• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Magny-Cours, le 13 septembre 2009

Bol d'Or 2009 : les déclarations des vainqueurs

Bol d'Or 2009 : les déclarations des vainqueurs

Les vainqueurs du Bol d'Or 2009, qui s'est déroulé ce week-end à Magny-Cours et en direct sur Moto-Net.Com, s'expliquent !

Imprimer

Les vainqueurs du Bol d'Or 2009, qui s'est déroulé ce week-end à Magny-Cours et en direct sur Moto-Net.Com, s'expliquent !

Vincent Philippe, champion du monde 2009Vincent Philippe (FRA/Suzuki n°1, vainqueur) : "On travaille sur cette moto depuis le mois de mai. La victoire s'est jouée sur la piste mais surtout dans les stands. On n'avait pas une machine à la pointe de la performance mais suffisamment rapide pour embêter tout le monde. Personnellement je suis très ému. C'est mon cinquième Bol d'Or".

Olivier Four (FRA/Suzuki n°1, vainqueur) : "On a bagarré pendant les deux tiers de la course jusqu'à ce qu'il y en ait un qui veuille bien lâcher. Stratégiquement, Dominique Méliand a prouvé qu'il était imbattable. Même en bricolant, on a réussi à gagner une course comme celle-là."

Dominique Méliand (FRA/team manager du SERT) : "Je veux remercier les pilotes car il fallait du courage pour se lancer parfois sur une moto hasardeuse lors des essais. En course, nous avons fait 26 ravitaillements mais c'était encore de trop. Il s'agissait pour nous de ravitailler mieux et moins souvent que nos adversaires. Il faut bien que ça serve à quelque chose 30 ans d'expérience !"

Matthieu Lagrive (FRA/Honda n°63, 10ème après pénalités) : "Je suis très satisfait car l'objectif, terminer la course, a été atteint. Le team est jeune. On a engrangé énormément d'expérience".

William Costes (FRA/Honda n°63, 10ème après pénalités) : "Je commence à me faire aux deuxièmes places au Bol d'Or. La victoire n'était pas un objectif prioritaire car on est tout de même là pour essayer des pneus. En revanche on va s'appliquer au Qatar pour être sur la première marche".

Kenny Noyes (USA/Kawasaki n°11, 3ème) : "Ca été difficile de garder le rythme la nuit !"

Xavi Fores (ESP/Kawasaki n°11, 3ème) : "C'était ma première expérience en Championnat du monde. J'ai beaucoup souffert".

Kenny Foray (FRA/Kawasaki n°11, 3ème) : "Au départ j'ai fait la chute la moins rapide de ma vie (lors de la chute collective du 2ème tour, NDLR). On se satisfait beaucoup de cette troisième place !"

Gilles Stafler (FRA/Team manager de la Kawasaki n°11) : "Nous sommes très satisfaits car si nous n'avions pas obtenu un podium, vu la conjoncture, cela aurait peut-être été difficile de repartir en 2010"

Mandi Kainz (AUT/Team manager de la Yamaha n°7, 35ème et championne du monde 2009) : "On a gagné trois courses européennes sur quatre. Malheureusement, on ne peut pas les gagner toutes ! On a eu de la chance cette année à certaines occasions, malheureusement ce n'était pas le cas aujourd'hui mais on a fait une bonne saison et on est très heureux".

Anthony Delhalle (FRA/Suzuki n°95, 10ème scratch et 3ème Superstock, vainqueur de la Coupe du monde) : "C'était la première fois que je participais à un Bol d'Or sans pluie et c'est encore plus difficile ! Je tiens à remercier mon équipe et le président de la Fédération du Qatar pour m'avoir donné la possibilité d'effectuer une saison parfaite".

Christophe Guyot (FRA/Team manager de la Yamaha n°94, abandon) : "14 heures de course intense ! Nous prenions la tête une première fois à 18h30. Tout doucement nous nous sommes détachés avec la numéro 1. Ravitaillements, durée des relais, chronos en piste, tout à fonctionné sans accroc. David Checa, Sébastien Gimbert et Erwan Nigon ont été exemplaires. A 5h du matin, après de nombreux changements de leaders auprès duquel nous n'avons jamais cédé plus de 50 secondes, la Yamaha 94 Ipone Pirelli disposait de 10 secondes d'avance et nous préparions notre offensive. Puis le joint de culasse nous a contraint à l'abandon. Nous avons bien espéré un problème plus bénin comme un bouchon de radiateur, ou le radiateur même, mais non, il a fallu accepter l'évidence. Moment difficile pour toute une équipe qui a énormément donné. Dur pour les pilotes qui croyaient en leur chance de gagner. Et quelle déception pour tous ceux qui nous suivent, partenaires, club GMT, amis et proches. Mais nous sommes déjà tournés vers les 24 H du Mans 2010. Nous gagnerons bien à nouveau. Cette course a démontré que c'était possible".

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Manifestations contrôle technique moto : plus de 30000 motards très en colère !

Les usagers deux-roues n'ont pas manqué l'appel de la FFMC à manifester contre le contrôle technique moto ce week-end, avec un peu de plus 30 000 motards sur 60 départs de manifestations, comptabilise la Fédération française des motards en colère !
Essai vidéo Honda CB750 Hornet 2023

L'essai vidéo MNC d'une nouvelle moto parmi les plus attendues de 2023 : la Honda CB750 Hornet ! Ce nouveau Frelon fait-il mouche avec son bicylindre inédit de 755 cc ? Réponses en images en compagnie de notre essayeur, par ailleurs ancien propriétaire de la Hornet 600 !
Aston Martin passe la vitesse supérieure avec sa moto AMB 001 Pro 

Trois ans après sa première moto AMB 001 inspirée de son hypercar Valkyrie, Aston Martin propose une seconde version - beaucoup - plus puissante : l’AMB 001 Pro développe 225 chevaux. Le constructeur d’auto anglais et son partenaire français Brough Superior (!) ont revu l’aérodynamisme en conséquence... Présentation.
Essai V100 Mandello S : roadster ou tourer, Moto Guzzi tente le grand écart 

Un roadster doit être léger et agile, efficace en ville et plaisant sur route. Une routière doit être accueillante et confortable, équipée pour les longs parcours et le duo. Avec sa toute nouvelle V100 Mandello, Moto Guzzi entend combiner les atouts de ces deux styles de moto... MNC teste la version S, haut de gamme.
Veste moto RST Axiom Plus avec airbag électronique 

Le manufacturier britannique RST (groupe Bihr) enrichit sa collection d'équipements moto avec la veste textile Axiom Plus, qui intègre l'airbag autonome de son partenaire français In&Motion. Présentation.
La Dagger, nouvelle déclinaison du roadster Lawrence de Brough Superior

La marque de motos de luxe (et de Toulouse !) Brough Superior propose un nouveau roadster pour 2023. Enfin, une nouvelle version de de son modèle Lawrence lancé en 2020. Dénommée Dagger, elle reçoit notamment l’homologation Euro5 et des jantes de 17 pouces. Présentation.
Essai Royal Enfield Hunter 350 : chasseuse de primo

La nouvelle Hunter 350 (HNTR) place ses inédites jantes en 17 pouces - une première chez Royal Enfield - en direction des jeunes primo-accédants. Ses atouts ? Une jolie bouille classique et un prix attractif. Ses limites ? Réponses dans notre essai MNC…

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

  • En savoir plus...