• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#THAILANDGP DÉCLARATIONS
Paris, le 3 octobre 2022

Réactions des pilotes MotoGP au renversant Grand Prix de Thaïlande 2022

Réactions des pilotes MotoGP au renversant Grand Prix de Thaïlande 2022

Imaginez... Vous passez un week-end entier à régler méticuleusement votre moto sur le sec, tout en attendant fébrilement la pluie, mais cette garce n’apparaît que le dimanche après-midi ! En inondant la piste, l’eau a non seulement redistribué les cartes à Buriram, elle relance le championnat MotoGP avant Phillip Island, Sepang et Valence... Déclarations.

Imprimer

Miguel Oliveira, KTM Red Bull n°88, 1er :

Réactions des pilotes MotoGP au renversant Grand Prix de Thaïlande 2022

"C'était une longue course, c’est certain ! Mais je ne peux pas me plaindre, chaque fois que nous avons l'occasion de nous battre sur le mouillé, je suis super rapide. Quand j'ai vu la météo, j'ai eu des flashbacks de l'Indonésie et j'ai essayé de garder les pieds sur terre. Je voulais prendre un bon départ et limiter les erreurs au maximum. Je suis vraiment satisfait de cette victoire de fin de saison. Oui, c'est sur le mouillé mais je prendrai toujours une victoire qu'importe les conditions !".

Jack Miller, Ducati Lenovo n°43, 2ème :

Réactions des pilotes MotoGP au renversant Grand Prix de Thaïlande 2022

"Avec ces conditions, la course m'a semblé vraiment longue, et en plus de gérer mon rythme, je devais aussi faire très attention à ne pas faire d'erreur. Quand Oliveira m'a dépassé, j'ai continué à pousser fort pour le rattraper et le dépasser. Je voulais essayer dans le dernier tour, mais j'ai fait une petite erreur à quatre virages de l'arrivée, et il était vraiment fort dans le dernier secteur. Quoi qu'il en soit, je suis heureux d'être à nouveau sur le podium : la moto fonctionne de mieux en mieux, et l'équipe fait un travail incroyable. De plus, Pecco n'est plus qu'à 2 points du leader au classement, et la lutte pour le titre devient de plus en plus ouverte. C'était une très bonne journée pour toute l'équipe, et je serais ravi si nous pouvions ramener le titre à Bologne. Maintenant, j'ai hâte de rentrer chez moi pour courir devant ma famille à Phillip Island".

Francesco Bagnaia, Ducati Lenovo n°63, 3ème :

Réactions des pilotes MotoGP au renversant Grand Prix de Thaïlande 2022

"Je suis extrèmement heureux de cette troisième place. Cette course a été longue et très intense. Je savais que mon potentiel sur le mouillé était celui-ci et non celui montré au Japon. Dès le début, j'ai essayé d’attaquer, pour céder le moins de terrain possible, mais ce n'était pas facile. À la fin, le pneu avant n'était plus là, et les pilotes derrière se rapprochaient de plus en plus, nous y sommes parvenus. Nous sommes à deux points de Quartararo au championnat, donc les trois prochaines courses seront vraiment décisives".

Johann Zarco, Ducati Prima Pramac n°5, 4ème :

Réactions des pilotes MotoGP au renversant Grand Prix de Thaïlande 2022

"Je suis content, c’était un bon week-end... et une bonne course, car quatrième dans de telles conditions c’est long, c’est dur. Je suis soulagé car nerveusement, ce n’est pas facile. Mais c’est plaisant de terminer avec de gros points, une belle place, un podium, presque, laissé à Pecco Bagnaia. Depuis Misano, on reçoit un peu des consignes de course, que je n’avais pas à appliquer jusqu’à présent car je n’étais en bagarre avec Pecco ! Pour une victoire, Ducati ne bloque rien. Pour des places au-delà du podium, oui, on donne l’avantage à Pecco. De toute manière, le championnat est raté pour moi car j’ai déjà gâché trop de courses".

Réactions des pilotes MotoGP au renversant Grand Prix de Thaïlande 2022

"En début de course, j’ai manqué d’aisance. J’espérais que ça sèche un peu plus tôt car avec toute l’eau c’était très complique : ça patinait dans la ligne droite, on ne voyait pas le pilote devant soi, il fallait se retenir au freinage pour ne pas engendrer de catastrophe. Ç’aurait été dommage de commettre une grosse erreur. Alex Marquez avait un rythme vraiment pas mal et ce n’était pas facile d’aller le chercher. Luca Marini a perdu l’avant dans le virage 9, et j’ai perdu l’avant à cet endroit-là aussi, donc c’était vraiment délicat. Dès que ça a séché, j’ai pu être beaucoup plus rapide. J’ai été incisif sur Marc Marquez, moins sur Pecco (sourire). La piste a vraiment séché sur les quatre derniers tours, et c’était trop tard pour penser à la victoire. Encore que, en passant Pecco rapidement j’aurais pu tenter un truc et partir sur Oliveira, mais comme il n’y avait vraiment qu’une trajectoire et qu’en dehors, la moto glissait, c’était compliqué. Deux tours sont passés et je ne pouvais plus viser plus la victoire. Je l’ai joué de manière intelligente, Ducati m’a adressé un grand merci".

Marc Marquez, Honda Repsol n°93, 5ème :

Réactions des pilotes MotoGP au renversant Grand Prix de Thaïlande 2022

"Je suis content de la course dans l'ensemble, j'ai encore été capable de faire une course solide, en évitant les erreurs et en restant calme au départ. Les courses sur le mouillé sont toujours très longues, il faut donc être prudent. Ensuite, je me sentais mieux et j'ai gagné du temps sur le groupe devant, mais il était impossible de dépasser Bagnaia. L'accélération de la Ducati est très forte. Nous continuons à travailler et à essayer de tout améliorer, c'était un bon week-end où nous étions compétitifs sur le sec comme sur le mouillé. Nous avons maintenant une semaine de repos pour récupérer un peu et continuer à nous entraîner pour être fort sur les trois dernières courses de l'année".

Enea Bastianini, Ducati Gresini n°23, 6ème :

Réactions des pilotes MotoGP au renversant Grand Prix de Thaïlande 2022

"Je suis assez content. C’est dommage car départ je n’avais pas la bonne cartographie et je n'ai pas pu pousser aussi fort que j'aurais pu pendant le premier tour. J'ai pu la changer et je suis resté avec les mêmes réglages pendant toute la course. Les dix premiers tours ont été assez difficiles, et je ne peux pas nier que j'avais peur... on ne voyait rien. Puis la pluie a baissé d'intensité et je pense que la sixième place aujourd'hui était notre véritable objectif. Nous l'avons obtenu et c'est bien. Nous devons continuer à y croire lors des trois dernières courses, le classement est très serré au sommet avec de nombreux vainqueurs potentiels".

Maverick Vinales, Aprilia n°12, 7ème :

Réactions des pilotes MotoGP au renversant Grand Prix de Thaïlande 2022

"Dans les premiers tours, la visibilité était vraiment réduite au minimum. J'ai fait la ligne droite pratiquement sans rien voir ! À part cela, le feeling aujourd'hui était vraiment bon. J'ai gagné de nombreuses places et je suis convaincu qu'avec de meilleures qualifications, j'aurais été un prétendant au podium. Quoi qu'il en soit, l'important est que nous apprenions de ces week-ends. Ce matin sur le sec, nous avons fait un pas en avant en termes de réglages, mais je ne pense pas que cela aurait été suffisant pour être compétitif comme nous l'étions sur le mouillé".

Aleix Espargaro, Aprilia n°41, 11ème :

Réactions des pilotes MotoGP au renversant Grand Prix de Thaïlande 2022

"J'étais compétitif aujourd'hui. J'avais un bon rythme et j'ai réussi à reprendre beaucoup de places. Puis il y a eu le contact avec Brad qui, selon moi, était un fait de course normal puisque j'étais déjà à son niveau en se lançant dans le virage à l'intérieur (à sa droite). Cela m'a coûté une interminable pénalité de "long lap" et j'ai continué à attaquer sans pouvoir aller au-delà de la onzième place. Quoi qu'il en soit, nous quittons Buriram avec de nombreux points positifs. Tout d'abord, je rentre chez moi auprès de ma famille et je vais pouvoir me préparer au mieux pour les prochaines courses sur deux circuits où nous allons nous amuser. Ensuite, nous avons comblé notre retard sur Fabio qui, en tant que leader du championnat, est toujours l'homme à battre".

Alex Rins, Suzuki Ecstar n°42, 12ème :

Réactions des pilotes MotoGP au renversant Grand Prix de Thaïlande 2022

"La course a été un peu délicate et difficile à gérer. Il y avait beaucoup d'eau stagnante sur la piste, et quand vous êtes dans un groupe avec beaucoup de pilotes, il est très difficile d’y voir quelque chose dans les projections, donc j'ai juste essayé de rester propre et en sécurité. Ce n'est pas un bon résultat, mais mes sensations sur la moto n'étaient pas mauvaises, surtout que nous n'avons pas eu beaucoup de temps sur piste humide cette année. J'ai hâte d'aller en Australie, Philip Island est un circuit sympa à piloter et j'espère obtenir un meilleur résultat là-bas".

Franco Morbidelli, Yamaha Monster n°21, 13ème :

Réactions des pilotes MotoGP au renversant Grand Prix de Thaïlande 2022

"Les dix premiers tours de la course ont probablement été l'expérience la plus effrayante de ma vie. La visibilité était nulle. Mais heureusement, tout le monde était assez sage pour ne pas tenter de manœuvres brusques ou tenter des trucs fous dans les zones où la visibilité était nulle. Les dix premiers tours se sont déroulés sans qu'il ne se passe grand chose. C'était vraiment surprenant, mais aussi un soulagement. Après cela, la vraie course a commencé. J'ai pu tirer un certain rythme de mon package, et j'étais assez rapide en fait. Mais quand j'ai atteint d'autres motos, je n’ai pas pu dépasser ni faire beaucoup plus. J'ai dû ralentir et attendre le drapeau à damier".

Fabio Quartararo, Yamaha Monster n°20, 17ème :

Réactions des pilotes MotoGP au renversant Grand Prix de Thaïlande 2022

"La pluie est tombée au pire moment pour nous. Nous n'avons pas eu beaucoup de roulage sur le mouillé avant le début de la course, juste quelques minutes. Les premiers tours de la course ont été vraiment délicats. J'ai été poussé par Jack dans le premier virage et ça n'a fait qu'empirer à partir de là. J'essayais de trouver un bon ressenti, mais dans le virage 4 j'ai eu une chaleur, et la visibilité était vraiment mauvaise. Je suis désolé pour les fans thaïlandais. J'espérais faire une meilleure course devant eux. Nous avons une idée de ce qui nous a causé autant de tort, mais nous allons étudier davantage pour nous améliorer à l'avenir. Nous essaierons de revenir plus forts en Australie".

GP de Thaïlande 2022 : le résultat de la course

Réactions des pilotes MotoGP au renversant Grand Prix de Thaïlande 2022

Classement MotoGP 2022 après Buriram

Réactions des pilotes MotoGP au renversant Grand Prix de Thaïlande 2022

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Manifestations contrôle technique moto : plus de 30000 motards très en colère !

Les usagers deux-roues n'ont pas manqué l'appel de la FFMC à manifester contre le contrôle technique moto ce week-end, avec un peu de plus 30 000 motards sur 60 départs de manifestations, comptabilise la Fédération française des motards en colère !
Essai vidéo Honda CB750 Hornet 2023

L'essai vidéo MNC d'une nouvelle moto parmi les plus attendues de 2023 : la Honda CB750 Hornet ! Ce nouveau Frelon fait-il mouche avec son bicylindre inédit de 755 cc ? Réponses en images en compagnie de notre essayeur, par ailleurs ancien propriétaire de la Hornet 600 !
Aston Martin passe la vitesse supérieure avec sa moto AMB 001 Pro 

Trois ans après sa première moto AMB 001 inspirée de son hypercar Valkyrie, Aston Martin propose une seconde version - beaucoup - plus puissante : l’AMB 001 Pro développe 225 chevaux. Le constructeur d’auto anglais et son partenaire français Brough Superior (!) ont revu l’aérodynamisme en conséquence... Présentation.
Essai V100 Mandello S : roadster ou tourer, Moto Guzzi tente le grand écart 

Un roadster doit être léger et agile, efficace en ville et plaisant sur route. Une routière doit être accueillante et confortable, équipée pour les longs parcours et le duo. Avec sa toute nouvelle V100 Mandello, Moto Guzzi entend combiner les atouts de ces deux styles de moto... MNC teste la version S, haut de gamme.
Veste moto RST Axiom Plus avec airbag électronique 

Le manufacturier britannique RST (groupe Bihr) enrichit sa collection d'équipements moto avec la veste textile Axiom Plus, qui intègre l'airbag autonome de son partenaire français In&Motion. Présentation.
La Dagger, nouvelle déclinaison du roadster Lawrence de Brough Superior

La marque de motos de luxe (et de Toulouse !) Brough Superior propose un nouveau roadster pour 2023. Enfin, une nouvelle version de de son modèle Lawrence lancé en 2020. Dénommée Dagger, elle reçoit notamment l’homologation Euro5 et des jantes de 17 pouces. Présentation.
Essai Royal Enfield Hunter 350 : chasseuse de primo

La nouvelle Hunter 350 (HNTR) place ses inédites jantes en 17 pouces - une première chez Royal Enfield - en direction des jeunes primo-accédants. Ses atouts ? Une jolie bouille classique et un prix attractif. Ses limites ? Réponses dans notre essai MNC…

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Pré-saison 2023

  Calendrier MotoGP 2023

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...