• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PAYE TON MANQUE DE PLACES
Paris, le 5 février 2018

NKM et les écologistes demandent le stationnement payant des motos et scooters à Paris

Paris étudie de nouveau le stationnement payant pour les motos

A la demande de Nathalie Kosciusko-Morizet (Parisiens progressistes constructifs et indépendants) et du groupe écologiste, le conseil de Paris rouvre cet après-midi un débat vieux comme le deux-roues en ville : rendre le stationnement payant pour les motos et les scooters, comme le prévoit la commune voisine de Vincennes (94). Un projet qui ne séduit pas Anne Hidalgo... pour l'instant ?

Imprimer

Faire payer le stationnement des motos et des scooters à Paris est un dossier aussi ancien que litigieux, qui se heurte à chaque fois au nombre très insuffisant de places de parking dédiées aux deux-roues.

Alors que "150 000" motos et de scooters circuleraient quotidiennement dans la capitale, les places disponibles s'y élèveraient à... "40 000", estiment nos confrères du Parisien . Même si ce nombre augmenterait d'environ "un millier par an", plus de 100 000 deux-roues restent mathématiquement sur le carreau ou plutôt sur le trottoir, où la plupart des usagers ont l'habitude de stationner de manière de moins en moins tolérée.

 

Ce déséquilibre et ses conséquences ont beau être assez simples à comprendre, certains élus s'agacent pourtant du fait que les places de parking moto soient gratuites, à l'inverse des stationnements pour voitures. Dit autrement : pourquoi les automobilistes paient-ils un service que la municipalité propose gratuitement aux motards ? 

Les mêmes "oublient" qu'une moto occupe trois à quatre fois moins d'espace qu'une voiture, qu'elle participe à fluidifier le trafic et qu'elle constitue pour beaucoup le seul moyen économiquement viable de se déplacer entre Paris et ses agglomérations. Mais cette réalité échappe souvent à ceux dont les déplacements sont à la charge du contribuable, chauffeur compris...

Les motards priés de passer à la caisse, comme à Vincennes

C'est le cas notamment de quelques élus de la mouvance "constructive" des Républicains (les "Parisiens progressistes et constructifs") qui présentent aujourd'hui au conseil de Paris une proposition visant à faire payer une vignette aux propriétaires de motos et scooters pour occuper les places dédiées aux deux-roues. 

 

Cette mesure trouve aussi écho auprès de David Belliard, président du groupe écologiste de Paris, favorable "à la mise en place d’un forfait annuel d’une trentaine d’euros" pour les utilisateurs de ces stationnements. Cette obligation prendrait la forme d'une vignette à coller sur le deux-roues, qui va bientôt ressembler à un mur d'affichage entre la pastille pour le parking et la vignette Crit'Air !

Ce projet s'inscrit dans les traces de la commune voisine de Vincennes (94), qui a décidé de rendre ses 780 places de stationnement moto payantes à partir du 1er avril 2018 à hauteur de 1,50 € pour deux heures. Une première en France, à notre connaissance : "jusqu’alors le stationnement était gratuit, mais il a paru légitime que les utilisateurs de deux-roues motorisés payent une redevance au titre de l’occupation du domaine public comme les autres usagers de l’espace public", se justifie la mairie de Vincennes  qui estime que "la hausse des déplacements en deux-roues motorisés" conduit à "à un nouveau partage de l'espace publique".

La mairie de Paris botte en touche

Bonne nouvelle pour les motards et les scootéristes : ce dossier ne semble pas emballer la maire de Paris, Anne Hidalgo (PS), qui répète depuis son élection que cette question été "arbitrée pendant la campagne municipale" et qu’il n’est donc pas question de la rouvrir... pour l'instant. Répit de courte durée donc, mais répit tout de même !

Son adjoint en charge des transports, Christophe Najdovski (EELV), estime même que la solution serait "de poursuivre la création de places de stationnement de deux-roues : d’ici 2020, il y en aura 10 000 de plus sur la voirie et 10 000 autres en souterrain", souligne-t-il en glissant rapidement sur le fait que les places souterraines sont rarement gratuites !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

BMW Motorrad offre un lifting et des extensions à sa R1250RT 2021

Ce n'est pas une radicale révolution, ni une simple évolution que propose BMW Motorrad avec sa R1250RT pour la prochaine saison de "Moto GT". La routière allemande dispose d'une toute nouvelle tête, drôlement bien faite. MNC vous livre ses infos, BMW vous explique tout en vidéo...
Routière 4 commentaires
Les pilotes MotoGP s'expliquent après le Grand Prix d'Aragon 2020

La descente aux enfers de Fabio "El Diablo" Quartararo, l'extraordinaire remontada d'Alex Rins, la nouvelle dimension d'Alex Marquez, la récompense du métronome Joan Mir, etc. Moto-Net.Com revient sur les faits marquants du GP d'Aragon à travers les déclarations des pilotes... et quelques notes.
Duel vidéo Honda Africa Twin Vs Suzuki V-Strom 1050

Le Journal moto du Net oppose la Honda Africa Twin 1100 à la Suzuki V-Strom 1050 : duel vidéo !
Essai Aprilia RS 660 : une demi-portion pour un plein de sensations

L'inédite RS 660 débarque en novembre 2020 ! Combien vaut la première sportive Aprilia de moyenne cylindrée, équipée du nouveau Twin issu du V4 de Superbike, d'une électronique de pointe, d'une partie-cycle optimisée et d'un look modernisé ? 11 050 euros. Que vaut-elle ? Réponse dans notre essai MNC.
Sportive 1 commentaire
Nouveau Honda Forza 750 : infos et mise en perspective avec la concurrence maxi-scooters

Honda lève comme prévu le voile sur son importante nouveauté 2021 : le Forza 750, nouveau scooter sport-GT conçu sur la base de l'Integra et du X-ADV 750. Ce maxi-scoot' inédit entend challenger la référence Yamaha Tmax avec sa ligne dynamique et ses technologies particulières. Présentation, comparaison avec ses rivaux désignés, fiche technique, photos et vidéo : la totale !
Scooters 17 commentaires
Rentrée 2020 : ça roule toujours pour le marché moto et scooter français

En progression de +17,2% en août, le marché français du motocycle a maintenu le rythme sur le mois de septembre, toujours plus chargé : les immatriculations (en 125 cc et plus) ont augmenté de +17% pour atteindre 17 477 unités. MNC fait le point avec la concession Harley-Davidson RoadStar 92.
Septembre 1 commentaire
Yamaha revend le motoriste Motori Minarelli à Fantic Motor

Yamaha Motor Europe s'apprête à revendre ses titres de propriété de Motori Minarelli - détenu à 100% par le blason japonais depuis 2002 - au constructeur italien Fantic. Cette transaction vise à renforcer la coopération entre les deux entreprises, annonce la marque aux trois diapasons. Décryptage.
Vie des entreprises 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...