillip Island, en Australie. Pour compléter nos comptes rendus en direct, voici les déclarations des pilotes Superbike ainsi que l'analyse Moto-Net.Com des deux courses australiennes.

Imprimer

Déclarations des pilotes Superbike en Australie

Les lecteurs de Moto-Net.Com - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de chance que les autres - ont déjà pu vivre hier, en quasi direct, le déroulement des courses de Mondial Superbike et Supersport sur le circuit de Phillip Island (pour les retardataires, lire WSBK Phillip Island : Guintoli s'offre la première Superpole, Première course Superbike : première victoire pour Laverty et Suzuki !, Course Supersport : une surprise nommée Cluzel ! et Seconde course Superbike : la Marseillaise pour Guintoli et Baz).

Voici les déclarations des pilotes qui se sont illustrés dimanche... Honneurs aux vainqueurs !

 Eugene Laverty - WSBK Australie (1 sur 14) : Déclarations et analyse du SBK à Phillip Island

Eugene Laverty, 1er puis abandon (casse):
"Une journée avec des hauts et des bas ! La première course a été incroyable ! Se trouver si loin dans le premier tour et tout remonter pour finalement gagner, c'était la course parfaite pour nous et une belle façon de récompenser l'ensemble de l'équipe pour la foi qu'ils me portent. Paul Denning a bossé dur pour me faire rouler et il m'a offert tout ce dont j'avais besoin. Il a intégré Phil Marron mon chef mécano, Davide Gentile qui travaille sur l'électronique et Stan, avec qui j'ai travaillé auparavant. Les autres gars m'ont chaudement accueilli, c'était donc agréable de pouvoir les récompenser dès le début avec la victoire. C'est une victoire qui signifie plus pour moi que toutes celles que j'ai remportées jusqu'ici dans ma carrière WSBK. La deuxième course a été une déception pour tout le monde. Nous ne méritions pas cela, c'est certain, mais c'est la course et malheureusement c'est parfois comme ça".

Baz 2ème, Guintoli 1er et Sykes 3ème - WSBK Australie (1 sur 14) : Déclarations et analyse du SBK à Phillip Island

Sylvain Guintoli, 3ème puis 1er :
"J'étais peut-être un peu trop confiant pour la première manche, j'ai commencé fort et en fin de course j'ai perdu le bon feeling avec mon pneu arrière. Les conditions étaient très différentes de celles rencontrées au cours des derniers jours, mais nous avons fait du bon boulot malgré cela. En seconde manche, j'ai essayé de faire attention à mon pneu et ça a fonctionné. Si je pense à tout ce qui s'est passé cet hiver, je ne peux pas m'empêcher d'être satisfait de notre week-end. Je suis enfin de retour sur la plus haute marche du podium ! Je tiens à remercier les gars qui s'occupaient de moi pendant ma convalescence. Je suis assez fatigué maintenant, mais je vais avoir un mois pour récupérer avant la prochaine épreuve" (à Aragon, Espagne, le 13 avril, NDLR).

 Guintoli et Melandri - WSBK Australie (1 sur 14) : Déclarations et analyse du SBK à Phillip Island

Marco Melandri, 2ème puis 8ème :
"La première course s'est bien passée. J'ai pris un bon départ et j'ai pu rouler tout en douceur les premiers tours afin de conserver mes pneus pour la fin. Passée la mi-course malheureusement, la moto s'est mise à beaucoup glisser. Je ne pouvais pas être incisif et quand Eugene a pris la tête, j'ai préféré m'accrocher à la deuxième place. Je voulais utiliser les mêmes tactiques en deuxième manche mais j'ai freiné plus fort que d'habitude pour dépasser Rea et la roue arrière a fait des siennes et m'a fait sortir. Je suis déçu parce que j'ai perdu quelques points importants. Je suis sûr que j'ai besoin de plus d'expérience pour m'adapter aux réactions de la moto et adapter ses réglages à mon style de pilotage. Les conditions de piste ont également entraîné quelques problèmes que je n'avais jamais eus avant. J'ai dois prendre la situation en main et faire en sorte d'être prêt pour la prochaine course".

 Baz et Guintoli - WSBK Australie (1 sur 14) : Déclarations et analyse du SBK à Phillip Island

Loris Baz, 5ème puis 2ème :
"Nous n'avons changé qu'une petite chose sur la moto pour la deuxième course, puis opté pour un pneu avant différent. Terminer deuxième et quitter l'Australie deuxième du championnat du monde est vraiment bien. J'étais très heureux de mon Top 5 en première manche, qui semblait aussi bon qu'un podium. En tombant à nouveau vendredi, je ne pensais vraiment pas m'en sortir ce week-end, mais tout s'est bien passé le jour de la course. Je voulais rouler très vite au début de la deuxième course et j'ai vu que mon rythme était vraiment bon. J'étais encore plus rapide que Sylvain, alors en tête, mais j'avais dans l'idée de sauvegarder mes pneus. Ma moto allait très bien. Tom revenait et je suis sûr que la fin de la course aurait été un grand combat si elle s'était déroulée jusqu'au bout".

Sykes et Davies - WSBK Australie (1 sur 14) : Déclarations et analyse du SBK à Phillip Island

Tom Sykes, 7ème puis 3ème :
"Nous avons eu quelques problèmes en première manche et nous avons changé les réglages pour la seconde. Je dois vraiment dire un grand merci à l'équipe : j'ai un une excellente bande de gars qui travaillent pour moi et leur savoir est incroyable. Nous sommes revenus aux fondamentaux et c'était très agréable. Même si Sylvain a bien roulé pour gagner la course, je sentais que la deuxième course était pour nous, mais elle a malheureusement été écourtée. C'est comme ça !".

 Tom Sykes - WSBK Australie (1 sur 14) : Déclarations et analyse du SBK à Phillip Island

"Je suis très heureux du déroulement des événements. Les pires conditions étaient réunies pour nous aujourd'hui à Phillip Island : des températures de piste très élevées et un peu de vent. C'était donc super de revenir si fort à la fin. Nous rattrapions les Aprilia, ce qui n'arrive habituellement jamais ici. Je sentais que les derniers tours de la deuxième course devaient être les miens ! Je peux rentrer en Europe en sachant que nous avons été très compétitifs sur notre pire circuit. Nous prenons un départ prudent, mais je ne suis qu'à six points de la deuxième place du championnat et à 16 de la tête".

 Davide Giugliano - WSBK Australie (1 sur 14) : Déclarations et analyse du SBK à Phillip Island

Davide Giugliano, 4ème (x 2):
"J'étais très détendu en première manche. J'ai réussi à tourner rapidement en pilotant à environ 70%, réservant les 30% supplémentaires pour la fin de la course. Mais le grip est malheureusement devenu problématique à cinq ou six tours de la fin. Dans la deuxième course, je me suis immédiatement rendu compte que les conditions étaient plus chaudes et j'ai essayé de limiter les dégâts en me retenant un peu. J'ai ensuite attaqué et je remontais sur les pilotes devant moi quand la course a été stoppée après 14 tours. Je pense que j'aurais pu lutter pour le podium si la course avait été au bout.

Giugliano, Melandri et Laverty - WSBK Australie (1 sur 14) : Déclarations et analyse du SBK à Phillip Island

"Quoi qu'il en soit, ça a été un grand week-end dans l'ensemble. Nous avons démontré que nous sommes au point en termes de châssis et de pilotage. Nous avons été rapides tout au long du week-end et cela nous donne confiance pour les prochaines courses. Les résultats d'aujourd'hui sont très encourageants pour moi, pour l'équipe et pour Ducati".

Jonathan Rea - WSBK Australie (1 sur 14) : Déclarations et analyse du SBK à Phillip Island

Jonathan Rea, 6ème puis 5ème :
"Je crois que nous devons être raisonnablement satisfaits du résultat ici parce que nous avons beaucoup progressé par rapport à l'année dernière. Les zones à travailler sont claires, c'est surtout le grip. En première manche, certains gars ont lutté avec leurs pneumatiques car toute la distance a été parcourue, mais j'ai pu faire attention à mon pneu, ce qui était une bonne chose. Nous avons toutefois besoin de nous améliorer sur ce point car les mecs de devant n'ont eu aucun problème".

Rea et Baz - WSBK Australie (1 sur 14) : Déclarations et analyse du SBK à Phillip Island

"La deuxième course a malheureusement été arrêtée. Du coup, je pense que j'ai trop économisé mon pneu. Sykes m'a doublé dans le premier virage mais a ralenti dans la courbe, ce qui m'a fait perdre beaucoup de places et perdre le contact avec le groupe de tête. Les tours suivants ont été assez ennuyeux. Je suis cependant très heureux de mon petit monde dans le box : nous avons fait des progrès constants. Ils n'y a pas quoi sauter au plafond, mais c'est une bonne manière de commencer la saison. Je suis impatient de revenir sur des circuits plus classiques en Europe et viser beaucoup plus haut que ce que nous avons atteint ici".

Leon Haslam - WSBK Australie (1 sur 14) : Déclarations et analyse du SBK à Phillip Island

Leon Haslam, chute puis 6ème :
"La première course a été désastreuse : nous avons eu une sorte de problème électronique, puis la moto s'est dérobée sous moi dans le 12ème tour. Nous avons vu ce que c'était et nous connaissons le problème, mais les gars ont dû travailler très, très dur pour remonter la moto à temps pour la deuxième course. Ils l'ont bien réglée, ce qui m'a permis de tourner dans le même rythme que les leaders, mais nous avons eu quelques petites tracasseries qui m'ont empêché de les rattraper. Johnny et moi nous sommes bien battus, puis le drapeau rouge a été agité".

Lowes, Sykes, Haslam et Elias - WSBK Australie (1 sur 14) : Déclarations et analyse du SBK à Phillip Island

"C'est décevant de ne pas avoir pu nous faire plaisir un peu plus longtemps sur la piste, mais pour l'équipe, décrocher les cinquième et sixième places, compte tenu des problèmes que nous avons eus, n'est pas si mal. Nous allons rentrer et travailler dur pour le prochain rendez-vous : nous avons fait quelques progrès depuis vendredi mais nous n'avons pas retrouvé le niveau que l'on avait lors des tests, ce qui était un peu frustrant. Mais nous savons pourquoi et nous allons faire en sorte de régler ça pour la prochaine fois".

 Chaz Davies - WSBK Australie (1 sur 14) : Déclarations et analyse du SBK à Phillip Island

Chaz Davies, 8ème puis 7ème :
"Je suis un peu déçu par les résultats. En première manche, nous avons rencontré un problème de pneu arrière et j'ai perdu progressivement du grip à partir de la mi-course environ. La seconde s'est un peu mieux déroulée. Je m'accrochais au groupe de tête, parvenant à me frayer un chemin dans le peloton jusqu'à la cinquième place. Ensuite, au niveau du 10ème tour, j'ai ressenti comme une perte de puissance et j'ai alors ralenti parce que je ne savais pas ce qui se passait. C'est dommage car je pense que nous étions en route vers un meilleur résultat. Je me sentais plus à l'aise grâce aux quelques changements effectués par l'équipe entre la première et la deuxième course".

Chaz Davies - WSBK Australie (1 sur 14) : Déclarations et analyse du SBK à Phillip Island

"Quoi qu'il en soit, il y a des points positifs à retenir de ce week-end. Les gros points inscrits dans chaque course par exemple : c'est la première fois que je récolte des points lors des deux courses Superbike à Phillip Island. J'ai aussi signé le tour le plus rapide de la première course. Mais je sais que nous sommes capables de faire davantage, tout le monde travaille dur et la moto semble bien. Vivement Aragon !"

Salom, Canepa et Foret - WSBK Australie (1 sur 14) : Déclarations et analyse du SBK à Phillip Island

David Salom (Evo), 9ème puis 10ème :
"Je peux ajouter cette victoire (en seconde manche, NDLR) en classe Evo à celle de la première course. La deuxième course a été plus chaude et je n'avais pas autant d'adhérence. Marco Melandri m'est passé devant, donc je l'ai suivi et il m'a aidé à avancer. Sur les derniers tours, j'ai creusé l'écart sur Canepa et j'ai continué à rouler plus vite tour après tour. L'équipe et moi avons bien travaillé pendant les tests d'hiver pour arriver prêt à 100% en Australie".

Et place maintenant à notre analyse MNC du Mondial Superbike à Phillip Island !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !