• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW
Paris, le 23 janvier 2007

Alexandre Kowalski : nous assistons grâce au scooter au développement du commuting

Alexandre Kowalski : nous assistons grâce au scooter au développement du commuting

Interviewé par Moto-Net, le directeur communication et événements de Yamaha Motor France (en hausse de 22%) analyse le marché français du deux-roues et fait le point sur sa stratégie 2007. Avec notamment l'explosion de ses ventes de 125 !

Imprimer

Le numéro un français a réalisé une année 2006 remarquable : 49 340 véhicules immatriculés - soit 22% de plus qu'en 2005 -, trois modèles dans le top 5 des ventes toutes cylindrées confondues et un Xmax qui se permet de devancer la Z750 au classement général !

S'appuyant sur l'offre complémentaire de ses Xmax, YBR et Majesty, la marque aux trois diapasons remporte haut la main le marché des 125 cc avec 23% de PDM (lire notre Bilan annuel 2006), profitant pleinement du nouvel attrait des citadins pour ce moyen de transport "accessible, pratique et économique tout en étant de plus en plus propre".

Côté gros cubes, Yamaha marque davantage le pas (-0,4%) mais Alexandre Kowalski se satisfait de la consolidation de la 2ème place des constructeurs et des bons résultats de la Fazer 600. Le FZ1 et la R6 signent quant à eux une belle entrée sur le marché et le responsable en communication s'annonce "confiant quant à leur intégration dans le temps ".

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché du deux-roues en 2006 ?
Alexandre Kowalski, directeur communication et événements : 2006 est une année record dans l’histoire du deux-roues, puisque nous avons franchi la barre des 200 000 unités vendues ! Nous avons terminé l’année à près de 230 000 unités, soit une progression du marché global de 16,66 % par rapport à 2005. L’évolution porte principalement sur les 125 cc, mais le marché des gros cubes n’est pas en reste avec une croissance de 5,48%. Des chiffres qui reflètent la bonne santé de la moto en France et les aspirations de nos clients à privilégier le deux-roues qui, en plus d’être synonyme de liberté, est aujourd’hui accessible, pratique et économique tout en étant de plus en plus propre grâce aux nouvelles normes Euro 3 limitant les émissions de Co.

Alexandre Kowalski : nous assistons grâce au scooter au développement du commuting

Moto-Net.Com : Quel bilan dressez-vous de votre année en 125 et en gros cubes ?
A. K. : Si nous décomposons le marché moto, nous pouvons ressortir tout d’abord la catégorie 125 cc qui progresse au cumul de 31%. Yamaha compte une part de marché de 32,3% sur le segment des motos 125, et ceci grâce à l’YBR 125, moto très accessible en terme de gabarit, de maniabilité et, bien entendu, de prix, terminant l’année dans le top 5 des immatriculations (toutes cylindrées confondues). N’oublions pas les XT 125 R et X qui renforcent aussi notre gamme 125 cc.

En ce qui concerne les plus de 125 cc, l’année 2006 est le reflet d’une croissance de plus 5% (par rapport à 2005), confirmant que le deux-roues se porte bien également en grosse cylindrée. Yamaha a consolidé sa position sur ce créneau grâce à l’introduction des nouveautés 2006 comme la FZ1 pour les roadsters ou la R6 en Supersport, et en soutenant nos produits "phare" tels que la FZ6, toujours très bien placée dans la catégorie roadster 600 malgré une compétition importante sur ce segment de produits.

En scooter 125 cc, le Xmax a fait une entrée fracassante sur le marché en 2006 et finit l’année à la position n°1 des ventes toutes cylindrées confondues (ce qui correspond à plus de 7 500 immatriculations à fin décembre). Son design se rapprochant de celui du Tmax, ses performances et sa fonctionnalité l’ont propulsé immédiatement sur le devant de la scène. Le Xmax a, cette année, été bien secondé par le Majesty 125 et le Cygnus 125 qui reviennent en 2007, complètement relookés.

Au niveau des maxi scooters, nous notons également une forte croissance avec une progression du marché de 19% et une part de marché Yamaha de 38% sur ce segment ! Une progression en partie due au Tmax, qui s’est avéré être le compromis idéal pour les citadins, les utilisateurs qui ont franchi le pas du scooter, ou les amateurs de machines aussi bien sportives que pratiques ! Le Majesty 400 n’est pas en reste puisqu’il constitue une alternative GT pour ses utilisateurs : large coffre, selle confort... et revient en 2007 avec de nombreuses évolutions. Le marché du scooter a énormément progressé en 2006 et nous assistons, grâce à ce type de véhicule, au développement du "commuting" (trajet quotidien domicile-travail, NDLR). Il constitue une solution remarquable face à l’engorgement de nos grands centres urbains.

Moto-Net.Com : Êtes-vous pleinement satisfaits des résultats de vos YBR, Xmax, TMax et FZ6 ?
A. K. : Dans le top 50 des ventes à fin décembre 2006, le Xmax est classé n°1 des immatriculations tous produits confondus, suivi de très près par l’YBR 125. Quant à la FZ6, elle est 5ème avec près de 6 000 immatriculations, soit trois produits Yamaha dans le top 5 des immatriculations ! Le Tmax continue sa progression et comme nous en parlions précédemment, il représente une alternative intéressante pour les amateurs de maxi scooters à sensations !

Moto-Net.Com : Quels sont les modèles dont les ventes vous ont déçu et quelle en était la cause ?
A. K. : Nous avons subi cette année une baisse du segment tout-terrain, du fait notamment de la circulaire Olin (censurée depuis peu) et de machines (WRF) appelant à être renouvelées techniquement. Ce sera chose faite pour 2007 avec des WRF 450 et 250 complètement remaniées et équipées du cadre aluminium.

Moto-Net.Com : Vos MT-03, R6, FZ1 et FJR 1300 AS ont-elles "rempli leur contrat" pour leur première année ?
A. K. : Le bilan des FZ1 et R6 est conforme à nos attentes à la vue des volumes réalisés. La nouvelle R6 a été très bien accueillie aussi bien par son avancée technologique, son nouveau design que ses performances. La FZ1 a également connu une année 2006 intéressante, passant de la 42ème place du top 50 2005 à la 16ème place en 2006 ! Notons que R6 et FZ1 ont occupé en 2006 les premières places dans leur segment de marché respectif (Roadster 1000 et Supersport). La MT03 et la FJR 1300AS sont deux nouveaux concepts qui se sont bien comportés en 2006 pour leur entrée sur le marché. Le design décalé de la MT03 ou la nouvelle technologie avec la boîte semi automatique de la FJR 1300 AS appuient la vocation qu’a Yamaha d’innover ! Nous sommes confiants quant à leur intégration dans le temps sur le marché.

Moto-Net.Com : Quelle a été la bonne surprise 2006 ?
A. K. : La bonne surprise 2006 est sans aucun doute le Xmax 125. Un engouement s’est créé autour de ce scooter et il se classe dès son année de lancement à la tête des ventes toutes immatriculations confondues. Son look proche du Tmax a séduit les utilisateurs. Il associe design, fonctionnalité et un niveau de performances remarquable tout en intégrant les nouvelles normes Euro3 !

Moto-Net.Com : Quelle a été la moins bonne ?
A. K. : Comme vu précédemment, l’écroulement du segment off road est la mauvaise surprise 2006. L’évolution importante de nos produits pour 2007 et l’évolution de la circulaire Olin nous laissent optimistes. Cependant, il faudra que les utilisateurs se responsabilisent en étant plus respectueux de l’environnement et de l’espace à partager. Nous nous efforçons sans cesse de communiquer à travers notre réseau et nos clients sur l’enjeu primordial que revêt le comportement de chacun et le respect envers les autres (bruit, accès au zones autorisées, etc.).

Moto-Net.Com : Comment vos nouveautés 2007 (YBR 250, FZ6 S2, R1) ont-elles été accueillies par votre réseau et par l'ensemble des motards ?
A. K. : Rappelons tout d’abord que 2007 est l’année de lancement Euro 3 et que des investissements industriels très importants ont été effectués pour rendre le deux-roues encore plus propre et toujours moins polluant. L’intégralité de la gamme Yamaha 2007 est aujourd’hui conforme à ces nouvelles normes. Yamaha propose pour 2007 des nouveaux produits qui ont été très bien accueillis par le réseau et qui le seront, nous l’espérons, aussi par nos clients. La nouvelle R1, vitrine technologique de la marque, sera pourvue d’une toute nouvelle technologie inédite de conduits d’admission variable (offrant plus de couple à bas et mi-régime et plus de puissance à haut régime), de 4 soupapes, d’un nouveau bras oscillant, d’étrier de frein à 6 pistons et d’un tout nouveau design. Les FZ6 S2 sont complètement remaniées avec un nouveau confort de selle, bras oscillant, tête de fourche, l’ABS pour la version Fazer, etc. Il y a aussi la nouvelle YBR 250 ainsi que le Xmax 250, alternatives urbaines intéressantes pour ce segment de marché. Mais 2007 accueillera également le nouveau Giggle 50 et la MT OS, sans oublier la XJR 1300 fortement remaniée.

Moto-Net.Com : En 2007, quels seront vos objectifs en termes de ventes mais aussi de réseau, d'image et de communication ?
A. K. : Nous nous efforcerons d’accompagner l’évolution du marché grâce à nos nouveautés 2007 tout en mettant l’accent sur la qualité de contact et de proximité entre nos clients et nos concessionnaires. Yamaha Motor France a mis en place une stratégie de formation visant à renforcer l’accueil de nos clients dans nos concessions. En effet, nous sommes conscients que, même si l’offre produits et le paramètre "prix" sont importants dans la prise de décision d’un client, il est indispensable de soigner l’accueil et l’écoute, de les fidéliser et de leur montrer que la marque est, à tout moment, à leur service pour les satisfaire. De ce fait, Yamaha a créé une École de Formation Vendeurs (YTC) afin de parfaire notre proximité et notre écoute vis-à-vis de notre clientèle. Nous poursuivrons aussi notre effort d’aménagement des concessions, de manière à toujours conserver l’esprit de la marque, à renforcer l’accueil de nos clients et ainsi à répondre à leurs attentes. Nous nous efforcerons de coller au plus près de la réalité du marché en termes de prix/produit et toujours proposer le bon produit au bon moment et au bon prix.

Moto-Net.Com : Quelle est la part d'Internet dans votre activité ?
A. K. : Nous sommes conscients du développement rapide d’Internet, qui représente pour Yamaha une formidable opportunité de présenter nos produits et nos services (la fréquentation de notre site web a augmenté de 25% entre 2005 et 2006 avec 3,9 millions de visiteurs pour l’année 2006). Nous avons depuis quelques années mis en place avec succès un service permettant à nos concessionnaires de présenter leurs véhicules d’occasion. Nous poursuivrons nos efforts en proposant encore plus d’interactivité pour nos clients.

Moto-Net.Com : Quels seront vos grands rendez-vous 2007 ?
A. K. : 2007 est une année salon ! Le grand rendez-vous de l’année pour Yamaha se tiendra Porte de Versailles entre le 29 septembre et le 7 octobre prochains. Mais Yamaha sera présent sur différents salons via son réseau de concessionnaires. Le Yamaha Off Road aura lieu les 5 et 6 mai prochains au domaine de Tourneix de Châteauroux : cet événement 100% Yamaha est devenu un rendez-vous incontournable pour les propriétaires de motos tout-terrain ou quads Yamaha. Yamaha Motor France poursuit ses partenariats avec la FFM à travers les différents championnats mais aussi avec les écoles de pilotage de Philippe Monneret et de Dominique Sarron. D’autre part, Yamaha continue à s’impliquer en compétition en soutenant le team GMT 94 lors des deux grands rendez-vous français d’endurance (24 Heures du Mans et Bol d’Or). En tout-terrain, Yamaha Motor France sera présent à l’Enduropale du Touquet les 10 et 11 février prochains où Arnaud Demeester tentera de remporter sa 6ème victoire avec Yamaha et par la même occasion le record de victoires de l’épreuve. Marc Germain, pilote Yamaha Motor France, prendra part au championnat de France et du Monde d’enduro ainsi que des Grandes classiques. David Fretigné, quant à lui, prendra part au Championnat de France d’enduro et des classiques.

.

.

.

Les derniers essais MNC

Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Essai Yamaha MT-03 2020 : A2 doigts d'une grande moto

Le roadster MT-03 adopte pour 2020 le "grand méchant look" propre aux motos Yamaha de la gamme Master of Torque (MT), ainsi qu'une nouvelle fourche inversée et une ergonomie revue. Cette évolution par petites touches renforce les nombreuses qualités de cette attachante moto naturellement compatible avec le permis A2. Essai.
Roadster 3 commentaires
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 
Essai Yamaha Tmax 560 2020 : roi de la jungle urbaine !

Avec le permis moto et 14 000 euros en poche dans une concession Yamaha, vous pouvez opter pour l'excitante sportive YZF-R6, le crapuleux roadster MT-10 de 160 ch... ou le nouveau Tmax 560 dans sa luxueuse version Tech Max ! MNC vous explique pourquoi choisir le scooter est loin d'être insensé... même pour un motard ! Essai.
Scooter 11 commentaires

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Pourquoi la nouvelle CBR1000RR-R est la plus chère des motos Superbike japonaises

La nouvelle CBR1000RR-R 2020, gonflée à bloc, devient la plus puissante des motos Superbike avec 217,6 ch en standard. Mais cette course à l'armement a un prix : 21 999 €, en hausse de 4000 euros ! Pourquoi une telle inflation ? Quels sont les arguments de la Fireblade face aux autres hypersportives ? Réponses MNC.
Business 1 commentaire
Marché moto et scooter en novembre 2019 : le meilleur antidépresseur

La météo particulièrement chagrine de novembre 2019 n'a nullement freiné le marché français du motocycle : ses 9814 immatriculations représentent au contraire une hausse de +7,5% par rapport à l'an dernier. Les gros cubes tractent, les 125 suivent. MNC dresse le bilan.
8 Heures de Sepang 2019 : Yamaha en pole "à domicile" devant deux Honda

La toute première édition des 8 Heures de Sepang se dispute demain samedi. Meilleur temps des qualifications, la Yamaha Sepang Racing n°21 a confirmé sa vélocité avec Franco Morbidelli en remportant la Superpole "de nuit" devant les Honda n°88 et n°5, la Kawasaki n°1 et la BMW n°37. Compte rendu, chronos et vidéos...
Jusqu'à 500 ch et 362 km/h pour la moto 8-cylindres Eisenberg V8 !

Zef Eisenberg, préparateur britannique de motos et de voitures extrêmes, met la touche finale à un roadster aux performances sans équivalent : l'inédit 8-cylindres en V de 3000 cc de son "EV8" revendique entre 480 et 500 ch et jusqu'à 362 km/h de vitesse de pointe ! Présentation.
Découverte 4 commentaires
Essai Z900 2020 : Kawasaki revient sur sa "Neuf-sans-aides"

Lancée avec succès en 2017, la Kawasaki Z900 évolue en 2020 : le roadster change de musique et passe à l'électro avec écran couleur, connexion Bluetooth, éclairage à LED et surtout, modes de puissance et antipatinage. MNC prend la route avec la nouvelle Kawa... et son vieux K-way, aussi...
Le Grand Prix de France MotoGP 2020 met en place un Espace tranquille

Ras le casque des concours de rupteurs et des chants d'ivrogne dans les campings du GP de France Moto ? L'organisateur propose une solution pour savourer la fête sans subir ses débordements : sa nouvelle aire d'accueil "Espace tranquille", à côté de l'entrée sud du circuit Bugatti-Le Mans.  Explications.
Zarco signe directement avec Ducati pour rouler chez Avintia en 2020

Cette fois, c'est officiel : Johann Zarco disputera bien la saison MotoGP 2020 sur une Ducati au sein du team Avintia, comme prévu depuis le GP de Valence mi-novembre. Mais attention : ce contrat d'un an lie davantage le pilote français au constructeur italien qu'à l'équipe espagnole. Explications. 
Pilotes et équipes 14 commentaires
Essai vidéo de la nouvelle Yamaha MT-03 2020

En complément de notre essai complet de la Yamaha MT-03, voici notre vidéo tournée dans les environs de Málaga (Espagne).
Essai Yamaha MT-125 2020 : que de la gueule ?

La Yamaha MT-125 lancée en 2014 reçoit une nouvelle face avant menaçante inspirée de la MT-09 et le moteur à distribution variable découvert l'an dernier sur l'YZF-R125. De quoi légitimer son statut de roadster 125 cc le plus cher du marché ? MNC est allé vérifier à Malaga (Espagne) pour un premier essai. 

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...