• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MOTOGP - LOSAIL (1 SUR 18)
Paris, le 30 mars 2015

Déclarations et analyse du GP du Qatar MotoGP

Déclarations et analyse du GP du Qatar MotoGP

Après chaque course Moto GP, retrouvez les déclarations et les résultats des principaux protagonistes de la catégorie reine, ainsi que l'analyse de leurs réussites (et de leurs échecs) par la rédaction de Moto-Net.Com. Débriefing du GP du Qatar 2015.

Imprimer

Une saison 2015 extraordinaire, si, si !

Pour être tout à fait honnête, c'est avec enthousiasme mais un rien d'appréhension que MNC abordait le coup d'envoi de la saison MotoGP 2015... De l'enthousiasme, car comme pour tous les passionnés de sport moto, voir les cracks de la catégorie reine de retour en piste après la trêve hivernale constitue chaque année un événement porteur de beaucoup de plaisirs.

Terminé l'entraînement, les séances d'essais privés durant lesquelles chacun assure rouler plus vite que l'autre, les plans sur la comète et les rumeurs : place à l'action, la vraie ! Pourtant, la joie de voir redémarrer le show était légèrement ternie par une question récurrente, légèrement dérangeante : y aura-t-il de la bagarre, ou assisterons-nous encore à une domination sans partage de Marc Marquez, dans la lignée de la correction infligée à ses rivaux en 2014 ?

Au regard de ses performances durant toute l'intersaison et du niveau de sa Honda officielle, la réponse semblait évidente : le phénomène espagnol dispose de toutes les cartes pour mener le jeu à sa guise, ainsi que nous l'indiquions dans notre état des lieux des forces en présence. Sans compter qu'il est dans une forme éblouissante, comme on peut le voir sur la photo ci-dessous lors d'un test d'efforts !

Dès lors, certains en étaient déjà à se demander non pas qui battrait Marquez cette saison, mais quand... Autrement dit, quel pilote serait capable d'empêcher le n°93 de remporter comme l'an passé les dix premières courses, voire d'essayer d'en gagner plus encore !

Mais les sports mécaniques ont ceci de particulier qu'ils réservent toujours leurs lots de surprises... Et cette assertion s'est encore vérifiée hier soir au Qatar : pour notre plus grand plaisir, le premier rendez-vous de la saison MotoGP 2015 s'est révélé incroyablement riche en rebondissements ! Parmi ceux-ci, citons naturellement la brillante victoire d'Alexis Masbou en Moto3 : Masbou s'offre le désert en entrée.

Toujours aussi pugnace, l'albigeois signe un week-end parfait : première pole en GP, puis la gagne. Impossible aussi de ne pas s'enthousiasmer pour les débuts tonitruants du débutant Fabio Quartararo, qui a sans complexe pris la tête de la course à quelques tours de l'arrivée pour sa première expérience en Grands Prix ! Même satisfaction en Moto2, où Johann Zarco a transporté tous ses fans.

Moto GP 2015 : la grille de tous les records

En 2015, parmi les 25 pilotes présents sur la grille (23 l'an dernier), 12 possèdent un titre de champion du monde - toutes catégories confondues -, un record dans l'histoire de la catégorie reine. Ces douze pilotes ont collectivement remporté un total de 28 titres mondiaux. Outre cette "belle carte de visite", la grille contient pas moins de sept pilotes à s'être déjà imposés en MotoGP : Dovizioso, Pedrosa, Melandri, Rossi, Hayden, Marquez et Lorenzo. Ces sept pilotes "pèsent" pour un total de 169 victoires dans la catégorie reine, dont pas moins de 83 pour le seul Docteur ! Ensemble, tous les pilotes de la grille 2015 cumulent 390 victoires en Grand Prix toutes catégories confondues : là aussi, il s'agit d'un record jamais atteint depuis 1949. Autres statistiques intéressantes : le pilote le plus âgé de la grille MotoGP 2015 est Valentino Rossi, qui a fêté ses 36 ans en février. Le plus jeune est Jack Miller, qui a disputé sa première course MotoGP au Qatar à 20 ans et 70 jours. Maverick Vinales, qui débute aussi dans la catégorie, est plus jeune que Miller de seulement six jours.

Certes, le cannois ne termine finalement que 7ème, victime d'une casse au niveau du sélecteur, mais son échappée solitaire en dit long sur son niveau : "Aujourd'hui j'étais le plus fort et je le serais encore !", prévenait le n°5 après sa course, nullement abattu par ce revers technique.

Et puis, enfin, le Moto GP a offert un spectacle somptueux, entre la folle remontée d'un Marquez très mal parti, la lutte géniale entre les Ducati et les Yamaha officielles, puis le fantastique dernier round durant lequel le Docteur Rossi a produit l'une de ses plus belles "consultations" pour "soigner" tous ses rivaux et s'offrir sa 83ème victoire en catégorie reine !

Autre surprise de taille, bien que nettement moins réjouissante : l'annonce du soudain retrait de Dani Pedrosa pour soigner un problème de syndrome des loges, dont il cachait la gravité depuis l'année dernière. Cette dernière "surprise", MNC s'en serait bien passée sur le plan humain, tant Pedro a déjà connu son lot de désillusions...

Mais avouons que ce désistement inédit - rares sont les pilotes à se retirer ainsi en tout début de saison ! - ajoute encore un peu de sel à une saison 2015 qui s'annonce, finalement, extrêmement savoureuse ! Jugez-en avec notre traditionnelle analyse de la course et les réactions des pilotes en page suivante !

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !