• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Magny-Cours, le 13 septembre 2009

Bol d'Or 2009 : les déclarations des vainqueurs

Bol d'Or 2009 : les déclarations des vainqueurs

Les vainqueurs du Bol d'Or 2009, qui s'est déroulé ce week-end à Magny-Cours et en direct sur Moto-Net.Com, s'expliquent !

Imprimer

Les vainqueurs du Bol d'Or 2009, qui s'est déroulé ce week-end à Magny-Cours et en direct sur Moto-Net.Com, s'expliquent !

Vincent Philippe, champion du monde 2009Vincent Philippe (FRA/Suzuki n°1, vainqueur) : "On travaille sur cette moto depuis le mois de mai. La victoire s'est jouée sur la piste mais surtout dans les stands. On n'avait pas une machine à la pointe de la performance mais suffisamment rapide pour embêter tout le monde. Personnellement je suis très ému. C'est mon cinquième Bol d'Or".

Olivier Four (FRA/Suzuki n°1, vainqueur) : "On a bagarré pendant les deux tiers de la course jusqu'à ce qu'il y en ait un qui veuille bien lâcher. Stratégiquement, Dominique Méliand a prouvé qu'il était imbattable. Même en bricolant, on a réussi à gagner une course comme celle-là."

Dominique Méliand (FRA/team manager du SERT) : "Je veux remercier les pilotes car il fallait du courage pour se lancer parfois sur une moto hasardeuse lors des essais. En course, nous avons fait 26 ravitaillements mais c'était encore de trop. Il s'agissait pour nous de ravitailler mieux et moins souvent que nos adversaires. Il faut bien que ça serve à quelque chose 30 ans d'expérience !"

Matthieu Lagrive (FRA/Honda n°63, 10ème après pénalités) : "Je suis très satisfait car l'objectif, terminer la course, a été atteint. Le team est jeune. On a engrangé énormément d'expérience".

William Costes (FRA/Honda n°63, 10ème après pénalités) : "Je commence à me faire aux deuxièmes places au Bol d'Or. La victoire n'était pas un objectif prioritaire car on est tout de même là pour essayer des pneus. En revanche on va s'appliquer au Qatar pour être sur la première marche".

Kenny Noyes (USA/Kawasaki n°11, 3ème) : "Ca été difficile de garder le rythme la nuit !"

Xavi Fores (ESP/Kawasaki n°11, 3ème) : "C'était ma première expérience en Championnat du monde. J'ai beaucoup souffert".

Kenny Foray (FRA/Kawasaki n°11, 3ème) : "Au départ j'ai fait la chute la moins rapide de ma vie (lors de la chute collective du 2ème tour, NDLR). On se satisfait beaucoup de cette troisième place !"

Gilles Stafler (FRA/Team manager de la Kawasaki n°11) : "Nous sommes très satisfaits car si nous n'avions pas obtenu un podium, vu la conjoncture, cela aurait peut-être été difficile de repartir en 2010"

Mandi Kainz (AUT/Team manager de la Yamaha n°7, 35ème et championne du monde 2009) : "On a gagné trois courses européennes sur quatre. Malheureusement, on ne peut pas les gagner toutes ! On a eu de la chance cette année à certaines occasions, malheureusement ce n'était pas le cas aujourd'hui mais on a fait une bonne saison et on est très heureux".

Anthony Delhalle (FRA/Suzuki n°95, 10ème scratch et 3ème Superstock, vainqueur de la Coupe du monde) : "C'était la première fois que je participais à un Bol d'Or sans pluie et c'est encore plus difficile ! Je tiens à remercier mon équipe et le président de la Fédération du Qatar pour m'avoir donné la possibilité d'effectuer une saison parfaite".

Christophe Guyot (FRA/Team manager de la Yamaha n°94, abandon) : "14 heures de course intense ! Nous prenions la tête une première fois à 18h30. Tout doucement nous nous sommes détachés avec la numéro 1. Ravitaillements, durée des relais, chronos en piste, tout à fonctionné sans accroc. David Checa, Sébastien Gimbert et Erwan Nigon ont été exemplaires. A 5h du matin, après de nombreux changements de leaders auprès duquel nous n'avons jamais cédé plus de 50 secondes, la Yamaha 94 Ipone Pirelli disposait de 10 secondes d'avance et nous préparions notre offensive. Puis le joint de culasse nous a contraint à l'abandon. Nous avons bien espéré un problème plus bénin comme un bouchon de radiateur, ou le radiateur même, mais non, il a fallu accepter l'évidence. Moment difficile pour toute une équipe qui a énormément donné. Dur pour les pilotes qui croyaient en leur chance de gagner. Et quelle déception pour tous ceux qui nous suivent, partenaires, club GMT, amis et proches. Mais nous sommes déjà tournés vers les 24 H du Mans 2010. Nous gagnerons bien à nouveau. Cette course a démontré que c'était possible".

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900RS SE : le meilleur des roadsters Kawasaki

Sortie en 2018, la Z900RS est déjà une excellente moto basée sur le best-seller Z900 et inspirée de l’originelle Z1 (mythique, MNC vous explique pourquoi). Or Kawasaki fête ses 50 ans de "Zed" avec, notamment, une Z900RS SE qui intègre l’amortisseur Öhlins de la Z1000R et le freinage Brembo de la Z H2. Un "Best Of" donc... et "Must Have" ?
Essai vidéo du scooter à trois-roues Kymco CV3

Kymco passe à la "puissance 3" avec son nouveau et ambitieux CV3, premier scooter à trois-roues propulsé par un bicylindre en plus d'être généreusement équipé : suffisant pour inquiéter la référence MP3 ? Réponses dans notre vidéo, en complément de notre essai complet à lire sur MNC.
Essai scooter à trois-roues CV3 : Kymco Met la Puissance 3 !

Kymco roule des mécaniques avec son nouveau scooter à trois-roues CV3 et son puissant bicylindre de 50,3 ch - architecture inédite chez les tripodes - pour se distinguer et tenter de surpasser la référence MP3 500. Pari réussi pour cette nouveauté taïwanaise accessible avec un permis voiture (B) ? Réponses dans notre essai MNC.
Kawasaki Z900RS SE et Z900 SE : le bilan de notre essai en vidéo

Outre des coloris 50th Anniversary proposés sur ses "roadzters" (sauce Sugomi ou néo-rétro), Kawasaki célèbre les 50 ans de la Z1 avec une paire d’éditions spéciales : la Z900RS SE et la Z900 SE dont Moto-Net.Com a pu tester le freinage avant Brembo et l’amortisseur arrière Öhlins. Bilan en vidéo.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

150 ch et 225 kg pour la Ducati électrique de course MotoE

Ducati dévoile les caractéristiques de sa première moto électrique, le prototype "V21L" conçu pour la coupe du monde MotoE qui se dispute en marge des Grands Prix moto. Cette moto de course "à piles" revendique 150 ch et 140 Nm de couple et une vitesse de pointe de 275 km/h. 
Pourquoi Fabio Quartararo sera pénalisé au GP de Grande-Bretagne 2022 ?

Non vraiment, Moto-Net.Com pose la question à la direction de course du MotoGP  : pourquoi Fabio Quartararo devrait-il réaliser un "Long Lap" lors du prochain Grand Prix MotoGP à Silverstone ? Parce que son dépassement sur Aleix Espargaro à Assen était trop ambitieux ! Vous n’êtes pas bien sérieux...
Pays-Bas 5 commentaires
Yamaha fulmine contre la sanction "injuste et incohérente" reçue par Quartararo

Le team officiel Yamaha ne digère pas - loin s'en faut - la pénalité de tour rallongé (Long Lap) que devra observer son leader Fabio Quartararo lors du prochain Grand Prix en Grande-Bretagne. Son directeur Lin Jarvis fustige le manque d'équité, d'objectivité et de cohérence des commissaires MotoGP : rien que ça !
Pays-Bas 2 commentaires
Régulateur de vitesse moto universel Beracruise Skate Lock

Le français Philippe Beraka invente le premier régulateur de vitesse à aimants adaptable sur tous les accélérateurs de motos, scooters et quads. Simple à installer et à utiliser, ce Beracruise Skate Lock est sans entretien et inusable, en plus d'être à un prix accessible.
Le constructeur anglais CCM lance une nouvelle moto : la Classic Tracker

Clews Competition Machines (CCM) - petite marque britannique aux origines tout-terrain - produit une gamme de séduisantes motos rétros à moteur monocylindre : dernière en date, la Classic Tracker. Présentation.
Piaggio succède à KTM à la tête de l'association européenne des constructeurs de motos (ACEM)

L'association européenne des constructeurs de motos confie sa présidence à Michele Colaninno, directeur général produits, marketing et innovation du groupe Piaggio. La diminution des émissions de carbone et l'électrification sont les enjeux majeurs de son mandat de deux ans.
HJC lance le casque modulable i100 avec mentonnière réversible 

Le nouveau casque i100 de HJC est le premier modulable de la marque coréenne doté d'une mentonnière basculable sur l'arrière. Équipements et aspects pratiques font aussi partie des arguments de cet ouvrable qui répond à la nouvelle norme ECE 22-06. Présentation.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

  • En savoir plus...