• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 1er juin 2010

WSBK à Miller : Un troisième doublé pour Max Biaggi !

WSBK à Miller : Un troisième doublé pour Max Biaggi !

Ce lundi 31 mai - férié aux USA -, Leon Haslam fêtait ses 27 ans... Mais c'est à Max Biaggi que Carlos Checa a offert son doublé à Miller ! Pour le pilote espagnol, ultra dominateur sur la piste, le rêve américain s'est  donc transformé en cauchemar. Retour sur les deux courses de Superbike et celle de Supersport, vécues en direct…

Imprimer

Ce lundi 31 mai - férié aux USA -, Leon Haslam fêtait ses 27 ans... Mais c'est à Max Biaggi que Carlos Checa a offert son doublé à Miller ! Pour le pilote espagnol, ultra dominateur sur la piste, le rêve américain s'est  donc transformé en cauchemar.

Retour sur les deux courses de Superbike et celle de Supersport, vécues en direct sur Moto-Net.Com la nuit dernière...

Première course Superbike

Lundi 31 mai - 21h15 - Une nouvelle fois, Max Biaggi prend le meilleur départ et franchit le premier virage en tête devant son coéquipier Leon Camier. Très vite toutefois, l'attention se tourne vers Jakub Smrz dont la Ducati laisse échapper un impressionnant - et continu ! - panache de fumée. On craint pour les pilotes placés derrière lui mais aucune chute n'est à déplorer, ouf...

Extrêmement concentré, le pilote tchèque met du temps à s'apercevoir que sa 1098R n'est pas en forme : il sort de la piste et abandonne sa moto sur le bord de piste à la fin de la première boucle. Smrz pourra-t-il se venger en seconde manche ?

La course continue : Checa ne peut rester dans l'aspi de Biaggi au premier passage dans la ligne droite mais l'espagnol se défend fort bien face à Camier ! Juste derrière le trio roule Corser et sa BMW. Un peu plus loin, Jonathan Rea mène le groupe de chasse et revient petit à petit sur la S1000RR n°11.

Checa passe Biaggi dans le 2ème tour dans un enchainement de courbes avec une facilité déconcertante: sa Ducati Althea fonctionne à merveille. Sur sa Ducati officiel en plein cœur du peloton, Michel Fabrizio en fait un peu trop et chute à la fin de la 2ème boucle. L'italien ne pourra poursuivre sa série ininterrompue de podium américain...

Le coéquipier du n°84, Noriyuki Haga, est toujours en piste mais se fait piquer sa 6ème place par Cal Crutchlow ! Devant, Checa roule toujours en tête et n'est pas rattrapé dans la ligne droite par Biaggi et sa - pourtant - très véloce RSV4 Factory.

Jonathan Rea part à la faute dans le 3ème tour : il perd l'avant sous le nez de Crutchlow qui doit élargir dans la terre. Haga et Haslam gagne ainsi deux places d'un seul coup : ils sont désormais 5ème et 6ème, à moins d'une seconde de Corser !

Dans le 5ème tour, alors que Haga met la pression sur Corser, c'est Haslam qui passe à l'attaque et dépasse ses deux adversaires sur le même freinage ! Le japonais dépasse à son tour l'australien et se replace à l'aspi de l'anglais : Leon Camier et sa 3ème place ne sont qu'à quelques longueurs...

Devant, Carlos Checa et Max Biaggi finissent de larguer leurs adversaires : ils possèdent déjà plus de deux secondes d'avance sur l'Aprilia n°2 de Camier. Notre petit français, Sylvain Guintoli, pointe en 11ème position et tente de revenir sur Max Neukirchner. Les deux hommes roulent une grosse seconde moins vite que le duo de tête.

Du 7ème au 11ème tour, on se régale à observer la remontée de Haslam et Haga sur Camier. Checa et Biaggi ne relâchent toujours pas leurs efforts : les deux ex-stars du MotoGP disposent de plus de 7 secondes d'avance sur le trio infernal...

Troy Corser roule en solitaire en 6ème position à 12 secondes des leaders tandis qu'à 3 secondes de l'australien se battent James Toseland et le jeune Luca Scassa. Plus loin au cœur du peloton, Shane Byrne se fait remarquer en tournant dans le même rythme que son coéquipier Carlos Checa.

Peu avant la mi-course, Checa parvient enfin à distancer Biaggi : comme quoi la vitesse de pointe ne fait pas tout ! Avec sa Ducati privée, Carlos monte au maximum à 293 km/h tandis que Max fuse à plus de 307, sans réellement profiter de l'aspiration.

Logé dans la roue de Camier depuis une dizaine de tour, Len Haslam déclenche - et réussit ! - une attaque sur Camier à cinq tous de la fin. L'anglais monte ainsi sur le podium et s'offre une poignée de points supplémentaires très importante afin de conserver la tête du championnat face à un Biaggi posté en 2ème position, 8 secondes devant lui.

Pendant ce temps, Haga bute sur Camier et tarde à s'emparer de la 4ème place. L'anglais peaufine ses trajectoires défensives et profite de son excellente vitesse de pointe pour rester devant un Nitro Nori incroyablement calme.

Or la patience du nippon est récompensée puisque Leon Camier et son Aprilia finissent par faire un léger écart dans un virage et laisse passer Nori et sa Ducati n°41. Malheureusement pour Haga, Haslam est trop loin pour espérer un podium. À moins que...

À deux tours de la fin, on aperçoit la Ducati n°7 au ralenti sur le bord de piste : Carlos Checa doit abandonner son projet de "remake de 2008" sur problème électrique ! Max Biaggi hérite ainsi de la tête de la course, Haslam de la 2ème place et Haga de la 3ème. Dans son dernier tour, Biaggi peut fanfaronner en simulant des wheelings à chaque sortie de virage : il remporte une 5ème victoire cette saison !

Leon Haslam peut être satisfait malgré tout puisqu'il conserve la tête du championnat (242 points contre 232 pour Biaggi) et est le seul pilote d'une moto japonaise au sein du Top7 ! Sylvain Guintoli termine à une encourageante 8ème place, à 15 secondes de Biaggi.

La prestation de Shane Byrne peut consoler - en partie - le team Ducati Althea qui avait course gagnée avec Carlos Checa : le flamboyant anglais termine sixième à un petit dixième de Troy Corser ! Nul doute qu'on reverra les 1098R n°67 et 7 bien placées en seconde manche !

Course Supersport

Lundi 31 mai - 22h45 - Kenan Sofuoglu fait le holeshot devant Eugene Laverty et Joan Lascorz mais Eugene plonge à l'intérieur de Kenan dès le premier virage ! Chaz Davies se glisse en 2ème position mais son style tout en glisse ne plait guère à Kenan qui le repasse bien avant la fin du premier tour !

Profitant de la bagarre - et de "l'enthousiasme" de Davies - Laverty boucle le premier tour une bonne seconde avant ses petits camarades qui sont dans l'ordre : Sofuoglu, Davies, Lascorz, Pirro, Harms, Rea, Fujiwara, etc. Nos deux frenchies Foret et Lagrive se battent contre Di Salvo et Salom pour la 10ème place.

Devant, Sofuoglu s'applique et rattrape Laverty dans la 2ème boucle ! Derrière, Joan Lascorz puis Michel Pirro se dépassent Chaz Davies. Mais la vraie explication a lieu aux avant-postes : Kenan et Eugene se disputent la tête de la course dans le 3ème tour comme s'il s'agissait du dernier ! Ils risquent de ne pas terminer la course à ce rythme...

La superbe lutte des deux Honda (la n°54 Ten Kate et la n°50 Parkalgar) profite à la Kawasaki n°36 pilotée par Lascorz. L'espagnol tient à se mêler à la lutte pour la victoire... et à celle pour le titre puisque Lascorz n'est qu'à 4 points de Laverty au championnat et à 5 de Sofuoglu !

Le premier tiers de la course parcouru, Kenan Sofuoglu compte une grosse seconde d'avance sur Laverty, plus de 2 sec sur Lascorz et 5 sec sur Davies, Pirro et Fujiwara. Ce premier groupe est suivi comme son ombre par un second constitué de Harms, Rea et Salom.

À deux secondes de ce peloton de chasse, Fabien Foret doit cravacher sa Ninja pour ne pas être définitivement décroché. Matthieu Lagrive est 12ème à 3 sec de son - notre ! - compatriote. Alors qu'elles roulaient en dernière position, Melissa Paris et l'unique Yamaha R6 du plateau partent à la faute et doivent abandonner.

En tête de course, Kenan Sofuoglu continue d'imprimer un rythme impressionnant : à sept tours de la fin, le turc compte deux secondes d'avances sur Eugene Laverty. Incapable de suivre le tempo de Kenan, l'irlandais est mis sous pression par Joan Lascorz : l'espagnol lui grappille tour après tour quelques dixièmes et pourrait bien le faire trébucher de la 2ème marche du podium...

À une dizaine de secondes des leaders, Chaz Davies semble plus à l'aise - ou moins brouillon... - sur sa Daytona 675 et roule en 4ème position devant Pirro, Fujiwara, Salom, Harms et Rea. Foret a malheureusement du lâcher prise. Le n°99 est menacé par DiSalvo... et Matthieu Lagrive qui grignote du terrain sur Fabien et Jason !

Devant, à trois tours de la fin, Sofuoglu calme momentanément le jeu et concède quelques dixièmes à Laverty. Lascorz au contraire cravache sa Ninja et se hisse à 8 dixièmes de l'irlandais à l'entame de l'avant-dernier tour puis 4 dixièmes au dernier passage devant les stands !

Kenan Sofuoglu allonge alors la foulée jusqu'à la ligne d'arrivée tandis que la charge finale de Lascorz ne peut aboutir... L'ordre du classement provisoire - et de la grille de départ ! - est finalement respecté : Sofuoglu remporte la victoire devant Laverty et Lascorz.

Les écarts au championnat se creusent donc légèrement : le turc totalise désormais 142 points contre  136 pour l'irlandais et 128 pour l'espagnol. Derrière ses trois hommes forts, Chaz Davies, Michel Pirro et David Salom profitent de cette épreuve américaine pour conforter leurs places au championnat.

Côté constructeurs, Honda poursuit son cavalier seul : le premier constructeur mondial cumule 170 points (sur 175 au maximum !), Kawasaki est 2ème avec 128 points et Triumph 3ème avec 94.

Fabien Foret et Matthieu Lagrive doivent eux se contenter de la 10ème et 12ème place à Miller Motorsports... Fujiwara sort donc Matt du Top10 provisoire, et Harms et Rea prennent leur distance. Les français vont devoir réagir à Misano le 27 juin prochain !

Seconde course Superbike

Mardi 1er juin - 01h00 - Biaggi  s'échappe en tête à l'extinction des feux roues mais Carlos Checa est collé à ses basques ! L'espagnol passe d'ailleurs l'italien dans le premier virage devant Biaggi donc mais aussi Leon Camier, Troy Corser, Jonathan Rea, Ruben Xaus, Cal Crutchlow, James Toseland, etc.

Dans la première boucle, Corser se montre particulièrement pressant et fait plusieurs fois mine de déboiter Biaggi. Non loin de là, la seconde S1000RR se bagarre contre la seconde Aprilia ! Les BMW se sont bien sorties de leurs 3ème et 4ème lignes !

Leon Haslam en revanche a pris un bon moins départ et doit lutter ferme contre Toseland installé en 9ème place. Notre Sylvain Guintoli est 13ème juste derrière Shane Byrne : pourvu que l'anglais exécute une remontée aussi impressionnante qu'en première manche.... et emmène avec lui la Suzuki n°50 de notre unique représentant !

Devant, Carlos Checa prouve de nouveau qu'il est le King de Miller en reléguant Massimiliano Biaggi à plus d'une seconde en seulement trois tours. Troy Corser s'accroche bravement à sa 3ème place mais Camier et Crutchlow restent tapis dans l'ombre...

Haslam passe Haga en deux temps dans le 5ème tour et s'empare de la 8ème position du japonais. Pour Leon, chaque place gagnée est une poignée de points "enlevée" à Max Biaggi installé - pour le moment - sur la 2ème marche du podium !

Or dès le tour suivant, Leon profite de la longue ligne droite pour dépasser Ruben Xaus. L'anglais monte ainsi en  6ème position, à une seconde et demie de Crutchlow et deux de Camier.

De nouveau, Carlos Checa est contraint d'abandonner à cause de sa Ducati. L'espagnol est dépité... Tout comme Leon Haslam, qui chute une poignée de secondes plus tard ! Max Biaggi est décidément verni : il récupère simultanément la tête de la course et les rênes du championnat !

La mi-course approche et Leon Camier accentue la joie au sein du clan Aprilia : le champion britannique fond sur Troy Corser et sa 2ème place ! L'australien a beau réagir et rehausser son rythme, Leon se rapproche tour après tour de lui et entraine dans son sillage son compatriote Cal Crutchlow.

Le pilote Aprilia vient à bout du vieux de l'expérimenté pilote BMW dans le 13ème tour. Dans la boucle suivante, c'est au tour du pilote Yamaha de se débarrasser de Corser : Crutchlow pourrait gouter au champagne du podium pour la troisième fois cette saison. Pas mal pour un rookie !

Le coéquipier de Crutchlow est moins en verve : le double champion du monde James Toseland perd l'avant au freinage d'un droit serré et sa R1 va se froisser dans les graviers... Guintoli hérite ainsi de la 6ème place mais devra la défendre chèrement dans les six tours à venir face à Jonathan Rea et Shane Byrne !

Intercalé entre Corser et Guintoli, Haga réalise une course somme toute discrète en 5ème position. Le pilote nippon retrouve ce week-end les avant-postes mais demeure un ton en-dessous des ténors 2010 que sont Biaggi, Haslam (malgré sa chute) et Checa (malgré sa guigne).

À quatre tours de la fin, Nitro Nori profite néanmoins de la baisse de régime de Corser et lui chipe sa 4ème place. Cinq secondes derrière eux, Sylvain Guintoli doit se méfier de Shane Byrne : l'anglais a perdu de précieux dixièmes en se bagarrant chamaillant avec Rea mais remonte désormais sur notre n°50 préféré !

Seul en tête, Max Biaggi parade aux commandes de sa RSV4 Factory ! Le couple italien s'apprête à empocher son troisième doublé de la saison et à prendre les commandes d'un championnat qui n'a jamais été remporté par un italien...

Le doublé est également assuré pour Aprilia puisque Leon Camier se propulse sur la 2ème manche du podium devant Cal Crutchlow ! Haga termine 4ème juste devant Troy Corser et Sylvain Guintoli. Une belle 6ème place pour le pilote Suz' qui a su résister jusqu'au bout à la pression de Byrne.

Au final, Max Biaggi n'a pas fait de cadeau à Leon Haslam à Miller - l'anglais fête pourtant aujourd'hui même ses 27 ans - : le n°3 quitte les États-Unis en tête du championnat avec 257 points, contre 242 pour le n°91. L'année 2010 serait-elle celle de l'Empereur Romain et de son Aprilia officielle ? À confirmer dans un petit mois à Misano !

Carlos Checa pour sa part a été gâté... par la malchance ! Il repart des "States" sans avoir marqué un seul point malgré sa pole, ses deux records de tour en course et 24 tours parcourus en tête ce lundi soir. La déception est grande également pour Leon Haslam et Jonathan Rea qui étaient dans le coup mais se sont sortis une fois chacun.

On peut enfin noter qu'au championnat des constructeurs, Aprilia pointe désormais en tête avec 263 points. Suzuki est à 11 points de la firme de Noale, tandis que celle de Bologne accuse un retard de 49 points sur sa compatriote. Honda reste 4ème avec 162 points, Yamaha 5ème avec 158, BMW 6ème avec 130 et Kawasaki dernier avec 45 points.

Prochain rendez-vous : dès demain sur Moto-Net.Com pour connaître les déclarations des principaux acteurs de ses trois courses américaines et les points de vue de la rédaction MNC. Le Mondial Superbike mettra ensuite le cap sur la côte Adriatique, à Misano. Restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Essai F900XR : la nouvelle moto Sport GT BMW

En 2020, BMW stoppe la F800GT mais n'abandonne pas pour autant le segment des motos routières sportives de moyenne cylindrée. Le constructeur allemand lance une inédite F900XR inspirée de la S1000XR et déclinée de la F900R... Moto-Net.Com a pu la tester une demi-journée. Compte rendu.
Routière 8 commentaires
Comment regarder les courses MotoGP à la TV en 2020 ?

Pour la deuxième année consécutive, les Grands Prix Moto GP seront diffusés en exclusivité sur Canal+ et sur le player officiel motogp.com. Le Journal moto du Net fait le point sur la grille des programmes et les nouveautés 2020.
MotoGP 2020 20 commentaires
Interview Julien Toniutti : le Tourist Trophy, c'est le MotoGP de la course sur route 

Julien Toniutti est l'une des vedettes du nouveau jeu vidéo de moto TT Isle of Man – Ride on the Edge 2. L'ancien pilote MNC et champion de rallyes routiers nous explique comment il devenu le français le plus rapide au Tourist Trophy et revient sur ses expériences, virtuelles et bien réelles ! Interview vidéo.
Tourist Trophy 2 commentaires
Essai Z H2 : le maxiroadster super gonflé de Kawasaki

Nouvelle patronne chez les roadsters Kawasaki en 2020, la Z H2 compte surtout dominer les maxiroadsters de la concurrence... Moto-Net.Com a pu mettre à l'épreuve son moteur suralimenté, sa partie cycle et son électronique à Las Vegas (Nevada, USA) sur circuit, sur ovale (!) puis sur route. Essai.
Roadster 9 commentaires
Essai V-Strom 1050 XT : Suzuki reconfigure son maxitrail 

Le maxi trail Suzuki, relancé en 2013 et revu en 2017, profite de la norme Euro5 pour évoluer de nouveau en 2020. Moteur, électronique, esthétique et aspects pratiques : Moto-Net.Com a testé les nouveautés de la V-Strom 1050 XT. Essai.
Trail 10 commentaires
Triumph délocalise en Thaïlande et prépare de nouvelles motos avec Bajaj

Seules des séries spéciales haut de gamme sortiront désormais de l'usine Triumph d'Hinckley (Royaume-Uni), qui se recentrera sur le développement de ses futures motos. Comme les futures petites et moyennes cylindrées prévues en partenariat avec le géant indien Bajaj ? Explications.
Vie des entreprises 5 commentaires
Harley-Davidson relance la Softail Standard

La Softail Standard fait son retour en 2020 avec le moteur Milwaukee-Eight 107 de 1746 cc, une selle monoplace et un coloris unique noir. De quoi se prendre de nouveau pour Lorenzo Lamas, l'inoubliable interprète du Rebelle sur le chopper Harley-Davidson ! Présentation.
Motos 3 commentaires
Le prix de la nouvelle Yamaha Tracer 700 est-il bien placé face aux motos concurrentes ?

La nouvelle Tracer 700, relookée et améliorée pour 2020, débarque dans les concessions Yamaha au prix de 8799 euros. Comment se situe ce trail routier polyvalent par rapport à ses concurrentes ? Réponses dans notre guide MNC.
Routière 13 commentaires
Euro5 condamne les Suzuki GSX-R1000 et les Burgman 125, 200 et 650 !

La mythique GSX-R1000, relancée en grandes pompes en 2017 puis améliorée en 2019, va temporairement disparaître des catalogues Suzuki européens à cause d'Euro5. La nouvelle norme sonne aussi le glas des scooters Burgman 125, 200 et 650, référence historique parmi les maxi-scooters !
R&D 6 commentaires

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...