• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
MAUVAIS CALCULS
Paris, le 21 juin 2019

Le Comité d'évaluation des 80 km/h estime improductif l'abaissement de la vitesse

Le Comité d'évaluation des 80 km/h estime improductif l'abaissement de la vitesse

Alors que près de 50 départements auraient relevé la vitesse à 90 km/h sur certains axes depuis l'assouplissement des 80 km/h voté par l'Assemblée nationale, le Comité indépendant d'évaluation des 80 km/h assure que cette mesure controversée n'aurait "aucun impact significatif sur la mortalité routière".

Imprimer

Comme tous les ans, l'Observatoire national interministériel de la Sécurité routière (ONISR) publie son bilan détaillé de l'accidentologie sur les routes françaises. Des statistiques particulièrement attendues pour 2018, car ce document donne des bases solides pour examiner l'efficacité - ou non - de l'abaissement à 80 km/h sur les routes mis en place au 1er juillet 2018 !

Le Comité indépendant d'évaluation des 80 km/h compte sans surprise parmi les plus prompts à s'en être emparé : rappelons que ce comité a été lancé par l'Association 40 millions d'automobilistes, ouvertement opposée aux politiques répressives en matière de sécurité routière en général et à la mesure des 80 km/h en particulier.

Personne ne s'étonnera par conséquent que ce comité composé de diverses personnalités représentant des automobilistes, des motards, des cyclistes, des victimes, des chercheurs et des experts délivre régulièrement des avis négatifs quant à l'utilité de l'abaissement sur les routes secondaires !

"Le bilan 2018 de la sécurité routière démontre que la mesure des 80 km/h n'a eu aucun effet significatif sur la mortalité routière depuis son entrée en vigueur le 1er juillet 2018", affirme-t-il alors qu'une cinquantaine de présidents des conseils départementaux et de maires auraient déjà profité de l'assouplissement voté sur les 80 km/h pour relever la limitation à 90 km/h.

La mortalité baissait plus vite avant les 80 km/h !

Le Comité indépendant d'évaluation des 80 km/h étaye ses conclusions à partir de trois données chiffrées qui ne laissent selon lui aucun doute quant à l'échec de cette mesure, censée sauver entre "300 et 400 vies par an" selon le gouvernement...

"La baisse annuelle moyenne des tués observée sur les 20 années précédentes sur l'ensemble des réseaux de France métropolitaine était de 226 personnes par an. Elle n'a été que de 200 personnes sur l'ensemble de l'année 2018 et ceci malgré la baisse du trafic routier de près de 2% en 2018, selon les statistiques des carburants routiers consommés (dans l'attente des mesures de trafic), qui elle-même aurait dû s'accompagner mécaniquement d'une baisse de mortalité de près de 60 personnes", débute le Comité.

Par ailleurs, cette baisse serait même "inférieure au deuxième semestre 2018 à celle du semestre précédent". Pour le Comité, elle se décompose "selon les chiffres de la DSR, en une baisse de 104 personnes tuées au cours du 1er semestre (avant l'entrée en vigueur des 80 km/h), et une baisse de 96 personnes tuées durant le second semestre par rapport aux semestres correspondants de 2017".

"La baisse a donc été plus faible depuis l'entrée en vigueur des 80 km/h qu'avant", conclut-il avant de conclure : "depuis l'entrée en vigueur des 80 km/h, la baisse du nombre des décès routiers en France n'a ainsi été "que" de 85 au total en dix mois".

La mortalité en baisse de 7,5% en mai

Le Comité indépendant d'évaluation des 80 km/h estime que ces résultats sont loin des objectifs initiaux, surtout au regard des impacts négatifs de cette décision : le soulèvement des Gilets jaunes est en partie imputable à cette mesure voulue et soutenue par le premier ministre Edouard Philippe.

"Une réflexion d'ensemble et sans préjugés sur la politique de sécurité routière dans notre pays semble s'imposer, en vue du bilan final des 80 km/h prévu au 1er juillet 2020", termine le Comité en estimant que la Délégation à la sécurité routière (DSR) "marque un refus de transparence contraire à la déontologie publique et à ses propres engagements" en refusant de lui transférer toutes ses informations statistiques.

Selon le dernier buletin mensuel de l'ONSIR concernant le mois de mai 2019, la mortalité routière aurait justement reculé de "-7,5%", soit 20 morts de moins qu'en mai 2018. Cette baisse sensible intervient après plusieurs mois de hausse, commodément imputée à la dégradation des radars par le ministère de l'Intérieur en charge de la sécurité routière...

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Duel vidéo Honda Africa Twin Vs Suzuki V-Strom 1050

Le Journal moto du Net oppose la Honda Africa Twin 1100 à la Suzuki V-Strom 1050 : duel vidéo !
Horaires et objectifs du GP de Teruel MotoGP 2020

Alors qu'il ne reste que quatre courses à disputer, le championnat du monde MotoGP 2020 est désormais mené par Joan Mir au détriment de Fabio Quartararo... Horaires, enjeux et programme de la 11ème manche de cette bien étrange mais captivante saison : le Grand Prix moto de Teruel, qui réinvestit le circuit d'Aragon (Espagne).
Champions du monde : Jonathan Rea et Kawasaki passent la six en Superbike

Cette année encore, Jonathan Rea a été le plus fort : le "Number One" du World Superbike a décroché un sixième titre d'affilée lors de la finale à Estoril (Portugal). Avec son coéquipier Alex Lowes et son collègue Xavi Forés, il a également assuré à Kawasaki un sixième titre constructeur.
MV Agusta rejoint BMW chez le loueur de motos Hertz Ride

Hertz ne propose plus uniquement des motos BMW à la location ! Le géant de la location de véhicules américain collabore désormais avec le petit constructeur de motos italien MV Agusta et propose dès aujourd'hui deux modèles dans quatre agences françaises... Explications.
[Vidéo] Ducati présente le nouveau V4 Granturismo de la Multistrada 2021

En 2021, la Multistrada dit "ciao" au bicylindre et "benvenuto" au 4-cylindres ! Après la sportive Panigale et le roadster Streetfighter, le maxitrail Ducati reçoit sa propre version - à ressorts ? - du V4 surnommé Granturismo au lieu de Stradale... Présentation MNC et vidéo - du boss de - Ducati !
Essai Aprilia RS 660 : une demi-portion pour un plein de sensations

L'inédite RS 660 débarque en novembre 2020 ! Combien vaut la première sportive Aprilia de moyenne cylindrée, équipée du nouveau Twin issu du V4 de Superbike, d'une électronique de pointe, d'une partie-cycle optimisée et d'un look modernisé ? 11 050 euros. Que vaut-elle ? Réponse dans notre essai MNC.
Sportive 1 commentaire
Rentrée 2020 : ça roule toujours pour le marché moto et scooter français

En progression de +17,2% en août, le marché français du motocycle a maintenu le rythme sur le mois de septembre, toujours plus chargé : les immatriculations (en 125 cc et plus) ont augmenté de +17% pour atteindre 17 477 unités. MNC fait le point avec la concession Harley-Davidson RoadStar 92.
Septembre 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...