• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
INTERVIEW
Paris, le 1er février 2007

Claude Alombert : Nous sommes entrés dans la cour des grands

Claude Alombert : Nous sommes entrés dans la cour des grands

Interviewé par Moto-Net.Com, le directeur commercial et marketing de Peugeot Motocycles (+ 104%) analyse le marché français du deux-roues et fait le point sur sa stratégie 2007. Avec notamment les lancements de ses scooters 400 et 500 cc !

Imprimer

Présenté lors du Mondial de Paris 2005 (lire Moto-Net du 4 octobre 2005), le scooter Peugeot Satelis s'est taillé une part de Lion (!) dans le secteur des scooters 125 : 5ème meilleure vente française, il permet à la marque de représenter 6,2% des parts de marché 125 cc en 2006, contre 4,2% l'année précédente.

Une performance d'autant plus satisfaisante pour Peugeot Motocycles que le volume global des immatriculations de 125 cc a augmenté l'an dernier de 31,1% ! Ainsi le Lion sochalien s'administre-t-il la 4ème place des constructeurs 125 avec 7 306 ventes, soit plus du double qu'en 2005 (3 581 exactement).

Et le constructeur français ne compte pas s'arrêter en si bon chemin, puisque cette année débarquent le Geopolis mais surtout les modèles 400 et 500 cc : des Satelis et Geopolis "conçus pour des motards exigeants", assure Claude Alombert, qui ont pour objectif d'affirmer la présence de Peugeot dans la cour des grands...

Moto-Net.Com : Que vous inspire l'évolution générale du marché du deux-roues en 2006 ?
Claude Alombert, directeur commercial et marketing de Peugeot Motocycles
: Le marché des 50 cc a progressé de plus de 25% en 2006 en France, et de presque 8% en Europe. La marque Peugeot termine l’année en première position avec 27% de parts de marché et trois produits leaders dans les cinq premiers : Ludix, Vivacity et TKR. Ce dynamisme du marché est dû principalement à la pénétration rapide des marques chinoises en France, qui ont dépassé 30% de PDM. Ceci grâce à des prix de vente très bas, en empruntant des canaux de distribution différents des canaux traditionnels : hypermarchés, centres auto, Internet... En contrepartie, toutes les parts de marché des marques leaders historiques diminuent.

Moto-Net.Com : Quel bilan dressez-vous de votre année en 125 et en gros cubes ?
C. A.
: Nous avons démarré les livraisons de Satelis Premium en mars, l’année est donc loin d’être complète pour Peugeot. Nous avons ensuite lancé les versions City et Executive, seul scooter 125 au monde équipé d’un ABS en série. Puis la version Compressor, également une exclusivité mondiale qui en fait incontestablement le meilleur 125 du marché. Finalement les immatriculations de Satelis 125 sont en troisième position sur le marché. Compte tenu des dates de lancement, nous sommes très satisfaits de ce résultat qui reflète bien l’accueil des consommateurs européens. Satelis est n°1 en Allemagne et il est parmi les meilleures ventes en Italie et en Espagne. Nous n'avons lancé qu'en fin d’année les Satelis et Geopolis 250. Les chiffres ne sont donc pas significatifs, mais l’accueil des produits est excellent tant de la part des professionnels que des consommateurs européens.

Moto-Net.Com : Quels sont les modèles dont les ventes vous ont déçu et quelle en était la cause ?
C. A.
: Ludix est n°1 en France sur les 12 mois 2006 : c'est un résultat très positif mais nous espérions néanmoins un volume plus important. La gamme est profondément remaniée pour 2007 et les tarifs ont été revus à la baisse.

Moto-Net.Com : Vos nouveautés 2006 ont-elles "rempli leur contrat" pour leur première année ?
C. A.
: Oui ! Les nouveautés étaient principalement la première partie des gammes Satelis et Geopolis qui, lorsqu’elles seront complètes, comprendront 24 modèles ! Ceci sera effectif sur le premier semestre 2007. Pour le reste, les animations de gamme et autres séries spéciales ont rempli leur rôle.

Moto-Net.Com : Quelle a été la bonne surprise 2006 ?
C. A.
: La position de leader en immatriculations sur certains mois du Satelis 125, non seulement en France mais dans les grands pays européens ! Nous ne doutions pas de son potentiel, mais cela fait plaisir de le constater dans les résultats.

Moto-Net.Com : Quelle a été la moins bonne ?
C. A.
: Une année difficile en Italie... Nous avons réagi pour que cela soit différent en 2007.

Moto-Net.Com : Comment vos nouveautés 2007 (Geopolis, 400 et 500 cc) ont-elles été accueillies par votre réseau et par l'ensemble des motards ?
C. A.
: Pour le moment, ces scooters Satelis et Geopolis 400 et 500cc ne sont pas encore lancés. Ce que je peux vous dire, c’est qu’ils ont été conçus pour des motards exigeants. En effet, sous une carrosserie identique aux autres modèles de ces gammes, se cachent des châssis différents, innovants et très efficaces. Ces scooters ont fait l’objet d’une mise au point spécifique et très poussée.

Moto-Net.Com : En 2007, quels seront vos objectifs en termes de ventes mais aussi de réseau, d'image et de communication ?
C. A.
: S’agissant de la France, nous poursuivons notre politique mise en place fin 2005 avec une classification des points de vente selon les exigences consommateurs par cylindrées, formation, etc. Tout est mis en oeuvre pour être cohérent autour des gammes phare Satelis et Geopolis, en adéquation avec l’image de marque Peugeot.

Moto-Net.Com : Quelle est la part d'Internet dans votre activité ?
C. A.
: Elle est très importante pour les actions "média" visant les consommateurs : publicité, promotion, e-mailing, études... Nous disposons également de nos différents sites, à destination du grand public ou des réseaux, dont certains feront l’objet de modifications importantes cette année. L’impact sur la vente de véhicules neufs est difficile à quantifier, mais à l’observation du nombre très élevé de connexions et des questions posées sur nos sites, à l’évidence ce média est très influent, rapide et incontournable. Quant à la vente des VO, nous ne sommes pas au point, le réseau doit progresser sur le terrain des reprises et reventes VO. Pour cela, internet est certainement le meilleur vecteur mais il est sous-exploité par la marque.

Moto-Net.Com : Quels seront vos grands rendez-vous 2007 ?
C. A.
: Les lancements de nouveaux produits, d’animations de gammes, de séries spéciales, bref, un plan d’actions très dense où tout sera important, tout au long de l’année !

Moto-Net.Com : En conclusion, quelle maxime illustrerait le mieux votre bilan 2006 ?
C. A.
: Nous sommes entrés dans la cour des grands avec Satelis et Geopolis. Peugeot : une marque, deux univers !

.

.

Commentaires

Bestof: 
1
Lectures: 
0
Monsieur Alombert, Pourquoi ne pas parler de l'injection sur les deux-temps (TSDI chez Peugeot)qui va devenir incontournable pour les garder compte tenu des prochaines restrictions d'émissions polluantes et qui les transforme radicalement en machines très propres et très économes en carburant et lubrifiant. Il serait temps de rééduquer (d'éduquer)les consommateurs, qui ne voient plus que par le quatre-temps, qui est fort discutable en petites cylindrées. En 50 cc, le TSDI est la seule solution raisonnable, agréable, efficace et peu onéreuse. Pour les 125, un deux-temps injection doit bien valoir un quatre temps à compresseur et serait moins cher à produire. Au dernier salon de la moto, parmi les quelques merveilles mécaniques ''éclatées'' sous vitrine, comme les super sport, il y avait aussi sur le stand Peugeot le petit 50cc à injection Orbital/Synerject... et aucune communication sur le sujet, dommage. Pour moi, c'est là qu'il se passait réellement quelque chose, car nous aurons très vite besoin de ce genre de motorisations pour continuer à pouvoir justifier les transports individuels...
Bestof: 
1
Lectures: 
0
C'est intéressant. Ca montre que Peugeot plus considéré comme une marque automobile s'investit petit à petit dans le 2 roues de petite et de moyenne cylindrée. Ca me donne une idée. En s'attaquant au marché de moyenne cylindrée et donc des motards >125 il ne manque Peugeot que de faire une moto. Et nous avons un constructeur de moto Français bien en retrait mais avec des solutions intéressantes : Voxan. Je me demande dans quelle mesure une relation entre ces deux là n'apporterait pas qq chose vu que les gammes deux roues de Peugeot et de Voxan sont complémentaires. Peugeot a les resources marketing, les designers, des ingénieurs et surtout l'outil de prodution. Voxan a la moto, ses ingénieurs spécialisés et la connaissance du monde de la moto mais manque. Anthony

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

KTM rappelle ses motos à moteur monocylindre LC4 de 2018 à 2020

Un joint de récepteur d'embrayage défectueux est à l'origine d'une vaste campagne de rappel sur toutes les motos KTM propulsées par le monocylindre LC4 des millésimes 2018 à 2020. Explications.
Présentation de la nouvelle moto Triumph Tiger 660 Sport

La nouvelle Tiger 660 Sport marque l'arrivée de Triumph sur le segment des motos trails-GT de moyenne cylindrée à partir du roadster Trident 660. Cette nouveauté de 81 ch, compatible permis A2, sera disponible en février 2022 au prix de 9095 euros. Présentation. 
Rentrée studieuse pour le marché français du motocycle en septembre 2021 

5808 immatriculations en 125 cc, 10 550 en grosses cylindrées : la rentrée dans les concessions françaises a été moins bonne que l’an passé, mais nettement supérieure à celle de 2019. Mais si rappelez-vous, cette époque où masque et pass sanitaire n’étaient pas nécessaires pour faire son marché… de la moto et du scooter !
Essai du pneu moto Metzeler Roadtec 01 SE (Sport Edition)

Metzeler (groupe Pirelli) regonfle le potentiel dynamique de son pneu Roadtec 01 pour mieux le caler sur les jantes des motos routières au tempérament sportif (et vice-versa). Essai sur route et sur circuit - mouillé - du Roadtec 01 SE pour "Sport Edition".   
Essais 1 commentaire
Essai veste moto RST Adventure-X avec airbag intégré In&Motion

MNC a testé pendant un an la veste Adventure-X du manufacturier anglais RST (groupe Bihr) dans sa configuration avec airbag autonome intégré. Quelles sont les forces et les faiblesses de cet équipement trail et de son coussin gonflable fourni par In&Motion ? Réponses dans notre essai longue durée.
Présentation de la nouvelle moto néo-rétro Kawasaki Z650RS 2022

Le populaire petit roadster de Kawasaki se décline comme annoncé en version classique Z650RS pour 2022, avec des performances et une partie cycle identiques. Seuls l'habillage et les équipements transforment cette nouvelle moto néo-rétro accessible au permis A2 sous les 8500 euros. Présentation et liste de ses rivales.
 
Roadster 2 commentaires
Suzuki GSX-S1000GT : le bilan de notre essai en vidéo 

Les premiers exemplaires de la GSX-S1000GT ne sont attendus dans les concessions françaises que pour les fêtes de fin d'année. Mais MNC a déjà testé cette importante nouveauté Suzuki 2022 qui entend concurrencer la meilleure vente de moto Sport GT, l'une des dernières aussi, la Ninja 1000 SX... Essai !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...