• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
DONINGTON TIME
Paris, le 29 juin 2006

La saga MotoGP de l'été continue !

La saga MotoGP de l'été continue !

La première moitié de la saison se termine ce week-end lors du GP d'Angleterre. "Enfin" soupireront certains, "dommage" s'exclameront d'autres... Petit tour du paddock avant de profiter d'un spectacle qui, depuis 20 ans à Donington, est toujours réussi.

Imprimer

Ce week-end, le Continental Circus s'apprête à franchir le cap de la mi-saison, Donington étant la 9ème étape sur les 17 que compte le championnat mondial. Sur la piste anglaise "deux-temps" (lire Moto-Net du 21 juillet 2005), les pilotes et leurs machines se voient proposer un challenge particulièrement complet et ardu.

D'autant que le GP d'Angleterre - troisième course en trois week-ends - sera disputé par des pilotes aux conditions physiques et morales rudement mises à l'épreuve, voire endommagées...

Lors des deux derniers Grand Prix, les pilotes MotoGP ont commencé à montrer leur limite face à un calendrier particulièrement chargé. Fautes d'inattention, erreurs de pilotage ou excès de fougue, rares sont ceux qui n'ont pas mordu la poussière.

En tête du classement des pilotes les plus amochés, on compte deux espagnols : Sete Gibernau et Toni Elias.

Absents

Alors qu'il n'avait jamais loupé une course de sa carrière, Sete Gibernau devra se contenter une deuxième fois de suite d'observer ses petits camarades tourner sans lui. "J'ai toujours mal mais je m'entraine à nouveau. On travaille en piscine pour réveiller mes muscles et être sûr que mes plaies se résorbent le plus vite possible", rassure le pilote catalan qui s'est résigné à oublier le titre 2006.

Le Grand Prix de Grande Bretagne MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Si tout se passe comme prévu, Sete devrait pouvoir réintégrer son team le 16 juillet prochain pour un GP qu'il apprécie tout particulièrement, celui d'Allemagne.

C'est également au Sachsenring que Toni Elias devrait revenir, après sa chute à Assen qui lui a valu une fracture de l'épaule. "J'espérais vraiment avoir déjà récupéré mais les tests médicaux de lundi ont montré qu'il était encore trop pour remonter sur la moto", regrette Toni.

Le Grand Prix de Grande Bretagne MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Sachant que Donington est "très exigeant, fatiguant et nécessite une forme à 100% pour l'affronter", Toni a donc préféré déclaré forfait ce week-end... Pour mieux revenir dans deux semaines ? Sans que cette information ait été confirmée par le team lui-même, il semblerait que Michel Fabrizio - pilote Honda en Mondial SBK - le remplace à l'occasion du GP de Grande Bretagne.

Cassés

Une semaine avant Toni, Marco Melandri chutait à Assen (lire Moto-Net du 20 juin 2006). Mais l'italien, qui a fait preuve d'une remarquable ténacité pour obtenir une belle septième place au GP des Pays-Bas, sera à nouveau présent pour son "deuxième GP national".

En effet, Marco a profité de sa demeure située à 3 km du circuit pour enfin "lever le pied quelques jours, car depuis le crash de Barcelone tout s'est passé très vite : hôpital, voyage à Assen, contrôles médicaux et course", s'essouffle-t-il.

Le Grand Prix de Grande Bretagne MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Selon le pilote Fortuna Honda, l'une des caractéristiques principales de Donington est de "faire travailler les bras avec tous les changements de direction" et représente donc l'occasion de "réellement tester ma condition physique". Mais attention de ne pas trop la surmener !

Victorieux à sept reprises sur la piste anglaise, Valentino Rossi aborde ce GP bien moins confiant que l'an dernier à cause de son poignet droit encore douloureux (lire Moto-Net du 22 juin 2006).

Le génie italien qui n'avait jamais enduré de blessure aussi handicapante en onze ans de carrière aurait préféré avoir "un mois pour récupérer, mais nous sommes des pilotes et nous devons aussitôt disputer la prochaine course, ce qui est dommage", soupire-t-il.

Le Grand Prix de Grande Bretagne MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Mené de 46 points au championnat - affichera-t-il un "-" devant son numéro 46 fétiche ? - et incapable de se battre aux avant-postes la semaine dernière, le Doctor compte tout de même obtenir une troisième victoire de rang sur "ses" terres : "J'espère que les fans me donneront leur soutien habituel parce que j'ai besoin de toute l'aide que je peux trouver maintenant".

Mais le plus "cassé" de tous n'est autre que le troisième italien du plateau : Loris Capirossi. "J'ai piloté douloureusement à Assen, chaque bosse s'apparentait à un coup de couteau malgré les antidouleurs", témoigne le pilote Ducati qui a dû se battre comme un lion pour obtenir le point de la 15ème place...

Le Grand Prix de Grande Bretagne MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Cependant, Capirex demeure toujours troisième du championnat et sait bien que "chaque point peut être déterminant en fin de saison". Sur un circuit où les accélérations sont progressives - mises à part les deux dernières épingles d'où l'on s'extrait poignée dans le coin -, l'italien pourra peut-être mieux se défendre...

Le Grand Prix de Grande Bretagne MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Si physiquement tout va bien pour Makoto Tamada, on ne peut pas en dire autant de ses résultats ! Le japonais qui dispose d'un package RCV-Michelin plutôt enviable ne parvient pas à remonter la pente. Victime d'un mauvais choix de pneu avant pour la course d'Assen, le pilote Konica-Minolta doit impérativement réagir s'il veut conserver sa place en MotoGP.

En pleine forme

Mais tous les pilotes ne sont pas des éclopés, loin s'en faut puisque certains sont plus en forme qu'en début de saison, à commencer par les quatre américains.

Le Grand Prix de Grande Bretagne MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Celui qui a le mieux géré cette éprouvante demi saison est sans conteste Nicky Hayden. Sur le podium à sept reprises et vainqueur de la dernière épreuve après un mano a mano vigoureux avec Edwards, le jeune américain se trouve naturellement en tête du championnat. "C'est bien, mais il est encore tôt dans la saison et il faut d'abord rester concentré et affamé" tempère Nicky.

Le Grand Prix de Grande Bretagne MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Quatrième du GP d'Angleterre 2004, Hayden souhaite se battre à nouveau pour la victoire avant de mettre le cap sur deux circuits qui lui réussissent bien : le Sachsenring et Laguna Seca. Concernant Donington, "la courbe Craner sépare vraiment les mecs des gamins car il faut des trippes et de bons réglages pour y passer rapidement" explique le Kentucky... Kid !

Un autre Kid très en forme dernièrement est John Hopkins. Pole man à Assen, il court toujours après son premier podium en MotoGP et devrait l'obtenir sous peu. D'après Paul Denning, son team manager "la piste (anglaise, NDLR) correspondra à notre châssis, à nos réglages et aux styles de nos pilotes".

Le Grand Prix de Grande Bretagne MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Deuxième sous une pluie diluvienne l'an dernier aux mains de Roberts Jr, la GSV-R pourrait encore faire merveille lors des qualif mais devra travailler son endurance pour espérer signer un podium sur le sec. Désormais aux services de Roberts Senior, Kenny Jr tentera de remonter sur le podium et confirmer ainsi les aptitudes du cadre KR, allié au V5 Honda.

Grand perdant du GP des Pays-Bas le week-end passé, Colin Edwards compte parmi les grands favoris de dimanche. Deuxième en 2004 sur RCV, la Tornade Texane est d'ores et déjà orientée sur Donington "l'une de mes pistes préférées où j'ai toujours bien marché".

Le Grand Prix de Grande Bretagne MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

"J'ai toujours des tas de fans en GB, beaucoup d'entre eux était à Assen et j'espère qu'ils seront tous de retour pour m'encourager ce week-end" déclare Colin, qui aura à coeur de leur offrir la même course qu'à Assen... à un virage près !

Il n'est pas américain mais il marche aussi fort qu'eux malgré une moto encore en retrait, Shinya Nakano a fait le plein de confiance en égalisant le meilleur résultat de Kawasaki - deuxième place obtenue par OJ en Chine l'an dernier - et sur le sec cette fois-ci !

Le Grand Prix de Grande Bretagne MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Mais cette deuxième place n'est pas sa seule source de satisfaction : "nous avons fait des avancées sur les réglages du châssis et la maniabilité de la ZX-RR à Assen, qui nous permettrons d'être bien placé au GP britannique ce week-end. De même, nous disposerons d'un nouveau pot dessiné par Kawasaki pour régler quelques soucis rencontré lors des dernières courses et je sais que Bridgestone nous apporte quelque chose de nouveau à tester" s'impatiente le nippon !

Rookies

D'autres pilotes sont également très pressés de regagner la piste : les rookies. Tous continuent sans trop de heurts leur apprentissage en catégorie reine, avec la même motivation certes mais pour des résultats bien différents.

Ainsi, Dani Pedrosa pointe à la deuxième place du championnat dès la première moitié de sa première saison - comme le fît Biaggi mais pas Rossi ! - alors que Randy de Puniet tarde à décoller du bas du classement. Or le petit espagnol qui participe activement au renouveau du team HRC sait comment progresser davantage !

Le Grand Prix de Grande Bretagne MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

"Ce que je dois travailler le plus c'est le début de ma course pour lequel je n'ai pas été très bon jusqu'à maintenant" avoue Dani. Mais ce week-end s'annonce difficile pour lui : "Donington n'est pas ma piste préférée même s'ils ont amélioré le revêtement et effacé des bosses".

Le pire pour l'Asimo ibérique serait que la pluie fasse son apparition. Trop léger pour charger la RCV, Pedrosa pourrait bien terminer derrière De Puniet, comme l'an dernier en 250cc ! Sans s'en remettre à des facteurs extérieurs, il serait bon pour notre Randy national de confirmer ses séances d'essais souvent satisfaisantes par un bon résultat en course.

Le Grand Prix de Grande Bretagne MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

"Malgré le fait que nos résultats dans les deux dernières courses n'aient pas été ce que nous espérions, j'ai un bon ressenti sur la moto et je suis confiant qu'avec un peu plus de chance que ce que nous avons eu, les résultats arriveront" promet Randy !

Le Grand Prix de Grande Bretagne MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Un petit plus dont bénéficie Stoner qui, après deux chutes au Mugello et en Catalogne, s'est battu jusqu'au dernier mètre avec Pedrosa pour le podium hollandais et a signé le deuxième meilleur temps en course ! Tout comme son compatriote australien - et quatrième rookie - Chris Vermeulen, Casey cherchera à confirmer sa grande forme sur les terres de sa Reine.

Le Grand Prix de Grande Bretagne MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Considérés jusqu'à aujourd'hui légèrement à part en raison du statut de rookie de leur manufacturier en MotoGP, les pilotes Dunlop continuent de progresser. Carlos Checa, en chef de file expérimenté et toujours aussi motivé a d'ailleurs terminé la dernière course à 30 secondes seulement du vainqueur. "J'aborde la mi-saison avec confiance car depuis notre bonne performance à Montmeló, il est clair comme de l'eau de roche que nous décollons" témoigne le doyen du MotoGP.

Le Grand Prix de Grande Bretagne MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Le Grand Prix de Grande Bretagne MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Transféré sur Bridgestone en remplacement de Sete Gibernau, Alex Hofmann a laissé sa Ducati d'Antin à Ivan Silva qui souhaite prouver qu'il possède en MotoGP sa place de titulaire. De l'autre côté du box, Jose Luis Cardoso veut "obtenir d'autres points pour le classement, après ceux obtenus à Barcelone : toute mon équipe le mérite" reconnait l'espagnol.

Le Grand Prix de Grande Bretagne MotoGP 2006 : la présentation sur Moto-Net

Au championnat, quatre pilotes - Melandri, Rossi, Capirossi et Pedrosa - sont séparés de 4 points et se battent pour la deuxième place... ou plutôt la première qui se trouve à 46 points ! Qu'ils soient blessés, embarrassés ou au meilleur de leur forme, tous s'apprêtent à livrer ce week-end une nouvelle bataille d'Angleterre.

Bon GP à tous et rendez-vous lundi sur Moto-Net pour le tour par tour exclusif de J. Arsouille !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Les Harley-Davidson Sportster et Street dans le viseur des normes Euro5 

Les emblématiques Iron 883 et Iron 1200 ainsi que la populaire Forty-Eight ne répondent pas en l'état aux nouvelles normes Euro5, tout comme les peu appréciées Street 750 et Street Rod. Harley-Davidson fera-t-il le nécessaire pour éviter d'avoir un trou béant dans sa gamme ? Rien n'est moins sûr... Le point MNC avec la filiale française.
Crutchlow remplacé par Alex Marquez ou Pol Espargaro chez Honda-LCR ?!

Cal Crutchlow admet être une victime collatérale de l'imprévisible transfert de Pol Espargaro de KTM à Honda en 2021... Le pilote de 34 ans, en perte de vitesse,  aurait pris contact avec Aprilia pour remplacer Iannone en vue de céder le guidon de sa RCV semi-officielle LCR. A qui ? Alex Marquez, bien sûr ! A moins qu'il ne s'agisse contre toutes attentes de Pol Espargaro ? Décryptage.
La Kawasaki SRC n°1 d'Endurance roule désormais sur pneus Michelin

David Checa avait prévenu Moto-Net.Com : Pirelli a décidé de ne plus courir en Endurance, obligeant ainsi son écurie GMT94 Kawasaki SRC (!) à collaborer avec une autre marque de pneumatiques. Les Verts se sont tournés vers le fournisseur exclusif du MotoGP, Michelin !
Husqvarna rappelle un millier de Vitpilen 701 et Svartpilen 701 en France

Husqvarna va devoir contrôler ses Vitpilen 701 et Svartpilen 701 (standard et Style) en raison d'éventuelles fuites de carburant dues à un potentiel défaut d'étanchéité du réservoir. Leurs propriétaires sont invités à se connecter sur le site internet de la marque. Explications.
Les chiffres du marché moto, scooter et 3-roues en juin 2020

Le Journal moto du Net propose à ses abonnés Premium les chiffres du marché moto et scooter en juin 2020. En attendant notre analyse complète du premier semestre, découvrez dès maintenant nos graphiques ainsi que les 100 meilleures ventes en France par modèles.
Le huitième Grand Prix moto des Amériques reporté du 16 au 18 avril 2021 !

C'est en annonçant l'annulation de l'épreuve du Superbike américain que les texans ont vendu la mèche : il n'y aura pas de MotoGP sur le circuit des Amériques cette année ! La prochaine visite de l'Intercontinental Circus aux États-Unis est programmée du 16 au 18 avril 2021. Explications.
[Vidéo] Road : le film sur Joey "King du TT" Dunlop et les siens

C'est le 2 juillet 2000 que s'est tué Joey Dunlop lors d'une course sur route en Estonie. Moto-Net.Com rend hommage à cette légende du Tourist Trophy via le film Road, documentaire qui relate l'histoire de Joey, son frère Robert et ses neveux William et Michael... Séquence émotion.
Portraits 1 commentaire

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

Calendrier MotoGP 2020

Reports et annulations : calendrier mis à jour

Pilotes MotoGP 2020 Plateau : Pilotes et équipes
Intersaison : Tests MotoGP
GP moto du Qatar 8 mars : GP du Qatar (MotoGP annulé)
GP moto de Thaïlande 22 mars : GP de Thaïlande (reporté en octobre)
GP moto des Amériques 5 avril : GP des Amériques (reporté en novembre)
GP moto d'Argentine 19 avril : GP d'Argentine (reporté en novembre)
GP moto d'Espagne 3 mai : GP d'Espagne (reporté sine die)
GP de France moto 17 mai : GP de France (reporté sine die)
GP moto d'Italie 31 mai : GP d'Italie (reporté sine die)
GP moto de Catalogne 7 juin : GP de Catalogne (reporté sine die)
GP moto d'Allemagne 21 juin : GP d'Allemagne (annulé)
GP moto des Pays-Bas 28 juin : GP des Pays-Bas (annulé)
GP moto de Finlande 12 juillet : GP de Finlande (annulé)
GP moto de République tchèque 9 août : GP de République tchèque
GP moto d'Autriche 16 août : GP d'Autriche
GP moto de Grande-Bretagne 30 août : GP de Grande-Bretagne
GP moto de San Marin 13 septembre : GP de San-Marin
GP moto d'Aragon 4 octobre : GP d'Aragón (avancé au 27 septembre)
GP moto du Japon 18 octobre : GP du Japon
GP moto d'Australie 25 octobre : GP d'Australie
GP moto de Malaisie 1er novembre : GP de Malaisie
GP moto de Valence 15 novembre : GP de Valence (reporté au 29 novembre)

SAISON 2020   |   SAISONS PRÉCÉDENTES

  • En savoir plus...