• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#AMERICASGP 2019 - COURSE
Paris, le 14 avril 2019

Compte rendu et résultats du GP des Amériques MotoGP 2019 (Rins vainqueur)

Compte rendu et résultats du GP des Amériques MotoGP 2019 (Rins vainqueur)

Alex Rins remporte à 23 ans sa première victoire en MotoGP sur le Circuit Of The Americas (COTA), où le "roi" Marc Marquez est littéralement tombé de son trône. Le barcelonais est allé chercher ce premier succès au GP des Amériques 2019 face à Valentino Rossi, qui a tout donné - en vain - sur sa Yamaha pour contrer la Suzuki ! Résumé et classements.

Imprimer

Quel dénouement ! Alors que le GP des Amériques 2019 semblait suivre la même dynamique que les six éditions précédentes, rien ne s'est passé comme prévu... Dans un premier temps, tout était pourtant identique : Marc Marquez, ultra-favori depuis la pole position, s'est immédiatement échappé. 

 Le tenant du titre, invaincu au Texas depuis son inscription au calendrier en 2013, s'est creusé plus de 3,5 sec d'avance avant la mi-course : à ce stade, tout laissait à penser que Marquez allait facilement empocher sa septième victoire de rang sur le Circuit Of The Americas (COTA). Comme un "remake" du Grand Prix d'Argentine, quinze jours avant.

Mais au neuvième tour, coup de théâtre : l'invincible Marc Marquez est vaincu par sa propre fougue ! L'espagnol chute de l'avant dans le virage 12 et ne peut repartir, malgré tous ses efforts pour relancer sa RC213V à la poussette. Seule consolation, le n°93 ne semble pas s'être abîmé son épaule opérée cet hiver.

Son coéquipier Jorge Lorenzo jette l'éponge juste après, victime d'un souci technique : le deuxième ce week-end après son saut de chaîne en qualifications QP2 ! "Il y a un problème à ce niveau, Honda doit le résoudre", peste Lorenzo en rappelant que Marquez a subi la même mésaventure pendant les essais en Argentine.

Rossi touche du doigt sa première victoire depuis juin 2017 !

Marquez au tapis, la voie royale s'ouvre pour Valentino Rossi : l'italien, brillamment qualifié à la 2ème place et déterminé à tenter de suivre Marquez, récupère les commandes de la course alors qu'il avait sans doute perdu toutes illusions d'aller s'imposer.

Le quadragénaire le plus rapide du monde ne bouclera finalement que quelques tours en tête avant d'être rejoint, puis doublé par Alex Rins. Le pilote Suzuki, auteur d'une spectaculaire remontée depuis sa 7ème place sur la grille, dépasse le n°46 grâce à son évidente supériorité en entrée de courbe.

Mais le Docteur se bat comme un beau diable pendant les deux derniers tours, durant lesquels il parvient à revenir au contact de la GSX-RR à plusieurs reprises malgré quelques petites fautes causées par sa volonté désespérée d'attaquer Rins, de 17 ans son cadet !

Rien y fera néanmoins : Rins franchit pour la première fois en vainqueur la ligne d'arrivée d'une course MotoGP, quelques semaines après avoir marqué les esprits lors de la course d'ouverture au Qatar. Ce premier succès du n°42 semble en appeler d'autres, tant par le talent du pilote que par la progression de sa moto.

"Alex était plus fort"

"J'ai tout donné, mais cela n'a pas suffit pour dépasser : j'ai commis deux erreurs et Alex était plus fort", reconnaît-il sportivement, heureux malgré tout de cette deuxième place d'affilée. "C'est dommage car cela fait très longtemps que je n'ai pas gagné (depuis le GP des Pays-Bas 2017, NDLR). Mais ce sera pour une autre fois : le plus important est que je me sens en grande forme et que la moto a progressé". 

Alex Rins devient le premier pilote à faire gagner une Suzuki en catégorie depuis Maverick Viñales en Grande-Bretagne en 2016. Sa joie à l'arrivée était contagieuse, d'autant que le jeune ibère n'en revenait pas d'avoir remporté sa première course devant le "maestro Rossi" !

"Je suis tellement content, la moto est très bonne, le feeling est excellent. Et puis, regardez ça : je gagne devant Valentino Rossi", s'enthousiasme Alex Rins, alors que son coéquipier a connu une manche nettement plus compliquée...

Viñales pénalisé : les cracks se prononcent sur le tour rallongé

Le débutant Joan Mir s'est hélas vu gratifier d'un passage par la voie des stands pour avoir légèrement bougé avant l'exctinction des feux, mésaventure qui a également touché Maverick Viñales. "C'est la règle, elle est sévère mais nécessaire ", répète Rossi, quand on l'interroge sur cet aspect. Même son de cloche pour Alex Rins ("Vous n'avez pas le droit de bouger, et c'est tout"), et pour Jack Miller.

Manque de chance pour Viñales, auteur d'un nouveau début de course sans relief : le n°12 a mal interprété sa sanction et s'est livré au "tour rallongé" (Long lap penalty) au lieu d'exécuter son ride throught... L'espagnol a-t-il pensé bien faire, en réalisant ce "tour long" que beaucoup estiment mieux adapté pour un départ volé ?

"C'est vrai que le "Long Lap" est une alternative à considérer", approuve Rossi, avant de pointer un obstacle. "Mais ça paraît difficile de la mettre en place cette année, car on changerait les règles en cours de jeu : par exemple, ce ne serait pas juste pour Cal (pénalisé d'un passage dans la voie des stands en Argentine, NDLR)", développe-t-il. "Peut-être l'année prochaine ?", approuvent Rins et Miller.

Maverick Viñales termine finalement 11ème après une remontée le mors aux dents : pas si mal au regard du temps perdu. Mais quel début de saison compliqué : "Mack" a déjà été entraîné au tapis par Morbidelli en Argentine !

Le podium de ce Grand Prix des Amériques est complété par Jack Miller, qui signe sa meilleure position sur Ducati. Le pilote Pramac, distancé à plus de 8 sec par Rins et Rossi, finit devant Andrea Dovizioso qui est parvenu à limiter les dégâts durant ce week-end visiblement compliqué pour lui.

Dovi limite la casse, Quartararo 7ème

"Dovi", quatrième, est suivi dans le classement par Franco Morbidelli, Danilo Petrucci et Fabio Quartararo, qui repart des Etats-Unis avec les points de la 7ème place. Le débutant français devance Pol Espargaro, huitième à l'arrivée après avoir offert à KTM son meilleur résultat en qualification en MotoGP (5ème).

 

Le pilote espagnol est de nouveau le premier pilote Katoche en course, assez loin devant ses coéquipiers : Johann Zarco est 13ème à 42,458 sec du vainqueur devant Miguel Oliveira, tandis que Hafizh Syarhin termine à la dernière place à plus d'une minute. 

Pas sûr que le pilote malais conserve son guidon chez KTM-Tech3 à ce régime : "The Fish" a visiblement toutes les peines du monde à passer de la M1 à la RC16, et semble parfois comme complètement désorienté à son guidon. Au point d'avoir déjà eu le droit à quelques "recadrages" assez sec de son manager, Hervé Poncharal...

Le(s) point(s) au championnat MotoGP

Surprise au provisoire : Andrea Dovizioso récupère la tête du classement MotoGP, une course seulement après l'avoir cédé à Marc Marquez ! L'italien ne s'attendait sans doute pas à pareille fête, lui qui termine au pied du podium texan à 9,420 sec du vainqueur !

"DesmoDovi" compte trois longueurs d'avance sur Valentino Rossi (54 Vs 51 pts) et cinq sur Alex Rins (49), qui réalise un gros coup au championnat avec sa superbe victoire à Austin. Le grand perdant du jour est Marc Marquez, passé de la première à la quatrième place à neuf points du leader suite à sa chute...

Danilo Petrucci termine le Top 5 provisoire devant Jack Miller et Takaaki Nakagami, tandis que Cal Crutchlow recule à la 8ème position : le britannique est tombé en cherchant l'ouverture sur Rossi en première partie de course, et cela lui coûte cher sur un plan comptable après son départ volé en Argentine.

Côté français, Fabio Quartararo occupe une réjouissante 10ème position devant son coéquipier plus expérimenté Franco Morbidelli sur sa Yamaha SRT-Petronas. Johann Zarco n'apparaît de son côté qu'à la 19ème place, conscient que la route sera encore longue avant de renouer avec le succès chez KTM...

Résultats du GP des Amériques MotoGP 2019

  1. Alex RINS Suzuki 41'45.499
  2. Valentino ROSSI Yamaha +0.462
  3. Jack MILLER Ducati +8.454
  4. Andrea DOVIZIOSO Ducati +9.420
  5. Franco MORBIDELLI Yamaha +18.021
  6. Danilo PETRUCCI Ducati +21.476
  7. Fabio QUARTARARO Yamaha +26.111
  8. Pol ESPARGARO KTM +29.743
  9. Francesco BAGNAIA Ducati +30.608
  10. Takaaki NAKAGAMI Honda +31.011
  11. Maverick VIÑALES Yamaha +34.077
  12. Andrea IANNONE Aprilia +34.779
  13. Johann ZARCO KTM +42.458
  14. Miguel OLIVEIRA KTM +44.272
  15. Tito RABAT Ducati +44.623
  16. Karel ABRAHAM Ducati +44.740
  17. Joan MIR Suzuki +48.063
  18. Hafizh SYAHRIN KTM +1'07.683

Non classés

  • Jorge LORENZO Honda 10 Tours
  • Marc MARQUEZ Honda 12 Tours
  • Cal CRUTCHLOW Honda 15 Tours
  • Aleix ESPARGARO Aprilia 15 Tours

Classement provisoire MotoGP 2019

  1. Andrea DOVIZIOSO Ducati (ITA) : 54 points
  2. Valentino ROSSI Yamaha (ITA) : 51 points
  3. Alex RINS Suzuki (SPA) : 49 points
  4. Marc MARQUEZ Honda (SPA) : 45 points
  5. Danilo PETRUCCI Ducati (ITA) : 30 points
  6. Jack MILLER Ducati (AUS) : 29 points
  7. Takaaki NAKAGAMI Honda (JPN) : 22 points
  8. Cal CRUTCHLOW Honda (GBR) : 19 points
  9. Pol ESPARGARO KTM (SPA) : 18 points
  10. Fabio QUARTARARO Yamaha (FRA) : 17 points
  11. Franco MORBIDELLI Yamaha (ITA) : 16 points
  12. Maverick VIÑALES Yamaha (SPA) : 14 points
  13. Aleix ESPARGARO Aprilia (SPA) : 13 points
  14. Francesco BAGNAIA Ducati (ITA) : 9 points
  15. Joan MIR Suzuki (SPA) : 8 points
  16. Miguel OLIVEIRA KTM (POR) : 7 points
  17. Jorge LORENZO Honda (SPA) : 7 points
  18. Andrea IANNONE Aprilia (ITA) : 6 points
  19. Johann ZARCO KTM (FRA) : 5 points
  20. Tito RABAT Ducati (SPA) : 1 point
  21. Hafizh SYAHRIN KTM (MAL) 
  22. Karel ABRAHAM Ducati (CZE)

Commentaires

Bestof: 
1
Eh ben... Il fallait le trouver ce podium là ! Celui qui a parié ça peut jouer au loto direct. x) Que dire sinon, à part que sans la chute de Marquez c'était comme prévu plié... Et Crutchlow qui continue sur sa série "je ne peux pas aligner plus de trois ou quatre GP sans me bourrer" ! C'est décidément une constante chez lui... Sinon Rossi qui gâche une grosse occasion de retrouver la plus haute marche du podium à cause de quelques petites erreurs qu'on aurait plutôt attendu du côté du jeunot Rins, c'est rageant ! Mais bravo, GRAND bravo même au pilote Suzuki qui a été absolument infaillible. Je connais un Fellon et son poulain qui doivent se la mordre fort en ce moment... Et justement concernant Johann c'est quand même un peu inquiétant : 13 secondes derrière Pol Espargaro (tiens, comme son nombre de points de retard sur lui), le tarif est lourd ! Même si au moins cette fois il termine second pilote KTM... Une maigre consolation ! Course très solide de Fabio sinon, ça fait plaisir. Et pour Lorenzo, eh bien... Entre la poisse infernale qui le poursuit et son manque de vitesse actuel, ça fait décidément très mal pour le HRC qui signe un 0 pointé avec ses machines officielles sur cette course. Et surtout montre des signes inquiétants de manque de fiabilité entre les chaînes de Marc en Argentine et Lorenzo ici, et maintenant ce problème technique en course... C'était pourtant la grande force de Honda depuis des décennies mais cette année la donne est différente. Est-ce qu'on pousserait la mécanique au-delà des limites pour lutter avec Ducati... et Rossi qui est décidément toujours là depuis le début de l'année, avec en prime un Rins survolté ? A voir par la suite mais on comprend mieux l'étrange manque de sérénité d'un Marc pourtant maître de son sujet sur la piste... La suite de la saison promet, et j'espère qu'un certain n°5 évoqué plus haut trouvera la lumière bientôt. Pourquoi pas sur ses terres, là où le n°20 devrait aussi recevoir un joli boost de motivation ?
Bestof: 
1
Superbe course, dommage pour MM, le seul adversaire de MM, c'est MM. Quand le favori se plante, cela fait toujours le bonheur des autres, ça me rappelle Poulidor et Anquetil, Poulidor était toujours deuxième mais les français le préféraient, va comprendre Charles ! Dommage pour VR, deux ans sans victoire ça doit commencer à lui peser, et sans victoire difficile d'envisager un titre, même si la moto a l'air de fonctionner parfaitement, pour Vinales, c'est comme Lorenzo, des chats noirs en ce moment. Course bien maitrisée par Quatararo, j'ai hâte de le voir sur les circuits européens, en particulier les circuits espagnols qu'il connait par cœur. Pour JZ, ben on va attendre ...

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai Tuono V4 1100 Factory 2019 : électrostimulation pour le roadster Aprilia 

La Tuono V4 1100 connaît une nouvelle évolution en 2019 : sa version haut de gamme "Factory" est équipée d'inédites suspensions électroniques Öhlins ! Moto-Net.Com a essayé rapidement le maxi roadster Aprilia (maxi sportif et maxi jouissif !) sur de jolies petites routes italiennes... Andiamo !
Roadster 3 commentaires
Essai RSV4 1100 Factory : opération gros volume chez Aprilia !

Les 4-cylindres en V italiens se sentent décidément à l'étroit dans un simple litre : la RSV4 1100 Factory franchit comme la Panigale V4 ce volume symbolique pour tutoyer les 220 ch ! Cap sur le somptueux circuit du Mugello (Italie) où le Journal moto du Net a testé ce week-end la "Super(be)bike" Aprilia et ses spectaculaires ailettes... Essai MNC.
Sportive 8 commentaires
Essai Suzuki GSX-S750 A2 : la moto A2 mi-mesure

Suzuki étend sa gamme de motos A2 avec une version de son roadster GSX-S750 bridée à 47,5 chevaux. De quoi satisfaire les attentes les plus sportives des nouveaux permis, jeunes et moins jeunes puisque tous passent désormais par la période probatoire de deux ans limitée à 35 kW. Essai.
Essai Ryker 900 Rally : Can-Am se plie en trois

Moins intimidant, moins lourd et moins cher : le nouveau Ryker de Can-Am (groupe BRP) se serre la ceinture pour rajeunir et élargir l'audience de ces engins atypiques à trois-roues accessibles avec le permis voiture. MNC est allé au Portugal vérifier la pertinence de cette démarche... Essai.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Kawasaki remporte les 24H Motos du Mans et prend la tête du championnat du monde EWC

Vainqueur des 24 Heures Motos devant la Honda n°111 et la Suzuki n°2 au terme d'une course irréprochable, la Kawasaki SRC n°11 passe en tête du championnat du monde ! Le rêve d'Erwan Nigon commencerait-il à prendre forme ?
24 Heures Motos 2019 3 commentaires
Quelle moto prépare Suzuki avec son nouveau trail sur base de V-Strom ?

Une photo "volée" par nos confrères de Road Trip confirme l'existence d'un nouveau trail en préparation chez Suzuki, sur l'excellente base de la vieillissante V-Strom. Quelques caractéristiques peuvent être interprétées comme un retour de la célèbre DR800 "Big DR" des années 1990... MNC explore les pistes.
Trail 4 commentaires
Abandon pour la BMW ERC et la Yamaha du YART aux 24H Motos 2019

La BMW ERC n°6, qualifiée en pole position, abandonne les 24 Heures Motos 2019, tout comme la Yamaha n°7 du YART, deuxième sur la grille, et la BMW n°56 en Superstock... Explications.
24 Heures Motos 2019 1 commentaire
Harley-Davidson rappelle ses Street 750 et Street Rod de 2015 à 2018

Harley-Davidson procède actuellement au rappel de ses motos Street 750 et Street Rod pour un risque de corrosion autour de l'étrier de frein. Explications.
BMW en pole position des 24H Motos 2019 !

Première surprise au Mans pour la 42ème édition des 24 Heures Motos : c'est la BMW n°6 (Kenny Foray, Julien da Costa, Mathieu Gines et Jan Bühn) qui s'élancera en tête devant deux Yamaha, la R1 officielle n°7 du YART et la n°333 de Viltaïs Pierret Experiences. Explications.
Pré-commandes ouvertes pour la moto électrique Harley-Davidson LiveWire

Les pré-commandes de la nouvelle moto électrique Harley-Davidson LiveWire sont ouvertes depuis hier : les premiers clients européens seront livrés à l'automne 2019. Explications.
Rappel des scooters BMW C 600 Sport, C 650 Sport et C 650 GT

BMW Motorrad rappelle ses scooters  C 600 Sport, C 650 Sport et C 650 GT produits entre le 9 février 2011 et le 23 août 2018. Explications.
Rappels 2 commentaires
Honda rappelle ses scooters PCX 125 et 150

Honda procède actuellement au rappel de ses scooters PCX 125 et PCX 150 pour un risque d'oxydation des commandes des clignotants, du warning et des phares. Explications.
Essai Tuono V4 1100 Factory 2019 : électrostimulation pour le roadster Aprilia 

La Tuono V4 1100 connaît une nouvelle évolution en 2019 : sa version haut de gamme "Factory" est équipée d'inédites suspensions électroniques Öhlins ! Moto-Net.Com a essayé rapidement le maxi roadster Aprilia (maxi sportif et maxi jouissif !) sur de jolies petites routes italiennes... Andiamo !
Roadster 3 commentaires

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
12 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...