• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RETOUR AUX 90 KM/H
Paris, le 12 juin 2019

Retour aux 90 km/h : une "usine à gaz" pour 40 millions d'automobilistes

Retour aux 90 km/h : une usine à gaz pour 40 millions d'automobilistes

Suite à l'adoption par l'Assemblée nationale d'un amendement permettant aux départements et aux communes de revenir aux 90 km/h sur les routes départementales, l'association 40 millions d'automobilistes salue "une première victoire pour les usagers de la route" mais regrette la mise en place d'une "nouvelle usine à gaz"... Explications.

Imprimer

Comme prévu, les députés ont adopté un amendement au projet de loi d'orientation des mobilités (LOM) visant à permettre aux présidents des conseils départementaux et aux maires des communes de relever la limitation de vitesse de 80 à 90 km/h sur les routes départementales.

Ce vote à l'Assemblée a été "l'occasion pour moi de redire au ministre que cette proposition que j’avais faite avait été rejetée il y a un an par le gouvernement", rappelle le député Jérôme Nury : "mieux vaut tard que jamais mais quand même, que de sectarisme"...

"Il s'agit d'une première victoire pour les usagers de la route", se réjouit 40 millions d'automobilistes tout en regrettant que les routes nationales aient été exclues du dispositif. "Une nouvelle usine à gaz" se met en place alors que  "l'ancienne réglementation était admise et respectée par le plus grand nombre", déplore l'association.

"Il était inconcevable que cette mesure prise et défendue par le seul premier ministre continue plus longtemps à pénaliser l'ensemble des Français", note le délégué général Pierre Chasseray tandis que le président de l'association, Daniel Quéro, souligne que "cet aménagement de la mesure est l'aveu non seulement que les 80 km/h ne fonctionnent pas, mais aussi qu'il n'est plus possible de faire de la sécurité routière sans la compréhension et l'assentiment des usagers".

"Les élus parlementaires ont ouvert la porte à un aménagement de la mesure vers un retour partiel aux 90 km/h sur certaines routes secondaires et c'est un premier pas, mais il faut aller plus loin car cela aura pour effet de rendre encore moins lisibles les limitations de vitesse pour les usagers, qui oscilleront désormais entre 70, 80 et 90 km/h en fonction de portions de routes et des départements", poursuit le président. "C'est pourquoi nous estimons que la seule solution possible est un retour pur et simple à l'ancienne réglementation : 90 km/h par défaut, et des abaissements ponctuels à 70 km/h sur décision des conseils départementaux et des maires dans les zones jugées dangereuses".

Selon l'association, qui publie une carte de France des départements où la limitation de vitesse pourrait repasser prochainement à 90 km/h, "64 présidents de conseils départementaux ont fait part de leur volonté de relever la limitation de vitesse à 90 km/h sur certaines portions de routes".

Carte de France des départements où la limitation de vitesse pourrait repasser à 90 km/h

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Dakar moto 2020 : Edwin Straver est décédé...

Le Dakar pleure la mort d'un deuxième pilote moto : Edwin Straver, décédé ce vendredi des suites de ses blessures après sa lourde chute dans la 11ème et avant-dernière étape du rallye. Le motard néerlandais, vainqueur l'an passé en malles-moto, avait 48 ans...
Dakar 2 commentaires
WSBK et WSSP 2020 : les pilotes français dans les starting-blocks

Loris Baz sur R1 et Sylvain Barrier sur Panigale V4R, Jules Cluzel, Corentin Perolari et Andy Verdoïa sur R6, Lucas Mahias sur ZX-6R : la France sera représentée par six pilotes cette saison en World Superbike et World Supersport. Ils se préparent activement pour la première course, dans un mois en Australie.
Andrea Iannone entendu par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février

Les choses se précisent pour Andrea Iannone, contrôlé positif à une substance de la famille des stéroïdes : le pilote Aprilia est convoqué par la cour disciplinaire de la FIM le 4 février, ce qui exclut sa présence au "shakedown" de reprise du MotoGP en Malaisie. Le n°29 risque jusqu'à quatre ans de suspension. Explications.
Pilotes et équipes 19 commentaires
Fabrice Recoque (Honda) : nous retrouvons les volumes de 2008 avant la chute violente du marché

Honda a immatriculé 33 132 motos en France en 2019 (+15,2%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Fabrice Recoque.
Interviews 1 commentaire
Eric Antunes (KTM) : un marché à +5% en 2020 serait encore un bon résultat

KTM et Husqvarna ont immatriculé respectivement 8164 et 2129 motos en France en 2019 (+4,2 et +14,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le président de la marque autrichienne dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC d'Eric Antunes.
Guillaume Vuillardot (Suzuki) : Euro5 va nous pousser à évoluer et à changer

Suzuki a immatriculé 7643 motos et scooters en France en 2019 (+6,9%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur commercial de la marque japonaise dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Guillaume Vuillardot.
Pierre Audoin (Indian) : la FTR est un succès et crée un vrai nouveau segment

Indian a immatriculé 1880 motos en France en 2019 (+24,3%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le responsable de la marque américaine dresse son bilan et fixe ses objectifs. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Pierre Audoin.
Jérôme Jullien (SIMA) : Royal Enfield mérite une mention spéciale

Via la SIMA, Royal Enfield et Mash ont immatriculé 3545 et 2633 motos en France en 2019 (+98,5 et +4,4%). Pour Moto-Net.Com et ses lecteurs Premium, le directeur marketing de l'importateur français dresse son bilan et fixe ses objectifs 2020. Il aborde avec nous d'autres sujets : la bonne santé du marché, ses évolutions, le phénomène Quartararo, les grèves, etc. Interview MNC de Jérôme Jullien.
Marché moto 2019 (1/12) : Bilan annuel complet

Le Journal moto du Net dresse le bilan complet du marché français du motocycle en 2019 : chiffres, graphiques, analyses, meilleures ventes, évolutions du marché, classements des constructeurs, nombre d'immatriculations de 125 cc, grosses cylindrées et scooters à 3 roues... Découvrez le sommaire.

Abonnement MNC Premium

Vos invitations MNC Premium

En m'abonnant à MNC Premium je lis toutes les infos réservées sans pub intrusive, je profite d'invitations, réductions, annonces gratuites, etc. et je soutiens l'indépendance du Journal moto du Net !

TOUS LES AVANTAGES   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité
  • En savoir plus...