• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PARTENARIAT BRANCHÉ
Paris, le 5 décembre 2018

Zero Motorcyles fournit ses moteurs de motos électriques à Ural et Quadro

Zero Motorcyles fournit ses moteurs de motos électriques à Ural et Quadro

Le constructeur californien de motos électriques Zero Motorcycles ajoute une nouvelle corde à son arc (électrique, forcément !) avec la fourniture de ses technologies de propulsion électrifiée à d'autres fabricants de motos et de scooters comme Ural et Quadro. Explications.

Imprimer

Cette diversification semble pertinente de la part de Zero Motorcycles puisqu'elle va d'une part accroître sa notoriété et de l'autre accélérer l'amortissement de ses investissements dans le "secteur" de la moto électrique depuis 12 ans. Plus rapidement en tout cas qu'avec ses seules ventes, encore confidentielles.

Car si Zero Motorcycles domine le marché de la moto électrique de forte puissance en France avec "59,63% de parts de marché" en 2017, cela ne se traduit que par "130 immatriculations" selon Avere France, association nationale créée en 1978 pour le "développement de la mobilité électrique sous l’impulsion de la Commission européenne".

Même si la marque équipe certaines polices américaines avec ses modèles spécifiques, on comprend mieux dans ces conditions son intérêt de proposer des solutions "clés en main" à d'autres constructeurs de motos et de scooters thermiques !

Zero Motorcycles propule un side-car Ural vers l'électrique

C'est le cas de la marque russe Ural, connue pour ses motos attelées certes robustes mais assez basiques sur un plan technologique. Le constructeur basé à Irbit, au coeur de l'Oural (d'où son nom), se met opportunément à la "mode électrique" avec un prototype de side-car à batteries conçu avec Zero Motorcycles.

Ce modèle reprend trait pour trait la base du side-car "cT" de la gamme Ural sur lequel ont été greffés des batteries lithium-ion, un chargeur et toute l'électronique nécessaire au bon fonctionnement du moteur électrique "Z-Force" de 60 ch utilisé sur les motos Zero Motorcycles.

Cette moto attelée de 373 kg pourrait atteindre "140 km/h" et disposerait d'une autonomie de "165 km" après avoir été entièrement rechargée pendant "13 heures", via une prise installée avec humour sous le bouchon du (faux) réservoir !

Ce modèle est un ballon d'essai pour Ural, qui pourra étudier les réactions lors de ses diverses présentations. En cas d'accueil positif, une version définitive pourrait être lancée en "24 mois", précise le constructeur qui imite en cela la démarche suivie par Harley-Davidson avec la LiveWire.

Quadro accélère son passage à l'électrique avec Zero Motorcycles 

Autre constructeur à faire appel à la technologie de Zero Motorcycles pour passer à l'électrique : Quadro, la marque suisse de scooters à 3 et 4-roues qui vient d'annoncer un "partenariat technique" avec l'américain pour construire un "maxi-scooter à 4-roues entièrement électrique d'ici la fin de l'année 2019".

Les lecteurs de MNC - qui, comme chacun sait, ont un peu plus de mémoire que les autres - constateront sans doute que ce projet d'électrifier le Qooder n'est pas vraiment une nouveauté : Quadro avait même révélé un prototype de "E-Qooder" au printemps dernier lors du salon de Genève (Suisse) !

"Il ne faut pas voir en E-Qooder une version "vegan" et sage du Qooder thermique", décrivait il y a déjà huit mois (!) le PDG de Quadro, Paolo Gagliardo, pour qui son scooter électrique à 4-roues était "tout aussi sûr, mais bien plus vigoureux tout en étant propre" que son modèle à essence testé par MNC.

Visiblement, ce prototype calqué sur le Qooder thermique manquait encore de mise au point, d'où cette collaboration avec Zero Motorcycles qui fournit la motorisation, les batteries et tout le système de gestion électronique et de recharge sur cette deuxième version du "E-Qooder" ci-dessous.

Aucune information sur les performances ni l'autonomie de cet "E-Qooder" à la sauce Zero Motorcycles n'a été communiquée, pas plus que sur son équipement, son poids et les éventuelles modifications apportées à son spectaculaire double train inclinable jusqu'à 45 degrés.

Rappelons enfin que Zero Motorcycles collabore également avec le constructeur américain Curtiss - anciennement Confederate - dans son projet de reconversion électrique via une moto aux performances "survoltées" (190 ch et 400 Nm). La marque de Santa Cruz est décidemment branchée sur un nouveau business électrisant !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marché moto et scooter : les constructeurs font leur bilan 2021

En complément de notre analyse complète, les principaux constructeurs de moto et scooters dressent avec MNC leur bilan 2021. Ventes records en France, pandémie qui s’éternise, évolutions des réseaux, gammes et clientèles, titre de Quartararo, défis futurs... Voici le point de vue des pros.
Marché moto 2021 (2/11) : Retour au deux-temps en France

Jamais depuis la crise - financière - de 2008 il ne s’était vendu autant de motocycles en France : en 2021, 133 403 gros cubes et 61 149 petites 125 cc ont trouvé preneurs, sans oublier 9983 scooters à trois roues. Le second semestre n’a toutefois pas été aussi flamboyant que le premier. Comme au bon vieux temps ?
Marché moto 2021 (3/11) : Le classement des constructeurs en France

Plus impacté que ses rivaux par le coronavirus en 2020, Honda a formidablement rebondi en 2021, au point de prendre la tête des ventes de motocycles en France : une première après un quart de siècle de domination Yamaha ! BMW continue de battre des records, Kawasaki baisse encore et Triumph intègre le Top "Five". MNC établit le Top 20 des constructeurs.
Marc Marquez remonte sur sa Honda... CRF, bientôt sur sa RCV ?

Bonne nouvelle : handicapé par un trouble de la vision depuis la fin de la saison dernière, Marc Marquez a fait ses premiers tours de roues en Motocross ! Prochaine étape pour le pilote du HRC : remonter sur une moto de vitesse, avant de retrouver sa RCV pour les essais hivernaux MotoGP ?! Explications.
MotoGP 2022 6 commentaires
Sponsor : Valentino Rossi ramasse la Mooney en Grands Prix moto

La bien-nommée société italienne de services bancaires Mooney sera finalement le contributeur principal des teams MotoGP et Moto2 de Valentino Rossi, après des mois de tractations chaotiques avec le sulfureux sponsor-titre initial : la compagnie pétrolière d'Arabie saoudite Aramco. Explications.
Le nouveau pneu moto Dunlop Roadsmart 4 prêt à prendre la route

Le pneu Dunlop Roadsmart 3 commence à s'user : vive le Roadsmart 4 ! Le manufacturier renouvelle son best-seller pour motos routières et sport-GT avec le plein de technologies, mais toujours dans une optique d'associer performances, longévité et régularité. Présentation.
 
Essai longue durée du casque modulable HJC i90

MNC a testé pendant deux ans le casque modulable HJC i90 et son rapport qualités/prix intermédiaire dans la gamme ouvrable du fabricant coréen. Essai longue durée.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...