• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DÉCLARATIONS BOL D'OR 2017
Paris, le 19 septembre 2017

Bol d'Or 2017 - Suzuki n°2 SERT (7ème) : "Nous partions un peu dans l’inconnu"...

Bol d'Or  2017 - Suzuki n°2 SERT (7ème) : Nous partions un peu dans l’inconnu...

Déclarations du team officiel Suzuki sur la nouvelle GSX-R1000 2017 qui disputait sa première course aux mains de Vincent Philippe, Etienne Masson et Gregg Black, septièmes du Bol d'Or et cinquièmes au championnat après deux pénalités de Stop and Go et une casse de chaîne...

Imprimer

Dominique Hébrard, team manager en l'absence de Dominique Méliand : "Nous connaissions l’énorme potentiel de la nouvelle Suzuki, ce qu’elle a d’ailleurs prouvé durant les qualifcations, mais pour cette course d’endurance de 24 heures nous partions un peu dans l’inconnu"...

Bol d'Or  2017 - Suzuki n°2 SERT (7ème) : Nous partions un peu dans l’inconnu...

Vincent Philippe, pilote : "Cette 7ème place ne reflète en rien les joies que peuvent offrir la GSX-R1000 (cette machine est un vrai joyau !) et l’équipe menée de main de maître par Dominique Hébrard ! Il faut un peu de temps et de recul pour apprivoiser tous les paramètres et récolter un maximum d’informations, afin d'en faire une bête de course en endurance ! Il faut rappeler que toutes les marques et teams officiels qui sont arrivés ces dernières années en endurance avec leurs nouvelles montures ont mis plusieurs mois, voire plusieurs années, pour atteindre le drapeau à damiers des courses de 24 heures sans casses majeures !"

Bol d'Or  2017 - Suzuki n°2 SERT (7ème) : Nous partions un peu dans l’inconnu...

"On connaît la fiabilité de la marque Suzuki, elle l’a encore démontrée", poursuit le pilote bisontin. "Le travail fourni par l’ensemble du SERT en seulement un mois et demi est juste formidable et comme à son habitude l’équipe a pu offrir à nos pilotes toutes les chances d’aller au bout de cette course de 24h. La fiabilité moteur et l’expérience du staff ont permis dès les premiers tours de se hisser de la 4ème place au départ en tête de course, et ce durant presque 8 heures. Après 7h45 de course, la liste des petites mésaventures a commencé avec de petites bricoles jusqu’à la plus importante à quelques heures de l’arrivée. : la chaîne casse à 2 km de la voie des stands ! Il a fallu un effort considérable de Gregg Black pour ramener le plus vite possible la moto au box. Mais malheureusement, le temps perdu fut trop important pour revenir sur le haut du classement. Ce fut une course difficile, mais les pilotes et l’ensemble du SERT n’ont rien lâché.  Je suis fier et content de constater l’optimisme qui rayonnait sur l’ensemble de cette équipe à l’arrivée."

Gregg Black, pilote : vidéo ci-dessous.

Etienne Masson, pilote : "Nous avions pourtant bien commencé la course avec la première place durant plusieurs heures, mais comme dans toutes les courses et spécifiquement celles d'endurance, nous ne sommes jamais à l'abri de surprises et de petites montées d'adrénaline. Nous avons rencontré plusieurs soucis d'ordre mécanique et électronique, avec notamment la casse de l'embout de sélecteur à la fin de mon relais de nuit, le problème de capteur de roue et le bris de chaîne survenu à quelques heures de l'arrivée. Beaucoup étaient sceptiques quant à la fiabilité de notre moteur à tenir 24 heures, mais notre nouvelle arme s'est trouvée bien plus résistante que certains de nos concurrents qui n'ont pas eu la chance de terminer cette course. Alors certes, tous ces inconvénients nous ont pénalisé dans notre quête de victoire, mais gardons à l'esprit que la moto est nouvelle et que le travail de développement ne fait que commencer... L'équipe du SERT a fait un travail formidable, on parle très souvent des pilotes et de leurs exploits mais pas assez des personnes qui travaillent autour de ce projet pendant un nombre d'heures incalculables. Sans oublier ces femmes et ces hommes inconnus du public, qui font parti du team et qui mettent tout en oeuvre pour que nous soyons dans les meilleures conditions. Et puis il y a vous! Toujours là et de plus en plus nombreux à me soutenir. Vous êtes toujours aussi bienveillants avec moi et vous en remercie car dans les moments difficiles on se bat pour le team, mais aussi pour les gens qui nous font confiance et qu'on ne veut pas décevoir. J'espère que vous n'êtes pas trop déçus par cette 7ème place mais je vous demande d'être encore un peu patients, car la moto n'a pas encore révélé tout son potentiel !"

Revivez le Bol d'Or sur MNC Live

12h53 La Yamaha n°94 gère son avance
12h35 Nouvelle immobilisation au stand pour la Honda n°111
11h57 Sept tours d'avance pour la Yamaha n°94 du GMT
11h11 Chute de la Honda n°5 en tête et problème mécanique pour la n°111 !
10h36 La Honda n°5 toujours en tête devant la Yamaha n°94 du GMT
09h22 La Suzuki n°2 du SERT casse sa chaîne en pleine ligne droite !
09h14 La Suzuki n°2 du SERT retardée par un problème de frein
23h25 Abandon de la Yamaha officielle n°7 du YART
18h19 La Yamaha n°333 immobilisée après la chute de Bastien Mackels
16h45 Grosse chute de Kohta Nozane sur la Yamaha n°7 du YART
15h59 Abandon de la Kawasaki n°11 sur casse moteur !

Revivez le Bol d'Or en photos

Classement à l'arrivée du Bol d'Or 2017

  1. 94 GMT94 YAMAHA (EWC) 683 tours
  2. 13 WEPOL BMW Motorrad Team by penz13.com (EWC) 674 tours (+9 tours)
  3. 111 Honda Endurance Racing (EWC) 673 tours (+10 tours)
  4. 48 Voelpker NRT48 Schubert-Motors by ERC (EWC) 673 tours (+ 10 tours)
  5. 21 IVRacing BMW CSEU (EWC) 671 tours (+12 tours)
  6. 5 F.C.C. TSR Honda France (EWC) 670 tours (+13 tours)
  7. 2 Suzuki Endurance Racing Team (EWC) 670 tours (+13 tours)
  8. 4 Tati Team Beaujolais Racing (SST) 670 tours (+13 tours)
  9. 33 Team 33 Accessoires - Louit Moto (SST) 667 tours (+16 tours)
  10. 72 Junior Team LMS Suzuki (SST) 663 tours (+20 tours)
  11. 66 sarazin motorsport by hall moto 02 (SST) 662 tours (+21 tours)
  12. 44 No Limits Motor Team (SST) 650 tours (+33 tours)
  13. 101 Aviobike (SST) 648 tours (+35 tours)
  14. 32 AMSS-TRB VIDRA TEAM SERBIA (EWC) 647 tours (+36 tours)
  15. 87 Team R2CL - MKS - Partelya (EWC) 646 tours (+37 tours)
  16. 65 Motobox Kremer (EWC) 646 tours (+37 tours)
  17. 8 Bolliger Team Switzerland (EWC) 645 tours (+38 tours)
  18. 91 ENERGIE ENDURANCE 91 (SST) 637 tours (+46 tours)
  19. 19 GIRLS RACING TEAM (SST) 630 tours (+53 tours)
  20. 26 Zuff Racing Team (SST) 620 tours (+63 tours)
  21. 12 SPEEDTEAM 72 (SST) 618 tours (+65 tours)
  22. 64 ACRO RACING TEAM 64 (EWC) 608 tours (+75 tours)
  23. 199 ARTEC #199 (SST) 608 tours (+75 tours)
  24. 16 TEAM GP MOTO (EWC) 606 tours (+77 tours)
  25. 76 FLAM RACING (SST) 605 tours (+78 tours)
  26. 97 LMC ENDURANCE (EWC) 603 tours (+80 tours)
  27. 55 National Motos (EWC) 596 tours (+87 tours)
  28. 116 TEAM BROKE RACING (EWC) 546 tours (+137 tours)
  29. 71 Team Mongore 13 endurance (EWC) 525 tours (+158 tours)

Non classés

  • 83 SKULL motor's / Aquaserv (EWC) : 504 tours en 24:02:23.088 (ligne d'arrivée non franchie)
  • 3 AM Moto Racing Competition (SST) : 404 tours en 15:36:17.647 (moins de 75% des tours du leader)
  • 36 3ART - YAM AVENUE - MOTO TEAM 95 (SST) : 508 tours en 18:25:59.295
  • 9 TECMAS - BMW (EWC) : 418 tours en 15:18:53.844
  • 22 Glazik Moto Sport Passion Endurance (EWC) : 411 tours en 15:42:38.271
  • 24 BMRT 3D MAXXESS NEVERS (SST) : 394 tours en 14:49:03.618
  • 69 Ecurie Chrono Sport (SST) : 384 tours en 14:08:03.908
  • 68 ATOMIC MOTORSPORT (SST) : 379 tours en 14:53:05.547
  • 50 Team April Moto Motors Events (EWC) : 377 tours en 14:31:18.570
  • 63 LMD 63 / ULTIMATE CUP (SST) : 346 tours en 15:11:21.986
  • 37 Space Moto 37 (EWC) : 332 tours en 12:34:08.051
  • 99 WSB-Endurance Team (EWC) : 331 tours en 12:07:17.344
  • 212 Team Dunlop Motors Events (SST) : 328 tours en 12:30:50.508
  • 96 MOTO AIN CRT (SST) : 321 tours en 11:54:17.898
  • 41 Rac 41 Honda (SST) : 317 tours en 12:21:54.873
  • 333 Yamaha Viltaïs Experience (SST) : 288 tours en 11:17:38.955
  • 57 DL MOTO Racing (SST) : 260 tours en 09:56:41.069
  • 77 Wójcik Racing Team (EWC) : 259 tours en 09:41:34.269
  • 89 PHI ENDURANCE (EWC) : 252 tours en 09:56:53.630
  • 34 JMA MOTOS ACTION BIKE (SST) : 199 tours en 08:16:58.949
  • 14 MACO RACING Team (EWC) : 172 tours en 06:32:52.591
  • 39 Moto 39 Competition (SST) : 154 tours en 05:45:39.474
  • 81 Z RACING (STW) : 154 tours en 06:05:18.514
  • 7 YART - YAMAHA (EWC) : 152 tours en 05:39:53.492
  • 90 Team LRP Poland (EWC) : 104 tours en 07:21:38.444
  • 61 MOTOTECH EWC TEAM (EWC) : 91 tours en 06:18:39.083
  • 74 CAMBODGE / ACR 74 (SST) : 42 tours en 02:55:56.676
  • 11 TEAM SRC KAWASAKI (EWC) : 17 tours en 00:34:02.803
  • 100 Hertrampf Racing Endurance (STW) : 14 tours en 00:30:27.875
  • 18 Team 18 Sapeurs Pompiers (SST) : 3 tours en 00:07:04.778

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.
Crutchlow remplacé par Alex Marquez ou Pol Espargaro chez Honda-LCR ?!

Cal Crutchlow admet être une victime collatérale de l'imprévisible transfert de Pol Espargaro de KTM à Honda en 2021... Le pilote de 34 ans, en perte de vitesse,  aurait pris contact avec Aprilia pour remplacer Iannone en vue de céder le guidon de sa RCV semi-officielle LCR. A qui ? Alex Marquez, bien sûr ! A moins qu'il ne s'agisse contre toutes attentes de Pol Espargaro ? Décryptage.
La Kawasaki SRC n°1 d'Endurance roule désormais sur pneus Michelin

David Checa avait prévenu Moto-Net.Com : Pirelli a décidé de ne plus courir en Endurance, obligeant ainsi son écurie GMT94 Kawasaki SRC (!) à collaborer avec une autre marque de pneumatiques. Les Verts se sont tournés vers le fournisseur exclusif du MotoGP, Michelin !
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Le huitième Grand Prix moto des Amériques reporté du 16 au 18 avril 2021 !

C'est en annonçant l'annulation de l'épreuve du Superbike américain que les texans ont vendu la mèche : il n'y aura pas de MotoGP sur le circuit des Amériques cette année ! La prochaine visite de l'Intercontinental Circus aux États-Unis est programmée du 16 au 18 avril 2021. Explications.
[Vidéo] Road : le film sur Joey "King du TT" Dunlop et les siens

C'est le 2 juillet 2000 que s'est tué Joey Dunlop lors d'une course sur route en Estonie. Moto-Net.Com rend hommage à cette légende du Tourist Trophy via le film Road, documentaire qui relate l'histoire de Joey, son frère Robert et ses neveux William et Michael... Séquence émotion.
Portraits 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

  • En savoir plus...