• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
CHANGEMENT DE TEAMS
Paris, le 11 août 2017

Mercato 2018 : Honda renonce à Jack Miller, qui rebondit chez Ducati Pramac

Honda renonce à Jack Miller, qui rebondit chez Ducati

Jack Miller, 22 ans, n'a pas suffisamment convaincu au terme de ses trois années de contrat avec le HRC, malgré son inoubliable victoire sur le mouillé au GP des Pays-Bas 2016. L'australien cède le guidon de sa RCV chez Marc VDS à Franco Morbidelli et rejoint les rangs de Ducati Pramac aux côtés de Danilo Petrucci en 2018.

Imprimer

Fin 2014, Honda-HRC faisait sensation en faisant monter Jack Miller directement du Moto3 au MotoGP au sein du team privé LCR, sans passer par le Moto2. Le blason ailé expliquait à l'époque faire un pari sur l'avenir via un contrat de trois ans, estimant que cette durée permettrait au jeune australien de 19 ans de surmonter les difficultés liées à ce défi et d'exprimer son talent.

Cette décision de "court-circuiter" la catégorie intermédiaire n'a pas manqué de provoquer son lot de controverses, beaucoup estimant déraisonnable de ne pas respecter une montée en puissance progressive. Critiques d'autant plus vives que le vice-champion du monde Moto3 2014 n'a pas froid aux yeux et fait montre d'un tempérament plus instinctif que réfléchi…

Pour sa première saison en catégorie reine, en 2015, Jack Miller a sans surprise rencontré son lot de difficultés sur sa Honda LCR Open, comme la plupart des débutants. Souvent au tapis (7 résultats blancs en 18 courses), le natif de Townsville se fera plusieurs fois tirer les oreilles par ses pairs en raison de son pilotage agressif, cause d'accrochages avec d'autres pilotes. Miller termine 19ème avec 17 points marqués.

L'année suivante, Jack Miller intègre l'équipe de Marc Van den Straten (VDS) où il récupère cette fois une RC213V satellite. Il se casse hélas la jambe pendant la pré-saison, ce qui ralentit sa progression et complique son début de saison 2016. Encore très souvent par terre, le n°43 commence à douter quand se profile le Grand Prix des Pays Bas : fantastique d'aisance sur le mouillé, Miller remporte sa première course MotoGP avec presque deux secondes d'avance sur Marc Marquez !

Décomplexé par ce succès et revenu à un meilleur état de forme, l'australien enchaîne avec trois incursions dans le Top 10 : 7ème en Allemagne, 10ème en Australie et 8ème en Australie. Une belle manière de faire taire les critiques quant aux conditions de son arrivée en MotoGP.

En 2017, pour sa troisième année en MotoGP, Jack Miller se devait donc de concrétiser. Mais si sa saison démarre correctement (8ème au Qatar, 9ème en Argentine et 10ème aux Etats-Unis), Miller peine à franchir la marche supplémentaire et chute ensuite à Jerez… L'australien se fait en outre une énorme chaleur au GP de France, en chutant à très haute vitesse sur sa RC213V pendant les essais. Sonné, il s'aligne pourtant en course pour signer la 8ème place ! 

Seulement 15ème en Italie, Miller signe un deuxième résultat blanc en Catalogne avant de rebondir à Assen avec une belle 6ème place. Mais son irrégularité refait aussitôt surface avec ses 15ème et 14ème positions en Allemagne puis en République tchèque… Des performances en dents de scie en pleine période de transferts : la messe était dite pour le n°43, douzième au provisoire, dont le contrat de trois ans avec le HRC arrive à expiration. 

Ajoutez à cela l'obligation pour son team de faire de la place pour Franco Morbidelli, actuel leader en Moto2, et toutes les conditions sont réunies pour fortement inciter Jack Miller à  trouver une porte de sortie… Conscient de cette situation depuis plusieurs semaines, l'australien avait engagé des négociations avec Ducati Pramac, chez qui il estimait pouvoir "exprimer son vrai potentiel".

"La Ducati satellite fonctionne très bien, ses pilotes sont d’ailleurs toujours là en bagarre", analysait Jack Miller avant l'annonce de sa signature avec Pramac. "Danilo aurait pu gagner à Assen et on ne peut pas le nier, Pramac est un bon team. Entre mon équipe actuelle et eux, le niveau de performance est assez proche de ce qu’est la meilleure structure satellite. J’irai où je pourrai exprimer mon vrai potentiel".

Les deux parties ont confirmé hier jeudi - en marge du GP d'Autriche - qu'un accord avait été trouvé pour 2018, Miller bénéficiant d'un soutien direct de Ducati comme son nouveau coéquipier Danilo Petrucci.  L'arrivée de Miller chez Pramac signifie la fin de la collaboration entre l'équipe privée Ducati et Scott Redding, actuellement 14ème au classement provisoire.  Le britannique serait en négociations avec Aprilia pour récupérer le guidon de son compatriote Sam Lowes, dont la première saison en MotoGP est clairement en deça des attentes (24ème avec 2 points marqués).

A noter, hélas, qu'un autre pilote Ducati est dans l'expectative : le français Loris Baz, dont la reconduction chez Avintia est loin d'être assurée... Quinzième au provisoire, "Baz-ooka" a signé une 8ème place à Assen comme meilleur résultat cette saison.

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Présentation en direct de la nouvelle moto Custom BMW R18

Les "bikers" ont rendez-vous ce vendredi 3 avril 2020 sur la chaîne YouTube de BMW Motorrad pour découvrir la - leur ? - R18. La première moto du constructeur allemand équipée de l'inédit flat-twin de 1,8 litre de cylindrée sera révélée à 20h précises...
AMV offre un mois de cotisation à ses assurés moto et auto

L'assureur moto AMV, dont plus de 300 collaborateurs sont en télétravail depuis le début de la crise sanitaire liée au coronavirus, offre à ses 700 000 assurés un mois de cotisation sur leur assurance. Explications.
Assurance moto 1 commentaire
Bagster fabrique des masques pour lutter contre le coronavirus

Face à la scandaleuse, incompréhensible, impardonnable pénurie de masques en France, Bagster a décidé d'agir ! L'équipementier moto basé à La Ferté-Macé (Orne) lance la production de 2000 masques en tissus, lavables, à l'attention des personnes qui luttent en première ligne contre le Covid-19. Explications.
Société 1 commentaire
Covid-19 : les salons moto dans la tourmente du coronavirus ?

Quelles seront les conséquences de cette crise sanitaire inédite sur les salons de la moto ? BMW Motorrad a déjà pris des mesures drastiques sur ses activités promotionnelles : la branche moto du constructeur allemand fera l'impasse sur les salons de la moto Intermot de Cologne (Allemagne) et Eicma de Milan (Italie) à cause du coronavirus... Explications.
KTM annule sa participation à tous les salons moto 2020

KTM annonce à son tour son retrait des salons moto 2020 en raison de la pandémie de coronavirus. La marque autrichienne - confrontée au recul de ses activités - enjoint les organisateurs à envisager un report en 2021. Explications.
Le Grand Prix de France Moto GP 2020 reporté à une date inconnue

On le redoutait de plus en plus jour après jour sans vouloir y croire, mais c'est désormais officiel : le GP de France MotoGP, prévu du 15 au 17 mai au Mans (72), est reporté à une date inconnue en raison de la pandémie de Covid-19. Explications.
GP de France 14 commentaires
Selon BMW, la nouvelle norme Euro5 ne menace aucune moto de sa gamme

Comment les motos BMW sont-elles préparées à la norme Euro5 ? Toutes les motos de la gamme sont-elles conformes aux nouvelles exigences réglementaires, notamment les flat twins à air ? Quelles sont les meilleures solutions pour réduire les rejets polluants ? Le constructeur allemand a accepté de répondre aux questions de notre dossier spécial Euro5 moto.
Interview de Sylvain Guintoli, pilote d'essai MotoGP... et YouTuber !

Avec une MotoGP à développer et cinq enfants à élever, Sylvain Guintoli avait déjà une - belle - vie bien remplie. Mais il faut croire que cela ne lui suffisait pas : le champion du monde Superbike 2014 vient de lancer sa chaine YouTube, avec succès ! Interview.
MotoGP 2020 1 commentaire
Christophe Guyot (GMT94) fait le point sur le Supersport 2020 et le Superbike de demain

Moto-Net.Com profite de l'interruption du World Supersport pour s'entretenir avec Christophe Guyot : le début de saison du GMT94 et les championnats en 2020, l'avenir du Superbike et les enjeux futurs du sport moto, la méditation et le piano, etc. Interview confinée de 24 heures... pardon, 24 minutes !

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande (reporté)
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques (reporté)
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne
GP de France moto 17 mai : GP de France
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...