• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
#MALAYSIANGP ANALYSE
Paris, le 25 octobre 2022

Quartararo suspend Bagnaia à deux doigts du titre MotoGP 2022

Quartararo suspend Bagnaia à deux doigts du titre MotoGP 2022

Notre champion du monde de MotoGP porte rudement bien son surnom : Fabio "El Diablo" Quartararo a lutté comme un beau diable à Sepang pour maintenir ses chances de second sacre consécutif jusqu’au bout, jusqu’à la finale 2022 programmée dans deux semaines à Valence. Mais Bagnaia est bien parti... Ou termine fort, plutôt !

Imprimer

Ils étaient quatre. Quatre pilotes qui pouvaient encore remporter le titre mondial, mathématiquement. En débarquant en Malaisie pour participer à la dernière étape de la tournée pacifique - guerrière ! - de l’Intercontinental Circus, le leader Bagnaia comptait 14 points d’avance sur Quartararo, 27 sur Espargaro et 42 sur Bastianini.

Avec 25 points mis en jeu à Sepang et tout autant lors de la traditionnelle finale à Valence - le circuit espagnol clôt la saison de MotoGP depuis 20 ans -, Jack Miller était d’ores et déjà "hors-course" : cinquième au classement général, l’australien comptait 54 points de retard sur son coéquipier Pecco...

Malgré sa flamboyante deuxième place décrochée au terme d’une lutte fratricide sans pitié ou presque, Enea Bastianini repart de Sepang avec la certitude qu’il n’inscrira pas son nom sur le trophée du MotoGP. En 2022 du moins car dans deux petites semaines, le pilote italien quittera la "famille" Gresini pour intégrer l’usine de Bologne !

Quartararo suspend Bagnaia à deux doigts du titre MotoGP 2022

En 2023, le bestial n°23 (!) rejoindra son compatriote au n°63 - et probable "Numero Uno" des Grand Prix moto - au sein du team officiel Ducati. L’association de ces deux italiens risque de produire quelques étincelles, au sens figuré bien sûr en termes de résultats, mais aussi au sens propre sur la piste !

Dimanche dernier, Enea a été le seul à tenir la dragée haute à Pecco. Certes, Jorge Martin était plus rapide qu’eux : dès son premier tour lancé en course, l’espagnol n°89 et sa Desmosedici a effacé le record du tour en course instauré par Valentino Rossi en 2019, battant le n°46 et sa M1de trois petits centièmes de seconde.

Quartararo suspend Bagnaia à deux doigts du titre MotoGP 2022

La veille aux qualifications, "Martinator" avait déjà zigouillé le record absolu de la piste en devenant le tout premier homme à descendre - nettement - en dessous de 1’ 58. Hélas pour le pilote Ducati Pramac, son échappée belle en course n’aura duré que 7 tours.

Hep les Ducati, pas si vite !

Le GP de Malaisie a été plus court encore pour une autre Ducati : la n°10 a obstinément refusé de libérer son train avant, juste après le départ. Tassée en position "départ canon", la Desmosedici a contraint Luca Marini à abandonner la course... Du jamais vu pour le pilote de l’écurie Mooney VR46 !

Quartararo suspend Bagnaia à deux doigts du titre MotoGP 2022

Ce dimanche en effet, Marini a enregistré le premier résultat blanc de sa carrière en catégorie reine (deux saisons pleines !). À cause de cette panne, le frangin de Valentino Rossi cède la 12ème place du classement provisoire à un certain Marc Marquez, discret septième de ce Grand Prix de Malaisie.

La mésaventure de Marini relance surtout le débat sur l’intérêt des assistances au démarrage et variateurs d’assiette qui font aujourd’hui office de suspensions électroniques... des éléments pourtant interdits par le règlement MotoGP ! "Cela fait partie du jeu : nous avons beaucoup d'électronique sur la moto et un problème de cette nature peut arriver", tente de relativiser l’italien qui visait un Top 5.

Quartararo suspend Bagnaia à deux doigts du titre MotoGP 2022

Ce n’est pas la première fois que ce genre de panne prive un pilote d’un - très - bon résultat cette année : au Grand Prix d’Allemagne notamment, Maverick Vinales avait du abandonner le combat qui l’opposait à son coéquipier Aleix Espargaro à cause de la casse du correcteur d’assiette de sa RS-GP.... "Mamma mia!"

Ce dimanche à Sepang, les deux Aprilia ont franchi la ligne d’arrivée, mais pas assez tôt : la n°12 n’est pas rentrée dans les points tandis que la n°41 a fini dixième seulement. Avec la victoire de Bagnaia de toute manière, l’affaire était entendue pour Aleix Espargaro... Qui aurait toutefois parié avant le début de saison que l’espagnol serait en lice pour le titre mondial jusqu’à l’avant-dernière épreuve ?!

Quartararo suspend Bagnaia à deux doigts du titre MotoGP 2022

Moins incroyable mais très impressionnante tout de même, la remontada de "Pecco" prouve qu’en sport - mécanique à plus forte raison -, il ne faut jamais, jamais rien lâcher. L’an passé déjà, le n°63 avait effectué une seconde moitié de saison exemplaire, remportant quatre des six dernières courses...

En 2022, le vice-champion du monde est encore moins bien parti (zéro podium avant sa victoire à Jerez), s’est montré encore plus irrégulier (cinq résultats nuls)... mais se révèle aujourd’hui comme le nouveau patron de la catégorie reine avec des compteurs qui ne cessent de grimper !

Un nouveau patron en catégorie reine...

Dimanche soir, le leader du championnat cumulait 258 points, sept victoires et trois podiums supplémentaires (gravis lors des cinq dernières épreuves). Notre champion du monde en titre doit s’incliner avec ses 235 points, trois victoires, quatre 2èmes places et une troisième courageusement décroché e dimanche malgré un doigt cassé.

Quartararo suspend Bagnaia à deux doigts du titre MotoGP 2022

Dans son malheur, le n°20 Yamaha a eu la chance de s’endommager légèrement le majeur de sa main gauche, moins précieuse que la main droite : c’est avec cette dernière pour rappel, que les pilotes de MotoGP gèrent le principal frein à carbone et l’accélérateur à particules.

Le retour de notre "Fabio-lous" compatriote sur le podium demeure remarquable - quatre mois à d’attente de dur labeur -, surtout sur un circuit aussi exigeant que Sepang et face aux meilleures pilotes et aux meilleures motos au monde. Face à la meilleure machine en fait, puisque ces trois plus proches rivaux en piste étaient juchés sur des Ducati !

Quartararo suspend Bagnaia à deux doigts du titre MotoGP 2022

Sacré champion du monde des constructeurs dès l’épreuve d’Aragon, la firme de Bologne a obtenu ce dimanche le titre par équipe. Avec la somme des scores de Francesco Bagnaia (258 points) et Jack Miller (189), le team Ducati Lenovo ne peut plus être rattrapé par le duo Aprilia (334). La lutte est intense pour la troisième place qui oppose le team d’usine KTM Red Bull (306) à l’équipe indépendante Ducati Pramac (302).

Ce deuxième titre des Rouges de Bologne est moins controversé que le premier dans la mesure où ce classement oppose des écuries qui alignent toutes deux motos, donc logées à la "même enseigne". Ce n’est pas le cas des marques qui engagent deux (Aprilia, Suzuki), quatre (Honda, KTM, Yamaha) ou huit machines (Ducati) !

Quartararo suspend Bagnaia à deux doigts du titre MotoGP 2022

Il ne reste plus qu’à découvrir le nom du meilleur pilote 2022 : Bagnaia ou Quartararo ? Mal qualifiés samedi, l’italien et le français ont prouvé qu’ils étaient au-dessus du lot en prenant tous deux des départs canon dimanche (en effectuant des freinages de trappeur surtout !).

Avec une avance de 23 points au provisoire, le couronnement de Pecco s’apparente à une simple formalité : il lui suffit d’inscrire deux petits points pour détrôner Fabio qui, de son côté, devra viser la victoire coûte que coûte. Allez Fabio, et que le meilleur gagne !

GP de Malaisie 2022 : le résultat de la course

Réactions des pilotes MotoGP au renversant Grand Prix de Malaisie 2022

Classement MotoGP 2022 après Sepang

Réactions des pilotes MotoGP au renversant Grand Prix de Malaisie 2022

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Guide 2023 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Toutes les caractéristiques des nouveautés moto et scooter sur le Journal moto du Net  : présentations, prix, dates de sortie et, bien sûr, nos premiers essais ! Le guide pratique des nouveaux deux et trois-roues 2023, c'est sur Moto-Net.Com.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en novembre 2022

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en novembre 2022. En attendant notre analyse mensuelle, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Les Suzuki GSX-8S et V-Strom 800 DE sont en précommande au prix de...

Un jour après les V-Strom 1050 standard et DE, Suzuki dévoile les prix de ses deux nouveautés majeures pour 2023 : la GSX-8S et la V-Strom 800 DE qui partagent le même bicylindre - en ligne ! - et complètent les gammes roadster et trail d’Hamamatsu. MNC relaie leurs tarifs et rappelle ceux des concurrentes...
Conduire une Honda GoldWing 1800 est un jeu d’enfant de trois ans

Relayée tout récemment par un ami de Moto-Net.Com sur son groupe Facebook, la vidéo publiée il y a un mois par Kenan Sofuoglu interpelle. Elle illustre en effet une expression souvent employée au sujet de la GoldWing : la prise en main de la grosse routière Honda est enfantine. Quoi, même pas vrai ?
Essai vidéo X-Ride 650 Trail : cette fois, ça Mash !

Mash continue à faire vibrer la corde de la nostalgie avec sa X-Ride Trail 650, moto inspirée des références d'autrefois avec son "gromono" de 39 ch et sa roue de 21. Le charme agit-il avec cette "Mash-ine" développée par la SIMA puis fabriquée en Chine ? Réponses dans notre essai vidéo MNC.
Le CNSR encourage le gouvernement à améliorer les infrastructures routières 

Suite à sa réunion du 28 novembre 2022, le conseil national de la sécurité routière (CNSR) émet neuf "nouvelles" recommandations à l’attention du Gouvernement. La plupart traite de grands sujets traditionnels, aucune ne se focalise sur la moto... mais deux pourraient servir aux motards et scootéristes. Explications.
Essai vidéo Honda CB750 Hornet 2023

L'essai vidéo MNC d'une nouvelle moto parmi les plus attendues de 2023 : la Honda CB750 Hornet ! Ce nouveau Frelon fait-il mouche avec son bicylindre inédit de 755 cc ? Réponses en images en compagnie de notre essayeur, par ailleurs ancien propriétaire de la Hornet 600 !

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises françaises qui payent leurs impôts : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2022 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix

Calendrier MotoGP 2022

Plateau : Les pilotes et leurs motos 2022

GP de France moto MNC Premium : Invitation GP de France (épuisé)

Pré-saison 2023

  Calendrier MotoGP 2023

Courses 2022

GP moto du Qatar 6 mars : GP du Qatar
GP moto d'Indonésie 20 mars : GP d'Indonésie
GP moto d'Argentine  3 avril : GP d'Argentine
GP moto des Amériques 10 avril :  GP des Amériques
GP moto du Portugal 24 avril : GP du Portugal
GP moto d'Espagne 1er mai : GP d'Espagne
GP de France moto 15 mai : GP de France
GP moto d'Italie 29 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 5 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 19 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 26 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande10 juillet : GP de Finlande
GP moto de Grande-Bretagne 7 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto d'Autriche 21 août : GP d'Autriche
GP moto de San Marin 4 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 18 septembre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 25 septembre : GP du Japon
GP moto de Thaïlande 2 octobre : GP de Thaïlande
GP moto d'Australie 16 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 23 octobre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 6 novembre : GP de Valence


SAISON 2022   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...