• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
PAS CONTENTS LES MOTARDS EN COLÈRE
Paris, le 4 février 2021

La FFMC hausse le ton face au maintien de l'interdiction de l'interfiles à moto

La FFMC hausse le ton face au maintien l'interdiction de l'interfiles à moto

La Fédération française des motards en colère (FFMC) réagit de façon plus virulente aux possibles sanctions auxquelles s'exposent quotidiennement les motards et les scootéristes sur les rocades urbaines depuis l'arrêt de l'expérimentation sur la Circulation inter files (CIF). Explications.

Imprimer

Rappelons en préambule que la Délégation à la sécurité routière (DSR) refuse encore et toujours d'inscrire la remontée de files à moto et scooter dans le code de la route, suite aux conclusions contrastées d'une vaste étude menée pendant quatre ans dans onze départements français, dont les huit de la région Île-de-France...

Malgré les bénéfices évidents de cette pratique couramment répandue sur les axes urbains, la nouvelle déléguée interministérielle à la sécurité routière estime que "le résultat n'est pas à la hauteur de nos espérances puisque le ratio d'accidents sur les réseaux CIF par rapport aux autres réseaux a significativement augmenté dans une zone et est en légère hausse ailleurs".

Pour Marie Gautier-Melleray, l'affaire est entendue : l'interfiles est dangereux, quand bien même cette étude menée par le CEREMA souligne à plusieurs reprises que ces augmentations ne sont pas directement corrélées à la CIF et que les accidents mortels n'interviennent qu'en cas de non-respect des règles évidentes de bonne conduite entre les files (respect des distances et des différentiels de vitesse, notamment)...

La DSCR envisage donc de lancer une deuxième étude à plus grande échelle pour recueillir davantage de données... Sauf qu'en attendant, remonter les files en deux-roues redevient illégal en France entière puisque la première expérimentation s'est terminée au 31 janvier ! D'où la crainte de voir les amendes pleuvoir sur le périph', par ailleurs alimentée par les titres ronflants de la presse à scandale généraliste...

"Pourquoi attendre encore ?"

Et la FFMC dans tout ça ? Dans un premier temps, la Fédération française des motards en colère s'est montrée étonnamment compréhensive face à l'exaspérante temporisation du législateur en faisant le constat que les "règles n’ayant majoritairement pas été respectées, et l’accidentalité ayant augmenté, on ne pouvait pas s’attendre à ce que la DSCR applaudisse".

La principale association de défense des motards estimait même nécessaire de "procéder à des ajustements et nous préparer à l’avenir grâce à la prochaine expérimentation promise par la déléguée interministérielle à la sécurité routière".

Mais cinq jours plus tard, changement de ton : un deuxième communiqué de la Fédération française des motards en colère aux accents plus contestataires explique que "si la FFMC se félicite de constater que la direction de la sécurité routière souhaite poursuivre l’étude par le biais d’une nouvelle expérimentation, elle déplore que la communication sur la fin de l’expérimentation laisse pour le moins planer un doute sur ce sujet".

"Pourquoi attendre encore ?", s'interroge-t-elle, alors que la gravité "des accidents relevée par le CEREMA est faible". Et de souligner que le Centre d'études et d'expertise sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement conclut son étude par "une expérimentation qui n’apporte pas de résultats tranchés".

"La raison en est simple", estime la FFMC. "Il y a trop peu de chiffres pour étayer l’étude et ce "manque de chiffres" relève du bon sens : peu de chiffres signifie peu d’accidents !"

Forte de cette argumentation, la fédération estime que l’expérience de l'interfiles "a concrètement porté ses fruits et l’a prouvé !" L'étude a démontré que "l’établissement de règles permettrait de faire progresser la sécurité, le respect des règles étant une condition fondamentale d’une CIF efficace et sûre", estime la FFMC qui souhaite désormais "une extension à l’ensemble du territoire français" dans l'objectif d'améliorer "la formation à la conduite et la communication sur le sujet".

Rappel des règles de circulation interfiles selon la FFMC et le CNPA

Quel type de voie ? Sur Les autoroutes et routes à caractéristiques autoroutières à chaussées séparées par un terre-plein central, comportant au minimum 2x2 voies et n’abritant aucun croisement (ni carrefour à feu, ni carrefour giratoire). Entre les deux-voies les plus à gauche.

Quelles conditions de circulation ? La circulation inter-files ne peut être pratiquée qu’en cas de trafic dense, c’est-à-dire lorsque la circulation se sera établie en files ininterrompues de véhicules.

Conseils pour les deux-roues motorisés (2RM)

  • Ne doublez pas les autres 2RM dans l’inter-files.
  • Vitesse adaptée à la circulation / 50 km/h maximum.
  • Réintégrez sans délais la file normale de circulation lorsque la circulation redevient fluide.
  • Anticipez les réactions des autres usagers de la route en surveillant les rétroviseurs et la position de tête des conducteurs. Certaines attitudes, ou la présence d’un téléphone à l’oreille du conducteur, indiquent souvent une non prise en compte des 2-roues circulant en inter-files.
  • A l’approche d’un ralentissement, méfiez-vous des changements de files intempestifs des automobilistes.
  • Lorsque vous entrez en inter-files Indiquez aux autres usagers votre intention de changer de voie à l’aide de votre clignotant.
  • Laissez passer les véhicules qui indiquent leur intention de changer de voie : montrez que vous les avez vu et pris en compte.
  • Gardez vos distances avec les 2RM qui circulent moins vite que vous.
  • Limitez l’usage du klaxon aux situations réellement dangereuses et bannissez les coups de gaz. Circulez en feu de croisement pour ne pas éblouir les autres conducteurs et gêner leur perception des distances.
  • Lorsque cela est possible, remerciez les usagers qui s’écartent pour vous laisser passer. Un signe amical est toujours apprécié !

Conseils pour les  automobilistes

  •  Facilitez la circulation des 2RM en vous déportant légèrement sur votre file, un 2RM en inter-files c’est moins d’embouteillage et plus de sécurité !
  •  Conservez une distance de sécurité suffisante avec le véhicule qui vous précède.
  • Utilisez toujours vos clignotants pour signaler un changement de files.
  •  Avant de changer de file, contrôlez vos rétroviseurs et l’angle mort.
  •  Evitez de jeter un mégot par la fenêtre (ou quoi que ce soit d’autre !), cela peut être dangereux pour les 2RM.
  •  Les motos sont des véhicules de petit gabarit qui se remarquent moins. Elles bénéficient également de capacité d’accélération supérieure aux voitures, qui peuvent surprendre les automobilistes. Tenez en compte !
  •  Lorsque vous circulez sur la file la plus à gauche et que vous apercevez un motard qui remonte les files, en mettant votre clignotant à gauche, vous signifiez au motard que vous l’avez vu et que vous le laissez passer. Il vous en saura gré, et s’il a lu ce qui précède, vous remerciera.
  •  Un motard qui tend le pied ou vous fait un signe "V " de la main vous adresse un remerciement !

.

.

Commentaires

Ajouter un commentaire

Identifiez-vous pour publier un commentaire.

.

Les derniers essais MNC

Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Essai GSX-S1000GT : une Suzuki pour mettre du Gaz et se mettre au Tourisme

Le Sport GT ne séduit plus les motards ? Faux, répond Suzuki en lançant en 2022 la remplaçante de sa GSX-S1000F ! Une moto aux gènes de bonne vieille Superbike et de récent maxiroadster, aux lignes futuristes, au système embarqué sophistiqué et aux orientations Grand Tourisme. MNC teste la GSX-S1000GT... sous la pluie.
Suzuki GSX-S1000GT : le bilan de notre essai en vidéo 

Les premiers exemplaires de la GSX-S1000GT ne sont attendus dans les concessions françaises que pour les fêtes de fin d'année. Mais MNC a déjà testé cette importante nouveauté Suzuki 2022 qui entend concurrencer la meilleure vente de moto Sport GT, l'une des dernières aussi, la Ninja 1000 SX... Essai !
Essai veste moto RST Adventure-X avec airbag intégré In&Motion

MNC a testé pendant un an la veste Adventure-X du manufacturier anglais RST (groupe Bihr) dans sa configuration avec airbag autonome intégré. Quelles sont les forces et les faiblesses de cet équipement trail et de son coussin gonflable fourni par In&Motion ? Réponses dans notre essai longue durée.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Comment Quartararo peut devenir champion du monde MotoGP dimanche à Misano 

Francesco Bagnaia est le seul à pouvoir encore contester à Fabio Quartararo "son"  titre MotoGP ce week-end lors du GP d'Émilie Romagne 2021. Avec 52 points d'avance au provisoire, le remarquable 20 français a d'ores et déjà un gant sur le trophée suprême du sport moto. Explications et scénari possibles pour sabrer le champagne dès dimanche...
Nouvelle NT1100 : Honda reprend enfin la route !

Honda redonne du lustre à sa gamme de motos routières avec la nouvelle NT1100 dotée du bicylindre de 102 ch et du cadre de l'Africa Twin. Cette héritière des Pan European, Deauville et autres CBF1000F met l'accent sur l'équipement de série au prix de 13 999 euros (14 999 avec double embrayage DCT). Présentation, photos et fiche technique.
Routière 4 commentaires
Essai trail X-Cape : Moto Morini "s'é-Chine" avec succès !

Moto Morini - sous capitaux chinois depuis 2018 - revient aux affaires avec un inédit trail de 649 cc plein d'ambitions et de qualités, comme MNC a pu le découvrir lors d'un bref galop d'essais organisé en Corse par l'importateur français SIMA. Test du nouveau X-Cape. 
Horaires et objectifs du Grand Prix d’Emilie-Romagne MotoGP 2021



Fabio Quartararo peut devenir champion du monde MotoGP dès ce week-end, alors que les pilotes font leur retour sur le circuit de Misano (Italie) pour le Grand Prix d'Emilie Romagne MotoGP, 16ème course de la saison 2021... Horaires et objectifs des pilotes : demandez le programme !
Valentino Rossi dispute sa dernière course MotoGP en Italie...

Le public italien s'apprête à applaudir pour la dernière fois son héros local Valentino Rossi lors du Grand Prix d'Émilie Romagne ce week-end à Misano (Italie)... Beaucoup d'émotions en perspective pour le nonuple champion du monde de 42 ans, dont la carrière s'achèvera dans moins d'un mois à Valence (Espagne).
Le scooter électrique BMW CE 04 bientôt en concession... et au commissariat ?

Unique "maxiscooter" à avoir converti plus de 4000 Français à l’électrique, le BMW C Evolution va être relayé en début d’année prochaine par le futuriste CE 04. Les Parisiens peuvent déjà le croiser dans un showroom éphémère et au salon Milipol Paris, façon "police" du film Le Cinquième Élément !
Un salon de la moto à Paris en 2022, marchand, francilien et branché ?

Annulé en 2020 à cause de la pandémie de Covid-19, le Mondial de la Moto à Paris Porte de Versailles pourrait être de retour en 2022. Une majorité de filiales françaises y serait favorable, mais sous certaines conditions car selon la CSIAM, les grands salons d’antan sont terminés... Explications et réflexions.

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide 2021 des nouveautés moto et scooter : infos, essais et prix
  • En savoir plus...