• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#MALAYSIANGP - COURSE
Paris, le 3 novembre 2019

Compte rendu et résultats du GP de Malaisie MotoGP 2019 (Viñales vainqueur)

Compte rendu et résultats du GP de Malaisie MotoGP 2019 (Viñales vainqueur)

Maverick Viñales remporte sa deuxième victoire cette saison grâce à une échappée devant Marc Marquez au GP de Malaisie MotoGP 2019, qui lui permet de récupérer la 3ème place au provisoire. Dovizioso complète le podium au terme d'une belle bagarre avec Rossi. Déception pour Quartararo et Zarco, respectivement 7ème et au tapis... Résumé, meilleurs moments en vidéo et résultats.

Imprimer

Marc Marquez ne s'y était pas trompé : le tenant du titre avait désigné Maverick Viñales comme le favori en Malaisie, en raison de la constance et de la rapidité de son rythme de course. L'officiel Yamaha lui semblait plus dangereux que Fabio Quartararo, malgré l'incroyable vélocité du débutant qualifié en pole position.

Viñales, conscient d'avoir une carte à jouer après sa chute dans le dernier tour en Australie, avait dès lors exprimé une stratégie extrêmement simple : prendre un super départ et s'échapper pour profiter des qualités de sa Yamaha, très à l'aise dans les courbes rapides. A croire que les problèmes d'adhérence de la M1 se sont envolés pendant cette tournée d'outre-mer !

Et c'est exactement ce que l'espagnol a fait, après avoir dépassé dans le premier tour Jack Miller qui a réalisé le holeshot depuis une trajectoire extérieur ! Très bien parti de sa deuxième place, "Mack" s'est installé en tête sans se retourner tandis que Marc Marquez se frayait un passage pour très vite remonter de sa 11ème place, quitte à "bousculer" Jack Miller au passage.

Revenu à la deuxième place, Marc Marquez a cependant compris que la partie serait difficile : Viñales galopait devant avec une demi-seconde d'avance, fort du nouveau record du tour en course. Les efforts de Marquez n'ont pas suffi : "je suis resté concentré, au cas où Maverick commetait une erreur", confie, assez déçu, le pilote HRC qui accuse 3,059 sec de retard à l'arrivée. 

Rossi revigoré, Quartararo en difficulté

Pendant que Viñales fonce vers son deuxième succès - après celui aux Pays-Bas -, son coéquipier Valentino Rossi montre des signes de compétitivité retrouvées : le "Docteur" lutte farouchement dans le Top 5 avec la Ducati de Dovizioso et la Suzuki de Rins. 

 

Cette belle bataille met de nouveau en lumière la supériorité du V4 Ducati sur le 4-cylindres en ligne Yamaha : alors que Rossi dépasse Dovizioso au freinage à huit tours de l'arrivée, celui-ci le reprend facilement dans la ligne droit qui suit grâce à son avantage de 12 km/h (327 km/h contre 315 km/h) !

Rossi échouera finalement à trois dixièmes du vice-champion du monde, heureux malgré tout de terminer à la quatrième place après une préoccupante mauvaise série : 8ème en Aragon et en Thaïlande, chute au Japon et 8ème en Australie. Le n°46 n'avait pas inscrit d'aussi gros points depuis mi-septembre et sa 4ème place à San Marin !

Ce deuxième groupe de la course était également constitué de Morbidelli et Quartararo, moins rapides qu'attendus pour la course à domicile de leur équipe. Le débutant français, qualifié en pole, a dégringolé dans la hiérarchie dès le premier tour et ne parvient pas à reproduire son rythme des essais...

Fabio, qui ambitionnait de remporter sa première victoire, est finalement incapable de s'inviter sur le podium, ni même dans le Top 5 : le niçois termine à la 7ème position, non sans avoir méchamment élargi dans le dernier tour en tentant de doubler son voisin de box ! 

Sa légitime déception est palpable : "El Diablo" rentre au box la mine défaite, perturbé par cette - relative mais inattendue - contre-performance. A l'exception de ses chutes en Grande-Bretagne et en Australie, le débutant de l'année avait toujours terminé dans le Top 5 depuis la République tchèque, signant quatre podiums en huit courses.

Rins pousse Zarco à la chute

Jack Miller aura de son côté connu une course compliquée : leader pendant un bref moment, l'australien a comme souvent baissé de régime au fil des tours. L'australien n'a cependant pas manqué d'opposer une belle résistance à plusieurs pilotes, notamment à Rossi ou encore Zarco, qui s'est maintenu dans sa position sur la grille (9ème).

Comble de malchance pour Miller : Rins le percute à l'arrière - sur l'angle - dans l'entrée du virage 15, cassant net l'aileron de sa GSX-RR dans cet impact violent causé par une mauvaise appréciation du n°42 ! Le pilote Ducati-Pramac finit à la 8ème place, tandis que Rins reste jusqu'à l'arrivée dans le sillage de Rossi à la 5ème place.

Autre contact marquant de ce Grand Prix de Malaisie : celui entre Joan Mir et Johann Zarco, qui se termine hélas par la chute du pilote français ! Johann était en train de resserrer vers la corde dans le virage 14 quand Mir a voulu s'infiltrer sous ses carénages : sa Honda part immédiatement en glisse sous l'impact...

Le débutant espagnol écope d'une pénalité de "Tour Long" dans la dernière boucle pour sa responsabilité dans la chute du n°5, qui heureusement ne s'est pas blessé. Une opportunité manquée pour Johann, qui pouvait raisonnablement prétendre à accéder à son objectif de "Top 7"...

Zéro point pour le team LCR...

Double déception chez Honda-LCR puisque Cal Crutchlow est également parti au tapis le tour précédent dans le virage 15, tout seul comme un grand. A signaler aussi la chute d'Andrea Iannone sur l'Aprilia...

Jorge Lorenzo finit de son côté à la 14ème position, entre Aleix Espargaro et Mika Kallio, avec 34,215 sec de retard sur le vainqueur. Du mieux pour le majorquin, même s'il paraît difficile de se réjouir d'une telle position pour un crack de son calibre sur la moto championne du monde !

A noter que la majeure partie des pilotes s'est élancée en pneus médium-médium, sauf Quartararo, Marquez et Abraham qui ont opté pour une association médium-tendre. Dovizioso et Miller divergent également avec un pneu tendre à l'avant comme à l'arrière.

Le point au championnat : Marquez ne "freine" pas !

Cette avant-dernière course de la saison permet à Marc Marquez de monter sur son 17ème podium (!), et de continuer sa spectaculaire série de première et deuxième places. Rappelons que l'officiel Honda ne compte qu'un accroc dans sa saison : sa chute à Austin.

Le catalan - poussé par Viñales après être tombé en panne d'essence dans son tour d'honneur ! - ne se repose pas sur ses lauriers pour autant : la preuve ce dimanche avec sa grosse attaque durant les premiers tours, alors même qu'il s'était envolé en high side la veille en tentant de "sucer la roue" de Quartararo en qualifications !

Toujours désireux de s'améliorer, Marquez a par ailleurs testé en essais libres un inédit frein arrière sous forme d'un levier supplémentaire placé au-dessus de son embrayage, à main gauche (entouré en rouge ci-dessus). Le n°93 explique ne pas aimer le frein "au pouce", placé sur la droite de beaucoup de motos concurrentes (les Ducati, notamment). 

Les Yamaha actionnent de leur côté l'étrier arrière via un discret petit levier à main gauche, placé derrière le levier d'embrayage (Fabio l'actionne avec l'index dessus ci-dessus). Objectif de ces commandes de frein déportées : permettre l'utilisation du frein arrière plein angle dans les virages à droite, où il est délicat d'actionner la pédale de frein.

Au classement provisoire, Andrea Dovizioso accuse désormais 139 points de retard sur son rival Honda et voit changer l'identité de celui qui le suit : Maverick Viñales profite de sa victoire pour chiper la troisième place à Alex Rins, en baisse de régime depuis sa victoire en Angleterre.

Quartararo ne terminera pas 3ème, décès de Munandar...

Danilo Petrucci conserve la 5ème place du classement avec quatre petites longueurs d'avance sur Fabio Quartararo. Le débutant tricolore voit s'envoler ses minces espoirs de finir sa première saison au troisième rang puisque son écart sur Viñales passe à 29 unités.

Une bonne performance lors de la finale peut encore lui permettre de passer devant Petrucci, voire même Rins qui compte 22 points d'avance. Gare toutefois à ne pas se faire surprendre par l'expérimenté Valentino Rossi, qui jouera son va-tout à Valance pour combler les six points qui le séparent de Quartararo !

Tous ces pilotes ont par ailleurs exprimé leur profonde tristesse quant au décès du jeune pilote indonésien Afridza Munander, tragiquement disparu à seulement 20 ans dans le premier tour de la course Idemitsu Asia Talent Cup (IATC) qui s'est déroulée samedi surle circuit de Sepang. MNC s'associe à la douleur de sa famille et ses proches...

Rendez-vous du 15 au 17 novembre prochains sur le circuit Ricardo Tormo pour le GP de Valence, 19ème et dernière course de cette saison MotoGP 2019.

Résultats du Grand Prix MotoGP de Malaisie 2019

  1.  Maverick VIÑALES Yamaha 40'14.632
  2. Marc MARQUEZ Honda +3.059
  3. Andrea DOVIZIOSO Ducati +5.611
  4. Valentino ROSSI Yamaha +5.965
  5. Alex RINS Suzuki +6.350
  6. Franco MORBIDELLI Yamaha +9.993
  7. Fabio QUARTARARO Yamaha +12.864
  8. Jack MILLER Ducati +17.252
  9. Danilo PETRUCCI Ducati +19.773
  10. Joan MIR Suzuki +22.854
  11. Pol ESPARGARO KTM +24.821
  12. Francesco BAGNAIA Ducati +30.251
  13. Aleix ESPARGARO Aprilia +30.447
  14. Jorge LORENZO Honda +34.215
  15. Mika KALLIO KTM +34.461
  16. Hafizh SYAHRIN KTM +44.319
  17. Karel ABRAHAM Ducati +47.343

Non classés 

  • Johann ZARCO Honda 4 Tours
  • Cal CRUTCHLOW Honda 6 Tours
  • Andrea IANNONE Aprilia 9 Tours

Classement provisoire du championnat MotoGP 2019

  1. Marc MARQUEZ Honda 395
  2. Andrea DOVIZIOSO Ducati 256
  3. Maverick VIÑALES Yamaha 201
  4. Alex RINS Suzuki 194
  5. Danilo PETRUCCI Ducati 176
  6. Fabio QUARTARARO Yamaha 172
  7. Valentino ROSSI Yamaha 166
  8. Jack MILLER Ducati 149
  9. Cal CRUTCHLOW Honda 133
  10. Franco MORBIDELLI Yamaha 115
  11. Pol ESPARGARO KTM 94
  12. Joan MIR Suzuki 83
  13. Takaaki NAKAGAMI Honda 74
  14. Aleix ESPARGARO Aprilia 56
  15. Francesco BAGNAIA Ducati 54
  16. Andrea IANNONE Aprilia 43
  17. Miguel OLIVEIRA KTM 33
  18. Johann ZARCO Honda 30
  19. Jorge LORENZO Honda 25
  20. Tito RABAT Ducati 18
  21. Stefan BRADL Honda 16
  22. Michele PIRRO Ducati 9
  23. Hafizh SYAHRIN KTM 8
  24. Sylvain GUINTOLI Suzuki 7
  25. Karel ABRAHAM Ducati 7
  26. Mika KALLIO KTM 3

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Le champion de MotoGP Marc Marquez restera au HRC jusqu'en 2024 !

À deux jours des tests officiels au Qatar et à deux semaines de l'ouverture de la saison 2020 sur le même circuit de Losail, Honda secoue le monde - du MotoGP - en annonçant la prolongation du contrat de son champion Marc Marquez... pour quatre années supplémentaires !
Pilotes et équipes 32 commentaires
Smart-vidéo : les nouveaux projets de Vincent Philippe

Smart-vidéo exceptionnelle à l'occasion du lancement de la version 2020 de la Big V-Strom : Moto-Net.Com a roulé en compagnie de Vincent Philippe, ambassadeur de marque du maxitrail Suzuki. Interview... en attendant notre essai complet, bien sûr.
Ce qui change avec le nouveau permis moto au 1er mars 2020 (1/6)

La réforme du permis moto entre en vigueur le 1er mars 2020. Elle introduit un code spécifique pour les motards (ETM) ainsi qu'une épreuve en circulation allongée et plus exigeante. Ces nouvelles mesures inquiètent certains professionnels du secteur alors que d'autres y voient d'intéressantes avancées... MNC mène l'enquête et fait le point.
Permis moto 6 commentaires
Essai Z H2 : le maxiroadster super gonflé de Kawasaki

Nouvelle patronne chez les roadsters Kawasaki en 2020, la Z H2 compte surtout dominer les maxiroadsters de la concurrence... Moto-Net.Com a pu mettre à l'épreuve son moteur suralimenté, sa partie cycle et son électronique à Las Vegas (Nevada, USA) sur circuit, sur ovale (!) puis sur route. Essai.
Roadster 7 commentaires
La Honda VFR 800 tire sa révérence...

Coup de tonnerre dans le monde de la moto : la cultissime Honda VFR800F quitte le catalogue après 35 ans de carrière exceptionnelle, tout comme sa déclinaison trail-routier VFR800X Crossrunner... En cause : des perspectives insuffisantes pour justifier une mise aux normes Euro5. Enquête et rétrospective MNC.
Pratique 16 commentaires
Motards : la Barbe de la discorde...

Alors que la barbe ne semble plus de mise chez les motards de la Préfecture de police de Paris, le délégué interministériel à la sécurité routière met fin à ses fonctions... Coïncidence ?
Sécurité routière 9 commentaires
Quel bilan pour les 80 km/h avant le départ d'Emmanuel Barbe ?

Avant son départ de la DSR, le futur préfet de police des Bouches-du-Rhône dresse bien évidemment un bilan flatteur des mesures portées pendant son exercice, notamment l'application des 80 km/h... Fact checking.
Radars 6 commentaires
Euro5 condamne les Suzuki GSX-R1000 et les Burgman 125, 200 et 650 !

La mythique GSX-R1000, relancée en grandes pompes en 2017 puis améliorée en 2019, va temporairement disparaître des catalogues Suzuki européens à cause d'Euro5. La nouvelle norme sonne aussi le glas des scooters Burgman 125, 200 et 650, référence historique parmi les maxi-scooters !
R&D 6 commentaires
Harley-Davidson passe la Road Glide en CVO et célèbre les 30 ans du Fat Boy

L'originale Road Glide rejoint en 2020 l'Electra, la Street Glide et le trois-roues Tri Glide chez les Custom Vehicle Operations (CVO) Harley-Davidson. Le constructeur américain lance aussi une série limitée de Fat Boy pour les 30 ans du "gros garçon" ! Présentations.
Motos 2 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 17 mai : GP de France
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...