• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 8 juin 2014

WSBK Malaisie (2) : Melandri et Guintoli (re)doublent la mise

WSBK Malaisie (2) : Melandri et Guintoli (re)doublent la mise

Interrompue par un drapeau rouge, la seconde manche du Superbike à Sepang a donné lieu à un nouveau duel entre Marco Melandri et Sylvain Guintoli, dont l'issue s'est jouée dans l'ultime virage ! Sorti en première manche par Baz, Sykes grimpe sur le podium et reste en tête du classement provisoire... Seconde course Superbike Tom Sykes prend un très bon…

Imprimer

Interrompue par un drapeau rouge, la seconde manche du Superbike à Sepang a donné lieu à un nouveau duel entre Marco Melandri et Sylvain Guintoli, dont l'issue s'est jouée dans l'ultime virage ! Sorti en première manche par Baz, Sykes grimpe sur le podium et reste en tête du classement provisoire...

Seconde course Superbike

Tom Sykes prend un très bon départ mais c'est Toni Elias qui vire en tête devant la Kawa n°1, doublée par l'Aprilia n°50 dans le premier enchainement ! Suivent Marco Melandri, Davide Giugliano, Jonathan Rea, Loris Baz, Chaz Davies, Eugene Laverty, Alex Lowes. Fabien Foret est 19ème, Jérémy Guarnoni 20ème et Romain Lanusse 22.

Sylvain Guintoli se hisse en tête de la course à mi-parcours. Notre second représentant, Loris Baz, gagne une place également en doublant Rea. Le "Géant Vert" n°76 saute sur la 5ème place de Giugliano au tout début du 2ème tour, au freinage du bout de ligne droite.

"Guinters" mène toujours devant Elias et Sykes. Melandri essaie de doubler le champion anglais sur les freins mais élargit. Le n°33 repart immédiatement à la charge et verrouille cette fois sa troisième place. Sykes se retrouve devant Baz... qui l'a éliminé en première manche !

À l'entame du 4ème tour, les quatre hommes de tête possèdent quelques longueurs d'avance sur Baz. Giugliano, Rea, Davies, Laverty et Haslam complètent le Top 10. Alex Lowes roule seul en onzième position, six secondes devant les premiers pilotes de la catégorie Evo : Camier, Canepa, Iddon, Salom, etc.

La F4 RR de Claudio Corti qui se bat à la porte des points perd de l'huile sur la piste et commence à prendre feu ! Les drapeaux rouges sortent quelques secondes plus tard afin que les commissaires nettoient la piste... Les pilotes en profitent pour reprendre leur souffle : la température de l'air est de 40°C , celle de la piste dépasse les 60° et le taux d'humidité atteint 40 % !

Second départ : les pilotes s'élancent pour 10 tours, et Elias prend de nouveau le meilleur départ ! La star espagnole devance les deux Aprilia officielles de Melandri et Guintoli, suivies des deux Kawasaki officielles de Sykes et Baz. Guintoli se hisse rapidement en deuxième place !

Toni achève le premier tour en tête devant Sylvain, Marco, Tom, Loris, Jonathan Rea, Leon Haslam, Davide Giugliano, Chaz Davies, et Eugene Laverty. Guinters doit s'y prendre à deux fois pour dépasser Elias. Melandri tente d'imiter son coéquipier et manque de sortir Elias de la piste ! Les deux hommes élargissent et laissent passer Sykes, tandis que Baz s'incruste entre eux .

Baz attaque Melandri dans le virage 4 du 3ème tour mais l'Italien repasse devant au premier freinage du 4ème tour ! Sans doute diminué par sa chute en première manche, Sykes ne profite pas de cette bagarre pour s'éloigner de ses poursuivants.

Guinters au contraire s'isole légèrement en tête et compte 1,3 seconde d'avance sur Sykes à la fin du 4ème tour. Melandri double facilement Sykes sur les freins au bout de la ligne droite. Derrière, une superbe bataille oppose Giugliano et Laverty, qui roulent une demi-seconde derrière Elias et Rea... Guarnoni est 14ème, Lanusse 18ème.

Le cap de la mi-course est franchi et Melandri tourne un peu plus vite que son coéquipier. Tant et si bien que Guintoli voit son avance réduite à moins d'une seconde à trois tours de la fin : le Frenchie va devoir signer une nouvelle Superpole s'il veut tenir le Hérisson de Ravenne à distance !

Sykes et Baz sont définitivement distancés : les deux "Kawa' boys" roulent respectivement à deux et trois secondes du leader. Elias se trouve une seconde plus loin, menacé par Rea et sa Fireblade, souvent très rapides en fin de course... Laverty et Davies se bagarrent pour la 7ème place, Giugliano est relégué en 9ème position. Lowes complète le Top 10.

Sylvain Guintoli imprime toujours un excellent rythme en tête de la course, mais le bougre de Marco Melandri se retrouve dans son dosseret à deux tours du drapeau à damier ! Plus rapide dans les courbes, l'Italien est un peu soupçon moins efficace sur les sorties et ne peut surprendre le Frenchie sur les freins.

Les deux RSV4 entament le dernier tour roue dans roue et se croisent dans l'enchainement de courbes 5 et 6 ! Le n°33 reprend l'avantage dans la plongée vers le virage 11 et attaque la ligne droite du retour en tête. Guinters se loge dans l'aspi de son coéquipier, plante un plus gros freinage dans l'ultime épingle... mais sort de la trajectoire !

Marco Melandri fonce vers sa seconde victoire de la saison 2014, accompagné par un Sylvain Guintoli qui n'aura rien à regretter ! Tom Sykes sauve les meubles en terminant troisième de cette seconde manche malaise... Douzième au scratch, Leon Camier obtient la première place des Evo, devant Salom... et Guarnoni !

Le "Number One" du World Superbike conserve la tête du classement provisoire avec un total de 201 points. Guintoli (185) remonte en deuxième place devant Rea (179) et Baz (170). Grâce à son formidable doublé, Melandri (147) bondit à la cinquième place devant Davies (130).

La prochaine distribution de points est prévue dans deux petites semaines sur le circuit de Misano en Italie. D'ici là, restez connectés à Moto-Net.Com : les déclarations des pilotes et l'analyse MNC de cette première épreuve à Sepang sont au programme dès demain !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Marquez et Verstappen, vainqueurs au Honda Racing Thanks Day 2022

Après deux années d’interruption à cause du Covid-19, Honda a renoué dimanche dernier avec sa traditionnelle journée de remerciements. L’occasion de voir les deux grands champions de vitesse Marc Marquez et Max Verstappen se mesurer en kart ? Ah pas vraiment, ils étaient coéquipiers... et ils ont gagné !
Le CNSR encourage le gouvernement à améliorer les infrastructures routières 

Suite à sa réunion du 28 novembre 2022, le conseil national de la sécurité routière (CNSR) émet neuf "nouvelles" recommandations à l’attention du Gouvernement. La plupart traite de grands sujets traditionnels, aucune ne se focalise sur la moto... mais deux pourraient servir aux motards et scootéristes. Explications.
Le géant chinois du deux-roues électrique Yadea se lance dans la moto

Leader autoproclamé dans le deux-roues électrique avec 13,8 millions de scooters, vélos et trottinettes vendus dans le monde en 2021 (!), Yadea arrive tout juste en France. L’an prochain, le géant chinois tentera une première incursion dans la moto avec sa Keeness VFD, à piles bien sûr et équivalent 125 cc. Présentation.
Manifestations contrôle technique moto : plus de 30000 motards très en colère !

Les usagers deux-roues n'ont pas manqué l'appel de la FFMC à manifester contre le contrôle technique moto ce week-end, avec un peu de plus 30 000 motards sur 60 départs de manifestations, comptabilise la Fédération française des motards en colère !
Essai vidéo Honda CB750 Hornet 2023

L'essai vidéo MNC d'une nouvelle moto parmi les plus attendues de 2023 : la Honda CB750 Hornet ! Ce nouveau Frelon fait-il mouche avec son bicylindre inédit de 755 cc ? Réponses en images en compagnie de notre essayeur, par ailleurs ancien propriétaire de la Hornet 600 !
Aston Martin passe la vitesse supérieure avec sa moto AMB 001 Pro 

Trois ans après sa première moto AMB 001 inspirée de son hypercar Valkyrie, Aston Martin propose une seconde version - beaucoup - plus puissante : l’AMB 001 Pro développe 225 chevaux. Le constructeur d’auto anglais et son partenaire français Brough Superior (!) ont revu l’aérodynamisme en conséquence... Présentation.
Essai V100 Mandello S : roadster ou tourer, Moto Guzzi tente le grand écart 

Un roadster doit être léger et agile, efficace en ville et plaisant sur route. Une routière doit être accueillante et confortable, équipée pour les longs parcours et le duo. Avec sa toute nouvelle V100 Mandello, Moto Guzzi entend combiner les atouts de ces deux styles de moto... MNC teste la version S, haut de gamme.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...