• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
NOUVEAUTES TRIUMPH 2020
Paris, le 1er août 2019

Triumph dévoile ses nouvelles Rocket 3 R et GT et une inédite Daytona Moto2 765

Triumph dévoile ses nouvelles Rocket 3 R et GT et une inédite Daytona Moto2 765

La Rocket 3 est de retour en 2019 avec des arguments de poids : un nouveau 3-cylindres de 2458 cc de 167 ch, une partie-cycle optimisée, une électronique de pointe et un poids en baisse de 40 kg ! Triumph fait également renaître sa sportive Daytona, calquée sur les Moto2 de Grands Prix.

Imprimer

Quinze années se sont écoulées depuis le lancement de la Rocket III - retirée du catalogue avec Euro4 - mais son aura est restée intacte : c'était la moto de la démesure avec son énorme trois-cylindres en ligne de 2294 cc, sa plastique "patibulaire-mais-presque" et sa masse imposante (plus de 350 kg).

Triumph - titillé par la Ducati Diavel - relance cette machine à sensations et ne fait pas dans la demi-mesure : son "3-pattes" grimpe à 2458 cc et revendique 167 ch à 6000 tr/mn (en hausse de "11%") ainsi qu'une ahurissante valeur de couple de 221 Nm à 4000 tr/mn !

Ce propulseur monumental (chaque piston fait 110,2 mm de diamètre pour 85,9 mm de course !) est tout simplement le "plus gros moteur de moto de série du monde", note fièrement le constructeur d'Hinckley, qui avait amorcé au printemps le retour de son "Power Cruiser" via une série limitée ultra haut de gamme : la Rocket 3 TFC.

La marque anglaise dévoile désormais les versions de grande série : la Rocket 3 R et la Rocket 3 GT, qui reprennent à l'identique la ligne et les principales caractéristiques de la luxueuse "TFC". Les différences notables se jouent au niveau de l'équipement, logiquement moins ostentatoire sur ces nouvelles R et GT.

Deux versions taillées pour la démesure

Ces Rocket 3 R et GT sont cependant loin d'être des motos à l'économie, en témoignent leur finition raffinée et leurs périphériques racés : fourche inversée Showa de 47 mm (réglable en compression et détente), amortisseur avec bonbonne séparée ajustable en précharge, étriers radiaux Brembo Stylema, éclairage à LED, tableau de bord TFT couleurs, repose-pieds réglables. Du beau et du bon !

MNC apprécie aussi son élégant mono-bras oscillant qui renferme la transmission finale par cardan et ses repose-pieds arrière escamotables, ainsi que ses silencieux courts développés par Arrow. L'électronique n'est pas en reste avec de série une centrale à inertie qui mesure la position de la moto sur six axes pour renseigner l'anti-patinage et l'ABS.

Quatre modes de conduites font par ailleurs leur apparition aux côtés d'un régulateur, un démarrage mains-libres, une prise USB et des commodos rétro-éclairés. La Rocket 3 GT - davantage à vocation routière - embarque également de série des poignées chauffantes (option sur la R). "50 nouveaux accessoires" sont disponibles s'empresse de préciser Triumph.

L'assistant au démarrage en côte installé de série sera sans aucun doute apprécié au regard des poids à sec annoncés : 291 kg pour la R et 294 kg pour la GT ! Une masse en baisse de "40 kg" par rapport au modèle précédent selon Triumph, qui aurait gagné la bagatelle de "18 kg" uniquement sur le moteur.

Notons enfin que les Rocket 3 R et Rocket 3 GT embarquent 18 litres d'essence, que leur boîte compte six rapports et que leur entretien est espacé à 16 000 km. La GT offre plus de confort grâce à sa selle plus épaisse avec dosseret passager, son petit pare-brise et la position plus relax induite par son guidon aux branches recourbées ainsi que ses repose-pieds avancés.

Ces deux nouveautés seront disponibles en concessions en "décembre prochain", annonce Triumph France qui ne communique pas de tarifs. MNC estime la Rocket 3 R à environ 20 000 euros et la Rocket 3 GT aux alentours de 25 000 euros

Daytona Moto2 765 : la nouveauté évidente de Triumph

Le constructeur anglais révèle aussi de manière officielle - via le dessin 3D ci-dessous - un autre salivant projet : la Daytona 765, déjà aperçue pendant son développement en début d'année. Cette nouveauté fera dans un premier l'objet d'une série limitée : 765 de ces "Daytona Moto2 765 Limited Edition" seront destinées à l'Europe et l'Asie et 765 autres pour l'Amérique et le Canada.

La référence à la catégorie intermédiaire des Grands Prix moto renvoie au statut de motoriste unique assuré depuis cette année par Triumph en Moto2 avec le 3-cylindres de 765 cc de son roadster Street Triple, en lieu et place du précédent 4-cylindres Honda.

Cette Daytona Moto2 765 sera officiellement présentée le 23 août lors du Grand Prix de Silverstone, où toutes ces caractéristiques seront alors communiquées. Celle qui succède à la regrettée Daytona 675 reprend à priori son excellent châssis et devrait développer entre 130 et 140 ch (jusqu'à 123 ch sur la Street Triple).

Cette série limitée très affûtée sera - espérons-le ! - suivie d'une version de série, conformément à la tendance suivie actuellement par Triumph (voir la Rocket 3 ci-dessus). De même, la future Daytona 765 de série fera sans doute le plein d'électronique avec anti-patinage, modes de conduite paramétrables, ABS sur l'angle, écran TFT couleurs, etc. 

Des podiums des Grands Prix à ceux des concessions !

Pour MNC, le retour de cette moto n'est pas une surprise dans la mesure où Triumph fournit les moteurs du Moto2 : quel intérêt de s'engager en championnat du monde sans avoir de motos sportives dans sa gamme pour capitaliser sur cette image ? Le Journal Moto du Net se posait la question dès la signature du contrat en été 2017...

"Notre interprétation de la moto sportive, aujourd'hui, c'est la Street RS", nous avait alors répondu Eric Pécoraro. "Donc c'est cohérent d'engager son moteur en Grands Prix pour valoriser la gamme Street Triple en général et la RS en particulier", estimait le directeur marketing de Triumph France, en assurant que "pour l'instant, il n'y a pas de retour d'une sportive prévu au catalogue".

La marque change finalement son fusil d'épaule deux ans plus tard, au plus grand bonheur des fans de la "Dayto" ! Les dernières évolutions des Yamaha R6 et Kawasaki 636 vont pouvoir recommencer à trembler, de même que les MV Agusta F3 675 et 800... 

"Cette nouvelle édition limitée de Daytona offre ce qui se rapproche le plus d'une véritable sortie d'usine Moto2TM pour la route", prévient le constructeur britannique, qui anticipe une "forte demande pour cette moto unique".

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Quartararo a-t-il enfreint le règlement des essais privés avec une moto non conforme ?

La Fédération internationale de motocyclisme (FIM) auditionnera plusieurs pilotes soupçonnés de ne pas avoir respecté les règles encadrant les séances d'essais privés en amont du Grand Prix d'Espagne prévu le 19 juillet. Fabio Quartararo ferait partie de la liste suite à ses tours de piste au Paul Ricard sur une R1 préparée... Explications.
Pilotes et équipes 1 commentaire
[Vidéo] Road : le film sur Joey "King du TT" Dunlop et les siens

C'est le 2 juillet 2000 que s'est tué Joey Dunlop lors d'une course sur route en Estonie. Moto-Net.Com rend hommage à cette légende du Tourist Trophy via le film Road, documentaire qui relate l'histoire de Joey, son frère Robert et ses neveux William et Michael... Séquence émotion.
Voxan repousse d'un an sa tentative de record du monde en moto électrique

L'ancien constructeur de motos françaises Voxan, réorienté vers la mobilité électrique depuis son rachat par Venturi en 2010, dévoile une version avancée de son prototype Wattman avec lequel Max Biaggi tentera de dépasser les 330 km/h en juillet 2021, un an après l'échéance initiale. Un nouveau retard dans l'épopée Voxan...  Explications.
Nouvelles fonctionnalités pour l'assistant à la conduite Coyote

Les boîtiers et l'application Coyote évoluent à l'approche des chassés-croisés de l'été : signalement des personnels autoroutiers, mise à jour des routes repassées à 90 km/h et nouvelles alertes de virages dangereux. Le leader européen des systèmes connectés d'aide à la conduite déploie également son propre assistant vocal... Explications.
Radars 1 commentaire
BMW lance le premier régulateur de vitesse adaptatif pour motos

Très apprécié des utilisateurs de motos routières, le régulateur de vitesse intègre une nouvelle fonction : il s'adapte désormais à la vitesse du véhicule qui les précède ! Annoncé dès 2018 par KTM, le dispositif ACC développé par Bosch est finalement lancé en premier par BMW.
R&D
Andrea Dovizioso se casse la clavicule pendant une course de motocross...

Andrea Doviziosio s'est fracturé la clavicule gauche lors de la manche d'ouverture d'un championnat régional italien de motocross sur le circuit de Monte Coralli de Faneza. Le pilote officiel Ducati s'est immédiatement fait opérer à Modène, en espérant éviter les complications pour le démarrage de la saison MotoGP... Explications.
Tout-terrain 1 commentaire
L'expérimentation des 80 km/h peut-elle prendre fin ?

Nous sommes le 1er juillet 2020, soit exactement deux ans après le début de "l'expérimentation" du 80 km/h sur les routes. Cette limitation de vitesse - qui a coûté de nombreux points et encore plus d'euros à tous ceux qui ne conduisent pas le nez rivé sur le compteur mais le regard loin devant ! - a-t-elle porté ses fruits en termes de mortalité routière ? Pas sûr...
Radars 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...