• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 17 octobre 2015

Superpole Losail : Sykes signe la dernière pole 2015

Superpole Losail : Sykes signe la dernière pole 2015

Devancé par Jonathan Rea et Jordi Torres lors des essais libres de la finale du World Superbike 2015 au Qatar, Tom Sykes s'est montré intraitable dans "son" exercice de la Superpole. Le Ninja n°66 signe sa 6ème pole 2015, la 30ème de sa carrière... Comme à Assen, Donington Park, Misano, Sepang et Jerez cette année, "Major" Tom et sa Kawasaki ZX-10R…

Imprimer

Devancé par Jonathan Rea et Jordi Torres lors des essais libres de la finale du World Superbike 2015 au Qatar, Tom Sykes s'est montré intraitable dans "son" exercice de la Superpole. Le Ninja n°66 signe sa 6ème pole 2015, la 30ème de sa carrière...

Comme à Assen, Donington Park, Misano, Sepang et Jerez cette année, "Major" Tom et sa Kawasaki ZX-10R officielle se sont envolés vers une nouvelle Superpole en bouclant les 5380 mètres du circuit international - et interstellaire - de Losail en 1' 56,821.

Le n°66 Kawa' prend donc un léger avantage sur son ennemi n°7, Chaz Davies, qualifié en 4ème place sur la grille qatarie et deuxième du classement provisoire avec 383 points au compteur, contre 367 pour Tom. Leon Haslam avec ses 267 points ne peut prétendre accéder au podium 2015...

En tête des feuilles de temps hier soir et quatrième à l'issue de la troisième séance d'essai libre, Rea est battu ce soir par son coéquipier de moins de deux dixièmes de seconde. Titré dès l'épreuve de Jerez et auteur depuis d'un magistral doublé à Magny-Cours, l'impitoyable "JR" a dans le viseur le records de points inscrits en une saison WSBK (522, Colin Edwards).

Excellente surprise de la seconde phase de la Superpole (SP2), Xavi Forés hissera demain sa Ducati n°112 - la n°34 du convalescent Davide Giugliano en fait ! - sur la première ligne de la grille. Le champion du Superbike allemand en 2014 profite de sa nouvelle pige pour se mettre en avant... et placer Davies derrière !

Mené par "Chazie" et sa Panigale d'usine, le deuxième rang de la grille qatarie sera complétée dimanche soir par deux autres machines italiennes : les Aprilia RSV4 n°81 et 91. Pilote le plus rapide lors des essais libres, Jordi Torres courra demain après sa première victoire en WSBK, Leon Haslam après sa cinquième.

En bonne forme depuis le début du week-end, Randy de Puniet (Suzuki Crescent Voltcom) était neuvième à l'issue de la FP3, donc qualifié directement pour la SP2. Notre n°14 national gagne une place grâce à la Superpole et manque la 7ème de son coéquipier Alex Lowes à six millièmes de seconde (!).

Auteur d'une impressionnante fin de saison, Michael van den Mark s'assure la dernière place sur la troisième ligne malgré une énorme chaleur à deux minutes de la fin de la SP2. Deuxième meilleur temps des essais libres, le jeune pilote Honda tentera de prendre l'aspi des meilleurs demain en course.

Sur la quatrième ligne s'installeront demain soir Leandro Mercado (Ducati Barni), Matteo Baiocco (victime d'une vilaine chute au beau moche milieu du triple droit hyper rapide au guidon de sa Ducati Althea) et le champion Evo 2014 David Salom (Kawasaki Perdercini).

Ralenti le premier soir par plusieurs pépins techniques sur sa Fireblade, Sylvain Guintoli a du prendre part à la première session Superpole... Mais la SP1 a fort mal débuté pour lui : le champion du monde 2014 est rentré aux stands sans boucler son premier tour et est resté pendant 10 minutes dans son box !

Reparti alors que ses petits camarades lançaient leur deuxième assaut, Sylvain a bouclé un unique tour rapide qui l'a hissé à la deuxième place, mais le Frenchie a finalement été battu par Leandro Mercado... "Guinters" doit donc se contenter de la 13ème place sur la grille.

Derrière notre "Numéro Un" mondial et sa CBR1000RR se placeront Niccolo Canepa sur sa Panigale n°59 (Ducati Althea) et Ayrton Badovini sur sa S1000RR n°86 (BMW Italia). Deux pilotes aussi expérimentés que bagarreurs dont Guintoli devra se défaire rapidement lors des deux départs demain !

En tête de la SP1 à la fin de la première moitié de la SP1, Leon Camier a finalement signé le sixième meilleur temps et doit se contenter de la 16ème place sur la grille. Posté dans le sillage de son coéquipier Salom durant toute la SP1, Christophe Ponsson (Kawasaki Pedercini) tachera de prendre la roue de la MV Agusta d'usine en course demain.

Roman Ramos complètera la sixième ligne de la grille qatarie avec sa propre Ninja ZX-10R préparée par l'équipe Go Eleven. Largués au chrono en SP1, Gianluca Vizziello (Kawasaki Grillini) et Gabor Rizmayer (BMW Toth) partiront des 19ème et 20ème places.

Écartés de la dernière Superpole de l'année à l'issue des trois premières séances d'essai libre, Phillis et Toth partiront du fond de la grille demain soir. Le départ de la première course Superbike est programmé à 18h : restez connectés !

Superpole World Superbike Magny-Cours 2015

.

.

.

Les derniers essais MNC

A lire aussi sur le Journal moto du Net

CRF1100L Africa Twin 2023 : nouveaux coloris pour le maxitrail Honda

L'Africa Twin n'évolue pas techniquement pour 2023 mais reçoit de nouveaux coloris disponibles à partir d'octobre sur les CRF1100L standard et Adventure Sports. Présentation.
Trail 1 commentaire
Déclarations des pilotes MotoGP après le GP de Grande-Bretagne 2022

Francesco Bagnaia repart de Silverstone avec un grand sourire et les 25 points de la victoire, tandis que le clan français fait grise mine après la chute de Johann Zarco en tête du GP de Grande-Bretagne et la modeste 8ème de Fabio Quartararo, ralenti par un mauvais choix de pneus. Réactions des pilotes.
Grande-Bretagne 1 commentaire
GP de Grande-Bretagne : Bagnaia déroule, Zarco dérape, Quartararo déguste

Francesco Bagnaia entame gaz en grand la rentrée de la classe reine à Silverstone : l'officiel Ducati, tout en maîtrise, décroche sa deuxième victoire consécutive devant l'impressionnant Maverick Viñales et Jack Miller. Résumé du GP de Grande-Bretagne, meilleurs moments vidéos et classements.
Grande-Bretagne 5 commentaires
Le marché moto dans le vague en cette fin de 1er semestre 2022

Au premier semestre 2022, le marché français du motocycle s’est rétracté de -6%, chutant même de -21 % en juin. Les motos et scooters résistent malgré de nombreux bâtons dans les jantes : pénuries de composants, Covid-19 et confinements en Asie, transport maritime saturé, livraisons compliquées... et d’autres menaces guettent ! Bilan.
Combien de temps attendre ma nouvelle moto 2022 ?

Si vous changez de moto cet été, armez-vous de patience : les délais de livraisons s'allongent faute de stocks, en raison notamment du ralentissement de la production en Asie. MNC fait le point avec les constructeurs sur cette problématique commune à presque toutes les marques.
Pratique 1 commentaire
Marché moto et scooter : interviews des constructeurs au 1er semestre 2022

Deux fois par an, Moto-Net.Com propose aux marques de moto et scooter en France de dresser leur bilan marché. Leurs responsables reviennent pour nos lecteurs MNC Premium sur le premier semestre 2022 (-6%)... mais aussi sur le prix de l’essence, le contrôle technique et la fin annoncée du thermique !
Essai vidéo MT-10 2022 : la nouveauté Yamaha en fait-elle trop ?

Yamaha ajoute des muscles et de la technologie supplémentaires à sa MT-10, qui n'en manquait déjà pas ! Plus puissant, plus sophistiqué et toujours aussi "torturé" stylistiquement, le roadster d'Iwata ne devient-il pas too much ? Essai vidéo MNC.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...