• L'essentiel
  • -
  • En savoir plus...
RETRANSMISSION DU BOL D'OR 2018
Paris, le 14 septembre 2018

Kawasaki en pole position au Bol d'Or 2018

Kawasaki en pole position au Bol d'Or 2018

Déjà en tête à l'issue des essais libres, la Kawasaki SRC officielle n°11 partira en tête du Bol d'Or demain au Castellet (83) pour l'ouverture du championnat du monde d'endurance 2018/2019.

Imprimer

A l’issue d’une seconde séance qualificative très disputée, le team SRC Kawasaki France (David Checa qui découvre les Pirelli, Jérémy Guarnoni et Randy de Puniet) décroche la pole position au Bol d'Or devant la Honda n°1 F.C.C. TSR (Freddy Foray, Josh Hook et Mike di Meglio) et la Yamaha n°7 du YART (Broc Parkes, Marvin Fritz et Niccolò Canepa).

"Que dire de plus ? Bravo à toute l'équipe !", a commenté le team manager des Verts.

Comme aux essais libres - et fidèle à son habitude ! -, Randy de Puniet (en pneus de qualification) a explosé le chrono avec un tour en 1'54.007. Si partir en tête d'une course de 24 heures n'est en rien décisif quant au résultat final, l'équipe de Gilles Stafler empoche déjà 5 points conformément au nouveau règlement (de 5 à 1 points sont accordés aux cinq premières équipes sur la grille de départ).

Les champions du monde en titre sur la Honda n°1 F.C.C. TSR Honda France se classent deuxièmes sur la grille devant le YART, tandis que la BMW officielle n°6 ERC-BMW Motorrad Endurance termine devant la Suzuki n°2 du SERT, la Honda n°111 Honda Endurance Racing, Wepol Racing (Yamaha) et Yamaha Viltaïs Pierret Experiences, qui va devoir remplacer Axel Maurin, blessé ce matin aux qualifs, par Vincent Lonbois.

"Nette amélioration depuis la Q1 d’hier malgré les nombreux drapeaux rouges !", se réjouit Etienne Masson pour le SERT : "les essais de nuit nous ont permis de retravailler certains réglages sur la moto et le feeling était au rendez vous ce matin".

En Superstock, la Kawasaki n°33 de Coyote Louit Moto (Enzo Boulom, Chris Leesch et Kevin Manfredi) pointe à la neuvième place devant la BMW n°56 du Gert56 (BMW) et la Suzuki n°72 du Junior Team Le Mans Sud.

Les déclarations avant la départ du Bol d'Or 2018

Randy de Puniet (pilote Kawasaki n°11) : "Malgré une première séance d’essai chronométrée un peu compliquée hier, j’étais confiant pour ce matin où j’ai eu cette fois plus de réussite grâce à un tour clair. Je suis très satisfait de mon 1.54.0, soit une seconde de mieux qu’hier. J'ajouterai que cette pôle est loin d’être symbolique car le règlement a changé et nous apporte 5 précieux points avant même le départ".

Josh Hook (pilote Honda n°1) : "Ce fut une bonne session pour nous. Nous avons beaucoup travaillé en tests et en séances libres pour obtenir le châssis que nous voulions. La moto fonctionne très bien, que ce soit au niveau des pneus ou du châssis. Nous sommes finalement deuxièmes sur la grille et empochons du même coup nos 4 premiers points du championnat. C’est très bien ! Nous sommes confiants pour la course et tout le monde est content de la moto, donc tout est en place pour que la course se passe bien".

Freddy Foray (pilote Honda n°1) : "Tout se passe vraiment bien. Aux essais de nuit hier on était dans le coup et ça me paraît intéressant. C'est un peu difficile de juger la qualification car nous ne savons pas qui a utilisé quel pneu. On ne connaît pas le vrai potentiel de tous nos adversaires. Je pense quand même que nous sommes très bien car très homogènes et c’est peut-être cela qui fera la différence. Vivement que la course commence demain !"

Mike di Meglio (pilote Honda n°1) : "Nous venons de réaliser de très bonnes séances d’essais, que ce soit en essais libres ou qualificatifs. La moto est très homogène en configuration course quels que soient les pneus utilisés. Le changement de machine et de manufacturier (Mike passe de la Yamaha du GMT94 en Dunlop à la Honda en Bridgestone, NDLR) se passe vraiment très bien. C’est de mieux en mieux pour moi et tout cela est vraiment très positif ! J'ai hâte que la course démarre !"

Masakazu Fujii (team manager Honda n°1) : "Cela ne fait qu’un an que nous avons commencé à travailler ensemble et pourtant nous voyons bien que notre potentiel est énorme. C’est presque un miracle. Nous avons énormément travaillé. Nous sommes maintenant concentrés à rendre la moto et le team encore plus forts".

Dominique Méliand (team manager Suzuki n°2) : "On a fait un travail très constructif et finalement on n'est pas si loin des meilleurs aujourd'hui, même si on doit encore progresser. Il ne faut pas oublier qu'on bosse sur une nouvelle moto et que ça prend du temps pour être au top. Nos concurrents ont mis trois ans pour développer leurs motos. On est encore en phase de développement".

.

.

.

A lire aussi sur le Journal moto du Net

Clash Zarco/Espargaro : On fait la course, pas de la danse !

La polémique enfle après l'accrochage entre Johann Zarco et Pol Espargaro hier au GP de République tchèque : L'espagnol contraint à l'abandon crie à l'injustice tandis que le français troisième rappelle qu'il fait des courses de moto, pas de la danse... Ambiance et point juridique.
Compte rendu du GP de République tchèque : Binder surprise pour KTM !

Le débutant Brad Binder, qui fête ses 25 ans dans deux jours, signe un authentique exploit au GP de République tchèque 2020 : le n°33 est le premier pilote sud-africain à s'imposer en catégorie reine, et ce avec une KTM qui accède à son premier succès en MotoGP ! Franco Morbidelli et Johann Zarco complètent ce podium historique à Brno avec leur Yamaha et Ducati privées. Compte rendu et résultats.
GP de République tchèque 18 commentaires
La finale MotoGP 2020 aura lieu à Portimao

Comme pressenti par le Journal moto du Net, le nouveau Grand Prix MotoGP qui tiendra lieu de finale à la saison 2020, dont le circuit était encore tenu secret, aura bien lieu sur le circuit de Portimao, au Portugal. Explications.
GP de Rép. tchèque : Rossi (5ème) voit le verre à moitié plein, Viñales (14ème) boit la tasse !

Sourires crispés chez Yamaha tandis qu'une M1 occupe de nouveau les avant-postes au GP de République tchèque, mais pas celle de Rossi et encore moins celle de Viñales ! Le Docteur assure la cinquième place alors que son coéquipier frôle la sortie des points… Débriefing.
GP de Rép. tchèque : Yamaha Petronas-SRT ravi pour Morbidelli (2ème), moins pour Quartararo (7ème)

Yamaha Petronas-SRT continue à se tailler la part du lion en MotoGP avec la splendide 2ème place de Franco Morbidelli, longtemps leader. L'équipe privée se montre en revanche plus réservée quant à la 7ème position de Fabio Quartararo, toujours en tête au championnat provisoire. Débriefing.
GP de Rép. tchèque - Binder (1er) : "Le début de quelque chose de grand"

Brad Binder se souviendra longtemps de sa première victoire en MotoGP au Grand Prix de République tchèque 2020 à Brno, qui en fait le premier sud-africain vainqueur en catégorie reine en plus d'être celui qui ouvre le compteur de la KTM RC16 ! Plutôt pas mal pour un "rookie" de tout juste 25 ans ! Débriefing.
GP de Rép. tchèque : Seulement 13 points en trois courses pour Honda-Repsol !

L'absence de Marc Marquez, blessé à l'épaule dès la course d'ouverture à Jerez, commence à se faire cruellement ressentir : son petit frère Alex - transparent sur la RC213V officielle - n'inscrit qu'un modeste petit point pour le HRC au GP de République tchèque... Débriefing.
GP de République tchèque 24 commentaires

Soutenez le Journal moto du Net

Aidez les petites entreprises à traverser la crise économique qui va suivre celle du coronavirus : en vous abonnant à MNC Premium, vous lisez toutes les infos réservées sans pub intrusive, vous profitez de nombreux avantages (invitations, annonces gratuites, réductions, etc.) et vous préservez notre indépendance !

ARTICLES PREMIUM   |   JE M'ABONNE !

Guide pratique Nouveautés moto 2019 : prix, présentation et dates de disponibilité

  • En savoir plus...