• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#CATALANGP COURSE
Paris, le 16 juin 2019

Compte rendu et résultats du GP de Catalogne 2019 (Marquez vainqueur)

Compte rendu et résultats du GP de Catalogne 2019 (Marquez vainqueur)

Marc Marquez remporte son quatrième succès de la saison MotoGP 2019 après un Grand Prix de Catalogne mené en solitaire après le "strike" réalisé dans les premiers tours par son coéquipier Lorenzo sur la Ducati de Dovizioso et les Yamaha de Rossi et Viñales. L'officiel Honda s'échappe au championnat, tandis que Fabio Quartararo signe son premier podium ! Résumé et classements.

Imprimer

Un dépassement trop "Jorgeuilleux", quatre pilotes au tapis : voila l'incroyable opération réalisée par Lorenzo dans le virage 10 après seulement deux tours du Grand Prix de Catalogne !

Chute collective dans le premier tour du GP de Catalogne MotoGP 2019

Le majorquin s'est enflammé en abordant cette épingle à gauche et entraîne littéralement dans sa chute Andrea Dovizioso - qui débutait le week-end à 12 points du leader Marc Marquez - et les Yamaha officielles de Valentino Rossi et Maverick Viñales. L'action est survenue après que "DemoDovi" ait signé le holeshot devant Marquez, Quartararo, Viñales, Petrucci, Rossi, Rins et Lorenzo.

Le premier tour sera marqué par les chutes de Karel Abraham dans le virage 7, puis de Bradley Smith dans le virage 10. Le pilote d'essais Aprilia heurte au passage son coéquipier Aleix Espargaro, contraint à l'abandon peu après... Ambiance assurée ce soir dans le team italien car Aleix s'est en réalité blessé au genou gauche durant l'accrochage et doit passer par l'hôpital de Quiron (Espagne)...

Marc Marquez dépasse ensuite Dovizioso dans le premier virage pour lui chiper la première place... et c'est à cet instant que tout dérape ! Lorenzo - auteur d'un départ exceptionnel qui le voit passer de la 10ème à la 4ème place - croit pouvoir imiter son voisin de box, peut-être aussi pour prouver que son déplacement au Japon auprès des ingénieurs HRC n'a pas été vain... Mais la Honda n°99 est beaucoup trop loin pour tenter cette action : "Loren-show" perd brutalement le contrôle sous la pression demandée à son train avant !

Comble de malchance : sa moto en perdition percute le malheureux Dovizioso, puis vient heurter la Yamaha de Viñales ! Rossi tire tout droit pour éviter ce jeu de quilles, mais chute à son tour dans l'échappatoire après avoir été gêné par la Honda de Lorenzo ! Marquez n'en demandait pas tant et se forge plus d'une seconde d'écart sur Petrucci, suivi de près par Quartararo et Rins. A ce stade, la messe est dite pour l'officiel Honda qui se dirige sans trembler vers sa 4ème victoire !

Oups, la boulette...

Dans les boxes, Andrea Dovizioso tire une tête de six pieds de long tandis que Maverick Viñales tourne son index sur sa tempe pour illustrer la bêtise de la manoeuvre et de son auteur. Le coupable, Jorge Lorenzo, boitille jusqu'à son motor-home, conscient de l'énormité de sa bévue...

 

"C'est mon erreur", croit-il devoir justifier, comme si le doute était permis ! "C'est un virage difficile et nous étions proches. Je suis désolé pour Valentino et les autres pilotes. Le côté positif est que je me sens mieux sur la moto", assure le n°99 en faisant référence aux pièces ramenées de son déplacement au HRC au Japon, dont des appendices inédites sur le réservoir et des changements sur sa position.

Valentino Rossi jette pour sa part l'éponge après avoir tenté de repartir... Deuxième résultat consécutif pour le n°46, qui était déjà parti à la faute en Italie : rarement le Docteur n'aura connu de début de saison aussi difficile, lui qui n'est plus imposé depuis le GP des Pays-Bas 2017 il y a presque deux ans !

 

L'hécatombe se poursuit sur la piste chauffée à blanc par le soleil catalan (51°C !) avec les chutes successives de Franco Bagnaia sur sa Ducati Pramac dans le virage 5, de Franco Morbidelli sur sa Yamaha-SRT et de Cal Crutchlow sur sa Honda-LCR dans le virage 4. 

Décidément une saison compliquée pour l'anglais sur la RC213V 2019, dont il n'apprécie ni le train avant ni la gestion du frein moteur. Le n°35 n'est plus monté sur le podium depuis l'ouverture au Qatar (3ème) et semble à deux doigts de chiper la Honda 2018 de son coéquipier, Takaaki Nakagami !

Premier podium en MotoGP pour Fabio Quartararo !

Pendant ce temps, la bataille fait rage dans le seconde groupe entre Petrucci et Rins, qui va jusqu'à entrer en contact avec la Ducati lors d'une tentative d'intérieur optimiste. Le pilote Suzuki, chaud comme la braise à domicile, perdra finalement le contact après un freinage "cata" qu'il récupère tant bien que mal dans l'échappatoire bitumé !

Le troisième pilote de ce groupe en profite pour accélérer : Fabio Quartararo, qualifié en pole, dépasse "Petrux" et file sans se retourner dans le lointain sillage du leader Marc Marquez. Le débutant français ne sera plus inquiété jusqu'au drapeau à damiers - pas plus que Marquez... - et grimpe sur son premier podium en MotoGP !

Fabio décroche son cinquième podium en Grands Prix moto sur ce circuit qu'il affectionne particulièrement : il s'y était imposé l'an passé en Moto2. Une sacré performance pour le n°20 qui disputait la course sous calmants pour contrôler la douleur de son opération du syndrome des loges survenue une dizaine de jours auparavant !

Le débutant tricolore termine ce GP de Catalogne à 2,660 sec de l'intouchable Marc Marquez, signant son meilleur résultat en catégorie reine depuis sa 7ème place au Texas. Il concrétise surtout l'énorme potentiel perçu en lui après plusieurs courses prometteuses, mais pertubées par des erreurs (calage moteur à l'entame du tour chauffe au Qatar) ou des coups du sort (casse du sélecteur à Jerez alors qu'il briguait le podium).

Précisons par ailleurs que si Fabio s'était imposé ce week-end, il serait devenu le plus jeune vainqueur de l'histoire en classe reine : à 20 ans et 57 jours, le pilote Yamaha aurait battu Marc Marquez qui détient ce record de précocité depuis sa victoire au Grand Prix des Amériques 2013 à 20 ans et 63 jours !

Le tricolore, déjà auteur du record de précocité en pole position depuis le GP d'Espagne (20 ans et 14 jours), ne pourra désormais plus inquiéter le tenant du titre : lors de la prochaine course prévue dans quinze jours aux Pays-Bas, Fabio aura 20 ans et 71 jours.

Premier Top 10 pour Zarco

Son compatriote Johann Zarco atteint de son côté son objectif de terminer dans les dix pour la première fois depuis son arrivée chez KTM. Champagne ?! Oui et non : le n°5 profite en réalité des innombrables chutes de ce GP de Catalogne, avec seulement treize pilotes à l'arrivée sur 24 au départ ! 

Les 26,228 sec qui le séparent du vainqueur en disent long sur l'absence de progrès malgré les évolutions de sa RC16 (bras-oscillant en carbone, notamment). Son coéquipier Pol Espargaro finit 7ème à 16,144 sec de Marquez, sous le regard satisfait du pilote d'essais Dani Pedrosa : les deux hommes se congratulent joyeusement à l'arrivée, faisant montre d'un chaleureux esprit d'équipe qui ne semble pas s'étendre du côté français du box...

Le(s) point(s) au championnat

Marc Marquez a entamé le week-end avec douze points d'avance sur Dovizioso, il le termine avec 37 unités sur le pilote Ducati ! Sa victoire associée au premier résultat blanc de son rival font basculer le championnat en sa faveur, alors même que sa supériorité était déjà évidente. Mieux encore pour le clan Marquez : son frère Alex passe en tête du classement Moto2 après s'être également imposé en Catalogne devant Tom Lüthi !

 

Au final, force est de contaster Lorenzo ouvre la voie royale à son coéquipier avec son erreur qui creuse un écart que Dovizioso avait déjà bien du mal à contenir ! Et dire que beaucoup craignaient que la compétition entre Marquez et Lorenzo soit préjudiciable au HRC : c'est exactement - et invonlontairement - le contraire qui s'est produit pendant cette septième course de la saison.

Alex Rins conserve sa troisième place à 39 points du leader après une course passée à ferrailler contre Danilo Petrucci. Le pilote Suzuki termine finalement au 4ème rang après sa brève sortie de piste et précède "Petrux" de trois points au classement provisoire.

Cinquième au provisoire, Valentino Rossi voit son écart sur le leader grimper à 68 points suite à ce résultat blanc en Catalogne. Ce qui signifie que le pilote italien a concédé à Marquez presque dix points par course en moyenne depuis le début de la saison...

 

Le quadragénaire devance au classement Jack Miller et Fabio Quartararo, qui profite de sa splendide deuxième place pour revenir à deux petits points du pilote Ducati-Pramac. Fabio confirme aussi sa place de solide leader parmi les débutants, loin devant Franco Morbidelli (12ème), Joan Mir (14ème) et Miguel Oliveira (17ème).

Johann Zarco monte quant à lui à la 16ème place au provisoire, entre Jorge Lorenzo et Miguel Oliveira. Signalons enfin l'arrivée dans les points du pilote français Sylvain Guintoli, 13ème et dernier de ce GP de Catalogne pour sa première course en wild card sur la Suzuki. Avec ses trois points marqués en Espagne, "Guinters" devance les titulaires Abraham et Syarhin au championnat !

Au championnat des constructeurs, Honda mène les débats avec 146 points contre 131 pts pour Ducati et... seulement 108 pour Yamaha, qui signe l'un de ses pires débuts de saison depuis l'ère du 4-temps en MotoGP. Le blason d'Iwata est sous la menace directe de Suzuki (101 pts), tandis que KTM (47 pts) et Aprilia (36 pts) sont fortement distancés.

Résultats du GP de Catalogne MotoGP 2019

  1. 93 Marc MARQUEZ (SPA) Repsol Honda Team (Honda) 40'31.175
  2. 20 Fabio QUARTARARO (FRA) Petronas Yamaha SRT (Yamaha) +2.660
  3. 9 Danilo PETRUCCI (ITA) Mission Winnow Ducati (Ducati) +4.537
  4. 42 Alex RINS (SPA) Team SUZUKI ECSTAR (Suzuki) +6.602
  5. 43 Jack MILLER (AUS) Pramac Racing (Ducati) +6.870
  6. 36 Joan MIR (SPA) Team SUZUKI ECSTAR (Suzuki) +7.040
  7. 44 Pol ESPARGARO (SPA) Red Bull KTM Factory Racing (KTM) +16.144
  8. 30 Takaaki NAKAGAMI (JPN) LCR Honda IDEMITSU (Honda) +17.969
  9. 53 Tito RABAT (SPA) Reale Avintia Racing (Ducati) +22.661
  10. 5 Johann ZARCO (FRA) Red Bull KTM Factory Racing (KTM) +26.228
  11. 29 Andrea IANNONE (ITA) Aprilia Racing Team Gresini (Aprilia) +32.036
  12. 88 Miguel OLIVEIRA (POR) Red Bull KTM Tech 3 (KTM) +44.666
  13. 50 Sylvain GUINTOLI (FRA) Team SUZUKI ECSTAR (Suzuki) +51.363

Non classés

  • 35 Cal CRUTCHLOW (GBR) LCR Honda CASTROL (Honda)
  • 21 Franco MORBIDELLI (ITA) Petronas Yamaha SRT (Yamaha)
  • 63 Francesco BAGNAIA (ITA) Pramac Racing (Ducati)
  • 55 Hafizh SYAHRIN (MAL) Red Bull KTM Tech 3 (KTM)
  • 46 Valentino ROSSI (ITA) Monster Energy Yamaha MotoGP (Yamaha)
  • 4 Andrea DOVIZIOSO (ITA) Mission Winnow Ducati (Ducati)
  • 12 Maverick VIÑALES (SPA) Monster Energy Yamaha MotoGP (Yamaha)
  • 99 Jorge LORENZO (SPA) Repsol Honda Team (Honda)
  • 41 Aleix ESPARGARO (SPA) Aprilia Racing Team Gresini (Aprilia)
  • 17 Karel ABRAHAM (CZE) Reale Avintia Racing (Ducati)
  • 38 Bradley SMITH (GBR) Aprilia Racing Team (Aprilia)

Classement provisoire MotoGP 2019

  1.  Marc MARQUEZ Honda 140
  2. Andrea DOVIZIOSO Ducati 103
  3. Alex RINS Suzuki 101
  4. Danilo PETRUCCI Ducati 98
  5. Valentino ROSSI Yamaha 72
  6. Jack MILLER Ducati 53
  7. Fabio QUARTARARO Yamaha 51
  8. Takaaki NAKAGAMI Honda 48
  9. Pol ESPARGARO KTM 47
  10. Cal CRUTCHLOW Honda 42
  11. Maverick VIÑALES Yamaha 40
  12. Franco MORBIDELLI Yamaha 34
  13. Aleix ESPARGARO Aprilia 27
  14. Joan MIR Suzuki 22
  15. Jorge LORENZO Honda 19
  16. Johann ZARCO KTM 16
  17. Miguel OLIVEIRA KTM 12
  18. Andrea IANNONE Aprilia 12
  19. Michele PIRRO Ducati 9
  20. Francesco BAGNAIA Ducati 9
  21. Tito RABAT Ducati 9
  22. Stefan BRADL Honda 6
  23. Sylvain GUINTOLI Suzuki 3
  24. Karel ABRAHAM Ducati 2
  25. Hafizh SYAHRIN KTM 2

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Super ambiance sur le circuit, et vu l’ensoleillement en France, tous les français ressemblaient à des homards, moi y compris (51° sur la piste). Fabio a été porté par tout le public, même espagnol, qui visiblement le connait. Les flics du coin sont de plus en plus c..s, avec des accès d'autoritarisme envers les étrangers assez infantiles, il faut faire avec :) Pour revenir à la moto, on voyait clairement le déficit d'accélération de la M1 de Fabio par rapport à la Suzuki et la Ducati, heureusement qu'il passe plus fort en courbe, surtout à la fin.

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les nouvelles Yamaha R1 et R1M 2020 sont prêtes pour la victoire et Euro5

Yamaha profite du passage aux normes Euro5 pour apporter de notables évolutions à sa R1 et sa déclinaison luxe R1M. La plus sensationnelle des Superbike japonaises s'offre également une ligne davantage calquée sur la MotoGP de Rossi. Présentation, explications et vidéo.
Sportive 1 commentaire
Duel Royal Enfield Interceptor 650 Vs Triumph Street Twin : lutte de classe

La délicieuse authenticité de la nouvelle Royal Enfield Interceptor 650, premier bicylindre du constructeur depuis 1970, fait-elle ombrage à la redoutable maîtrise du néo-classique de l'onéreuse Triumph Street Twin ? Réponses dans notre duel MNC.
Tous les Duels 3 commentaires
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2019

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2019. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
206 vies épargnées grâce aux 80 km/h, selon le ministre de l'intérieur

Le ministère de l'intérieur, en charge de la Sécurité routière, annonce que 206 vies auraient été sauvées grâce à l'abaissement de la vitesse à 80 km/h depuis un an sur le réseau secondaire. Christophe Castaner en appelle à leurs responsabilités les départements qui préparent le retour aux 90 km/h...
Radars 12 commentaires
[Vidéo] Kawasaki fait reparler - le concepteur - de son moteur rotatif 

Kawasaki vient de publier sur sa chaine YouTube une intéressante vidéo. Le motoriste Tsugio Takarabe raconte comment il a tenté de relever pour la firme d'Akashi l'ardu challenge du moteur à piston rotatif... et pourquoi ce projet X-99 a été abandonné. Une source d'inspiration pour les Verts ?
Nouveaux coloris et petites évolutions chez BMW Motorrad pour 2020

BMW présente une ribambelle de nouveaux coloris et quelques évolutions pour la prochaine année. En tout, 21 motos et maxiscooters sont à découvrir dès maintenant sur Moto-Net.Com... et à commander à partir du mois d'août chez les concessionnaires. Présentations.
Nouveautés 2020 2 commentaires
GP 1998 - WSBK 2019 : Melandri arrêtera la compétition à la fin de l'année

Marco Melandri, bientôt 37 ans, vient d'annoncer qu'il raccrochera les gants et le cuir à l'issue de cette saison 2019. Le célèbre n°33 s'apprête à conclure une carrière de plus 20 ans au plus haut niveau, auréolée par un titre en Grand Prix 250 et de nombreuses victoires en 125, 250, MotoGP et World Superbike...
USA - Laguna Seca 1 commentaire

Abonnement MNC Premium


En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2019

Intersaison : Tests MotoGP
10 mars : GP du Qatar
31 mars : GP d'Argentine
14 avril : GP des Amériques
5 mai : GP d'Espagne
19 mai : GP de France
2 juin : GP d'Italie
16 juin : GP de Catalogne
30 juin : GP des Pays-Bas
7 juillet : GP d'Allemagne
4 août : GP de République tchèque
12 août : GP d'Autriche
25 août : GP de Grande-Bretagne
15 septembre : GP de San-Marin
22 septembre : GP d'Aragón
6 octobre : GP de Thaïlande
20 octobre : GP du Japon
27 octobre : GP d'Australie
3 novembre : GP de Malaisie
17 novembre : GP de Valence

SAISON 2019   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...