• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
Paris, le 30 décembre 2009

Le Conseil constitutionnel annule la taxe carbone

Le Conseil constitutionnel annule la taxe carbone

Le Conseil constitutionnel, présidé par l'ancien député UMP Jean-Louis Debré, a décidé hier soir d'annuler la taxe carbone qui devait entrer en vigueur au 1er janvier 2010.

Imprimer

Le Conseil constitutionnel, présidé par l'ancien député UMP Jean-Louis Debré, a décidé hier soir d'annuler la taxe carbone qui devait entrer en vigueur au 1er janvier 2010.

Deux jours avant l'entrée en fonction de cette "taxe additionnelle sur la consommation des énergies fossiles" voulue par le gouvernement pour inciter les entreprises, les ménages et les administrations à réduire leurs émissions, les "Sages" ont estimé qu'en raison d'un grand nombre d'exemptions, le dispositif était contraire à l’objectif de lutte contre le réchauffement climatique.

Le Conseil cite notamment les centrales thermiques produisant de l’électricité, les "1018 sites industriels les plus polluants tels que les raffineries, cimenteries, cokeries et verreries", le secteur de l’industrie chimique, les produits destinés à un double usage, les produits énergétiques utilisés en autoconsommation d’électricité, le transport aérien et le transport public routier de voyageurs, dont les émissions étaient "totalement exonérées de contribution carbone".

"Contraire à l’objectif de lutte contre le réchauffement climatique"

"Ces exemptions auraient conduit à ce que 93% des émissions d’origine industrielle, hors carburant, soient exonérées de contribution carbone", notent les juges de la conformité des lois : "moins de la moitié des émissions de gaz à effet de serre aurait été soumise à la contribution carbone", qui aurait donc porté essentiellement sur les carburants et les produits de chauffage qui ne sont que "l’une des sources d’émission de dioxyde de carbone. Pour les activités industrielles, ces exemptions n’étaient pas justifiées par le régime des quotas d’émission de gaz à effet de serre dans l’Union européenne, ces quotas étant attribués à titre gratuit jusqu’en 2013".

Le Conseil a donc jugé que, "par leur importance, les régimes d’exemption institués par la loi déférée étaient contraires à l’objectif de lutte contre le réchauffement climatique et créaient une rupture caractérisée de l’égalité devant les charges publiques". Il a, par voie de conséquence, "censuré l’ensemble du régime relatif à la contribution carbone (articles 7, 9 et 10 de la loi de finances)".

Abondamment critiquée à gauche comme à droite, cette nouvelle taxe carbone - récemment renommée "contribution" ! - avait fait l'objet de sérieuses réserves la part de la Fédération française des motards en colère mais bientôt citoyens (FFMC), qui s'inquiétait notamment du fait que les usagers "les plus modestes" soient "prisonniers de moyens de locomotion énergivores et polluants dont le coût d'utilisation s'alourdira d'année en année sans qu'ils puissent réellement changer leurs comportements" (lire MNC du 5 août 2009).

De son côté, le premier ministre a immédiatement annoncé qu'il présenterait un nouveau dispositif en conseil des ministres le 20 janvier pour tenir "pleinement compte des observations du Conseil constitutionnel". "Certaines de ces exemptions avaient été prévues par le gouvernement en raison de la situation particulière de certains secteurs économiques, notamment ceux les plus exposés à la concurrence internationale, déjà assujettis à un mécanisme de quotas qui les incite à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre", précise François Fillon dans un communiqué assurant que la mise en place d'une contribution carbone restait une "priorité" du gouvernement pour "orienter les comportements des entreprises et des ménages en matière de consommation d'énergie". A suivre... Restez connectés !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Officiel : Pol Espargaro au HRC, Alex Marquez chez Honda-LCR en 2021

A peine arrivé, déjà débarqué : Alex Marquez quittera bel et bien le team officiel Honda en 2021 pour laisser place au transfuge KTM Pol Espargaro, et ce sans avoir disputé une seule course sur la RC213V d'usine ! Le frère cadet de Marc Marquez conservera un statut de pilote HRC dans l'équipe privée LCR. Explications.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Tuyaucom face à l'assourdissant silence de la Sécurité routière...

Pierre Trotoux, génial inventeur du Tuyaucom, poursuit son combat avec le ministère de l'intérieur pour faire lever l'interdiction qui touche son astucieux système de communication entre le motard et son passager. Problème : l'administration contactée par MNC fait la sourde oreille depuis déjà cinq ans... 
Sécurité routière 4 commentaires
Le fabricant de pots KessTech incite les motards à rouler légal

Le fabricant allemand KessTech met en place une opération de recyclage visant à remplacer les pots d'échappements non-homologués actuellement montés sur des Harley-Davidson, Indian ou BMW, par ses propres pots électroniques, tout neufs, 100% légaux et au tarif réduit de 250 euros... Explications.
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Rossi chez Yamaha Petronas-SRT en 2021 : fin du suspense ce lundi ?

Valentino Rossi, remplacé par Fabio Quartararo dans le team officiel Yamaha l'an prochain, poursuivra selon toutes vraisemblances sa longue carrière dans l'équipe malaisienne Yamaha Sepang Racing Team (SRT). Un contrat de deux ans serait même sur le point d'être révélé... après quelques ratés de communication. Explications.
Pilotes et équipes 4 commentaires
Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...